Return to Video

TIMELAPSE OF THE FUTURE: A Journey to the End of Time (4K)

  • 0:06 - 0:11
    « Tout a ses merveilles, même le silence et l'obscurité... »
  • 0:11 - 0:14
    - HELEN KELLER -
  • 0:15 - 0:18
    [ À quoi ressemblera le futur? ]
  • 0:19 - 0:22
    [ Comment l'univers va t-il finir? ]
  • 0:23 - 0:26
    [ Nous n'en serons peut-être jamais vraiment sûr. ]
  • 0:26 - 0:31
    [ Mais la science a commencé à dépeindre l'image
    spectaculaire d'un déroulement possible du futur. ]
  • 0:32 - 0:35
    [ Embarquons pour un voyage jusqu'à la fin des temps. ]
  • 0:35 - 0:39
    [ Nous voyagerons à travers le temps de façon exponentielle,
    doublant notre vitesse toutes les 5 secondes. ]
  • 0:39 - 0:45
    [ Cette vision du futur évoluera sûrement au fil
    des découvertes, mais une chose est sûre : ]
  • 0:45 - 0:47
    [ L'univers vient juste de commencer. ]
  • 0:47 - 0:49
    [ Ère Anthropocène ]
  • 0:49 - 0:52
    L'Holocène a pris fin.
  • 0:52 - 0:56
    Nos choix d'aujourd'hui et de demain
  • 0:56 - 1:02
    affecteront profondément les prochains millénaires.
  • 1:04 - 1:10
    Les conditions de vie que les hommes modernes
    ont toujours connues sont en train de changer.
  • 1:10 - 1:12
    De changer rapidement.
  • 1:13 - 1:18
    Rien n'est statique sur cette planète,
    tout est en mouvement.
  • 1:18 - 1:24
    La Terre entre dans un de ces sursauts
    dont on ne peut en prévoir les conséquences.
  • 1:24 - 1:25
    [ Inversement du champ magnétique terrestre ]
  • 1:25 - 1:27
    La Terre change continuellement.
  • 1:27 - 1:30
    [ Retour de la comète de Hale-Bopp ]
  • 1:33 - 1:34
    [ Hausse drastique du niveau des mers ]
  • 1:34 - 1:37
    Les choses bougent sur cette planète, rien n'est immuable !
  • 1:37 - 1:38
    [ Impact d'un astéroïde de 30m de diamètre ]
  • 1:38 - 1:40
    Tout est en plein bouleversement.
  • 1:40 - 1:42
    [ Antares devient une supernova ]
  • 1:43 - 1:46
    [ Le Sahara devient tropical ]
  • 1:47 - 1:49
    [ Les constellations commencent à vagabonder ]
  • 1:51 - 1:53
    [ Voyager 1 passe à coté d'une étoile voisine ]
  • 1:54 - 1:56
    [ Fin de la période interglaciaire ]
  • 1:58 - 1:59
    [ Éruption d'un supervolcan ]
  • 2:06 - 2:07
    [ Formation de nouvelles îles hawaïennes ]
  • 2:08 - 2:10
    [ Nouvelle chaînes de montagnes]
  • 2:14 - 2:15
    [ Les traces de pas sur la Lune s'effacent ]
  • 2:18 - 2:19
    [ Bételgeuse devient une supernova ]
  • 2:22 - 2:23
    [ Les structures de pierre s'érodent ]
  • 2:30 - 2:32
    [ Sursaut gamma destructeur ]
  • 2:34 - 2:36
    [ La lune de Mars devient un anneau ]
  • 2:38 - 2:40
    [ Les anneaux de Saturne disparaissent ]
  • 2:43 - 2:44
    [ L’Antarctique fond ]
  • 2:45 - 2:47
    [ Impact majeur d’astéroïde ]
  • 2:51 - 2:53
    [ Nouveau supercontinent ]
  • 2:58 - 2:59
    [ La luminosité du Soleil augmente ]
  • 2:59 - 3:04
    Lorsqu'il commencera à manquer de carburant,
    le Soleil ne va pas simplement s'éteindre.
  • 3:04 - 3:06
    [ Toute les plantes meurent ]
  • 3:06 - 3:08
    Son cœur va s'effondrer,
  • 3:08 - 3:13
    et la chaleur générée va entraîner
    l'expansion de ses couches supérieures.
  • 3:13 - 3:14
    [ Toute vie disparaît ]
  • 3:14 - 3:15
    [ Le Soleil gonfle ]
  • 3:18 - 3:19
    [ Et devient une géante rouge ]
  • 3:20 - 3:21
    [ La Terre est détruite par le Soleil ]
  • 3:21 - 3:22
    [ Le Soleil devient une naine blanche ]
  • 3:22 - 3:25
    Le Soleil n'est plus.
  • 3:25 - 3:31
    Il refroidit lentement,
    rejoignant les températures glaciales de l'univers.
  • 3:40 - 3:44
    Le destin du Soleil est celui de toutes les étoiles.
  • 3:44 - 3:52
    Un jour, elles mourront,
    plongeant le cosmos dans une nuit sans fin.
  • 3:54 - 3:57
    Toutes finiront par ne plus avoir de carburant.
  • 3:57 - 3:58
    [ Les étoiles commencent à mourir ]
  • 3:58 - 4:00
    La température de l'univers baisse.
  • 4:01 - 4:06
    Les étoiles, l'une après l'autre, s'éteignent.
  • 4:08 - 4:11
    Il n'y en aura plus de nouvelles de créées.
  • 4:13 - 4:19
    Ainsi l'univers touchera à sa fin
    non pas dans la joie, mais dans la désolation.
  • 4:20 - 4:21
    [ Les dernières naines rouges meurent]
  • 4:21 - 4:26
    Non pas dans la lumière, mais dans l'ombre.
  • 4:30 - 4:31
    [ Ère de la dégénérescence ]
  • 4:31 - 4:35
    [ Avec la mort de la dernière étoile, l'âge
    des étoiles touche à sa fin. ]
  • 4:40 - 4:44
    [ L'univers devient un cimetière cosmique, jonché de vestiges d'étoiles mortes. ]
  • 4:50 - 4:55
    [ Notre Soleil devient une naine blanche - un minuscule corps stellaire chaud, et dense. ]
  • 5:01 - 5:06
    Sans carburant, la faible lueur d'une naine blanche vient de la chaleur résiduelle
  • 5:06 - 5:11
    issue de son cœur éteint.
  • 5:16 - 5:18
    En la regardant depuis la Terre d'aujourd'hui,
  • 5:18 - 5:21
    elle produirait seulement autant de lumière
  • 5:21 - 5:24
    qu'une pleine lune par un ciel dégagé.
  • 5:29 - 5:37
    La faible lueur des naines blanches sera
    le seul éclairage de cet espace sombre et vide,
  • 5:37 - 5:42
    peuplé d'étoiles mortes et de trous noirs.
  • 5:50 - 5:53
    C'est en quelque sorte un univers fantôme,
  • 5:53 - 5:58
    Ce sont les cadavres, les étoiles zombies,
    qui vont nous mener à la suite.
  • 6:07 - 6:10
    [ Avec le temps, la gravité éjecte les étoiles mortes et leurs planètes de leurs galaxies,
  • 6:10 - 6:12
    les envoyant dans le vide glacial. ]
  • 6:18 - 6:23
    [ Parfois, certaines naines brunes se percutent et forment de nouvelles étoiles.]
  • 6:28 - 6:31
    [ Les fusions d'étoiles à neutrons déchirent les ténèbres de leurs supernovas. ]
  • 6:51 - 6:57
    [ Toute forme de vie restante aura trouvé refuge autour de naines blanches vieillissantes. ]
  • 7:06 - 7:11
    [ Mais bientôt, même les naines blanches faibliront et mourront. ]
  • 7:13 - 7:17
    Une naine noire sera le destin final
    de ces dernières étoiles.
  • 7:18 - 7:20
    Des naines blanches devenues si froides
  • 7:20 - 7:24
    qu'elles n'émettent presque plus de lumière ou de chaleur.
  • 7:27 - 7:33
    Les naines noires sont des boules sombres, denses, de matière dégénérée.
  • 7:35 - 7:38
    À peine plus que des cendres d'étoiles.
  • 7:39 - 7:42
    Leurs atomes sont si sévèrement compactés
  • 7:42 - 7:47
    que les naines noires sont un million de fois
    plus denses que notre Soleil.
  • 7:54 - 7:57
    Les étoiles prennent tant de temps à atteindre ce stade,
  • 7:57 - 8:03
    qu'il n'y en a probablement pas encore dans l'univers.
  • 8:11 - 8:16
    [ Toute matière n'ayant pas réussi à échapper à sa galaxie,
    est aspirée par son trou noir supermassif central. ]
  • 8:18 - 8:20
    [ Les trous noirs avalent la matière égarée ]
  • 8:26 - 8:30
    [ Des trous noirs longtemps endormis se réveillent dans un éclat triomphant. ]
  • 8:52 - 8:54
    [ L'énergie cinétique de la rotation des trous noirs devient
  • 8:54 - 8:58
    la dernière source d'énergie exploitable par une civilisation exotique. ]
  • 9:05 - 9:10
    Nous avons un rythme de vie basé
    sur l'énergie qui nous est disponible aujourd'hui.
  • 9:11 - 9:14
    On pourrait imaginer un système conscient, vivant,
  • 9:14 - 9:16
    qui aurait un rythme de vie très différent et qui, par conséquent,
  • 9:16 - 9:21
    pourrait s'étendre bien au-delà de l'entendement.
  • 9:22 - 9:23
    Il pourrait alors y avoir une vie exotique
  • 9:23 - 9:28
    Qui aurait une pensée toutes les 10
    billions d'années.
  • 9:31 - 9:35
    Même si notre existence prend fin, on peut imaginer,
  • 9:36 - 9:38
    dans un futur très lointain,
  • 9:38 - 9:41
    qu'une fluctuation se produise et permette
  • 9:41 - 9:44
    à une vie intelligente d'exister à nouveau, brièvement,
  • 9:45 - 9:48
    Seraient alors produits des îlots d'intelligence dans le temps.
  • 9:54 - 9:56
    [ Expansion de l'univers ]
  • 9:56 - 10:02
    [ Alors que l'expansion de l'univers s'accélère,
    elle commence à éparpiller la matière plus rapidement que la vitesse de la lumière. ]
  • 10:06 - 10:12
    [ Alors, les galaxies et les étoiles s'éloignent si vite que leur lumière devient indétectable. ]
  • 10:15 - 10:18
    [ Les secrets de l'univers sont perdus à jamais. ]
  • 10:25 - 10:28
    [ Les théories actuelles prédisent que les atomes eux-mêmes vont commencer à se désintégrer,
  • 10:28 - 10:31
    détruisant toute matière restante dans l'univers. ]
  • 10:32 - 10:33
    [ Désintégration des protons ]
  • 10:34 - 10:40
    Un proton, une des briques élémentaires des atomes,
    ce qui nous constitue,
  • 10:40 - 10:43
    peut spontanément se briser.
  • 10:44 - 10:48
    Quelle que soit la matière échappant à l'attraction d'un trou noir
  • 10:48 - 10:53
    elle disparaîtra suite à la désintégration de ses protons.
  • 10:59 - 11:03
    [ La désintégration du proton reste non prouvée.
  • 11:03 - 11:07
    Ce chapitre du futur pourrait être très différent à la lumière de nouvelles découvertes. ]
  • 11:18 - 11:23
    La matière des naines noires,
    la dernière matière de l'univers,
  • 11:23 - 11:30
    s'évaporera dans le vide sous forme de radiations,
  • 11:30 - 11:35
    ne laissant absolument rien derrière.
  • 11:37 - 11:39
    [ Ère des trous noirs ]
  • 11:42 - 11:48
    Les naines noires ayant disparu,
    il ne restera plus le moindre atome.
  • 11:52 - 12:00
    Les seuls relicats de notre univers autrefois si riche,
    seront des particules de lumière et des trous noirs.
  • 12:07 - 12:10
    [ L'ère des trous noirs commence. ]
  • 12:12 - 12:18
    [ Aucune planète, aucune étoile, aucun vestige stellaire sur lequel la vie pourrait s'accrocher. ]
  • 12:21 - 12:26
    [ Pourtant, même maintenant, le temps vient à peine de commencer à s'écouler. ]
  • 12:29 - 12:32
    [ A l'échelle d'une vie humaine, l'univers
    vient juste de naître. ]
  • 12:37 - 12:43
    [ Froid, sombre et vide : c'est ainsi que le cosmos va passer la plupart de sa vie. ]
  • 12:48 - 12:51
    [ Notre univers ne donne à la vie qu'un bref moment pour briller.
  • 12:51 - 12:56
    Un refuge dans le temps, à l'abri de ses débuts ardents et de sa mort glaciale. ]
  • 12:57 - 13:02
    La flèche du temps crée une brève fenêtre
    dans la jeunesse de l'univers,
  • 13:02 - 13:06
    durant laquelle la vie est possible.
  • 13:08 - 13:11
    Mais cette fenêtre ne reste pas ouverte longtemps.
  • 13:15 - 13:19
    Comme une fraction de la durée de vie de l'univers,
  • 13:19 - 13:24
    mesurée depuis son commencement jusqu'à
    l'évaporation du dernier trou noir,
  • 13:24 - 13:28
    la vie, telle que nous la connaissons, est seulement possible durant :
  • 13:28 - 13:31
    un millier de milliard de milliard de milliardième,
  • 13:31 - 13:37
    de milliard de milliard de milliard de milliard de milliard de milliardième, de pourcent.
  • 13:45 - 13:49
    Les trous noirs deviennent les briques fondamentales
    de l'univers.
  • 13:53 - 13:58
    Une galaxie sera un trou noir supermassif
    autour duquel orbitent de plus petits trous noirs.
  • 14:02 - 14:07
    Ces galaxies zombies remplies de trous noirs évolueront.
  • 14:10 - 14:12
    Ces trous noirs se mangeront entre eux, grossiront,
  • 14:12 - 14:15
    et peut-être tomberont dans le trou noir supermassif central
    qui lui même grossira.
  • 14:15 - 14:18
    L'univers sera toujours un endroit excitant et dynamique.
  • 14:18 - 14:21
    Simplement, les échelles de temps évoquées
  • 14:21 - 14:27
    sont à présent des billions d'années,
    plutôt que des milliers ou des millions d'années.
  • 14:30 - 14:31
    [ Fusion des trous noirs ]
  • 14:31 - 14:36
    [ En cet âge lointain, la fusion de trous noirs est devenu l'événement principal. ]
  • 14:39 - 14:46
    [ Certains atteignent des tailles gigantesques, possiblement des billions de fois la masse du Soleil. ]
  • 14:50 - 14:55
    [ Quand ils fusionnent, ils émettent de puissantes ondes gravitationnelles qui résonnent à travers l'univers. ]
  • 14:56 - 15:02
    Les trous noirs peuvent frapper l'espace-temps
    tels des marteaux sur un tambour.
  • 15:09 - 15:13
    Et avoir un son très caractéristique.
  • 15:18 - 15:22
    Imaginez deux trous noirs,
    qui ont longtemps vécu ensemble.
  • 15:22 - 15:25
    À la fin de leurs vies, ils se tournent autour l'un et l'autre,
  • 15:25 - 15:29
    parcourant des milliers de kilomètres en une fraction de seconde.
  • 15:32 - 15:40
    Ils laissent dans leurs sillages une résonnance de l'espace ; des vagues sur l'espace-temps.
  • 15:53 - 16:00
    L'espace vibre et s'étire autour de
    ces trous noirs frappant l'univers.
  • 16:03 - 16:08
    Ce sont des ondes gravitationnelles,
    littéralement le son de l'espace qui résonne.
  • 16:08 - 16:12
    Ces sons vont se propager depuis ces trous noirs
    à la vitesse de la lumière,
  • 16:12 - 16:17
    tandis que ceux-ci fusionnent en un seul et unique trou noir,
    tournant sur lui-même, silencieux.
  • 16:21 - 16:24
    Si vous étiez suffisamment proche
  • 16:24 - 16:28
    vos oreilles résonneraient avec l'étirement
    et la compression de l'espace,
  • 16:28 - 16:31
    vous pourriez littéralement entendre ce son.
  • 16:39 - 16:43
    Imaginez un trou noir plus léger tombant dans
    un trou noir beaucoup plus lourd.
  • 16:43 - 16:48
    Le son que vous entendez est ce trou noir
    frappant l'espace,
  • 16:48 - 16:51
    à chaque fois qu'il se rapproche de son partenaire.
  • 16:58 - 17:02
    Plus il se rapproche, plus il est rapide,
    et plus il est bruyant.
  • 17:23 - 17:26
    Les scientifiques pensaient que les trous noirs étaient immortels,
  • 17:26 - 17:29
    mais ils finiront eux aussi par mourir un jour.
  • 17:29 - 17:34
    À présent, les échelles de temps sont inimaginables,
  • 17:34 - 17:36
    -des billiards d'années dans le futur.
  • 17:36 - 17:41
    À cette échelle,
    les trous noirs eux mêmes commencent à s'évaporer.
  • 17:44 - 17:46
    [ Rayonnement de Hawking ]
  • 17:52 - 17:58
    D'après les lois de la mécanique quantique,
    l'espace est rempli de "particules virtuelles"
  • 17:58 - 18:04
    et de leurs "antiparticules" qui se matérialisent constamment
    par paires,
  • 18:04 - 18:09
    se séparant, se rencontrant à nouveau,
    et s'annihilant l'une avec l'autre.
  • 18:13 - 18:16
    En présence d'un trou noir,
  • 18:16 - 18:21
    Un membre d'un couple de particules virtuelles
    peut tomber dans le trou,
  • 18:21 - 18:26
    laissant l'autre membre sans partenaire
    avec lequel s'annihiler.
  • 18:27 - 18:33
    La particule abandonnée ressemble à
    une radiation émise par le trou noir.
  • 18:37 - 18:41
    Ainsi, les trous noirs ne sont pas éternels.
  • 18:42 - 18:43
    [ Évaporation des trous noirs ]
  • 18:44 - 18:52
    Ils s'évaporent de façon progressive,
    jusqu'à disparaître dans une gigantesque explosion.
  • 18:53 - 18:54
    [ Les trous noirs commencent à mourir ]
  • 18:58 - 19:02
    La mécanique quantique a permis aux particules et aux rayonnements
  • 19:02 - 19:06
    de s'échapper de l'ultime prison - un trou noir.
  • 19:07 - 19:12
    [ Les trous noirs commencent à s'évaporer, effaçant les dernières grandes structures de l'univers. ]
  • 19:15 - 19:19
    [ Durant leur mort, ils illuminent les ténèbres un par un. ]
  • 20:00 - 20:02
    [ L'énergie noire fait gonfler l'univers ]
  • 20:02 - 20:06
    [ Alors que les trous noirs meurent lentement, l'univers continue de s’étendre,
  • 20:06 - 20:10
    Conduit par une force mystérieuse que l'on ne comprend pas encore. ]
  • 20:12 - 20:17
    [ C'est là la frontière de la connaissance humaine - une frontière prête pour l'exploration et la découverte. ]
  • 20:18 - 20:21
    Les philosophes et poètes se sont demandés,
  • 20:21 - 20:23
    "Le monde va t-il finir dans un feu ardent, ou dans un froid glacial?"
  • 20:24 - 20:26
    Nous avons à présent une réponse.
  • 20:28 - 20:31
    Les découvertes récentes montrent que l'expansion de l'univers
  • 20:31 - 20:35
    n'est pas en train de ralentir, mais de s’accélérer inéluctablement.
  • 20:36 - 20:42
    Ainsi, nous pensons que l'univers va mourir dans le froid,
    dans des milliards de milliards d'années.
  • 20:45 - 20:48
    Le vide spatial lui-même contient de l'énergie.
  • 20:48 - 20:52
    Dans chaque centimètre cube d'espace,
    qu'il y ait ou non quelque chose,
  • 20:52 - 20:54
    qu'il y ait ou non des particules,
    matière, radiations, quoi que ce soit…
  • 20:54 - 20:57
    il y a toujours de l'énergie, dans l'espace lui-même.
  • 21:01 - 21:05
    Et cette énergie, d'après Einstein,
    exerce une force sur l'univers.
  • 21:07 - 21:11
    Quelle est donc cette chose étrange qui accélère l'expansion de l'univers?
  • 21:11 - 21:13
    Nous l'appelons "énergie noire".
  • 21:15 - 21:19
    Celle-ci est dominante dans l'univers
  • 21:19 - 21:23
    - presque ¾ de l'énergie de l'univers est de l'énergie noire.
  • 21:23 - 21:26
    Et nous ne savons pas ce qu'elle est.
  • 21:30 - 21:36
    L’énergie noire, contrairement à la matière ou aux radiations,
    ne se dissout pas lors de l'expansion de l'univers.
  • 21:37 - 21:42
    Ce fait implique d'importantes conséquences
    dans le futur de l'univers.
  • 21:44 - 21:46
    Alors, quel sera le futur de l'univers ?
  • 21:48 - 21:51
    Si l'énergie noire reste
    dominante et répulsive,
  • 21:53 - 21:55
    l'univers s’étendra pour toujours.
  • 22:00 - 22:06
    De plus en plus vite, toujours plus vite ; un univers en fuite.
  • 22:08 - 22:16
    70% de l'énergie de l'univers réside dans
    le vide spatial et nous ne comprenons pas pourquoi.
  • 22:18 - 22:20
    Mais nous savons ce qui arrivera.
  • 22:21 - 22:28
    Si cette énergie reste où elle est,
    l'univers deviendra froid, sombre et vide.
  • 22:30 - 22:32
    C'est le futur tel qu'il pourrait être.
  • 22:33 - 22:38
    Nous n'en sommes pas sûr parce que nous ne comprenons
    pas encore la vraie nature de l'énergie noire.
  • 22:38 - 22:40
    Et tant que nous ne la comprendrons pas, nous ne connaîtrons pas le futur,
  • 22:40 - 22:42
    nous ne connaîtrons même pas nos propres origines,
  • 22:42 - 22:46
    c'est pourquoi nous voulons connaître et étudier ce sujet.
  • 22:47 - 22:54
    [ Découvrir la vraie nature de l'énergie noire pourrait changer notre vision du futur. ]
  • 22:56 - 23:03
    [ Si elle faiblit au fil du temps, l'univers pourrait s'effondrer sous l'effet de la gravité : le "Big Crunch". ]
  • 23:04 - 23:10
    [ Mais si elle croît, elle pourrait déchirer l'univers tout entier : le "Big Rip". ]
  • 23:13 - 23:17
    [ Les physiciens suspectent de plus en plus l'existence de multiples univers,
  • 23:17 - 23:20
    chacun avec ses propres lois physiques. ]
  • 23:25 - 23:32
    [ Certains pourraient accueillir la vie. D'autres pourrait s'effondrer ou se déchirer. ]
  • 23:36 - 23:42
    [ D'autres pourraient être bien plus exotiques que tout ce que l'on pourrait imaginer. ]
  • 23:46 - 23:52
    [Les autres pièces de ce puzzle sont là, quelque part, attendant d'être trouvées. ]
  • 23:53 - 23:59
    Les prédictions semblent nous amener vers un univers
    froid et vide pour toujours.
  • 24:03 - 24:09
    Bien sûr, nous devons nous demander,
    "Cette fin peut elle mener à un nouveau commencement?"
  • 24:11 - 24:15
    Il y a des hypothèses,
    pour lesquelles la fin de l'univers,
  • 24:15 - 24:19
    pourrait mener au début d'un autre
  • 24:24 - 24:27
    [ Certains pensent qu'il y aura peut-être un moyen de s'échapper de notre univers,
  • 24:27 - 24:30
    avant que l'entropie ne détruise tout. ]
  • 24:33 - 24:35
    [ Nous pourrions créer des univers virtuels,
  • 24:35 - 24:39
    ou bien, avec suffisamment d'énergie, créer un autre univers identique au nôtre. ]
  • 24:44 - 24:46
    Nous avons utilisé les mathématiques,
    les équations,
  • 24:46 - 24:49
    elles semblent dire que si un accélérateur de particules
  • 24:49 - 24:53
    peut concentrer une quantité phénoménale d'énergie
    en un unique point,
  • 24:53 - 24:58
    vous pourriez peut-être ouvrir une passerelle vers
    un "bébé univers".
  • 25:03 - 25:11
    Faire face à la mort de toute chose,
    c'est peut-être la seule façon d'en réchapper.
  • 25:12 - 25:17
    Cela soulève aussi une possibilité très intéressante,
    une pure spéculation, bien sûr :
  • 25:17 - 25:21
    Peut-être que n'importe quel univers qui contient de la vie intelligente,
  • 25:21 - 25:27
    va créer des bébés univers, des "canaux de sauvetages",
    et va proliférer d'univers enfants.
  • 25:27 - 25:29
    [ Le dernier trou noir s'évapore ]
  • 25:30 - 25:34
    Ainsi une sélection naturelle pourrait prendre place
    parmi les univers, au sein du multivers.
  • 25:34 - 25:37
    La survie du plus fort prendrait place.
  • 25:39 - 25:44
    Et ces univers qui ne posséderaient pas de vie intelligente
    seraient stériles, ils n'auraient pas d'enfants.
  • 25:44 - 25:48
    Mais ces univers qui ont des températures douces,
    des étoiles comme les nôtres,
  • 25:48 - 25:54
    créerons des civilisations qui pourront ouvrir des
    bébé univers et donc proliférer.
  • 26:00 - 26:04
    [ Si il n'y a aucun moyen d'échapper à l'univers, alors l'entropie continuera son chemin,
  • 26:04 - 26:06
    détruisant les derniers trous noirs supermassifs. ]
  • 26:09 - 26:14
    [Alors que le dernier explose et meurt, il baigne l'univers de sa lumière une dernière fois. ]
  • 27:25 - 27:31
    Après une inconcevable durée,
    même les trous noirs se seront évaporés,
  • 27:31 - 27:36
    et l'univers ne sera rien d'autre qu'une mer de photons,
  • 27:36 - 27:45
    tendant graduellement vers la même température,
    l'expansion de l'univers les amenant au zéro absolu.
  • 27:57 - 28:04
    Une fois que les derniers vestiges des dernières
    étoiles se seront complètement évaporés,
  • 28:04 - 28:12
    et que tout aura atteint la même température,
    l'histoire de l'univers touchera finalement à sa fin.
  • 28:12 - 28:14
    [ Le temps devient insignifiant ]
  • 28:15 - 28:21
    Pour la première fois de sa vie, l'univers sera
    permanent et immuable.
  • 28:21 - 28:28
    L'entropie cesse enfin de croître,
    car le cosmos ne peut pas être plus désordonné.
  • 28:29 - 28:36
    Plus rien n'arrive,
    et rien n'arrivera plus, à jamais…
  • 28:38 - 28:42
    « Tout a ses merveilles, même le silence et l'obscurité...
  • 28:42 - 28:47
    …et j'apprends, quel que soit l'état dans lequel
    je pourrais me trouver, à m'en satisfaire. »
  • 28:47 - 28:49
    - HELEN KELLER -
  • 28:49 - 28:53
    Réalisé par MelodySheep
タイトル:
TIMELAPSE OF THE FUTURE: A Journey to the End of Time (4K)
概説:

more » « less
Video Language:
English
Duration:
29:21

French subtitles

改訂 Compare revisions