Return to Video

Josué

  • 0:03 - 0:05
    (Télévision) - Elle m’a écrit aussi.
  • 0:05 - 0:06
    - Et qu’est-ce qu’elle vous raconte ?
  • 0:06 - 0:09
    - Beaucoup de nouvelles, et elles sont excellentes.
  • 0:09 - 0:12
    - Non, ce n’est pas vrai : tu es malade, Corail.
  • 0:12 - 0:16
    Tu dois te délivrer de ce poids qui t’accable.
  • 0:16 - 0:20
    - Docteur, moi, je vis très bien comme ça, je suis très heureuse.
  • 0:24 - 0:26
    - Moi, je m’appelle Josué.
  • 0:27 - 0:28
    J’habite à la Cité Soleil.
  • 0:28 - 0:30
    J’ai 26 ans.
  • 0:31 - 0:35
    J’ai pris une balle le 9 février,
  • 0:35 - 0:38
    Le 9 février qui a suivi le séisme.
  • 0:38 - 0:40
    J’étais debout,
  • 0:40 - 0:43
    En haut d’une pente, près de chez moi,
  • 0:43 - 0:50
    Un homme… m’a tiré dans le dos.
  • 0:50 - 0:53
    La balle a traversé la colonne vertébrale,
  • 0:53 - 0:56
    Elle est passée par mon poumon… et m’a rendu handicapé.
  • 0:56 - 0:59
    Je ne peux plus marcher, mes pieds ne peuvent plus bouger.
  • 0:59 - 1:03
    Je dois me débrouiller avec mes mains.
  • 1:03 - 1:07
    Mais grâce à Handicap International, je suis…
  • 1:09 - 1:11
    J’ai appris à me débrouiller tout seul.
  • 1:11 - 1:12
    - Doucement,
  • 1:12 - 1:14
    Prends ton temps pour le faire.
  • 1:14 - 1:16
    Plus on prend son temps, mieux les muscles travaillent.
  • 1:16 - 1:18
    Mais si tu le fais vite, ils ne travaillent pas bien.
  • 1:18 - 1:20
    Doucement.
  • 1:20 - 1:22
    Oui...
  • 1:22 - 1:25
    Très bien, ok.
  • 1:25 - 1:26
    Chaise.
  • 1:26 - 1:32
    - Handicap International prend bien soin de moi.
  • 1:32 - 1:37
    Handicap International fait des bonnes séances de kiné.
  • 1:37 - 1:38
    La nourriture aussi, très bien...
  • 1:38 - 1:41
    On prend bien soin de moi...
  • 1:41 - 1:44
    J’ai reçu une chaise roulante… c’est bien.
  • 1:44 - 1:47
    On travaille ensemble… très très bien !
  • 2:29 - 2:31
    - Allez, bye.
  • 2:31 - 2:33
    Et tu viendras bien suivre ta thérapie, ici en face !
  • 2:33 - 2:34
    - Oui
  • 2:36 - 2:39
    - Notre prise en charge ne s’arrête pas le jour où Josué rentre à la maison.
  • 2:39 - 2:41
    Au contraire, c’est justement quand il va rentrer,
  • 2:41 - 2:45
    Qu’il va pouvoir se rendre compte des difficultés.
  • 2:45 - 2:47
    Parce que c’est bien d’être autonome à l’hôpital,
  • 2:47 - 2:50
    de pouvoir tout faire : se laver, aller à la toilette…
  • 2:50 - 2:52
    Mais l’hôpital, c’est un lieu protégé,
  • 2:52 - 2:54
    Une fois à la maison, c’est là qu’il va rester chaque jour,
  • 2:54 - 2:56
    C’est là que les vraies difficultés sont.
  • 3:26 - 3:29
    Josué est de retour à la maison, mais maintenant,
  • 3:29 - 3:32
    Il faut que Josué puisse entrer et sortir de la maison tout seul.
  • 3:32 - 3:36
    J’ai pris contact avec un ingénieur, on va venir avec lui,
  • 3:36 - 3:39
    Pour évaluer ce qui est réalisable ou non.
  • 3:41 - 3:43
    Melody a donné ça. C’est pour la thérapie.
  • 3:44 - 3:47
    Tu as déjà fait ça à l’hôpital.
  • 3:48 - 3:51
    Il y a chaque fois les images, regarde.
  • 3:51 - 3:55
    Par exemple ici, c’est quand tu es couché sur le lit.
  • 3:55 - 4:00
    Mobilisation passive : quelqu’un le fait pour toi.
  • 4:00 - 4:04
    Il faut prendre la jambe sur le côté, et revenir.
  • 4:04 - 4:10
    Nombre de répétitions : 15 fois, une fois par jour.
  • 4:10 - 4:13
    Ici, même chose, mais la jambe fait comme ça.
  • 4:21 - 4:23
    Ca, il faut qu’il le fasse une fois par jour, 30 minutes.
  • 4:23 - 4:25
    Je vais te montrer comment ça marche…
  • 4:25 - 4:26
    -Où est la télévision, maman ?
  • 4:29 - 4:32
    C’est promis, hein ? Je compte sur toi !
  • 4:34 - 4:37
    Mon travail ne peut pas s’arrêter le jour où il rentre à la maison.
  • 4:37 - 4:40
    Il y a besoin qu’on soit toujours là, qu’il y ait un suivi.
  • 4:40 - 4:46
    Et dans un mois, revoir quelles sont les difficultés,
  • 4:46 - 4:48
    Sur quoi on peut encore travailler, quels conseils donner…
  • 4:48 - 4:50
    Ca, c’est un processus qui continue, oui.
  • 4:53 - 4:57
    C’est très agréable quand les gens peuvent enfin rentrer chez eux.
  • 4:57 - 4:59
    C’est la vraie vie qui recommence.
  • 4:59 - 5:04
    Différemment… mais la vraie vie qui recommence.
Titel:
Josué
Video Language:
French
HandicapInternationalBelgium heeft de Frans ondertiteling van Josué bewerkt
HandicapInternationalBelgium heeft de Frans ondertiteling van Josué bewerkt
HandicapInternationalBelgium heeft een vertaling toegevoegd

French subtitles

Niet-afgerond

Revisies Compare revisions