French 字幕

← Faites payer pour vos données !

埋め込みコードを取得する
27言語

Showing Revision 25 created 02/28/2020 by Shadia Ramsahye.

  1. J'ai grandi dans la campagne chinoise
    à la fin des années 70
  2. pendant les dernières années
    où mon pays poursuivait l'égalité absolue
  3. aux dépens de la liberté.
  4. À cette époque,
    tout le monde avait un travail
  5. mais la vie était dure aussi.
  6. Au début des années 80,
    mon père était électricien
  7. et ma mère travaillait
    dans deux services d'un hôpital local.
  8. Pourtant, nous n'avions pas
    assez pour manger
  9. et nos conditions de vie étaient sordides.
  10. Nous étions tous égaux,
    sans l'ombre d'un doute,
  11. nous étions tous pauvres.
  12. L'Etat possédait tout.
  13. Nous ne possédions rien.
  14. L'histoire que je souhaite vous relater
    est celle de ma lutte
  15. pour surmonter l'adversité
  16. avec ma résilience, ma ténacité
    et ma détermination la plus totale.
  17. Non, je plaisante,
    je ne vais pas vous infliger cela.
  18. (Rires)

  19. Je souhaite au contraire vous parler

  20. d'une nouvelle forme
    de pauvreté collective
  21. que nous sommes peu nombreux à distinguer
  22. et qu'il est crucial
    d'appréhender maintenant.
  23. Vous avez dû remarquer
    que ces 20 dernières années

  24. ont vu l'émergence du règne de cet actif.
  25. Il génère de la richesse
    à une vitesse phénoménale.
  26. En tant qu'outil, il a apporté
    une connaissance fine des marchés,
  27. une efficacité d'exploitation
  28. et une croissance énorme des revenus.
  29. Mais pour certains,
  30. il a aussi fourni un moyen
    de manipuler des élections démocratiques
  31. ou de surveiller les citoyens
    à des fins économiques ou politiques.
  32. Quel est donc cet actif miraculeux ?
  33. Vous avez deviné : les données.
  34. Sept des dix entreprises les mieux
    valorisées au monde sont technologiques.

  35. Elles peuvent rentabiliser
    directement vos données
  36. ou utilisent les données
    comme base de travail.
  37. De nombreuses enquêtes montrent
  38. que la grande majorité
    des décideurs en affaires
  39. considèrent que les données
    sont cruciales pour leur réussite.
  40. Nous sommes tous témoins du rôle moteur
    des données dans le nouveau paradigme
  41. qui a bouleversé nos vies personnelles,
    économiques et politiques.
  42. Quiconque possède les données
    possède aussi l'avenir.
  43. Mais qui produit ces données ?

  44. J'imagine que vous avez tous
    un smartphone,
  45. des comptes sur des réseaux sociaux
  46. et avez fait une recherche ou deux
    sur Google la semaine dernière.
  47. Nous produisons tous
    des données, c'est nous.
  48. Selon les prévisions,
    dans dix ans, en 2030,

  49. il y aura environ 125 milliards
    d'appareils connectés au monde.
  50. Cela fait une moyenne
    de 15 appareils par personne.
  51. Nous produisons déjà
    des données tous les jours.
  52. Nous allons en produire davantage,
    de manière exponentielle.
  53. En 2018, le chiffre d'affaires consolidé
    de Google, Facebook et Tencent
  54. a atteint 220 milliards d'euro.
  55. Combien parmi vous ont reçu
    une rémunération
  56. pour les données
    que vous leur avez fournies ?
  57. Personne !
  58. Les données ont énormément de valeur
  59. or leur contrôle
    et possession sont centralisés.
  60. Nous sommes tous la matière première
    vivante de ces entreprises
  61. mais aucun de nous n'est payé.
  62. Et ce n'est pas tout !

  63. On ne vous prend même pas en compte
    dans l'équation des revenus.
  64. L'histoire se répète donc :
  65. nous sommes égaux,
    sans l'ombre d'un doute,
  66. nous sommes tous pauvres.
  67. Quelqu'un d'autre possède tout
    et nous : rien.
  68. N'est-ce pas familier ?
  69. Que devrions-nous faire ?

  70. On peut trouver des indices dans ma vie
    après son mauvais départ.
  71. Cette amélioration a démarré
    dans les années 80.
  72. Le système a évolué
  73. et le peuple a pu posséder
    un morceau de ce que nous avions créé.
  74. « Le peuple plongeant dans l'océan »
  75. ou « xiá hǎi », l'expression chinoise,
  76. décrit ceux qui ont quitté
    leur emploi dans des entreprises d'Etat
  77. pour démarrer leur propre entreprise.
  78. De la propriété privée d'entreprise,
  79. on est passé à la propriété de voitures,
    de propriétés, de vêtements, de tout.
  80. La machine économique s'est mise en route
    et la vie des gens s'est améliorée.
  81. Pour la première fois,
    devenir riche était honorable.
  82. Dans les années 90, je suis allée étudier
    à Chengdu, dans l'ouest de la Chine.
  83. De nombreux jeunes, comme moi,
  84. ont pu profiter des avantages
    du nouveau système.
  85. Après avoir reçu
    mon diplôme universitaire,
  86. j'ai co-fondé ma première entreprise
    et j'ai déménagé à Shenzhen,
  87. un village de pêcheurs transformé
    en nouvelle zone économique spéciale.
  88. 20 ans plus tard,
  89. Shenzhen est devenue
    une puissance mondiale dans l'innovation.
  90. La propriété privée était une forme
    de liberté inaccessible auparavant.

  91. Elle a créé des occasions sans précédent
    pour nos générations,
  92. elle est devenue notre moteur
    pour étudier et travailler dur.
  93. En conséquence, 850 millions de personnes
    sont sorties de l'indigence.
  94. Selon la Banque mondiale,
  95. en 1981, la pauvreté extrême en Chine,
    quand j'étais enfant,
  96. touchait 88% de la population,
  97. En 2015, seul 0,7%
    de la population en souffrait encore.
  98. Je suis le fruit de cette réussite.
  99. Je suis fière de dire aujourd'hui
    que j'ai ma propre entreprise en IA.
  100. J'ai une vie cosmopolite et dynamique,
  101. une vie inimaginable
    quand j'étais enfant en Chine occidentale.
  102. Clairement, cette prospérité
    est accompagnée de compromis :

  103. l'égalité, l'environnement et la liberté.
  104. Mon but n'est évidemment pas de prouver
    que la Chine a trouvé la solution parfaite
  105. car ce n'est pas le cas.
  106. Tout comme les données ne sont pas
    comparables aux biens physiques.
  107. Ce n'est pas le cas.
  108. Mais mon expérience me permet de voir
    ce qui se cache devant nos yeux.
  109. Aujourd'hui, le discours public
  110. se focalise sur les sujets de régulation
    et de protection de la vie privée
  111. liés à la propriété des données.
  112. Mais je me pose une question :
  113. « Et si nous considérions la propriété
    des données sous un autre angle ? »
  114. Et si la propriété des données
  115. était en fait un sujet personnel,
    individuel et économique ?
  116. Et si, dans la nouvelle
    économie numérique,
  117. nous étions autorisés à posséder
    un morceau de ce que nous créons
  118. et donnions la liberté aux gens
    de posséder leurs données privées ?
  119. Le concept légal de propriété
    émerge quand on peut posséder,

  120. utiliser, donner, transmettre, détruire,
  121. négocier ou vendre son bien
  122. à un prix qui nous est acceptable.
  123. Ne pourrions-nous pas définir les données
    individuelles de la même façon ?
  124. Ainsi, les individus pourraient utiliser
    ou détruire leurs données,
  125. les commercialiser à un prix
    qu'ils détermineraient.
  126. Je sais ce que certains pensent :

  127. « Je ne vendrai jamais, au grand jamais,
    mes données quel que soit le montant. »
  128. Je vous rappelle que c'est exactement
    ce que vous faites actuellement,
  129. nonobstant le fait que
    vous les donnez gratuitement.
  130. De plus, la notion de vie privée
    varie selon les personnes.
  131. L'accent sur la confidentialité financière
    peut vous paraître évidente
  132. mais pour des millions
    de petits entrepreneurs en Chine,
  133. incapables d'obtenir des prêts aisément,
  134. l'usage de leurs données
    pour obtenir rapidement ce prêt
  135. validées par un bailleur
    de fonds qui utilise l'IA
  136. est une question de survie.
  137. Ce que vous considérez comme privé
  138. est différent de ce que l'autre
    considère être personnel.
  139. Ce qui est personnel pour vous maintenant,
  140. n'est pas ce qui était personnel
    quand vous étiez étudiant.
  141. En tous les cas, c'est ce que j'espère.
  142. (Rires)

  143. Nous faisons toujours,
    souvent inconsciemment d'ailleurs,

  144. de tels compromis
  145. sur base de nos croyances personnelles
    et de nos priorités dans la vie.
  146. C'est pour cette raison que la propriété
    des données reste incomplète
  147. si on n'a pas le pouvoir
    de leur donner un prix.
  148. En confiant aux personnes
    le pouvoir de fixer un prix,

  149. on obtient un outil qui reflète
    les nuances de nos choix personnels.
  150. Vous pourriez très bien
    faire don de vos données
  151. pour contribuer
    à une recherche médicale précise
  152. qui vous importe.
  153. Ou alors, si nous avions
    les moyens de fixer le prix
  154. des données sur nos comportements
    à 100 000 dollars, par exemple,
  155. je doute qu'un groupe politique
    tente de nous cibler
  156. ou de manipuler nos votes.
  157. Vous contrôlez, vous décidez.
  158. Je suis consciente que
    cela semble peu plausible

  159. mais on voit émerger les tendances
  160. d'un mouvement croissant et puissant
  161. en faveur de la propriété
    des données personnelles.
  162. Des start-ups sont en train
    de créer des outils
  163. qui nous permettent de reprendre
    partiellement le contrôle.
  164. Un nouveau navigateur, appelé « Brave »,
  165. nous permet cela avec
    ce qu'ils appellent des « boucliers »
  166. qui refoulent agressivement les pubs
    et traqueurs captant vos données,
  167. empêchant leur fuite,
    contrairement aux autres navigateurs.
  168. En échange,
  169. les utilisateurs obtiennent un pouvoir
    de négociation et de fixation des prix.
  170. Quand les utilisateurs
    acceptent les publicités,
  171. Brave les récompense
    avec des jetons quantifiant leur attention
  172. pouvant permettre d'acheter
    du contenu payant.
  173. J'utilise Brave depuis quelques mois.
  174. L'application a déjà bloqué
    plus de 200 000 publicités et traqueurs
  175. et épargné ainsi des heures de mon temps.
  176. Je sais que certains interagissent
    davantage avec leur navigateur
  177. qu'avec leur partenaire, mais...
  178. (Rires)

  179. vous devriez en trouver un moins sournois
    qui ne perde pas votre temps.
  180. (Rires)

  181. Croyez-vous vraiment
    que Google est indispensable ?

  182. Réfléchissez-y à deux fois.
  183. Un moteur de recherche est indispensable.
  184. Google en a le monopole,
  185. pour le moment.
  186. Un nouveau moteur, « DuckDuckGo »,
    n'enregistre pas vos données personnelles,
  187. ne vous poursuit pas avec des publicités
  188. et n'épie pas votre historique
    de navigation.
  189. À la place, il donne à tous
    les mêmes résultats de recherche
  190. plutôt que de les trier
    selon votre historique.
  191. À Londres, une entreprise appelée digi.me

  192. propose une appli téléchargeable
    sur les smartphones
  193. qui permet l'importation
    et la consolidation
  194. des données que nous générons
  195. sur nos comptes Fitbit, Spotify,
  196. nos réseaux sociaux...
  197. On peut choisir où sauvegarder
    nos données personnelles.
  198. digi.me vous soutient dans votre démarche
    de valorisation de vos données
  199. en fournissant des informations
    auparavant accessibles uniquement
  200. aux larges entreprises de données.
  201. À Washington D.C., une initiative
    nommée UBDI, U-B-D-I,

  202. l'acronyme anglais de :
    revenu universel des données de base,
  203. aide les gens à gagner des revenus
  204. en partageant des renseignements
    anonymes dans leurs données
  205. avec des entreprises qui les utilisent
    dans des études de marché.
  206. Quand une entreprise acquiert une étude,
  207. les utilisateurs sont payés en liquide
    et points UBDI pour leur contribution.
  208. Cela peut atteindre
    1 000 dollars environ par an
  209. selon leurs estimations.
  210. UBDI est un chemin plausible
    pour un revenu universel de base
  211. dans l'économie de l'IA.
  212. De plus, il y a une prise de conscience
    qui se développe rapidement

  213. autour de la propriété des données
    et de la vie privée
  214. au fur et à mesure que nous découvrons
    ce monstre se déchaînant dans notre poche.
  215. J'ai deux filles pré-adolescentes.
  216. Croyez-moi,
  217. ma source principale de stress
    et d'anxiété en tant que parent
  218. est la relation de mes enfants
    avec la technologie.
  219. Voici le contrat long de trois pages
    que nous leur avons demandé de signer
  220. avant qu'elles n'obtiennent
    leur premier [téléphone portable].
  221. (Rires)

  222. Nous souhaitons qu'elles deviennent

  223. des citoyennes numériques
  224. mais uniquement si nous faisons d'elles
    des femmes intelligentes et responsables.
  225. Je les aide à distinguer les données
    qu'elles ne devraient jamais partager.
  226. Si vous cherchez mon nom sur Google --
  227. Pardon, en fait, si vous faites
    une recherche sur DuckDuckGo,
  228. vous trouverez de nombreuses choses
    sur ma vie professionnelle.
  229. Mais aucune sur mes filles.
  230. Quand elles grandiront,
  231. elles pourront les publier
    si elles le souhaitent, ce sera leur choix
  232. en dépit de mon insistance à leur dire
    qu'elles sont les filles
  233. les plus belles et les plus intelligentes
    au monde, bien entendu.
  234. Je sais que de nombreuses familles
    ont les mêmes conversations
  235. et prennent des décisions similaires.
  236. Cela me donne de l'espoir
  237. qu'un avenir riches en données
    judicieusement gérées est proche.
  238. Permettez-moi toutefois d'insister
    sur l'article 6 de cet accord :

  239. « Je ne chercherais jamais,
    vraiment jamais, des infos en ligne
  240. que je n'oserais pas montrer
    à mamie Dawnie. »
  241. (Rires)

  242. Essayez ça. C'est super efficace.

  243. (Rires)

  244. À travers l'histoire,

  245. il y a toujours eu des compromis à faire
    entre la liberté et l'égalité
  246. à la poursuite de la prospérité.
  247. Le monde est passé constamment
    de l'accumulation des richesses
  248. à leur redistribution.
  249. Et les tensions entre ceux
    qui sont riches et les autres
  250. détruisent tant de pays,
  251. qu'il est dans l'intérêt de tous,
  252. aussi celui des grandes
    entreprises de données,
  253. de prévenir cette nouvelle
    forme d'inégalité.
  254. La propriété personnelle
    des données privées

  255. n'est une solution ni parfaite ni complète
  256. à cette question éminemment complexe
  257. de ce qui fait une bonne
    société numérique.
  258. Mais selon McKinsey,
  259. l'IA injectera 13 000 milliards de dollars
    dans l'économie les 10 prochaines années.
  260. Les données générées par les personnes
    contribueront sans l'ombre d'un doute
  261. à cette croissance énorme.
  262. N'est-ce pas la moindre des choses
    d'envisager un modèle économique
  263. qui donne du pouvoir aux gens ?
  264. Et si la propriété privée contribuait
    à sortir 850 millions de personnes
  265. de la pauvreté ?
  266. C'est notre devoir,
  267. pour les générations futures,
  268. de créer une économie d'IA plus inclusive
  269. qui donne du pouvoir aux gens
    et pas uniquement aux entreprises.
  270. Merci.

  271. (Applaudissements)