YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French napisy

← Tout est remix: Le réveil de la force

Soutenez-nous sur Kickstarter pour avoir des T-shirts inspirés de Star Wars: http://bit.ly/1stMXZY
Remix est sur Patreon! https://www.patreon.com/kirbyferguson?ty=h
Achetez "'This is Not a Conspiracy Theory': http://www.thisisnotaconspiracytheory.com/series

Get Embed Code
6 Languages

Showing Revision 8 created 06/10/2016 by Hélène Wilkinson.

  1. Envie de faire du remix
    dans votre entreprise ?

  2. Découvrez le livre
    sur crossindustryinnovation.com¶
  3. Les fans de Star Wars ont été malmenés
    pendant de longues années.
  4. D’abord, George Lucas refait les premiers films
  5. avec des images de synthèse criardes
    et peu convaincantes.
  6. Ensuite il produit trois prequels
    qui ont attiré les foules
  7. sans être vraiment appréciés avec
  8. encore des images de synthèse criardes et peu convaincantes,
  9. des personnages sans profondeur,
  10. des intrigues ultra compliquées
  11. et Jar Jar.
  12. Les sabres laser s’étiolaient chez les adeptes.
  13. "Le Réveil de la force"
  14. mis en scène par JJ Abrams
  15. est le film que les cinéphiles
    starwarsiens espéraient
  16. et les avis ont été
    très largement favorables.
  17. "Le Réveil de la Force est un des films
    les plus divertissants que j’ai vus."
  18. "J'A-DORE ce film."
  19. "Si j’étais sorti du cinéma,
  20. qu'en tournant à gauche,
  21. j'avais vu que le huit passait,
  22. je serais rentré direct."
  23. Mais une critique revenait,
  24. même parmi les adeptes.
  25. "Ne t'y trompe pas, Ely
  26. JJ Abrams ne t’a pas dit
    comment il a recyclé l’histoire."
  27. "En fait, c'est Un nouvel espoir
    avec une nouvelle histoire de famille."
  28. "A plus d'une reprise, tu te dis
    "j'ai déjà vu ça"."
  29. "Je voulais du neuf
    et j'en ai pas vraiment eu."
  30. Cette accusation a été répétée ailleurs
    avec force.
  31. On a évoqué "le plus grand
  32. film de fans jamais réalisé"
  33. Pour certains, notre culture souffrait
  34. "d'un problème de nostalgie".
    Pour d'autres,
  35. le film représentait "l'enlisement"
    de notre imaginaire collectif.
  36. On l'a aussi qualifié de "remix",
  37. et ça n'avait pas l'air d'être
    un compliment.
  38. On l’a même appelé “l’apothéose de la
    culture remix, son aboutissement logique".
  39. La méthode remix, à savoir, copie,
    transformation et assemblage,
  40. figure bien dans “Le réveil de la force”,
  41. ainsi que dans les autres oeuvres
    de JJ Abrams.
  42. Le remix est-il un point faible dans
    "Le réveil de la force" ?
  43. La méthode remix vieillit-elle ?
  44. Avons-nous atteint les limites du remix ?
  45. Tout est remix
  46. Les limites du remix
  47. JJ Abrams connait bien
    le concept du remix,
  48. mais il ne le manipule pas
    de la même façon que George Lucas.
  49. Lucas copiait plutôt
  50. des scènes, des plans
  51. et Abrams copie plutôt
    les grandes lignes d’une intrigue.
  52. C’est ce qu’il fait depuis
    le début de sa carrière
  53. et ses premiers scénarios suivent fidèlement
    le schéma d’histoires bien rodées.
  54. "Filofax" raconte l’histoire d’un riche et
    d’un pauvre qui échangent leurs identités,
  55. une formule introduite par Mark Twain
    dans "Le prince et le pauvre"
,
  56. puis utilisée dans de nombreux films à succès,
    dont "Un fauteuil pour deux".
  57. “A propos d’Henry", un des films sur
  58. les personnes atteintes de retard mental

  59. qui nous donnent des leçons de vie
    et sont tout mignons.
  60. “C’est ça, la danse.”
  61. Dans “Pêche Party”, les héros malchanceux
    échappent de justesse à diverses catastrophes
  62. et crient victoire à la fin,
  63. une tradition comique qui remonte
    au moins à Buster Keaton.
  64. Le style d’Abrams se précise quand il
    transforme et assemble ses sources davantage.
  65. L’influence de Steven Spielberg ressort
    dans “Une virée en enfer“,
  66. un film sur un camion meurtrier, qui ressemble
    au "Duel" de Spielberg croisé avec un road movie.
  67. La série télévisée "Felicity" est sa version
  68. des films en vogue dans les années 90
    sur les ados qui s’écoutent
  69. et contient des éléments inhabituels,
  70. comme cet épisode genre “Quatrième dimension”
  71. et ce rebondissement étonnant:
    "Je suis sonné ... mais pas battu."
  72. Sa prochaine série, "Alias" était une histoire
    d’étudiante croisée avec un film d’espionnage.
  73. Le premier gros succès d’Abrams
    a été “Les Disparus”,
  74. reprenant le thème des naufragés de "Survivor"
    et “Seul au monde“ en y ajoutant
  75. la narration non-linéaire de Quentin Tarantino
    et les rebondissements surréels de “La quatrième dimension”.
  76. Depuis sa promotion au grand écran,
    Abrams revisite les grands classiques
  77. "Mission Impossible III" est une version "Alias"
    du vecteur Tom Cruise
  78. qui a redonné du souffle à la franchise.
  79. La réalisation de ”Super 8" ressemble à du Spielberg,
    on dirait "ET" transformé en monstre.
  80. Et ses films Star Trek ont réussi
    à relancer la franchise
  81. tout en régalant presque tous les fans
    des films d’origine.
  82. Avec ce talent qu’il a pour mettre
    au goût du jour des grands classiques,
  83. Abrams a adopté la méthode remix
    pour "Star Wars: Épisode VII."
  84. "Le réveil de la force" contient
    un peu de remix à la George Lucas.
  85. Ce plan est inspiré d’"Apocalypse Now."
  86. Les x-wings effleurant l’eau viennent
    du film "Firefox, l’arme absolue.”
  87. Et le duel à l’épée sous une légère neige
    rappelle "Kill Bill,"
  88. qui copie lui-même "Lady Snowblood".
  89. Mais le remix dans "Le réveil de la force"
    vient surtout de l’intrigue
  90. et sa source première est
    “Épisode IV: Un nouvel espoir”.
  91. Dans les deux films, il faut trouver
    un vieux Jedi.
  92. L’information cruciale est cachée
    dans un adorable droïde.
  93. La jeune orpheline trouve le droïde
    sur une planète déserte.
  94. Les stormtroopers cherchent l’information
    cruciale et tuent des innocents.
  95. Nos héros s’échappent de justesse
    avec le faucon millennium.
  96. L'orpheline se lie avec un aîné.
  97. Han Solo a une altercation avec un créditeur.
  98. Il y a un bar peuplé de créatures fantasques,
    qui dévisagent en silence nos héros.
  99. Les méchants ont une arme qui ressemble
    à une planète et qui détruit les planètes.
  100. C’est aussi la deuxième fois
    que JJ Abrams détruit une planète.
  101. Le méchant assassine l’aîné
    et l’orpheline en est témoin.
  102. Les héros rentrent dans l’arme
  103. qui ressemble à une planète
    pour neutraliser quelque chose.
  104. Des vaisseaux volent le long d’une tranchée,
    tirent sur un endroit précis et le détruisent.
  105. C’est la troisième fois que ça se produit.
  106. Il y a même une blague :
  107. “Comment je fais sauter ça?
    Y a toujours moyen.”
  108. qui laisse supposer un rebondissement ...
  109. ... qui n’arrive pas.
  110. Il y a aussi des éléments copiés
  111. du "Guerre des étoiles" d'origine
    qui auraient mérité d'être changés.
  112. Le Premier Ordre, comme l’Empire,
    est calqué sur les Nazis,
  113. malgré l’absence quasi-totale
    de menace nazie depuis 1945.
  114. Et les Jedi sont de nouveau
    un clan presque mythique,
  115. bien qu’ils aient sauvé la galaxie avec brio
    quelques petites décennies auparavant.
  116. Ils ont peut-être confié
    les archives aux ewoks…
  117. Bien sûr, tout n’est pas copié dans ce film.
  118. Il y a aussi beaucoup de transformations,
    surtout dans les personnages.
  119. Le héros est une héroïne,
  120. une autre tête d’affiche est
    un ancien stormtrooper,
  121. et le méchant, un geek loser et enragé.
  122. Les histoires les plus innovantes du film
    viennent de ces changements.
  123. "Le réveil de la force" est clairement un remix ...
  124. comme tout le reste.
  125. Depuis le début de la création humaine,
    nous avons copié, transformé, assemblé.
  126. Le problème, ce n’est pas le remix,
    c’est que le film penche du côté copie
  127. plutôt que du côté transformation et assemblage.
  128. Or c’est un choix assumé.
  129. “FAMILIER”
  130. “Le réveil de la force” est un film classique,
  131. car nous aimons ce qui nous est familier.
  132. C’est pourquoi les grands succès d’Hollywood
    sont de plus en plus
  133. de vieilles histoires racontées
    d’une nouvelle manière.
  134. Mais il n’y pas que le familier
    qui nous plaise.
  135. Nous sommes également attirés
    par ce qui est nouveau
,
  136. inhabituel
  137. ou innovant.
  138. C’est un marché plus restreint et plus risqué
    mais il est important
  139. et c’est de là que naissent les films
    les plus marquants.
  140. Nous aimons les deux :
    le familier et le nouveau.
  141. Ce sont les deux extrêmes
    d’une même échelle.
  142. Les succès en salle s’inscrivent plutôt à gauche,
    les choix des critiques plutôt à droite.
  143. Et certains films tombent pile au milieu.
  144. Comme le premier “Guerre des étoiles”,
  145. qui faisait très nouveau parce qu’il mélangeait
    des éléments précédemment disparates
  146. pour en faire un ensemble
    très innovant et inhabituel.
  147. Pour autant, il nous était aussi familier
    parce qu’il copiait quelque chose de très connu,
  148. la structure mythique d’innombrables
    contes héroïques de l'ancien temps.
  149. Le résultat assouvit notre désir
    à la fois de nouveau et de familier.
  150. Nous pouvons tous viser la cible
    entre le nouveau et le familier.
  151. Nous pouvons rendre nos concepts nouveaux
    plus accessibles et intelligibles,
  152. voire plus influents,
    en copiant des éléments connus
  153. Et nous pouvons rendre des concepts familiers
    plus passionnants et surprenants
  154. en appliquant largement le remix
    avec des sources diverses.
  155. Et si vous savez créer ce mélange parfait
    du vieux avec le neuf,
  156. les résultats peuvent être explosifs.

  157. Soutenez "Everything is a Remix"
    sur KickStarter et Patreon.
  158. Les liens sont dans les notes de la vidéo.
  159. Un dernier point.
  160. Le livre, "The Art of the Force Awakens"
  161. donne un aperçu de comment
    fonctionne la méthode remix.
  162. Ces marque-pages font référence au remix.
  163. Cette illustration contient l’image d’un ourson d’eau,
    une étrange créature microscopique.
  164. Celle-ci ressemble beaucoup
    au congrès de Nuremberg des Nazis.
  165. Ce portrait préliminaire de Snoke est
    inspiré du mémorial de Lincoln.
  166. Le land speeder de Rey associe
    celui de Luc à un tracteur.
  167. Maz Kanata prend pour modèle Rose Gilbert,
    une ancienne prof d’Abrams.
  168. Et l’artiste croyait copier dans cette image
    une scène extraite de “L’Etoffe des héros”,
  169. pensant qu’elle contenait une fille
    habillée en sirène.
  170. Mais en fait non.
  171. Il l’a transformée,
    alors qu’il croyait la copier.
  172. Un dernier indice suggère que
    l’équipe du “Réveil de la force“
  173. faisait exprès d’utiliser la méthode remix :
    le nom de famille de Rey est
  174. Mixer.
  175. Rey Mixer.
  176. Vous avez compris ?
  177. Ou bien un collaborateur sur ce livre
    s’amusait un peu.
  178. A vous de voir.
  179. Bonjour à tous, heureux de vous retrouver
    sur "Everything is a Remix".
  180. Pour commencer, nous avons
    une nouvelle campagne Kickstarter
  181. avec de superbes T-shirts
    inspirés de Star Wars.
  182. Il y a d'abord un modèle
    "L’Empire contre-attaque"
  183. et l’autre est un clin d’oeil à notre toute
    première séquence de "Everything is a Remix".
  184. Et vous pouvez obtenir une édition béta
    de "The Remix Method,"
  185. un petit manuel sur l’utilisation
    des méthodes remix dans votre travail
  186. disponible uniquement via Kickstarter.
  187. Tous les envois contiennent
    des auto-collants gratuits.
  188. Si vous voulez que je fasse d’autres vidéos gratuites,
    sponsorisez moi sur Patreon.
  189. En ce moment, les sponsors ont accès
    à ma série de vidéos sur demande,
    “This is Not a Conspiracy Theory.”
  190. J’espère que cette vidéo vous a plu.
  191. S’il y a assez de demande, il devrait y en avoir
    au moins quelques unes de plus.
  192. Ce ne sera pas une série
    comme les quatre vidéos d’origine,
  193. il y aura quatre épisodes distincts.
  194. Et si ça vous plaît toujours, je crois que
    je peux en sortir encore quelques unes.
  195. Merci aux équipes géniales de
  196. Cross-industry Innovation
  197. MailChimp
  198. Provoke
  199. et XOXO pour leur soutien.
  200. Merci aussi à Ray Kimber, Antonio Garcia
    et Youssef Abdelmohsen pour leur aide.
  201. Je vais vous envoyer la quatrième partie
    de “This is Not a Conspiracy Theory”
  202. et ça devrait être génial.
  203. Découvrez ce site sur
    thisisnotaconspiracytheory.com.
  204. Merci beaucoup de votre attention
  205. et à bientôt.