French subtitles

← Une voie vers l'éducation supérieure et l'emploi pour les réfugiés

Get Embed Code
57 Languages

Showing Revision 5 created 06/25/2020 by Claire Ghyselen.

  1. Saisa Aden Said : J'ai toujours
    cette terrible image en tête.
  2. Je pouvais voir les gens s'effondrer,
  3. des coups de feu.
  4. J'étais terrifiée.
  5. Je pleurais à chaudes larmes.
  6. Quelqu'un connaissant mon père et ma mère
    m'a attrapé la main et a dit :
  7. « On part, on part, on part ! »
  8. J'ai dit : « Où est ma mère,
    ma mère, ma mère ? »
  9. Noria Dambrine Dusabireme : La nuit,
    nous entendions des tirs,

  10. des coups de feu.
  11. Les élections devaient avoir lieu.
  12. Des jeunes descendaient dans les rues,
  13. ils organisaient des grèves.
  14. La plupart des jeunes sont morts.
  15. SAS : Nous sommes montés
    dans un véhicule.

  16. Il était surchargé.
  17. Les gens fuyaient
    pour essayer de sauver leur vie.
  18. C'est ainsi que j'ai fui la Somalie.
  19. Je manquais à ma mère.
  20. Personne ne lui a dit où j'étais allée.
  21. NDD : Nous n'allions pas à l'école,

  22. nous ne pouvions pas aller au marché,
    nous étions coincés à la maison
  23. et cela m'a fait réalisé
    que si j'avais une meilleure option,
  24. je la saisirais et j'aurais
    un avenir meilleur.
  25. (Musique)

  26. Ignazio Matteini : Le nombre
    de personnes déplacées dans le monde

  27. est en augmentation.
  28. Il y a près de 60 millions
    de personnes déplacées dans le monde.
  29. Malheureusement, cela ne s'arrête pas.
  30. Chrystina Russell : Je pense
    que la communauté humanitaire

  31. commence à réaliser,
    via les études et la réalité,
  32. que nous parlons d'un problème
    bien plus permanent.
  33. Baylie Damtie Yeshita : Ces étudiants
    ont besoin d'une éducation supérieure,

  34. d'un diplôme qui leur soit utile.
  35. Si les étudiants vivent
    actuellement au Rwanda,
  36. même s'ils sont déplacés,
    ils peuvent continuer leurs études.
  37. Leur diplôme est utile où qu'ils soient.
  38. CR : Notre projet audacieux
    était de tester la capacité d'expansion

  39. du mouvement d'éducation mondiale
  40. de l'université du sud
    du New Hampshire, ou SNHU,
  41. afin d'offrir des licences
    et des voies vers l'emploi aux réfugiés
  42. et à ceux qui n'auraient autrement
    pas accès à une éducation supérieure.
  43. SAS : Il était presque impossible,
    en tant que personne réfugiée,

  44. de poursuivre mon éducation
    et de me construire une carrière.
  45. Je m'appelle Saida Aden Said
  46. et je viens de Somalie.
  47. J'avais neuf ans
    quand je suis venue à Kakuma
  48. et j'ai commencé l'école à 17 ans.
  49. Je suis maintenant en licence à la SNHU.
  50. NDD : Je m'appelle
    Noria Dambrine Dusabireme.

  51. Je suis en licence d'arts
    en communications
  52. avec une spécialité en commerce.
  53. CR : Nous enseignons à des étudiants
    dans cinq pays différents :

  54. le Liban, le Kenya, le Malawi,
    le Rwanda et l'Afrique du Sud.
  55. Nous sommes fières d'avoir
    800 diplômés avec des félicitations,
  56. plus de 400 diplômés en licence
  57. et près de 1 000 étudiants
    actuellement inscrits.
  58. La magie dans cela est que nous abordons
    les vies des réfugiés telles quelles sont.

  59. Il n'y a pas de cours.
  60. Il n'y a pas de conférences.
  61. Il n'y a pas de dates butoirs.
  62. Il n'y a pas d'examen final.
  63. Le diplôme repose sur des compétences
    et n'a pas d'échéance.
  64. Vous choisissez quand
    vous démarrez votre projet.
  65. Vous choisissez votre approche.
  66. NDD : Quand vous ouvrez la plateforme,
    Vous voyez les objectifs.

  67. Sous chaque objectif,
    vous pouvez trouver des projets.
  68. Quand vous ouvrez un projet,
    vous obtenez les compétences
  69. que vous devez maîtriser,
  70. des instructions
  71. et une vue d'ensemble du projet.
  72. CR : Le secret de la SNHU

  73. est de combiner cet apprentissage en ligne
    reposant sur des compétences
  74. avec l'apprentissage en présentiel
    réalisé avec des partenaires
  75. pour offrir un soutien compréhensif.
  76. Cela inclut un encadrement académique.
  77. Cela signifie du soutien psychosocial,
  78. du soutien médical
  79. ainsi que ce soutien
    administratif pour l'emploi
  80. qui résulte en un taux
    d'obtention du diplôme de 95%
  81. et un taux d'emploi de 88%.
  82. NDD : Je suis stagiaire
    en administration des réseaux sociaux.

  83. Cela est en lien avec le diplôme
    en communications que je poursuis.
  84. J'ai appris tant de choses
    de ce projet et du monde réel.
  85. CR : Le stage structuré
    est une vraie opportunité

  86. pour les étudiants
    d'exercer leurs compétences,
  87. pour nous d'établir
    des liens entre ce stage
  88. et une opportunité d'emploi par la suite.
  89. (Musique)

  90. C'est un modèle qui arrête
    de placer un calendrier,

  91. des politiques universitaires
    et des procédures en son centre
  92. et place plutôt l'étudiant en son centre.
  93. IM : Le modèle de la SNHU
    est une façon de secouer l'arbre.

  94. C'est énorme.
  95. Cela ébranle fortement
  96. l'approche traditionnelle
    de l'éducation supérieure.
  97. BDY : Cela peut transformer
    la vie des étudiants

  98. issus de ces communautés
    vulnérables et de réfugiées.
  99. NDD : Si j'obtiens le diplôme,

  100. je peux revenir et travailler où je veux.
  101. Je peux tenter d'obtenir
    un master en anglais en toute confiance,
  102. chose dont je n'aurais même pas
    rêvée auparavant.
  103. Et j'ai l'assurance
    et les compétences requises
  104. pour aborder le monde du travail
  105. sans craindre d'être
    incapable de m'en sortir.
  106. SAS : J'ai toujours voulu travailler
    avec la communauté.

  107. Je voulais établir
    une organisation à but non lucratif.
  108. Nous militons pour l'éducation des femmes.
  109. Je veux être un ambassadeur
  110. et je veux les encourager à apprendre
  111. et leur dire qu'il n'est jamais trop tard.
  112. Tout cela est un rêve.