Return to Video

Recruter et garder des employées vivant avec un handicap

  • 0:03 - 0:04
    >> Sean Marihugh:
    Je m'appelle Sean Marihugh
  • 0:04 - 0:07
    et je travaille chez Microsoft.
    Je suis gestionnaire de cas
  • 0:07 - 0:09
    au bureau d'aide à l'accessibilité
  • 0:09 - 0:11
    qui est un service de soutien technique
  • 0:11 - 0:12
    pour les clients handicapés.
  • 0:14 - 0:15
    Jean Hodgson:
    Je m'appelle Jean Hodgson.
  • 0:15 - 0:16
    Je travaille chez PROVAIL
  • 0:16 - 0:18
    Nous sommes une association à but non lucratif
  • 0:18 - 0:21
    qui défend les personnes handicapées.
  • 0:21 - 0:25
    Nous les aidons à s'intégrer
    dans le marché de l'emploi conventionnel,
  • 0:25 - 0:28
    pour travailler avec les américains
  • 0:28 - 0:31
    dans les domaines d'emploi variés.
  • 0:31 - 0:33
    >> Sam Sepah:
    Je m'appelle Sam Sepah.
  • 0:33 - 0:36
    Je suis un professionnel des RH
    et j'ai travaillé pour
  • 0:36 - 0:40
    une variété de sociétés de technologie au
    cours des dix dernières années de ma carrière.
  • 0:40 - 0:44
    Et maintenant je me concentre sur le
    recrutement des ingénieurs logiciels.
  • 0:46 - 0:50
    >>Susan Sears: Je m'appelle Susan et
    je travaille pour l'université d'Illinois
  • 0:50 - 0:54
    spécifiquement avec les ressources
    d'accessibilité et services éducatifs.
  • 0:54 - 0:56
    >>Mike Forehand:
    Je m'appelle Mike Forehand
  • 0:56 - 0:58
    Je travaille dans le service de recrutement
  • 0:58 - 1:03
    axé sur la promotion de la diversité
  • 1:03 - 1:05
    touchant principalement
    les personnes handicapées.
  • 1:06 - 1:08
    >> Tony Baylis:
    Je m'appelle Tony Baylis.
  • 1:08 - 1:12
    Je travaille au Laboratoire national
    Lawrence Livermore
  • 1:12 - 1:14
    situé à Livermore, Californie.
  • 1:14 - 1:18
    un des 17 laboratoires du Ministère
    de l'énergie
  • 1:18 - 1:20
    avec accent sur la sécurité nationale.
  • 1:20 - 1:21
    (musique)
  • 1:27 - 1:28
    >> Sean Marihugh:
    Les personnes handicapées
  • 1:28 - 1:32
    sont généralement assez sous-représentées
    dans beaucoup de domaines.
  • 1:32 - 1:37
    L'informatique étant un de
    ces domaines majeurs
  • 1:37 - 1:40
    Je crois qu'il est crucial
    que nous, que les étudiants
  • 1:40 - 1:43
    se sentent encouragés et habilités
    à s'engager dans les domaines informatiques
  • 1:43 - 1:46
    car je crois qu'ils peuvent paver la voie
  • 1:46 - 1:48
    et d'offrir à tous une meilleure
    expérience de la technologie
  • 1:49 - 1:52
    >> Tony Baylis: Comment sommes-nous
    supposés résoudre les problèmes sociaux
  • 1:52 - 1:56
    Si nous ne représentons pas
    la société comme un tout?
  • 1:56 - 2:00
    À cet égard,
    il faut être inclusif
  • 2:00 - 2:05
    avec les individus que vous servez
    et c'est la population entière.
  • 2:05 - 2:10
    S'il y a 2 milliards
    de personnes handicapées,
  • 2:10 - 2:11
    comment pouvez-vous l'ignorer?
  • 2:11 - 2:17
    Comment pouvez-vous ignorer qu'ils sont
    exclus de la conversation?
  • 2:18 - 2:20
    >> Sam Sepah:
    Les candidats handicapés
  • 2:20 - 2:24
    ont un processus de pensée unique
    à offrir aux sociétés.
  • 2:24 - 2:27
    Notre pays est diversifié et le marché
    du travail doit attirer
  • 2:27 - 2:29
    beaucoup de personnes diversifiées
  • 2:29 - 2:33
    qui utiliseront les produits et services
    que nous offrons.
  • 2:33 - 2:40
    Si un pays est diversifié,
    votre équipe doit l'être également
  • 2:40 - 2:45
    en parallèle à la démographie du pays.
  • 2:46 - 2:48
    >> Mike Forehand: En tant que
    membres d'une équipe
  • 2:48 - 2:52
    ils se passionnent tout autant à contribuer
  • 2:52 - 2:57
    et à faire partie d'une plus grande équipe
    comme tout le monde,
  • 2:57 - 3:00
    la différence étant qu'ils observent le monde
  • 3:00 - 3:03
    ayant différentes aptitudes en adaptation
    et résolution de problèmes
  • 3:03 - 3:05
    les conduisant à des solutions différentes.
  • 3:05 - 3:07
    >> Sean Marihugh: Je ne crois pas
    qu'une personne handicapée
  • 3:07 - 3:11
    connaisse tout à propos du
    handicap d'une autre,
  • 3:11 - 3:13
    mais je pense qu'elle apporte
    une certaine empathie à une entreprise
  • 3:13 - 3:16
    afin qu'elle comprennent que les gens
    ont des expériences diverses
  • 3:16 - 3:19
    et avoir des stagiaires et employés handicapés,
  • 3:19 - 3:22
    je crois qu'ils peuvent
    apporter cette perspective.
  • 3:22 - 3:26
    >> Tony Baylis: Je crois qu'avoir des
    personnes handicapée au sein de votre culture
  • 3:26 - 3:30
    aide les gens à mieux comprendre
  • 3:30 - 3:33
    les différences
    culturelles et d'apprentissage.
  • 3:33 - 3:37
    et comment avoir diverses perspectives.
  • 3:38 - 3:39
    >> Sam Sepah:
    Il faut plus d'attention
  • 3:39 - 3:43
    en considérant interviewer
    ce type de candidats
  • 3:43 - 3:46
    Il faut penser au soutien
    dont ils auront besoin
  • 3:46 - 3:49
    durant l'entrevue à l'avance.
  • 3:49 - 3:50
    Et avoir un processus simplifié
  • 3:50 - 3:54
    pour que les candidats se sentent bienvenus
    dès le début de l'entrevue
  • 3:54 - 3:57
    pour qu'ils se sentent bienvenus
    dans l'équipe.
  • 3:57 - 3:59
    Ils savent à quoi s'attendre
  • 3:59 - 4:01
    durant le processus d'entrevue.
  • 4:01 - 4:03
    Cela permet de bien
    performer et laisser
  • 4:03 - 4:06
    la magie opérer dans
    le processus d'entrevue.
  • 4:07 - 4:10
    >> Jean Hodgson: Nous travaillons en
    partenariat avec Microsoft
  • 4:10 - 4:12
    dans leur programme d'embauche
    de personnes autistes.
  • 4:12 - 4:17
    Nous les aidons à recruter, à obtenir
    plusieurs individus
  • 4:17 - 4:20
    qu'ils pourraient inclure dans
    leur banque d'embauche.
  • 4:20 - 4:23
    Nous entrainons les gens qui
    animeront les entrevues,
  • 4:23 - 4:25
    nous entrainons les interviewés
  • 4:25 - 4:28
    en les aidant au fil des aspects difficiles
  • 4:28 - 4:30
    comme les sélections téléphoniques,
  • 4:30 - 4:34
    simplifiant un peu le processus d'entrevue
  • 4:34 - 4:37
    afin qu'ils touchent au coeur des
    habiletés de l'individu
  • 4:37 - 4:41
    et reconnaitre qu'ils sont idéales
    à l'embauche.
  • 4:42 - 4:45
    >> Sam Sepah: J'ai lu une étude qui m'a
    vraiment inspirée
  • 4:45 - 4:52
    et interrogeait les
    consommateur du marché
  • 4:52 - 4:58
    au sujet d'une entreprise
    qui embauchait des personnes handicapées.
  • 4:58 - 5:01
    Ils ont trouvé que les consommateurs qui
    découvrent cet aspect de l'entreprise
  • 5:01 - 5:04
    seraient plus enclins à acheter leurs
    produits et services
  • 5:04 - 5:06
    et nous avons appris que les consommateurs
    ont plus de respect
  • 5:06 - 5:08
    pour une entreprise qui le fait
  • 5:08 - 5:11
    non seulement parce que c'est
    la bonne chose à faire
  • 5:11 - 5:15
    mais parce qu'elles s'acquittent vraiment
    de cette responsabilité.
  • 5:15 - 5:18
    Elles sont engagées dans
    l'embauche d'une main-d'oeuvre
  • 5:18 - 5:20
    diversifiée incluant
    les personnes handicapées
  • 5:21 - 5:27
    >> Jean Hodgson: Chaque fois que l'inclusion
    fait partie d'iun objectif, tout le monde gagne
  • 5:27 - 5:30
    et quand la technologie est inclusive,
  • 5:30 - 5:32
    tels que des vidéos sous-titrés
  • 5:32 - 5:40
    ou des sites web plus accessibles
    aux difficultés variées des gens,
  • 5:40 - 5:42
    alors le public devient plus expansif,
  • 5:42 - 5:45
    un plus grand bénéfice devient possible.
  • 5:46 - 5:49
    >> Susann Sears: Je pense qu'investir
    dans le futur de tous
  • 5:49 - 5:54
    passe par la construction et la conception
    de choses qui sont accessibles
  • 5:54 - 5:56
    dès le début.
  • 5:56 - 5:58
    C'est un investissement
    pour tous nos futurs,
  • 5:58 - 6:02
    pas seulement ceux des personnes handicapées.
  • 6:02 - 6:07
    Personne ne sait ce qui nous
    arrivera individuellement.
  • 6:07 - 6:09
    Votre vie peut changer
    en l'espace d'une seconde
  • 6:09 - 6:12
    et vous-même pourriez devenir
    membre de la communauté handicapée
  • 6:12 - 6:14
    et avoir besoin de ces accomodations,
  • 6:14 - 6:18
    donc il ne s'agit pas seulement
    de recruter des gens
  • 6:18 - 6:20
    mais c'est un investissement
    pour nous tous.
  • 6:21 - 6:23
    >> Tony Baylis: Je crois que
    nous avons un défi,
  • 6:23 - 6:28
    mais pour inclure les
    personnes handicapées
  • 6:28 - 6:33
    nous devons débuter par abandonner
    nos biais en général
  • 6:33 - 6:36
    ces biais implicites et inconscients
    généralisés
  • 6:36 - 6:39
    même avec les personnes handicapées
  • 6:39 - 6:42
    Je crois que c'est une longue route,
    malheureusement,
  • 6:42 - 6:47
    mais c'est une route sur laquelle
    nous pouvons travailler ensemble.
  • 6:47 - 6:49
    Je crois que nous avons besoin
    d'organismes et d'entreprises
  • 6:49 - 6:51
    pour collaborer à cette initiative.
  • 6:51 - 6:53
    >> Mike Forehand:
    Dans cet environment
  • 6:53 - 6:59
    où l'industrie est basée sur une
    collaboration interculturelle
  • 6:59 - 7:02
    et tout est orienté sur l'équipe
    en quelque sorte,
  • 7:02 - 7:08
    avoir un point de vue complètement
    différent est inestimable.
  • 7:09 - 7:11
    >> Sean Marihugh: Quand nous apportons,
    ou au moins considérons
  • 7:11 - 7:12
    les perspectives des autres,
  • 7:12 - 7:14
    Je pense que nous pouvons rendre
    nos produits plus inclusifs,
  • 7:14 - 7:17
    rendre notre culture et lieu de travail
  • 7:17 - 7:20
    beaucoup plus inclusifs
    et un meilleur endroit.
  • 7:20 - 7:22
    >> Susann Sears: Vraiment,
  • 7:23 - 7:24
    l'accessibilité comportementale est la
    plus importante partie de l'inclusivité.
  • 7:24 - 7:30
    Ce n'est pas l'accessibilité physique mais
    l'accessibilité comportementale.
  • 7:30 - 7:33
    Donc nous devons avoir une influence
    sur la culture et je sais
  • 7:33 - 7:39
    que ça prend du temps
    et que ça peut être exigeant
  • 7:39 - 7:41
    mais je pense que commencer
    par un bon petit succès
  • 7:41 - 7:45
    peut être un début remarquable
    pour créer un momentum.
タイトル:
Recruter et garder des employées vivant avec un handicap
概説:

Ce vidéo présente des employés handicapés et des employeurs qui discutent les avantages liés à l'embauche de personnes handicapées et les étapes qu'ils ont suivies pour les recruter et les garder. Aussi disponible en description audio: https://youtu.be/AWxSS9-CvkA

more » « less
Video Language:
English
Team:
DO-IT
Duration:
09:14

French subtitles

改訂 Compare revisions