French titulky

← vimeo.com/.../435170434

Získať kód na vloženie
18 Languages

Ukazujem Revíziu 27 vytvorenú 12/03/2020 od Cyrine Alaya.

  1. Bonjour, je m'appelle
    Catherine Blakemore
  2. Je suis l’ancienne directrice générale
    de Disability Rights California
  3. une agence fondée
    en vertu des lois fédérales
  4. Le dispositif de soutien
    et de protection californien
  5. Notre mission est d’aider les personnes
    ayant un handicap
  6. et protéger leurs droits civiques
    grâce à toute une série d’efforts
  7. Et j’ai eu la chance de travailler
    chez Disability Rights California
  8. ou d’autres organisations similaires
    depuis environ 40 ans
  9. étant avocate, je représentais les gens
    et protégeais leurs droits civils
  10. leur droit à l'éducation
    ainsi qu’au logement
  11. et récemment en tant que
    directrice exécutive
  12. pour moi, L' ADA est vraiment
    établit sur les fondements
  13. d'autres lois vraiment importantes
  14. et cela inclut la loi sur l'éducation
    des personnes ayant un handicap
  15. Article 504 de la Loi
    sur la réhabilitation
  16. ces deux lois ont assuré l’inclusion
    et mis fin à la discrimination.

  17. en 1977 , lorsque j’étais
    une très jeune avocate
  18. J’ai beaucoup travaillé
    dans le domaine de l’éducation
  19. et l’un des tout premiers cas que j’ai eu
    c’était un enfant, Jeremy
  20. qui était en première année,
    et durant l'été
  21. il avait traversé une rue avec sa famille
  22. et il a été heurté par une voiture
    et est devenu quadriplégique
  23. et lorsque sa mère est allée l’inscrire
    pour l'année scolaire suivante
  24. on lui a dit qu’à cause de son handicap
  25. il ne pouvait plus s’inscrire
    à l’école de son quartier.
  26. qu'il devrait s'inscrire dans un programme
    pour les élèves en situation de handicap
  27. car c’est ce que font
    les élèves dans ce cas
  28. Ses parents nous ont contactés
    et nous avons accepté l'affaire
  29. à cause de cette discrimination
    qui stipule que
  30. vous ne pouvez pas être avec
    vos camarades, ce qui est inacceptable
  31. et contraire aux fondements mêmes
  32. de la loi sur l'éducation
    des personnes ayant un handicap
  33. alors, nous l’avons représenté
    dans son audience
  34. Lorsqu'on est allés au tribunal, l'une des
    choses les plus importantes pour moi
  35. c'était la présence de ses camarades
    et de leurs parents
  36. et les élèves de 1ere et 2e année
  37. ils étaient contents d’être avec Jeremy
  38. mais le plus important,
    c'est qu’ils ont discuté avec les médias
  39. en disant qu’ils ne comprennent pas
    pourquoi Jeremy n’est plus dans leur école
  40. et à quel point
    c’était important pour eux
  41. que leur ami soit présent
    comme dans les années précédentes
  42. donc cette affaire représente pour moi
    la première occasion
  43. de contester une pratique discriminatoire
    et de veiller à ce que Jeremy
  44. puisse fréquenter son école de quartier
  45. et rester avec ses amis
  46. le premier effet eurêka qu’a connu l’ADA,
    c'était notre capacité
  47. d'utiliser l’ADA et de discuter de la
    décision de la Cour suprême des U.S.A
  48. appelée "l’affaire Olmstead" qui
    stipule que toute personne ayant un handicap
  49. ne doit pas être victime
    de ségrégation dans les écoles
  50. et la manière la plus efficace
    d’expoloiter l’ADA et cette affaire
  51. était de contester
    les compressions budgétaires
  52. qui ont été proposées
    lors de la crise économique de 2008
  53. et de 2009, l’État a décidé de
  54. réduire considérablement
    les soutiens communautaires
  55. les services de soutien à domicile
  56. et les avocats de
    Disability Rights California
  57. la considèrent comme une violation de ADA
    et cela obligerait les gens à changer
  58. d'institution, ce qui est contraire
    à la décision Olmstead
  59. les deux fois où on est passés
    devant la Cour fédérale, nous avons gagnés
  60. avec la décision du tribunal : l’ADA
    interdit à l’État de prendre des décisions
  61. cela entraînerait
    l’institutionnalisation inutile des gens
  62. Ainsi, l’ADA est un moyen
    extrêmement puissant pour
  63. protéger nos droits civils
    et nous devons continuer à l’exploiter.
  64. Ainsi, nous avons appris
    ces derniers mois que
  65. nous pouvons continuer à utiliser l’ADA
    pour progresser
  66. et la pandémie nous rappelle
    le risque élevé
  67. que les personnes ayant un handicap,
    et particulièrement celles qui vivent
  68. dans des milieux isolés
    comme les maisons de retraite.
  69. La COVID-19, qui a énormément touché
    les résidents de ces foyers
  70. et c’est en partie à cause
    du milieu dans lequel ils vivent
  71. et la vulnérabilité des personnes
    ayant un handicap lié à cette maladie.
  72. Et en pensant à rouvrir
    la Californie et à aller de l’avant,
  73. nous devons nous rappeler
    des dires de l’ADA qui affirme que
  74. les gens ont besoin de vivre en communauté
  75. il faut qu'ils s’intègrent
    à la société.
  76. on doit être conscients
    de la façon dont nous répondons aux besoins
  77. des personnes ayant un hadicap
    dans le cadre de notre réouverture.
  78. comment reconcevoir les systèmes de service
    pour arrêter de voir les maisons de retraite
  79. comme un endroit où doivent vivre
    les personnes âgées ou ayant un handicap
  80. Que faire pour que les personnes
    ayant un handicap et qui participent à
  81. des activités, ne soient pas placées dans
    des programmes de jour distincts
  82. et qu’elles aient l’occasion de
    interagir avec la communauté
  83. Nous avons du pain sur la planche.
  84. je pense qu’il est aussi important
    de profiter de la situation
  85. pour s’engager dans la défense
    intersectionnelle des droits civils.
  86. Il faut mieux lutter contre
    les discriminations qui touchent
  87. les personnes de couleur,
    touchées de façon démesurée
  88. par la pandémie et il faut profiter
    de cette situation pour s'unir et
  89. agrandir la communauté des droits civiques
    croître l’inclusion, l’intégration,
  90. la non-discrimination pour tous
    y compris les personnes ayant un handicap.