YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← La nouvelle histoire politique qui pourrait tout changer

Get Embed Code
28 Languages

Showing Revision 5 created 08/06/2019 by eric vautier.

  1. Vous sentez-vous pris au piège
  2. dans un modèle économique défaillant ?
  3. Un modèle qui saccage le monde vivant
  4. et menace la vie de nos descendants ?
  5. Un modèle qui exclut
    des milliards de personnes
  6. tout en en rendant une poignée
    incroyablement riches ?
  7. Qui nous classe en gagnants et perdants
  8. puis blâme les perdants
    pour leur malheur ?
  9. Bienvenue dans le néolibéralisme,
  10. la doctrine zombie
    qui semble ne jamais mourir,
  11. peu importe qu'elle soit
    entièrement discréditée.
  12. Vous avez peut-être imaginé
    que la crise financière de 2008
  13. aurait mené à l'effondrement
    du néolibéralisme.
  14. Après tout, elle a exposé
    ses caractéristiques clés,
  15. qui étaient de déréguler
    les affaires et la finance,
  16. de détruire les protections publiques,
  17. de nous mettre en concurrence extrême
    les uns envers les autres,
  18. comme étant, eh bien,
    quelque peu déficientes.
  19. Intellectuellement, il s'est effondré.
  20. Mais il domine encore notre vie.
  21. Pourquoi ?
  22. Je crois que la réponse est
    que nous n'avons pas encore élaboré
  23. une nouvelle histoire
    avec laquelle le remplacer.
  24. Les histoires sont nos moyens
    de navigation dans le monde.

  25. Elles nous permettent d'interpréter
    ses signaux complexes et contradictoires.
  26. Quand nous voulons
    comprendre quelque chose,
  27. le sens que nous cherchons
    n'est pas du sens scientifique
  28. mais de la fidélité narrative.
  29. Est-ce que ce que nous entendons
    reflète la façon
  30. dont nous nous attendons à ce que
    les humains et le monde se comportent ?
  31. Est-ce que cela tient la route ?
  32. Est-ce que cela évolue
  33. comme une histoire devrait évoluer ?
  34. Nous sommes des créatures de récit

  35. et une série de faits et de chiffres,
    peu importe leur importance --
  36. je suis un empiriste,
    je crois aux faits et aux chiffres --
  37. mais ces faits et chiffres
    n'ont pas le pouvoir
  38. de supplanter une histoire convaincante.
  39. La seule chose qui puisse
    remplacer une histoire
  40. est une histoire.
  41. Vous ne pouvez pas ôter
    son histoire à quelqu'un
  42. sans lui en donner une nouvelle.
  43. Ce ne sont pas les histoires en général
    dont nous sommes à l'écoute,
  44. mais des structures
    narratives spécifiques.
  45. Il y a un certain nombre
    de synopsis élémentaires
  46. que nous utilisons et réutilisons.
  47. En politique, il y a
    un synopsis élémentaire
  48. qui s'avère être incroyablement fort
  49. et je l'appelle
    « l'histoire de la réhabilitation ».
  50. Elle se déroule ainsi.
  51. Le chaos accable la contrée,

  52. causé par des forces
    puissantes et néfastes
  53. œuvrant contre les intérêts de l'humanité.
  54. Mais le héros va se révolter
    contre ce chaos,
  55. combattre ces forces puissantes,
  56. contre toute attente, les renverser
  57. et rétablir l'harmonie dans la contrée.
  58. Vous avez déjà entendu cette histoire.

  59. C'est l'histoire de la Bible.
  60. C'est l'histoire de « Harry Potter ».
  61. C'est l'histoire
    du « Seigneur des anneaux ».
  62. C'est l'histoire de « Narnia ».
  63. Mais c'est également l'histoire
  64. qui a accompagné presque toutes les
    transformations politiques et religieuses
  65. depuis des millénaires.
  66. En fait, nous pourrions aller jusqu'à dire
  67. que sans une nouvelle
    histoire de réhabilitation percutante,
  68. une transformation politique et religieuse
  69. ne pourrait pas se produire.
  70. C'est aussi important que cela.
  71. Après l'économie du laissez-faire
    qui a déclenché la Grande Dépression,

  72. John Maynard Keynes a écrit
    de nouvelles sciences économiques
  73. et ce qu'il a fait, c'est raconter
    une histoire de réhabilitation
  74. et l'histoire était la suivante.
  75. Le chaos accable la contrée !

  76. (Rires)

  77. Causé par les forces puissantes
    et néfastes de l'élite économique

  78. qui s'est emparée de la richesse mondiale.
  79. Mais le héros de l'histoire,
  80. l’État catalyseur, soutenu par les gens
    des classes ouvrière et moyenne,
  81. contestera ce chaos,
  82. combattra ces forces puissantes
    en redistribuant les richesses
  83. et en dépensant l'argent public
    pour des biens publics,
  84. générera des revenus et des emplois,
  85. rétablissant l'harmonie dans la contrée.
  86. Comme toute bonne histoire
    de réhabilitation,

  87. celle-là a résonné
    dans toute la sphère politique.
  88. Les Démocrates et les Républicains,
    les Travaillistes et les Conservateurs,
  89. la gauche et la droite sont tous devenus,
    globalement, keynésiens.
  90. Puis, quand le keynésianisme
    s'est heurté à des difficultés
  91. dans les années 70,
  92. les néolibéraux, des gens comme
    Friedrich Hayek et Milton Friedman,
  93. se sont manifestés avec leur nouvelle
    histoire de réhabilitation
  94. et l'histoire était la suivante.
  95. Vous ne devinerez jamais.

  96. (Rires)

  97. La chaos accable la contrée !

  98. Causé par les forces
    puissantes et néfastes
  99. de l’État omnipotent
  100. dont les tendances à la collectivisation
    écrasent la liberté, l'individualisme
  101. et les opportunités.
  102. Mais le héros de l'histoire,
    l'entrepreneur,
  103. va combattre ces forces puissantes,
  104. faire reculer l’État
  105. et en créant de la richesse
    et des opportunités,
  106. rétablir l'harmonie dans la contrée.
  107. Cette histoire a résonné
    dans toute la sphère politique.
  108. Républicains et Démocrates,
    Conservateurs et Travaillistes,
  109. ils sont tous devenus,
    globalement, néolibéraux.
  110. Des histoires contraires
  111. avec une structure narrative identique.
  112. Puis, en 2008,

  113. l'histoire néolibérale s'est effondrée
  114. et ses opposants se sont manifestés ...
  115. avec rien du tout.
  116. Pas de nouvelle histoire
    de réhabilitation !
  117. Le mieux qu'ils avaient à offrir
    était un néolibéralisme édulcoré
  118. ou un keynésianisme réchauffé.
  119. Et c'est pour cela
    que nous sommes coincés.
  120. Sans cette nouvelle histoire,
  121. nous sommes coincés
    avec l'ancienne histoire défaillante
  122. qui continue de défaillir.
  123. Le désespoir est l'état
    dans lequel nous sombrons
  124. quand notre imagination défaille.
  125. Quand nous n'avons pas d'histoire
    qui explique le présent
  126. et décrit le futur,
  127. l'espoir s'évapore.
  128. L'échec politique est en son cœur
  129. un manque d'imagination.
  130. Sans histoire de réhabilitation
  131. qui puisse nous dire où nous devons aller,
  132. rien ne changera,
  133. mais avec une telle histoire
    de réhabilitation,
  134. presque tout peut changer.
  135. L'histoire que nous devons raconter
  136. est une histoire qui séduira un éventail
    de personnes aussi vaste que possible,
  137. au-delà des lignes de fracture politique.
  138. Elle devrait résonner avec des besoins
    et des désirs profonds.
  139. Elle devrait être simple et intelligible
  140. et elle devrait être ancrée
    dans la réalité.
  141. J'admets que tout ceci
    semble être un défi de taille.

  142. Mais dans les nations occidentales,
  143. il y a une telle histoire
  144. qui attend d'être racontée.
  145. Au cours des dernières années,
  146. il y a eu une fascinante
    convergence de découvertes
  147. dans différentes sciences,
  148. en psychologie, en anthropologie,
    en neuroscience et en biologie évolutive,
  149. et elles nous disent toutes
    quelque chose d'extraordinaire :
  150. les êtres humains ont
    cette incroyable faculté à l'altruisme.
  151. Bien sûr, nous avons tous un peu
    d'égoïsme et de cupidité en nous,
  152. mais chez la plupart des gens,
    ce ne sont pas nos valeurs dominantes.
  153. Nous nous avérons également être
    les coopérateurs ultimes.
  154. Nous avons survécu aux savanes africaines,
  155. malgré le fait que nous étions
    plus faibles et plus lents
  156. que nos prédateurs
    et que la majorité de nos proies,
  157. grâce à une faculté incroyable
    à nous aider mutuellement.
  158. Et ce désir de coopérer
    a été programmé dans nos esprits
  159. via la sélection naturelle.
  160. Ce sont des faits essentiels
    et cruciaux au sujet de l'humanité :
  161. notre altruisme
    et notre coopération incroyables.
  162. Mais quelque chose
    s'est terriblement mal passé.

  163. Le chaos accable la contrée.
  164. (Rires)

  165. Notre bonne nature a été contrecarrée
    par plusieurs forces,

  166. mais je crois que la plus puissante
    est le récit politique dominant
  167. de notre époque,
  168. qui nous dit que nous devrions vivre
    dans un individualisme extrême
  169. et en concurrence avec les autres.
  170. Cela nous pousse à nous battre,
    à craindre et à nous méfier des autres.
  171. Cela atomise la société.
  172. Cela affaiblit les liens sociaux qui font
    que notre vie mérite d'être vécue.
  173. Et dans ce néant,
  174. ces forces violentes
    et intolérantes s'accroissent.
  175. Nous sommes une société d'altruistes,
  176. mais nous sommes gouvernés
    par des psychopathes.
  177. (Applaudissements)

  178. Mais cela n'a pas à être ainsi.

  179. Cela n'a pas à être ainsi
  180. car nous avons cet incroyable potentiel
    d'unité et d'appartenance.
  181. Et en faisant appel à ce potentiel,
  182. nous pouvons recouvrer ces formidables
    aspects de notre humanité :
  183. notre altruisme et notre coopération.
  184. Où il y a de l'atomisation, nous pouvons
    établir une vie civique florissante
  185. avec une culture participative riche.
  186. Où nous nous trouvons écrasés
    entre le marché et l’État,
  187. nous pouvons établir une économie
    qui respecte les gens et la planète.
  188. Et nous pouvons établir cette économie
  189. autour de cette sphère
    remarquable et négligée :
  190. les biens communs.
  191. Les biens communs
    ne sont ni le marché ni l’État,

  192. ni le capitalisme ni le communisme,
  193. mais ils consistent
    en trois éléments principaux :
  194. une ressource spécifique,
  195. une communauté spécifique
    qui gère cette ressource
  196. et les règles et négociations
  197. que cette communauté
    développe pour la gérer.
  198. Pensez à du haut débit communautaire,
  199. à des coopératives
    énergétiques communautaires
  200. ou à un terrain partagé
    pour cultiver des fruits et légumes,
  201. ce que nous appelons jardins familiaux.
  202. Un bien commun ne peut pas
    être vendu ou être cédé
  203. et ses bénéfices
    sont partagés équitablement
  204. entre les membres de la communauté.
  205. Là où nous avons été ignorés et exploités,
  206. nous pouvons raviver notre politique.
  207. Nous pouvons reprendre notre démocratie
    des gens qui s'en sont emparés.
  208. Nous pouvons utiliser de nouvelles règles
    et méthodes d'élections
  209. pour nous assurer que le pouvoir financier
  210. n'éclipse plus jamais
    le pouvoir démocratique.
  211. (Applaudissements)

  212. La démocratie représentative devrait être
    tempérée par la démocratie participative

  213. afin que nous puissions raffiner
    nos choix politiques
  214. et ce choix devrait être exercé
    autant que possible au niveau local.
  215. Si quelque chose
    peut être décidé localement,
  216. cela ne devrait pas
    être déterminé nationalement.
  217. J'appelle cela
    la politique d'appartenance.
  218. Je pense que cela peut être attrayant

  219. auprès d'un large éventail de gens
  220. et la raison en est que parmi
    les quelques rares valeurs
  221. que la gauche et la droite partagent,
  222. il y a le sentiment d'appartenance
    et la communauté.
  223. Nous parlons peut-être de choses
    légèrement différentes,
  224. mais commençons au moins
    avec quelques mots en commun.
  225. Vous pouvez voir beaucoup de la politique
    comme étant une recherche d'appartenance.
  226. Même les fascistes sont à la recherche
    d'une communauté,
  227. quoiqu'une communauté
    effroyablement homogène
  228. où tout le monde se ressemble,
    porte le même uniforme
  229. et chante les mêmes slogans.
  230. Ce que nous avons besoin de créer,

  231. c'est une communauté fondée
    sur l'interconnexion de réseaux,
  232. pas l'unification de réseaux.
  233. Un réseau unifié réunit des gens
    issus d'un groupe homogène,
  234. alors que des réseaux interconnectés
  235. réunissent des gens
    issus de différents groupes.
  236. Je suis convaincu que si nous créons
  237. des communautés interconnectées
    riches et vivantes,
  238. nous pouvons contrecarrer le désir
    des gens de se terrer dans la sécurité
  239. d'une communauté homogène
  240. se défendant contre les autres.
  241. Pour résumer,
  242. notre nouvelle histoire
    pourrait se dérouler comme suit.
  243. Le chaos accable la contrée !

  244. (Rires)

  245. Causé par les forces
    puissantes et néfastes

  246. des gens qui disent
    que la société n'existe pas,
  247. qui nous disent que notre objectif
    le plus noble dans la vie
  248. est de nous battre
    tels des chiens errants pour une poubelle.
  249. Mais les héros de l'histoire, nous,
  250. nous nous révolterons contre ce chaos.
  251. Nous combattrons ces forces néfastes
    en créant des communautés
  252. riches, stimulantes,
    inclusives et généreuses
  253. et, ce faisant,
  254. nous rétablirons l'harmonie
    dans la contrée.
  255. (Applaudissements)

  256. Que vous ayez ou non l'impression
    que c'est la bonne histoire,

  257. j'espère que vous serez d'accord
    qu'il en faut une.
  258. Il nous faut une nouvelle
    histoire de réhabilitation
  259. qui va nous guider pour sortir
    du pétrin dans lequel nous sommes,
  260. qui nous dit pourquoi
    nous sommes dans le pétrin
  261. et qui nous dit comment
    nous sortir de ce pétrin.
  262. Cette histoire, si elle est
    racontée correctement,
  263. pénètrera les esprits des gens
    dans toute la sphère politique.
  264. Notre tâche est de raconter l'histoire

  265. qui éclaire le chemin
    vers un monde meilleur.
  266. Merci.

  267. (Applaudissements)