Return to Video

Des italiens en quarantaine enregistrent des messages à "eux-mêmes de 10 jours auparavant" durant la pandémie du Coronavirus

  • 0:00 - 0:03
    On pense que les États-Unis,
    l'Angleterre et la France
  • 0:03 - 0:06
    ont 9 à 10 jours de retard sur l'Italie
    dans la progression du COVID19
  • 0:06 - 0:08
    Nous avons demandé
    à des gens de partout en Italie
  • 0:08 - 0:11
    d’enregistrer un message
    à eux-mêmes de 10 jours auparavant.
  • 0:11 - 0:12
    Salut Anna.
    Salut Salvatore.
  • 0:12 - 0:14
    Salut Francesca.
    Salut Virgi.
  • 0:14 - 0:15
    Hé, Daniele d'il y a 10 jours.
  • 0:15 - 0:18
    As-tu peur ? Du tout...
  • 0:18 - 0:19
    Ne t’inquiète pas...
    Je suis toi dans 10 jours.
  • 0:19 - 0:21
    Moi du futur, je te parle.
  • 0:21 - 0:23
    Je sais que tu es occupé,
    mais attends une seconde.
  • 0:23 - 0:25
    Je voulais te tenir informé
    de la situation actuelle en Italie :
  • 0:25 - 0:27
    nous serons bientôt dans un joli pétrin.
  • 0:27 - 0:30
    Tu as sans doute
    entendu parler du Coronavirus.
  • 0:30 - 0:34
    Et je suis aussi certaine,
    que tu le sous-estimes.
  • 0:34 - 0:38
    Je me moquais souvent
    des gens qui portaient des masques.
  • 0:38 - 0:41
    Arrêtes de te moquer de ta mère
    lorsqu'elle te dit d'acheter des masques.
  • 0:41 - 0:43
    et va les acheter... imbécile.
  • 0:43 - 0:44
    Jusqu'à y a 10 jours,
  • 0:44 - 0:47
    j'allais à des réunions de travail,
    j'allais manger avec des amis,
  • 0:47 - 0:49
    au gym, chez la coiffeuse.
  • 0:49 - 0:52
    Le train-train quotidien
    qui n'a jamais tué personne.
  • 0:52 - 0:56
    Pourtant, dans 10 jours,
    la vie ne sera plus comme ça.
  • 0:56 - 1:00
    Le pire des scénarios imaginables ?
    C'est exactement celui qui se réalisera.
  • 1:00 - 1:03
    Oui, le nombre d'infections
    en Italie continuera d'augmenter
  • 1:03 - 1:06
    te prouvant que tout ceci n'était pas
    des conneries comme tu le croyais.
  • 1:06 - 1:09
    Il y a 10 jours,
    on avait 2 000 personnes infectées
  • 1:09 - 1:11
    on en est maintenant à 18 000 personnes.
  • 1:11 - 1:12
    On a déjà dépassé les 1 000 décès.
  • 1:12 - 1:15
    Et maintenant, tu fais
    des quarts de travail mortels à l'hôpital.
  • 1:15 - 1:18
    La situation actuelle est surréelle
  • 1:18 - 1:21
    Personne ne peut quitter sa maison
    sans motif sérieux.
  • 1:21 - 1:24
    Une belle quarantaine...
    du genre qu'on ne voit que dans les films.
  • 1:24 - 1:27
    Un pays entier cloîtré à la maison
    tu ne t’y es pas attendu, n’est-ce pas ?
  • 1:27 - 1:29
    Les hôpitaux sont submergés
  • 1:29 - 1:31
    il y a beaucoup d'infections,
    même chez les jeunes.
  • 1:31 - 1:35
    En ce moment, des jeunes de notre âge
    sont intubés aux soins intensifs.
  • 1:35 - 1:39
    « Ce n'est qu'une grippe, attends peut-être
    que c'est grave... enfin, j'en sais rien »
  • 1:39 - 1:40
    Nous avons pris cela à la légère.
  • 1:40 - 1:42
    Il faut toujours
    garder notre légèreté d'esprit
  • 1:42 - 1:44
    mais il faut être sérieux
    dans nos actions.
  • 1:44 - 1:47
    Si tu dois sortir,
  • 1:47 - 1:51
    ne le fais que
    si c'est absolument nécessaire.
  • 1:51 - 1:53
    Parce que ce à quoi tu te risques,
    n'est pas une « grippe » ordinaire
  • 1:53 - 1:57
    Nous avons vu des vidéos inquiétantes
    de la France et des États-Unis
  • 1:57 - 1:59
    de gens
    qui ne prenaient pas ça au sérieux.
  • 1:59 - 2:02
    Le problème est bien plus grave
    que ce que la plupart du monde croit.
  • 2:02 - 2:04
    Notre pessimisme
    n'est pas dénué de fondement.
  • 2:04 - 2:07
    La situation est bien pire
    que ce que tu croies.
  • 2:07 - 2:09
    Tu te rendras compte
  • 2:09 - 2:13
    que le seul fait de pouvoir respirer
    de l'air dans ta propre maison.
  • 2:13 - 2:16
    C'est quelque chose
    dont tu devrais déjà être reconnaissant.
  • 2:16 - 2:17
    Je sais que la Chine est loin
  • 2:17 - 2:20
    mais l'évolution du virus
    est plus rapide que tu ne le crois.
  • 2:20 - 2:22
    Il est peut-être temps de reconsidérer
    tes plans du samedi soir.
  • 2:22 - 2:24
    Et qui sait ?
    Peut-être que si tu étais resté à la maison,
  • 2:24 - 2:26
    je ne serais pas
    actuellement cloîtré chez moi.
  • 2:26 - 2:29
    Au début, on croit qu'on devient fou
  • 2:29 - 2:31
    et qu'on en verra pas la fin.
  • 2:31 - 2:33
    Tu n'es pas seul.
  • 2:33 - 2:36
    Tu commenceras à voir
    le beau et le laid en même temps.
  • 2:36 - 2:40
    Tu vivras des moments d'unité
    que tu n'aurais jamais imaginé.
  • 2:40 - 2:41
    Par exemple, hier,
  • 2:41 - 2:43
    lorsque nous sommes
    tous sortis sur nos balcons
  • 2:43 - 2:45
    et tous les gens du quartier
    se sont mis à chanter.
  • 2:45 - 2:46
    Nous ne chantions pas tous
    la même chanson,
  • 2:46 - 2:48
    mais nous formions curieusement un tout.
  • 2:49 - 2:51
    - Alors...
    - Commence déjà à faire ta part.
  • 2:51 - 2:54
    Tommaso, ne foire pas.
  • 2:54 - 2:55
    Ne foire pas.
  • 2:55 - 2:56
    Reste à la maison.
  • 2:56 - 2:58
    Ce n'est pas si mal, voyons.
  • 2:58 - 2:59
    Tu n'es pas seul sur terre.
  • 2:59 - 3:00
    Reste à la maison.
  • 3:00 - 3:03
    Tu peux te reposer, lire,
    regarder des films et des séries télés.
  • 3:03 - 3:04
    Joue de la guitare.
  • 3:04 - 3:06
    À vrai dire,
    apprends à jouer de la guitare
  • 3:06 - 3:07
    car tu y es nul en ce moment.
  • 3:07 - 3:10
    Et détends-toi, ça va bientôt prendre fin.
Title:
Des italiens en quarantaine enregistrent des messages à "eux-mêmes de 10 jours auparavant" durant la pandémie du Coronavirus
Description:

On pense que les États-Unis, l'Angleterre, la France, l'Espagne et l'Allemagne ont 9 à 10 jours de retard sur l'Italie dans la progression du COVID19. Nous avons demandé à des gens de partout en Italie d’enregistrer un message
à eux-mêmes de 10 jours auparavant.

A THING BY: Olmo Parenti, Cosimo Quartana, Giacomo Ostini, Marco Zannoni, Arturo Vicario

more » « less
Video Language:
English
Duration:
03:31

French subtitles

Revízie Compare revisions