French 字幕

← Sept façons de lancer la conversation avec quelqu'un | Malavika Varadan | TEDxBITSPilaniDubai

埋め込みコードを取得する
17言語

Showing Revision 15 created 07/04/2019 by eric vautier.

  1. Bonjour à tous.
  2. Je vais directement
    vous poser une question.
  3. Qui parmi vous connaît son voisin
    depuis plus longtemps qu'aujourd'hui ?
  4. C'est intéressant.
  5. Vous souvenez-vous de la première
    conversation que vous avez eue avec elle ?
  6. Voyez-vous, les conversations
    sont des maillons.
  7. Imaginez que chaque conversation
    soit un petit maillon en métal.
  8. Chaque fois que vous parlez à un inconnu,
  9. un maillon est créé.
  10. Ensuite, chaque nouvelle conversation
    qui aura lieu entre vous
  11. va renforcer davantage ce maillon.
  12. Chaque jour, nous rencontrons
    tant de nouvelles personnes :
  13. le type de l'épicerie,
    le chauffeur de taxi,
  14. l'hôtesse d'accueil dans un bureau
    où vous êtes allé.
  15. Et avec chaque conversation,
    nous créons de nouveaux maillons.
  16. Jusqu'à ce qu'au bout du compte,
  17. nous ayons créé une espèce d'énorme
    toile mondiale conversationnelle.
  18. Une toile mondiale.
  19. C'est un terme aguicheur
    et je pense l'avoir déjà entendu.
  20. C'est cela, n'est-ce-pas ?
    Une conversation, c'est si fascinant.
  21. Une conversation est une aventure.
  22. Une conversation vous ouvre
    de nouvelles perspectives.
  23. Une conversation ouvre une porte.
  24. Certaines conversations conduisent
    à la guerre et d'autres à la paix.
  25. Enfin, les conversations nous définissent
    en tant qu'être humain.
  26. Pensez-y un instant.
  27. Toutes les personnes qui ont croisé
    votre vie ont été des inconnus.
  28. Vous ignoriez tout d'eux
    avant d'avoir cette première conversation.
  29. Je vous invite donc
    à parler à des inconnus,
  30. à avoir une conversation avec quelqu'un.
  31. Je vais vous expliquer comment faire.
  32. Il y a sept façons de converser
    avec presque n'importe qui.
  33. Je suis animatrice radio
  34. et j'adore parler avec les gens.
  35. C'est vrai. J'aime ça.
  36. Je suis si heureuse
    d'en avoir fait ma profession.
  37. Une journée typique ressemble à ça :
  38. chaque matin, j'entre dans une salle vide,
  39. j'allume le micro
  40. et je converse
    avec 1,6 million de personnes...
  41. que je ne vois pas.
  42. Vrai !
  43. Mais le plus difficile, en fait,
  44. c'est le temps.
  45. J'ai 20 minutes dans une émission
    qui dure quatre heures.
  46. C'est le seul temps de parole.
  47. Et en 20 minutes, je dois vous convaincre
    que je suis votre meilleure amie.
  48. Comment y parvenir ?
  49. Comment établir une connexion ?
  50. J'ai 20 minutes pour vous informer,
    éveiller votre curiosité, vous engager
  51. et le plus important,
  52. sur les 20 fois que j'allume le micro,
  53. je dois vous faire sourire 20 fois.
  54. Sauf que je ne vous vois pas,
    je ne vous connais pas
  55. et je n'ai aucune manière
    de mesurer vos réactions.
  56. Comment est-ce que je fais ?
  57. Comment je parle à un inconnu ?
  58. Mes neuf années passées à la radio
    m'ont appris quelques astuces simples.
  59. Les inconnus,
  60. il y en a partout.
  61. Or, on nous a toujours appris
    à ne pas parler aux inconnus.
  62. Mais je ne suis pas d'accord.
  63. Chaque inconnu nous offre une occasion,
  64. une occasion d'apprendre
    quelque chose de nouveau,
  65. une occasion de vivre une chose
    pour la première fois
  66. ou d'écouter un récit
    inédit à vos oreilles.
  67. Vous avez déjà connu ça,
    j'en suis convaincue.
  68. Imaginez-vous dans une salle,
    avec une personne inconnue.
  69. Votre regard balaie la pièce, s'arrête
    sur cette personne, et vous pensez :
  70. « J'ai envie de lui parler. »
  71. Vous avez le premier mot
    sur le bout de la langue,
  72. coincé quelque part,
  73. se bousculant dans votre esprit,
  74. et vous hésitez.
  75. Vous savez quoi ?
  76. Voici mon conseil : « Dites-le. »
  77. Que pourrait-il vous arriver de pire ?
  78. Ne pas vous adresser la parole ?
  79. Ça ne change rien
    à la situation de départ !
  80. Le premier mot est un barrage.
  81. Je suis convaincue que le premier mot
    agit comme un barrage.
  82. Un fois énoncé, le reste suit,
    comme un courant d'eau.
  83. Plus c'est simple, mieux c'est.
  84. « Salut ! », « Bonjour ! »
  85. Comportez-vous comme un bon commercial.
  86. Rassemblez votre enthousiasme,
    du positivisme, l'énergie,
  87. faites un grand sourire
    et dites : « Salut ! »
  88. Je sais, et ce moment embarrassant
    va vous arriver maintenant.
  89. Tournez-vous vers votre voisin
    et dites-lui bonjour en levant la main.
  90. Allez !
  91. (Rires)
  92. J'adore ce rire gêné.
  93. « Pourquoi nous obliger à faire ça ? »
  94. Pour ouvrir les vannes du barrage.
  95. C'est un défi que nous rencontrons
    quotidiennement.
  96. Le temps.
  97. À la radio, nous avons 90 secondes
  98. pour laisser un souvenir mémorable
    de notre conversation avec des inconnus.
  99. Comment faire ?
  100. Quel est le plus grand défi ?
  101. Franchement,
  102. si on tourne en rond :
  103. « Salut.
    - Salut !
  104. - Comment allez-vous ?
    - Bien, merci.
  105. - Quoi de neuf ?
    - Pas grand-chose.
  106. - La routine.
    - Et toi, quoi de neuf ? »
  107. Voilà 45 secondes de gaspillées.
  108. N'est-ce pas ?
  109. Voici mon conseil :
  110. sautez la partie inutile
    et posez une question personnelle.
  111. N'ayez pas peur.
  112. Faites-moi confiance.
  113. Vous seriez surpris de voir combien
    de personnes sont prêtes à parler
  114. pour peu qu'on le leur demande.
  115. N'importe quelle question
    personnelle est bonne.
  116. Ça peut être un prénom intéressant.
  117. Pourquoi vos parents vous
    ont-ils nommé ainsi ?
  118. Ou...
  119. Depuis combien de temps vivez-vous ici ?
  120. Vous rappelez-vous votre première
    journée dans cette ville ?
  121. Les réponses sont toujours uniques,
  122. et parfois assez personnelles.
  123. Mes questions préférées sont celles-ci :
  124. « D'où venez-vous ? »
    et « Où votre famille vit-elle ? »
  125. Systématiquement,
  126. quand je prends un taxi,
    je pose ces deux questions.
  127. D'où venez-vous ?
  128. Et où votre famille vit-elle ?
  129. Je vais vous raconter une histoire.
  130. Un soir, sur le chemin de la maison,
  131. je monte dans un taxi,
    je m'installe et demande :
  132. « D'où venez-vous ?
    Où votre famille vit-elle ? »
  133. Le chauffeur était
    un Pakistanais de 60 ans.
  134. Il m'a parlé de sa vie à Peshawar.

  135. On a discuté politique,
  136. on a parlé de musique, de famille,
    de sa femme, de sa ferme.
  137. 20 minutes plus tard, il était convaincu
    que je serais l'épouse idéale
  138. pour son fils de 26 ans
    qui a fait l'université à Peshawar.
  139. (Rires)
  140. Au moment de sortir du taxi,
  141. il m'a montré avec enthousiasme
    la photo d'identité de son fils.
  142. J'avoue que dire au revoir fut difficile.
  143. Mais la morale de cette histoire,
  144. c'est qu'un bonjour peut conduire
    à une proposition en mariage.
  145. C'est un avertissement !
  146. (Rires)
  147. Troisième étape.
  148. Cherchez les « moi aussi ».
  149. Avez-vous déjà rencontré quelqu'un
  150. qui démarre une conversation
    à la manière d'une controverse ?
  151. « Je viens de Delhi.
    Je déteste cette ville ! »
  152. (Rires)
  153. Rien de tel qu'une critique
    pour tuer une conversation.
  154. Quand vous rencontrez une personne
    pour la première fois,
  155. faites un effort pour trouver
    un point commun avec elle.
  156. Vous pouvez démarrer de ce point commun
    et avancer progressivement.
  157. Vous vous apercevrez vite que
    la conversation devient plus facile.
  158. C'est parce que vous êtes tous les deux
    d'un même côté d'un élément partagé.
  159. C'est une sensation puissante.
  160. Toute la question est de savoir quels sont
    nos points communs avec un inconnu.
  161. Ça pourrait être n'importe quoi.
  162. Vous êtes tous les deux
    au même endroit, en même temps.
  163. Vous venez peut-être du même pays.
  164. Vous pourriez tous les deux aimer l'hiver
  165. ou avoir hâte de voir la pluie.
  166. Peu importe, vous trouverez quelque chose.
  167. Quand vous avez votre « moi aussi »,
  168. vous suscitez automatiquement
    l'adhésion de l'autre.
  169. C'est très utile.
  170. Faites-leur un compliment.
  171. J'ai lu que les gens oublient
    ce que vous faites,
  172. qu'ils oublieront ce que vous avez dit,
  173. mais ils n'oublient jamais
    comment vous les avez fait se sentir.
  174. Soyez donc généreux.
  175. N'hésitez pas et offrez
    un vrai compliment.
  176. J'ai développé un baromètre
    de l'immunité au compliment
  177. à partir d'une expérience passée
  178. avec un mannequin à la beauté ravageuse.
  179. Je l'ai regardée et je lui ai dit :
    « Vous êtes vraiment belle ! »
  180. Mais son visage n'a montré
    aucune réaction.
  181. Je me suis demandé ce qu'il se passait.
  182. Et puis j'ai compris qu'elle était
    insensible au terme : « belle ».
  183. Elle avait dû l'entendre
    des centaines de fois ce jour-là.
  184. Et si elle est sur les réseaux sociaux,
  185. elle l'aura entendu
    un million de fois aujourd'hui.
  186. Nous avons tous des mots vis-à-vis
    desquels notre immunité nous protège.
  187. Il pourrait s'agir de : « super »,
    « fabuleux » ou encore « cool ! »
  188. Évitez ces expressions.
  189. Pensez à un compliment unique et sincère.
  190. Ce n'est pas nécessaire de mentir.
  191. Croyez-moi.
  192. Si vous regardez quelqu'un et lui dites :
  193. « J'adore quand tu souris.
  194. Ton sourire contamine ton nez,
    et puis aussi tes yeux,
  195. et tes oreilles, et même ton front. »
  196. Le temps de dire cela
    et votre interlocuteur sourit.
  197. Voyez-vous,
  198. j'espère qu'il s'agit d'un compliment
    que vous n'allez pas oublier de sitôt.
  199. Offrez donc un compliment
    unique et sincère.
  200. Demandez un avis.
  201. Nous avons tous des opinions,
    vous pouvez me croire.
  202. On veut tous que nos opinions
    soient entendues et confirmées.
  203. En demandant l'opinion de quelqu'un,
    vous ouvrez un corridor à deux voies.
  204. C'est à ce moment précis
    qu'une vraie communication démarre.
  205. Vous seriez surpris de ce que
    vous pouvez découvrir sur quelqu'un
  206. simplement en demandant leur avis
    sur une chose banale.
  207. L'erreur courante qui est commise
  208. consiste à demander un avis
    sur un sujet particulièrement difficile.
  209. C'est intimidant.
  210. Imaginez que dans cette salle,
    avec tous ces gens cultivés,
  211. quelqu'un vienne me trouver
    et me demande :
  212. « Que pensez-vous de l'impact
    du prix du pétrole
  213. sur le marché immobilier de Dubaï ? »
  214. Je me sentirais piégée et penserais que
    je vais échouer à une forme de test.
  215. Et là est la leçon.
  216. Personne ne devrait échouer
    durant une première conversation.
  217. Posez une question simple et générique.
  218. « Comment buvez-vous votre café ? »
  219. « Quel film avez-vous vu ?
    Qu'en avez-vous pensé ? »
  220. Quand votre interlocuteur vous répond,
  221. écoutez-le attentivement.
  222. N'écoutez pas pour répondre
    mais écoutez pour écouter.
  223. Ça fait toute la différence.
  224. Cela m'amène au point suivant.
  225. Soyez présent.
  226. Vous avez tous subi cela.
  227. J'en suis certaine.
  228. Vous expliquez ce que vous avez
    sur le cœur à quelqu'un
  229. mais elle vous écoute d'une oreille,
  230. pensant pouvoir multitasker.
  231. « Le Wifi n'est pas très stable ici ! »
  232. (Rires)
  233. Quand quelqu'un essaie
    de communiquer avec vous,
  234. la moindre des choses est d'être
    présent dans la conversation.
  235. Être sincèrement présent,
  236. être simplement là.
  237. Et ensuite, ma préférée :
    regardez l'autre dans les yeux.
  238. Regarder l'autre dans les yeux
    crée toute la magie.
  239. On peut ressentir la conversation.
  240. Quand vous faites cela,
  241. neuf fois sur dix,
    l'autre n'osera pas détourner le regard.
  242. (Rires)
  243. Si seulement je pouvais regarder
    dans les yeux de 1,6 million d'auditeurs,
  244. je ne devrais pas m'inquiéter
    de vous voir zapper pendant les pubs.
  245. Ce qui m'amène à un autre point que
    j'aime beaucoup car il a un nom accrocheur
  246. et c'est : « Nom, lieu, animal, chose ».
  247. Vous souvenez-vous de ce jeu ?
  248. Souvenez-vous des petits détails.
  249. Souvenez-vous de leur nom,
    c'est primordial.
  250. C'est épouvantable de rencontrer
    quelqu'un pour la 18ème fois et hésiter :
  251. « Vous devez être Paul, non Pierre, enfin,
    ça commence par P et se termine par... »
  252. Bref, souvenez-vous du nom des gens
    et interpellez-les en les appelant.
  253. Vous n'imaginez pas combien
    vous les ferez se sentir important,
  254. et seul, ça ne suffit pas.
  255. Souvenez-vous des autres détails aussi.
  256. Les endroits qu'ils aiment fréquenter,
    les lieux qu'ils ont visités,
  257. les lieux qu'ils aimeraient visiter,
    le nom de leur animal de compagnie.
  258. Si leur animal de compagnie va bien,
    les choses qu'ils aiment.
  259. Souvenez-vous du prénom de leurs enfants,
    et gagnez le jackpot.
  260. Souvenez-vous du prénom
    de leur épouse ou de leur copine.
  261. Mais ne vous trompez pas car ça peut
    avoir des conséquences désastreuses.
  262. (Rires)
  263. Souvenez-vous de ces petites choses
    et répétez-les-leur.
  264. En posant des questions
    par véritable curiosité,
  265. vous investissez dans le bien-être
    de ces personnes directement.
  266. Ils vont se sentir responsable
    pour entretenir la conversation.
  267. Et voilà !
  268. Sept super manières
    de faire la conversation
  269. et sept raisons pour mettre
    à profit la pause-café
  270. pour engager la conversation
    avec un inconnu.
  271. Je conclurai avec une image.
  272. Une conversation ressemble
    à la lecture d'un livre.
  273. On peut aller à n'importe quelle page.
  274. On peut passer directement
    à son chapitre préféré.
  275. On peut lire aussi longtemps que l'on veut
    et ce que l'on veut.
  276. Or, chaque personne rencontrée
    est un bon livre.
  277. Cela me peine tant
  278. que des vies humaines entières
    soient résumées
  279. dans 140 lettres
    et dans un titre aguicheur.
  280. Car ce n'est pas ce que nous sommes.
  281. Nous ne sommes pas
    des versions condensées.
  282. Nous sommes des histoires
    humaines vivantes.
  283. Nous méritons davantage.
  284. Qu'allons-nous faire dans ce vaste monde
    que nous appelons bibliothèque ?
  285. Allons-nous y déambuler,
  286. regarder les couvertures
    et lire les titres ?
  287. Ou bien allons-nous
    nous emparer d'un livre,
  288. en ouvrir une page et commencer à lire ?
  289. C'est à vous de décider.
  290. Merci.
  291. (Applaudissements)