Return to Video

20 Tips for Instructors about Making Online Learning Courses Accessible

  • 0:02 - 0:05
    [Musique]
  • 0:05 - 0:06
    >>Narrateur: Sheryl Burgstahler partage
    les moments forts de l'histoire
  • 0:07 - 0:11
    et les astuces pour créer des activités
    de formation en ligne accessibles.
  • 0:11 - 0:15
    [Musique]
  • 0:23 - 0:25
    >>Sheryl Burgstahler:
    Je vais vous en dire
  • 0:27 - 0:30
    un peu plus au sujet de
    l'accès aux formations en ligne,
  • 0:30 - 0:32
    ce que les concepteurs pédagogiques et les
    membres des universités doivent savoir.
  • 0:32 - 0:35
    Souvent, lorsque que j'aborde ce sujet,
  • 0:35 - 0:42
    les membres des universités me répondent
    "je n'ai pas assez de temps",
  • 0:42 - 0:46
    ou alors
    "je n'ai pas les fonds nécessaires".
  • 0:46 - 0:47
    Ça prend beaucoup de support
  • 0:47 - 0:52
    "Et je n'ai pas assez de support
    technique pour moi-meme"
  • 0:52 - 0:56
    Bon, ce dont je peux répliquer,
    poliment, bien sûr,
  • 0:56 - 1:00
    c'est que il y a des choses
    que on peut tous faire.
  • 1:00 - 1:02
    On n'a pas besoin de
    les faire toutes à la fois.
  • 1:02 - 1:06
    On peut les faire par étapes
    mais faire devenir nos cours accessibles
  • 1:06 - 1:09
    Ca porte à cette particulière
    publication appelée
  • 1:09 - 1:12
    20 suggestions pour enseigner
    un cours accessible online.
  • 1:12 - 1:15
    Et alors je vais en parler un peu
  • 1:15 - 1:18
    C'est part de notre
    AccessCyberlearning Project,
  • 1:18 - 1:21
    une des ressources
    pour les autres projets.
  • 1:21 - 1:25
    Je vais revenir un seconde à l'année 1995.
  • 1:25 - 1:27
    En fait j'ai donné
    le premier cours en ligne ici
  • 1:27 - 1:29
    à l'université
    de Washington.
  • 1:29 - 1:32
    C'est un fait peu connu.
  • 1:32 - 1:35
    C'était en 1995 et je suis
    encore surprise
  • 1:35 - 1:37
    qu'ils aient embauché
    une fille de 18 ans
  • 1:37 - 1:38
    pour donner ces courses!
  • 1:38 - 1:39
    [le public rit]
  • 1:39 - 1:44
    Mais car j'étais assez précoce
    j'ai donné le cours
  • 1:44 - 1:49
    avec Dr.Norm Coombs chez le
    Rochester Institute of Technology.
  • 1:49 - 1:52
    On étaient en train de donner des
    conférences sur la tecnologie accessible
  • 1:52 - 1:55
    dans tout le pays
  • 1:55 - 1:59
    et l'Université de Washington
    avait un programme massive
  • 1:59 - 2:04
    d'apprentissage à distance,
    basé sur le service postal.
  • 2:04 - 2:07
    Et donc ils envoyiez tout chose,
    y compris des vidéos, aux étudiants.
  • 2:07 - 2:10
    Et ils surveillé les examens dans
    des centres de surveillance
  • 2:10 - 2:14
    tout autour du pays.
  • 2:14 - 2:17
    c'était une chose vraiment
    élaborée qu'on avait ici.
  • 2:17 - 2:20
    Et je voulais m'assurer, mon plan
    quelque peu secret étais
  • 2:20 - 2:23
    je voulais m'assurer que
    ces cours en ligne
  • 2:23 - 2:27
    soient accessibles aux
    personnes avec handicap
  • 2:27 - 2:30
    mais j'étais aussi curieuse de découvrir
    si on pouvait donner un cours en ligne
  • 2:30 - 2:32
    qui soit près de ce
    qu'on peut faire sur place.
  • 2:32 - 2:36
    Particulièrement à propos
    de la téchnologie d'assistance
  • 2:36 - 2:38
    laquelle normalement implique
    toucher et manipuler des choses
  • 2:38 - 2:41
    Alors j'ai recruté Norm Coombs
    pour donner ce cours avec moi,
  • 2:41 - 2:45
    Technologies Adaptives pour
    Personnes avec Handicaps.
  • 2:45 - 2:50
    Or, à l'époque, pour ceux qui sont
    assez âgés pour s'en rappeler,
  • 2:50 - 2:57
    on communiquait par email et on
    avait listed de discussion, par courriel,
  • 2:57 - 3:01
    et on avait le server Gopher
    - de l'université de Minnesota, bien sûr.
  • 3:01 - 3:03
    C'était un catalogue
    en ligne, tout en texte
  • 3:03 - 3:07
    On faisait un petit aperçu
    de vos ressources,
  • 3:07 - 3:11
    et puis on était lié
    à des ressources du pays entier.
  • 3:11 - 3:14
    En effet, on a reçu un prix pour
    le Gopher server le plus complet
  • 3:14 - 3:17
    dans le monde pour les
    personnes avec handicap.
  • 3:17 - 3:19
    Mais je ne sais pas si
    on avait de la concurrence.
  • 3:19 - 3:21
    Bon bref, ça c'était
    la librerie de notre cours.
  • 3:21 - 3:27
    Puis on utilisait Telnet,
  • 3:27 - 3:30
    pour nous connecter à la NASA
    et à d'autres systèmes informatiques.
  • 3:30 - 3:32
    Les étudiants devaient apprendre
    une autre langue
  • 3:32 - 3:35
    pour communiquer avec ces systèmes,
    avec chacun d'eux,
  • 3:35 - 3:38
    car ils avaient chacun sa propre interface
  • 3:38 - 3:40
    Et puis on utilisait File Transfer
    Protocol pour déplacer le files,
  • 3:40 - 3:43
    pour les images et chaque chose
    qu'on voulait déplacer.
  • 3:43 - 3:46
    C'était une technologie
    tout à fait basique.
  • 3:46 - 3:48
    Tous les matériaux on
    les mettait en texte.
  • 3:48 - 3:49
    C'était presque obligatoire.
  • 3:49 - 3:51
    Donc on faisait ça.
  • 3:51 - 3:54
    Bien sûr on utilisait la poste.
  • 3:54 - 3:55
    On envoyait des pubblications
    on envoyait des vidéos.
  • 3:55 - 3:58
    DO-IT était là.
  • 3:58 - 4:01
    On avait déjà fait des vidéos
    sur cassettes VHS pour DO-IT
  • 4:01 - 4:04
    et ils étaient sous-titrés et
    audio décrit, croyez-le ou non.
  • 4:04 - 4:07
    Et nous les envoyions aux étudiants.
  • 4:07 - 4:10
    On a rassemblé la classe
    en quelque sorte.
  • 4:10 - 4:14
    Je leur ai donné le resumé de Norm Coombs
  • 4:14 - 4:16
    et ils l'ont autorisé comme instructeur
    ici à l'université de Washington.
  • 4:16 - 4:18
    Et puis il est sorti
    lors d'une réunion une fois
  • 4:18 - 4:20
    quand on parlait d'examens surveillé
  • 4:20 - 4:25
    et j'ai dit, "Bon on ne peut pas
    vraiment faire des examens comme ça
  • 4:25 - 4:28
    dans ces différents endroits parce que
    les gens les écrivent à la main
  • 4:28 - 4:31
    et Norm Coombs est aveugle
    donc il ne pourra pas les lire
  • 4:31 - 4:34
    s'il ne sont pas sous forme électronique
    et je devrai évaluer tous ceux-là moi-même
  • 4:34 - 4:38
    et je ne suis vraiment pas intéressée
    d'avoir tout ce travail à faire.
  • 4:38 - 4:40
    Ou nous devrons engager quelqu'un
    pour aller au RIT et lire pour lui."
  • 4:40 - 4:43
    Je dois dire que les gens
    du programme n'étaient pas amusés
  • 4:43 - 4:47
    par le fait que j'avait omis cette idée,
  • 4:47 - 4:48
    cette information que
    Norm Coombs était aveugle.
  • 4:48 - 4:51
    Je pensait que s'était un peu amusant
    et je ne pensait vraiment pas
  • 4:51 - 4:54
    que ça avait quoi que ce soit à voir
    avec son acceptation comme instructeur
  • 4:54 - 4:56
    même à l'époque.
  • 4:56 - 5:00
    Et donc ils nous ont
    autorisés à progresser
  • 5:00 - 5:04
    et nous avons offert ce cours
    entièrement accessible
  • 5:04 - 5:05
    et à la fin de la première fois
    que nous l'avons offer
  • 5:06 - 5:07
    on m'a dit: "Bon, dit-moi, Sheryl,
    après tout ce travail,
  • 5:09 - 5:11
    combien de persons avec handicap
    ont suivi ce cours?
  • 5:11 - 5:15
    Comment est-ce que tu sais
    qu'il a eu du succès?"
  • 5:15 - 5:17
    Et j'ai dit, "Bon, je sui fière de dire
    que je ne sais pas du tout
  • 5:17 - 5:19
    combien de personnes avec handicap
    ont suivi ce cours,
  • 5:19 - 5:21
    Parce-qu'il est complètement accessible."
  • 5:21 - 5:24
    Personne ne devait l'avouer.
  • 5:24 - 5:28
    Ils n'étaient pas précisément amusés
    mais on a continué à donner ce cours.
  • 5:28 - 5:30
    Mais je sui heureuse de dire que la notre
    première classe était complètement accessible.
  • 5:30 - 5:34
    L'application du design universel
    à l'enseignement en ligne,
  • 5:34 - 5:36
    offre multiples façons d'acquérir connaissances, d'interagir et de démontrer ces connaissances.
  • 5:36 - 5:41
    Nous avons cette publication
    que nous avons crée sur
  • 5:41 - 5:42
    20 conseils pour donner un cours en ligne
    que soit complètement accessible
  • 5:42 - 5:48
    pour des personnes avec handicap.
  • 5:48 - 5:50
    Neuf conseils touchent sur sites internet
    et documents, images, vidéos;
  • 5:50 - 5:55
    Les autres 11 sur des
    méthodes didactiques.
  • 5:55 - 5:59
    Et quand je travaille avec des professeurs
    qui hésitent à admettre
  • 5:59 - 6:05
    qu'ils pourraient adopter certaines
    pratiques de technologie accessible,
  • 6:05 - 6:06
    Je leur demande de vraiment relever le défi
    d'en sélectionner quelques-uns
  • 6:06 - 6:08
    pour rendre leurs cours accessibles.
    Et ça souligne vraiment que les professeurs
  • 6:08 - 6:10
    doivent travailler avec les techniciens
  • 6:10 - 6:13
    mais aussi avec les créateurs dans
    le développement de leur courses en ligne.
  • 6:13 - 6:15
    Et je vais les parcourir assez rapidement.
  • 6:15 - 6:17
    Mais juste pour vous
    donner une idée
  • 6:17 - 6:20
    des choses que nous disons aux
    professeurs et aux concepteurs
  • 6:20 - 6:22
    sur lesquelles ils doivent veiller
    dans l'enseignement en linge.
  • 6:22 - 6:26
    Fournir mises en page et schémas
    d'organisation claires et cohérents.
  • 6:26 - 6:28
    C'est quelque chose que chaque
    enseignant devrait faire
  • 6:28 - 6:30
    pout presenter le matériau clairement.
  • 6:30 - 6:35
    Bien sûr, ces mises en page doivent être
    apparentes à quelqu'un qui est aveugle.
  • 6:35 - 6:39
    Nous structurons donc les positions
    pour nous assurer qu'on puisse y accéder
  • 6:39 - 6:42
    à l'aide de lecteurs d'écran
    et voir l'organisation du contenu
  • 6:42 - 6:45
    plutôt que de simplement
    jeter un tas de texte
  • 6:45 - 6:48
    qui devrait être lu du début à la fin.
  • 6:48 - 6:53
    Ce prof utilisait aussi des libellés
    descriptifs pour les hyperliens.
  • 6:53 - 6:57
    Quelqu'un qui utilise un lecteur d'écran
    pourrait vouloir parcourir
  • 6:57 - 7:01
    et acceder à chaque ressource sur une page
  • 7:01 - 7:03
    et ainsi il voit d'où ils veut partir
  • 7:03 - 7:06
    ou s'il veut acceder à
    ces ressource tout court.
  • 7:06 - 7:11
    Et donc si vous utilisez comme libellé
    pour chacun de vos textes soulignés,
  • 7:11 - 7:13
    "cliquez ici",
  • 7:13 - 7:16
    cette personne pourra lire
    tout ça sans problème
  • 7:16 - 7:17
    mais elle ne lira que
  • 7:17 - 7:21
    "cliquez ici, cliquez ici,
    cliquez ici, cliquez ici."
  • 7:21 - 7:25
    En revanche, si vous fournissez
    un libellé descriptif souligné,
  • 7:25 - 7:28
    ce lien peut indiquer "Site Web DO-IT".
  • 7:28 - 7:31
    Ainsi cette personne sait où le lien amene
  • 7:31 - 7:33
    et puis elle peut decider
    si c'est où elle veut aller.
  • 7:33 - 7:35
    Une chose très simple.
  • 7:35 - 7:39
    Cela ne prend plus de temps que
    d'écrire "cliquez ici".
  • 7:39 - 7:42
    Mais c'est accessible pour ceux
    qui utilisent les lecteurs d'écran.
  • 7:42 - 7:43
    PDFs, c'est un peu compliqué.
  • 7:43 - 7:48
    Nous pouvons les rendre accessibles,
    mais vous devez vous demander
  • 7:48 - 7:50
    pourquoi vous créez un PDF.
  • 7:50 - 7:51
    Parfois on est obligé
  • 7:51 - 7:53
    parce que c'est déjà un PDF sur Internet.
  • 7:53 - 7:59
    Mais si vous créez une leçon ou
    le programme pour votre classe en ligne,
  • 7:59 - 8:01
    voulez-vous l'inclure sous forme PDF
  • 8:01 - 8:04
    ou voulez-vous couper et
    coller le contenu directement
  • 8:04 - 8:08
    dans le système de gestion de
    l'apprentissage pour qu'il soit text,
  • 8:08 - 8:12
    puis utilisez les fonctionnalités de Canvas
    ou quel autre système vous utilisez
  • 8:12 - 8:17
    pour structurer les positions afin de
    les rendre accessibles de cette façon.
  • 8:17 - 8:19
    C'est ce que je fais.
  • 8:19 - 8:24
    La description texte du contenu quand
    on utilise des images.
  • 8:24 - 8:28
    Oui, voilà ce que je fais
  • 8:28 - 8:30
    La description des textes du contenu avec les images récupérées.
  • 8:30 - 8:33
    A chaque image présentée, vous décrivez le texte
  • 8:33 - 8:35
    Et certains outils de management vous proposent d'effectuer cela
  • 8:35 - 8:36
    Donc vous pouvez obtenir une notification et sinon
  • 8:36 - 8:38
    vous pouvez y insérer le contenu.
  • 8:38 - 8:39
    Parfois, certaines personnes vous dirons,
  • 8:39 - 8:41
    "Il y a seulement un petit logo ici"
  • 8:41 - 8:43
    Cela n'a pas une grande signification
  • 8:43 - 8:49
    Pourquoi ai-je besoin de la description du texte?
  • 8:49 - 8:54
  • 8:54 - 8:57
  • 8:57 - 8:59
  • 8:59 - 9:01
  • 9:01 - 9:04
  • 9:04 - 9:07
  • 9:07 - 9:11
  • 9:11 - 9:15
  • 9:15 - 9:20
  • 9:20 - 9:23
  • 9:23 - 9:27
  • 9:27 - 9:30
  • 9:30 - 9:31
  • 9:31 - 9:34
  • 9:34 - 9:37
  • 9:37 - 9:41
  • 9:41 - 9:44
  • 9:44 - 9:47
  • 9:47 - 9:51
  • 9:51 - 9:55
  • 9:55 - 9:56
  • 9:56 - 9:59
  • 9:59 - 10:03
  • 10:03 - 10:04
  • 10:04 - 10:07
  • 10:07 - 10:08
  • 10:08 - 10:13
  • 10:13 - 10:20
  • 10:20 - 10:23
  • 10:23 - 10:27
  • 10:27 - 10:31
  • 10:31 - 10:34
  • 10:34 - 10:41
  • 10:41 - 10:44
  • 10:44 - 10:48
  • 10:48 - 10:51
  • 10:51 - 10:57
  • 10:57 - 11:01
  • 11:01 - 11:04
  • 11:04 - 11:06
  • 11:06 - 11:13
  • 11:13 - 11:14
  • 11:14 - 11:18
  • 11:18 - 11:21
  • 11:21 - 11:23
  • 11:23 - 11:28
  • 11:28 - 11:30
  • 11:30 - 11:32
  • 11:32 - 11:34
  • 11:34 - 11:37
  • 11:37 - 11:39
  • 11:39 - 11:43
  • 11:43 - 11:45
  • 11:45 - 11:49
  • 11:49 - 11:54
  • 11:54 - 11:59
  • 11:59 - 12:03
  • 12:03 - 12:10
  • 12:10 - 12:12
  • 12:12 - 12:15
  • 12:15 - 12:20
  • 12:20 - 12:22
  • 12:22 - 12:25
  • 12:25 - 12:28
  • 12:28 - 12:33
  • 12:33 - 12:35
  • 12:35 - 12:37
  • 12:37 - 12:39
  • 12:39 - 12:41
  • 12:41 - 12:44
  • 12:44 - 12:47
  • 12:47 - 12:51
  • 12:51 - 12:53
  • 12:53 - 12:57
  • 12:57 - 13:01
  • 13:01 - 13:04
  • 13:04 - 13:09
  • 13:09 - 13:12
  • 13:12 - 13:16
  • 13:16 - 13:20
  • 13:20 - 13:24
  • 13:24 - 13:26
  • 13:26 - 13:29
  • 13:29 - 13:32
  • 13:32 - 13:39
  • 13:39 - 13:43
  • 13:43 - 13:46
  • 13:46 - 13:50
  • 13:50 - 13:53
  • 13:53 - 13:56
  • 13:56 - 13:59
  • 13:59 - 14:02
  • 14:02 - 14:07
  • 14:07 - 14:08
  • 14:08 - 14:11
  • 14:11 - 14:12
  • 14:12 - 14:17
  • 14:17 - 14:20
  • 14:20 - 14:24
  • 14:24 - 14:26
  • 14:26 - 14:30
  • 14:30 - 14:33
  • 14:33 - 14:36
  • 14:36 - 14:39
  • 14:39 - 14:42
  • 14:42 - 14:44
  • 14:44 - 14:48
  • 14:48 - 14:50
  • 14:50 - 14:52
  • 14:52 - 14:54
  • 14:54 - 14:56
  • 14:56 - 14:59
  • 14:59 - 15:02
  • 15:02 - 15:05
  • 15:05 - 15:07
  • 15:07 - 15:08
  • 15:08 - 15:11
  • 15:11 - 15:15
  • 15:15 - 15:17
  • 15:17 - 15:19
  • 15:19 - 15:22
  • 15:22 - 15:24
  • 15:24 - 15:26
  • 15:26 - 15:29
  • 15:29 - 15:31
  • 15:31 - 15:34
  • 15:34 - 15:35
  • 15:35 - 15:37
  • 15:37 - 15:41
  • 15:41 - 15:45
  • 15:45 - 15:48
  • 15:48 - 15:55
  • 15:55 - 15:58
  • 15:58 - 16:02
  • 16:02 - 16:04
  • 16:04 - 16:06
  • 16:06 - 16:10
  • 16:10 - 16:13
  • 16:13 - 16:17
  • 16:17 - 16:21
  • 16:21 - 16:24
  • 16:24 - 16:27
  • 16:27 - 16:31
  • 16:31 - 16:37
  • 16:37 - 16:41
  • 16:41 - 16:44
  • 16:44 - 16:46
  • 16:46 - 16:48
  • 16:48 - 16:52
  • 16:52 - 16:57
  • 16:57 - 17:01
  • 17:01 - 17:06
タイトル:
20 Tips for Instructors about Making Online Learning Courses Accessible
概説:

more » « less
Video Language:
English
Team:
DO-IT
Duration:
17:50

French subtitles

未完了

改訂 Compare revisions