French titulky

← vimeo.com/.../277682681

Získať kód na vloženie
12 Languages

Ukazujem Revíziu 4 vytvorenú 04/16/2020 od marie Toussaint.

  1. Je m'appelle Dr. Moses deGraft-Johnson.
  2. Le terme «technologie
    d'assistance» est défini
  3. par l'Organisation Mondiale de la Santé
  4. comme un terme générique qui couvre
  5. les systèmes et services liés à
  6. la livraison de produits d'assistance et
  7. de services, et le but entier
  8. est d'aider un individu en lui donnant
  9. leur indépendance et la promotion de leur
  10. bien-être général.
  11. Maintenant, comme mon collègue ici
  12. vient de nous montrer
  13. quelques innovations très cool,
  14. quelques-unes des innovations que nous
  15. sommes très familiers avec sont les choses
  16. plus simples comme les aides auditives,
  17. les chaises roulantes et la prothèse. Même
  18. une chose aussi simple que des piluliers,
  19. car c'est quelque chose qu'utilisent
  20. même les gens sans un véritable handicap,
  21. vous savez?
    Ma mère utilise des piluliers.
  22. Nous constatons donc qu'il existe des
  23. technologies d'assistance que, même
  24. les individus qui n'ont pas un vrai
  25. handicap utilise également dans leur
  26. vie quotidienne. Et nous le voyons
  27. globalement de plus en plus; plus
  28. qu'un milliard de personnes
  29. ont besoin d'un ou de plusieurs
  30. produits d'assistance.
  31. Maintenant, c'est la partie dans laquelle
  32. je veux vraiment entrer,
    car ça parle vraiment
  33. de ce que je fais dans la vie,
  34. et récemment, ce que nous avons vu, est
  35. que l’Organisation Mondiale de la Santé
  36. a publié les données, et ce que
    nous voyons est une augmentation
  37. des maladies non transmissibles qui sont
  38. causées chez les personnes handicapées.
  39. Et l'un des plus courants qui était
  40. mentionné était le diabète. Mais aussi,
  41. avec le diabète était l'hypertension et
  42. hyperlipidémie, également connue juste
  43. comme le cholestérol élevé,
    l'obésité et le tabagisme.
  44. Maintenant, ce qui est intéressant,
    c'est que ces cinq variables
  45. sont également connues dans la médecine
  46. cardiovasculaire comme les cinq
    principaux facteurs de risque
  47. pour un événement cardiovasculaire majeur
  48. Ils mènent à quelque chose appelé
    plaque athéromateuse.
  49. C'est la formation
    de plaque d'accumulation
  50. dans nos vaisseaux sanguins.
    Ceci est un exemple d'une artère
  51. coronaire normale dans le cœur,
  52. et comme nous le voyons,
    au fil du temps, nous avons des dommages,
  53. de l'accumulations,
    et finalement nous avons un manque
  54. de perfusion ou manque
    de circulation sanguine.
  55. Et c'est ce qui mène finallement
  56. aux crises cardiaques, aux accidents
  57. vasculaires cérébraux
    et a la mauvaise circulation
  58. communément appelé «M-A-P».
  59. Maintenant, à l'Institut
    de Cardiologie et Vasculaire,
  60. ce que nous avons fait
    est que nous avons une
  61. initiative appelée
    «Initiative Sauvez un Membre».
  62. L'une des choses que mon objectif était de
  63. limiter au moins le nombre d'amputations
  64. qui se produisaient dans cette communauté.
  65. Quand nous voyons des patients qui ont
  66. ces genres de problèmes, la première
  67. chose nous faisons après les avoir évalués
  68. s'appelle l'ischémie aiguë des membres.
  69. Nous les amenons en salle d'opération
  70. et utilise un Système GE appelé C-ARM.
  71. Ce qu'il fait, c'est une radiographie
  72. qui prend des photos des jambes du nombril
  73. jusqu'aux pieds.
  74. Nous utilisons un colorant
    de contraste pour injecter
  75. les patients, ce qui nous permettra
  76. nous produira une image, un peu comme ça.
  77. Donc, cette 1ère photo ici, clairement
  78. vous n'avez pas besoin d'être médecin
  79. pour voir qu'il y a un problème
    important ici, ok. Alors pensez à ça
  80. ici est ce qu'on appelle l'artère fémoral
  81. superficiel. c'est le gros vaisseau qui se
  82. trouve entre votre hanche et votre genou.
  83. C'est comme une autoroute qui n'est pas
  84. complète parce qu'il
    manque quelque chose ici,
  85. en plein milieu.
  86. Cet individu a donc développé un
  87. blocage dans ce vaisseau sanguin qui a
  88. définitivement causé une occlusion totale
  89. du flux sanguin qui coule de cette partie,
  90. qui vient de la zone du nombril
  91. descendant jusqu'au genou.
  92. Donc, une fois que
    nous prenons cette photo avec
  93. avec ce système GE, je suis
    en mesure de le voir
  94. et initial, et ici je suis
    capable, comme un
  95. plombier le fait, vous savez,
    vous serpentez les tuyaux.
  96. Vous avez donc ici un
    type de système d'eau
  97. spécifique que j'utilise
    pour traverser l'artère.
  98. Et une fois que j'ai traversé
    le système d'eau,
  99. de ce côté je vais
    vous montrer cette photo.
  100. Ici j'utilise un système appelé
  101. dispositif d'athérectomie jetstream.
  102. Maintenant, ce système
    est un système créé par
  103. une société appelée Boston Scientific.
  104. Boston Scientific est un entreprise
  105. de dispositif médical basée à
  106. Maple Grove Minneapolis, au Minnesota.
  107. Et ce qui se passe est que nous utilisons
  108. cet appareil, comme un système de forage.
  109. Tout comme dans les
    champs de pétrole, ils forent
  110. le sol. Nous utilisons ce système sur
  111. ce fil que j'ai mis dans le système et
  112. nous pouvons passer
    par-dessus le fil et nettoyer
  113. les plaques qui se sont formées.
  114. Une fois cette plaque nettoyée, nous
  115. utilisons un système de ballon
  116. pour étirer les vaisseaux
  117. sanguins pour vraiment leur donner
  118. une large ouverture,
    et parfois une fois qu'il reste ouvert,
  119. s'il reste ouvert c'est bien mais s'il
  120. ne reste pas ouvert, il a tendance
  121. à se resserrer, et c'est là que
  122. nous avons tendance à mettre un stent
  123. pour le garder ouvert.
    Donc, dans cette image ici,
  124. ce diagramme, vous voyez que
  125. nous avons réussi
    à ouvrir cette occlusion totale
  126. ici, et l'ouvrant et restaurant
  127. le flux sanguin au membre.
  128. Ceci est une vrai photo de l'un de
  129. mes patients. Malheureusement, ce fut un
  130. monsieur dont nous n'avons pas pu sauver
  131. la jambe. C'est donc six semaines
  132. après la chirurgie après l'amputation.
  133. C'est ce qu'on appelle un BKA, amputation
  134. en dessous du genou.
    Et je dis souvent que si
  135. vous n'êtes pas assez
    chanceux pour que je sauve
  136. le membre, je préfère que vous
  137. ayez une amputation en dessous du genou
  138. au lieu de l'amputation
    au-dessus du genou,
  139. car en termes de fonctionnalité,
    c'est mieux pour l'individuel
  140. parce que nous pouvons vraiment
  141. l’adapter rès bien
    avec une bonne prothèse,
  142. qu'ils peuvent encore une fois déambuler
  143. et marcher comme si de rien n'était.
  144. Mais cela devient un défi
    énorme une fois que vous
  145. aller au-dessus du genou.
    C'est très difficile d'adapter
  146. quelqu'un pour toute bonne prothèse,
  147. afin qu'ils puissent supporter du poids.
  148. Nous appelons cela la «ligne de souches».
  149. Et nous avons tendance à avoir beaucoup de
  150. panne sur cette ligne de moignon.
  151. Donc ça rend juste les
    choses un peu difficile.
  152. Alors malheureusement, je n'étais
  153. pas capable de sauver
    la jambe de cet homme, c'est
  154. 6 semaines apres la chirurgie,
    et c'est lui et sa femme
  155. après l'opération.
  156. Voilà donc le genre d'assistance de
  157. la technologie que
    nous avons l'habitude de voir.
  158. Et dans le passé, je dois admettre,
  159. Je dois être clair et honnête avec vous,
  160. je n'ai pas vraiment prêté attention
  161. à beaucoup de ces choses
  162. avant de rencontrer Chet Cooper.
  163. C’est là que j’ai commencé à me
  164. concentrer et faire
    attention à ces choses.
  165. Ils sont bien devant nous, ils sont
  166. bien autour de nous, mais
    nous sommes si occupés
  167. avec notre vie quotidienne,
  168. que nous ne prêtons pas attention
  169. aux choses qui se produisent.
  170. Mais c'est maintenant un
    gros problème et une partie
  171. de ma pratique en ce
    moment, de ce que je fais.
  172. Donc, une fois que nous
    avons sauvé le membre,
  173. la question est alors
    comment les empêcher
  174. de finir comme ce monsieur.
  175. Nous avons donc une
    technologie appelée SPY.
  176. Le SPY a été développé
    par une entreprise
  177. appelé Novadaq, puis ils l'ont vendu
  178. à une société appelée Stryker.
  179. Stryker est une grande entreprise
  180. d'appareils médicaux qui fait beaucoup
  181. de chirurgie de la
    colonne vertébrale pour
  182. les personnes ayant des
    problèmes de dos et ce genre
  183. de chose. Il est donc
    choquant de savoir pourquoi
  184. ils se sont lancés dans
    le commerce vasculaire. Mais
  185. de toute façon, avec
    la technologie SPY, ce qu'il fait
  186. c'est qu'il utilise un agent fluorescent
  187. que nous injectons a
    u patient, donc après
  188. que le patient a eu
    procédure de revascularisation,
  189. ils font le suivi au bureau, on injecte
  190. les avec l'agent fluorescent,
  191. et ce qui se passe,
    est que nous pouvons mettre
  192. cette caméra juste
    sur leurs pieds, d'accord
  193. et cela nous donne
    cette imagerie thermique.
  194. Donc, quand vous voyez ça ici, c'est
  195. une bonne nouvelle.
    En fait, plus il est rouge,
  196. c'est mieux. Cela signifie que vous
  197. avez un très bon flux.
  198. Et comme la zone
    devient un peu bleue,
  199. cela signifie que votre
    flux de sang diminue
  200. dans cette zone.
    Et quand ça arrive comme ça,
  201. vous savez que vous
    avez un problème sérieux.
  202. Donc, ce genre de choses est ce que
  203. que nous faisons pour les gens de Miami,
  204. pour les gens de la région de Floride.
  205. Et donc j'ai commencé à prendre ce type
  206. de contexte au Ghana.
  207. Le Ghana est très intéressant
    pour moi, non seulement
  208. parce que je viens du Ghana,
  209. mais j'ai été très impressionné par le
  210. gouvernement du
    Ghana en termes de leur
  211. initiatives, ce qui est un peu
  212. surprenant pour moi
    parce que dans ces parties
  213. du monde, il y a une
    stigmatisation qui est
  214. associés à des individus
    ou des personnes
  215. handicapées.
  216. Le Ghana est un petit pays
    d'Afrique de l'Ouest,
  217. la population est d'environ
    28 millions d'habitants.
  218. Le GP est d'environ
    130 milliards de dollars. Cela les met
  219. au numéro 12 sur 52 pays africains,
  220. et c'est en fait le plan directeur
  221. pour la démocratie africaine.
  222. C'est un République constitutionnelle.
  223. Et l'anglais est la langue officielle
    du pays.
  224. Environ 15% de la population du Ghana
  225. sont des personnes handicapées.
  226. En 2006, le pays a adopté une loi
  227. sur les handicapés,
    et le but était de mettre fin à
  228. la discrimination contre les personnes
  229. handicapées dans le pays.
  230. Le pays a travaillé très très
  231. dur pour améliorer les conditions de vie
  232. des individus qui y vivent.
  233. Ma fondation, ce que
    nous avons fait, est que,
  234. nous nous concentrons
    vraiment sur, parce que
  235. l'handicap, il y a tellement de causes
  236. d'handicap, des maladies congénitales
  237. aux maladies héréditaires
    et également les maladies acquises.
  238. Avec les maladies acquises,
  239. je me concentre vraiment sur
  240. les maladies non transmissibles, car ils
  241. correspond vraiment
    à des choses sur quoi
  242. nous avons des connaissances.
    Donc ce que j'ai fait
  243. c'est que j'ai investi
    mon propre argent dans
  244. pour construire un hôpital.
    Ceci est un rendu,
  245. une restitution de l'hôpital,
    l'hôpital de recherche deGraft,
  246. et le but de cet hôpital
  247. est de faciliter le travail que nous
  248. ont très bien réussi en Floride.
  249. Voila plus d'images, et c'est le
  250. progrès actuels de l'hôpital.
  251. Nous espérons
    donc que d'ici la fin
  252. de l'année prochaine
    nous finirons ce projet,
  253. et ensuite nous
    pourrons offrir le même
  254. les choses que nous offrons
    aux habitants de la Floride,
  255. au Ghana. Je vous remercie.