French 字幕

← Sommes-nous une menace pour la vie sexuelle des poissons?

获得嵌入代码
29种语言

Showing Revision 19 created 06/22/2020 by Claire Ghyselen.

  1. En ce moment,
  2. sous une mer bleue chatoyante,
  3. des millions de poissons
    ont des relations sexuelles.
  4. (Cris)
  5. Les pratiques et les stratégies
    qu'ils mettent en œuvre
  6. ne ressemblent en rien à ce dont
    nous sommes témoins sur terre.
  7. Regardons le poisson-perroquet.
  8. Tous les poissons de cette espèce
    naissent femelles
  9. et elles ressemblent à ça.
  10. Plus tard dans leur vie,
  11. elles transitionnent en mâle
    et ressemblent à ceci.
  12. Ça ne se limite pas à une transformation
    spectaculaire de leur garde-robe.
  13. Leur corps ré-absorbe leurs ovaires
    et les remplace par des coucougnettes.
  14. En quelques semaines,
  15. elles passent de l'ovulation
    à la production de sperme.
  16. C'est vraiment impressionnant.
  17. Et dans l'océan, c'est plutôt banal.
  18. En fait, je parie que presque vous tous
    avez déjà mangé des fruits de mer
  19. fait d'un individu qui a démarré
    sa vie avec un sexe
  20. et transitionné vers l'autre :
  21. Des huîtres ?
  22. Des mérous ?
  23. Des crevettes ?
  24. Je vois qu'on acquiesce de la tête.
  25. Mais tous les poissons qui changent
    de sexe ne démarrent pas leur vie femelle.
  26. Ces poissons-clowns, célèbres
    depuis le Monde de Némo,
  27. naissent tous mâles.
  28. Donc, dans la vraie vie,
  29. quand la mère de Némo meurt,
  30. le père de Némo, Marin,
    aurait transitionné en Marine.
  31. (Rires)
  32. Et Némo aurait sans doute eu des relations
    avec son père-devenu-sa-mère.
  33. (Rires)
  34. Vous comprendrez que --
  35. (Rires)
  36. Ouais.
  37. Vous comprenez pourquoi Pixar
  38. a pris des libertés
    avec la trame, pas vrai?
  39. (Rires)
  40. Dans l'océan, le changement de sexe
    peut se faire dans les deux directions
  41. et parfois même en alternance.
  42. Et ce n'est qu'une des fabuleuses
    stratégies que les animaux de l'océan
  43. utilisent pour se reproduire.
  44. Croyez-moi quand je vous dis
  45. que c'est la moins surprenante.
  46. Le sexe dans la mer est fascinant
  47. et aussi très important,
  48. pas uniquement aux yeux des geeks
    biologistes en vie marine comme moi,
  49. obsédés par la compréhension
    de ces affaires croustillantes.
  50. C'est important pour nous tous.
  51. Actuellement, nous dépendons
    de la pêche de poissons sauvages
  52. pour nourrir plus de deux millions
  53. de personnes sur la planète.
  54. Des millions d'huîtres et de coraux
    sont nécessaires pour construire
  55. les récifs qui protègent les littoraux
    de la montée des mers et des tempêtes.
  56. Nous dépendons de produits médicinaux
    extraits des animaux marins
  57. pour lutter contre le cancer
    et autres maladies.
  58. Pour la plupart d'entre nous,
  59. la beauté et la diversité des océans
    sont pour notre récréation,
  60. notre relaxation
    et notre patrimoine culturel.
  61. Afin que nous puissions continuer
    de profiter de l'abondance
  62. que la vie océanique nous offre,
  63. Les poissons, les coraux
    et les crevettes d'aujourd'hui
  64. doivent être capables
    de pourvoir ceux de demain.
  65. Pour le faire, ils doivent avoir
    une vie sexuelle très active.
  66. Jusqu'à tout récemement,
  67. on ignorait les secrets de la vie sexuelle
    dans les océans.
  68. C'est difficile à étudier.
  69. Mais grâce aux avancements
    de la science et de la technologie,
  70. on en sait plus qu'il y a quelques années.
  71. Ces découvertes nous disent
    deux choses.
  72. D'abord, le sexe dans la mer
    est super cool.
  73. Ensuite, que nos actions font des ravages
    sur la vie sexuelle de tout,
  74. en allant des crevettes au saumon.
  75. Je sais, c'est difficile à croire.
  76. Aujourd'hui, je vais vous dire comment
    les animaux le font en profondeur,
  77. comment nous ruinons ces aventures intimes
  78. et ce que nous pouvons faire
    pour changer ça.
  79. Vous vous rappelez de
    ces poissons qui changent de sexe ?
  80. À différents endroits du monde,
  81. il y a une réglémentation qui déterminent
    la taille minimale de captures.
  82. Les pêcheurs ne sont pas autorisés
    à capturer des petits poissons.
  83. Ainsi, les alevins peuvent grandir
    et se reproduire avant d'être pêchés.
  84. C'est une bonne chose.
  85. Ainsi, les pêcheurs prennent
    les grands poissons.
  86. Mais chez le poisson-perroquet
    ou tout autre poisson qui change de sexe,
  87. ça signifie qu'on capture
    tous les poissons mâles.
  88. Donc, il devient difficile
    pour les femelles
  89. de trouver un partenaire
  90. et ça peut l'obliger
    à changer de sexe plus tôt
  91. alors qu'elle est de petite taille.
  92. Ces deux situations résultent en
    moins d'alevins à l'avenir.
  93. Afin de protéger ces espèces,
  94. nous devons savoir comment et quand
  95. elles changent de sexe.
  96. Et là, on pourrait concevoir des règles
    qui encouragent ces stratégies,
  97. notamment, établir une fourchette
    de taille minimale et maximale.
  98. Le défi n'est pas d'imaginer
    des solutions sexuellement conviviales.
  99. Le défi est de coupler la bonne solution
    à la bonne espèce.
  100. Parce que même les animaux
    qu'on connaît très bien
  101. peuvent nous surprendre
    avec leur vie sexuelle.
  102. Par exemple, le homard du Maine.
  103. Il n'a pas l'air d'être romantique
  104. ni coquin.
  105. Mais il est les deux.
  106. (Rires)
  107. Lors des périodes de frai,
  108. les femelles veulent le plus grand,
    le plus dur des durs des mâles,
  109. mais ceux-là sont vraiment agressifs
  110. et attaquent tous les homards
    qui s'approchent, mâle ou femelle.
  111. Pour une femelle, le meilleur moment
    pour s'accoupler
  112. c'est tout de suite après sa mue,
  113. alors qu'elle n'a plus sa carapace dure.
  114. C'est donc en état de vulnérabilité totale
    qu'elle doit approcher ce mâle agressif.
  115. Que ferait une jeune fille ?
  116. Sa solution ?
  117. Asperger d'urine le visage du mâle,
    à répétition.
  118. (Rires)
  119. Sous l'océan,
    le pipi est un philtre d'amour puissant.
  120. Et il se trouve que les vessies du homard
    sont juste au-dessus de son cerveau
  121. et sous leurs pécondules oculaires,
    il y a deux ouvertures
  122. desquelles
    les jets d'urine jaillissent.
  123. Donc la femelle approche la grotte du mâle
  124. et quand il fonce vers elle,
    elle projette un jet d'urine
  125. et décampe au plus vite.
  126. Elle repète la manoeuvre quelques jours
  127. et c'est suffisant pour que son odeur
    ait un effet transformateur.
  128. Le mâle passe d'un assaillant
    à un amant doux.
  129. À la fin de la semaine, il invite
    la femelle à sa grotte.
  130. Et le sexe coule de source.
  131. Alors comment nous interposons-nous
    au beau milieu de ce rituel coquin ?
  132. L'urine de la femelle contient
    un signal chimique primordial
  133. qui est transmis uniquement
    dans l'eau salée
  134. et l'homard a un récepteur olfactique
  135. qui capte et traduit le message.
  136. Les changements climatiques
    acidifient nos océans.
  137. C'est la conséquence de l'augmentation
    du dioxide de carbone dans l'eau de mer.
  138. Ces changements chimiques
    peuvent altérer ce message
  139. ou endommager
    les récepteurs olfactifs du homard.
  140. Les polluants provenant des terres
    ont des effets similaires.
  141. Imaginez ce qui pourrait
    arriver à la femelle
  142. si son philtre d'amour ne marche pas.
  143. Voilà le genre de répercussions
    subtils mais significatifs
  144. que nous avons sur la vie amoureuse
    de ces animaux marins.
  145. Et il s'agit d'espèces bien connues.
  146. L'homard vit près des côtes
    en eau peu profonde.
  147. En s'enfonçant vers les abysses,
    le sexe est encore plus étrange.
  148. La baudroie vit à environ 1 000 mètres
    sous la mer,
  149. là où il n'y a aucun rayon de lumière.
  150. Les mâles naissent incapables
    de se nourrir eux-mêmes.
  151. Afin de survivre, ils doivent
    trouver une femelle rapidement.
  152. Alors que la femelle,
  153. qui est 10 fois plus grande que le mâle,
  154. 10 fois,
  155. elle secrète une phéromone puissante
    qui attire des reproducteurs.
  156. Donc, le tout petit mâle nage
    à l'aveuglette
  157. en suivant l'odeur de la femelle.
  158. Quand il la trouve,
  159. il lui donne une morsure d'affection.
  160. À partir de là,
    ça devient vraiment étrange.
  161. Cette morsure déclenche
    une réaction chimique
  162. qui aboutit à la décomposition
    de la machoire du mâle.
  163. Son visage fond
    dans la peau de la femelle
  164. et les deux corps fusionnent.
  165. Les systèmes circulatoires s'entremêlent
  166. et tous les organes mâles se désagrègent
  167. à l'exception de ses testicules,
  168. (Rires)
  169. qui arrivent pile poil à maturité
    et produisent du sperme.
  170. Donc, le mâle devient
    une usine à sperme sur demande
  171. fixée de façon permanente à la femelle.
  172. (Rires)
  173. C'est une méthode très efficace,
  174. mais ce n'est pas
    ce qu'on est habitué à voir
  175. dans une ferme, pas vrai ?
  176. C'est bizarre.
  177. Vraiment bizarre.
  178. Et si nous ne connaissons pas
    ces stratégies
  179. ou comment elles fonctionnent,
  180. nous ignorons les répercussions de nos
    interventions, même dans les grands-fonds.
  181. Il y a à peine trois ans,
  182. nous avons découvert
    une nouvelle espèce de pieuvre
  183. dont les femelles pond ses œufs
    sur les éponges attachées aux roches
  184. qui sont à plus de 4 km de profondeur.
  185. Ces roches sont composées
    de minéraux rares
  186. et en ce moment même, des entreprises
    construisent des bulldozers
  187. afin d'extraire ces roches
    des fonds marins.
  188. Malheureusement, ces bulldozers
    ramasseront également les éponges
  189. ainsi que les œufs.
  190. Consciemment, et souvent inconsciemement,
  191. nous empêchons le sexe et la reproduction
    fructueuses dans les abysses.
  192. Et c'est déjà difficile
  193. de draguer et de se reproduire
  194. sans avoir quelqu'un qui vient
    vous interrompre continuellement.
  195. Sérieusement, on le sait.
  196. Alors aujourd'hui, à part le fait
    que vous avez appris plein de choses
  197. utiles pour meubler les conversations
    de vos soirées --
  198. (Rires)
  199. Mais j'espère que
    vous vous rappelerez de ceci :
  200. nous sommes bien plus intimement reliés
    aux océans que nous le pensons,
  201. et ce, peu importe où on est.
  202. Et ce niveau d'intimité
  203. exige un nouveau
    type de relation avec l'océan.
  204. Une relation qui reconnaît et respecte
    la diversité incroyable de la vie
  205. et ses limites.
  206. On ne peut pas continuer à se dire
  207. que les océans sont là et point.
  208. Car nous dépendons d'eux chaque jour
    pour notre sécurité alimentaire,
  209. notre santé et bien-être
  210. et pour chacune de nos respirations.
  211. Mais, c'est une relation bidirectionelle,
  212. les océans peuvent continuer à pourvoir
  213. si nous protégions les forces
    fondamentales de la vie dans les océans :
  214. le sexe et la reproduction.
  215. Donc, comme pour tout autre relation,
    nous devons accepter des compromis
  216. pour que cette relation marche.
  217. La prochaine fois que vous voudrez
    manger des fruits de mer,
  218. choisissez ceux de pêche durable
    ou d'élevage,
  219. pêchée localement et au bas
    de la chaîne alimentaire.
  220. Par exemple les huîtres, les palourdes,
    les moules
  221. ou les petits poissons comme le maquereau.
  222. Ils se reproduisent comme des fous
  223. et si c'est bien géré, ils peuvent faire
    face à une pêche plus abondante.
  224. Nous pouvons revoir
    les produits utilisés pour se laver,
  225. nettoyer nos maisons
  226. et jardiner.
  227. Tous ces produits chimiques
    finnissent dans les océans
  228. et altèrent
  229. leur composistion chimique.
  230. L'industrie a aussi un rôle à jouer
  231. et adopter une approche préventive
  232. qui protège l'activité sexuelle
    là où on sait qu'elle existe
  233. et éviter les dommages possibles
    causés par notre ignorance,
  234. ce qui est le cas des grands fonds.
  235. Dans nos communautés,
  236. dans notre espace de travail
  237. et dans nos pays
  238. nous devons agir maintenant
    en réponse aux changements climatiques.
  239. Public : Ouais !
  240. (Applaudissements)
  241. Merci.
  242. (Applaudissements)