Retourner vers la vidéo

Etienne Chouard : l'arnaque de l'impôt sur le revenu

  • 0:13 - 0:15
    Euh moi j'ai été Prof de Droit et d'Economie.
  • 0:15 - 0:17
    J'ai enseigné le Droit et l'Economie pendant 10 ans.
  • 0:17 - 0:20
    Donc j'ai enseigné la création monétaire
  • 0:20 - 0:23
    comme tous les profs d'Economie.
  • 0:24 - 0:27
    Et je l'ai enseigné comme aujourd'hui c'est enseigné,
  • 0:27 - 0:29
    c'est-à-dire c'est pas de façon critique tu tout.
  • 0:29 - 0:30
    On décrit, on dit voilà, c'est comme ça :
  • 0:30 - 0:33
    les banques privées créent la monnaie
  • 0:33 - 0:35
    ensuite elles vont se refinancer en fonction de leur part de marché
  • 0:35 - 0:37
    elles vont se refinancer auprès de la banque centrale
  • 0:37 - 0:40
    et puis je passe à un autre sujet parce que quand on a un cours d'économie,
  • 0:40 - 0:46
    y a plein de choses à voir, hein, y a pas que la monnaie. Y a le chômage, l'inflation, plein d'autres choses.
  • 0:46 - 0:49
    Ca m'a même pas effleuré
  • 0:49 - 0:52
    jusqu'à y a 3-4 ans
  • 0:52 - 0:53
    Ca m'a même pas effleuré
  • 0:53 - 0:57
    de contester le système, fondamentalement.
  • 0:57 - 1:02
    structurellement, viscéralement, ça m'a pas effleuré d'être révolté.
  • 1:02 - 1:07
    et... Frédéric Legrand, c'est un ami. C'est quelqu'un que j'aime beaucoup,
  • 1:07 - 1:09
    avec qui on discute beaucoup et qui me disait :
  • 1:09 - 1:11
    quand j'ai commencé à lui parler de création monétaire,
  • 1:11 - 1:15
    en disant "mais c'est incroyable, ce truc quoi, les banques privées qui créent la monnaie",
  • 1:15 - 1:19
    Frédéric me disait : 'mais, enfin tu, tu tombes des nues, enfin, d'où tu sors ?
  • 1:19 - 1:21
    Tout le monde sait ça, on apprend ça en 1ère année de Fac"
  • 1:21 - 1:26
    Alors, c'est vrai qu'on apprend ça en 1ère année de Fac,
  • 1:26 - 1:30
    mais on apprend pas à se révolter, on apprend
  • 1:30 - 1:34
    on apprend en 1ère année de Fac que c'est comme ça et c'est bien comme ça.
  • 1:34 - 1:39
    Mais c'est pas pareil que si on l’apprenait en disant : "Et qu'est-ce que vous en pensez ?"
  • 1:39 - 1:43
    Parce que quand vous voyez comment ça marche la création monétaire,
  • 1:43 - 1:47
    mais y a de quoi descendre dans la rue et foutre le bordel, un bordel noir !
  • 1:47 - 1:49
    mais enfin c'est in-cro-yable !
  • 1:49 - 1:51
    Le cas caricatural, c'est les Américains.
  • 1:51 - 1:55
    Les Américains, avant 1913
  • 1:55 - 2:02
    ils avaient une banque centrale, mais qui était encore sous contrôle des citoyens, plus ou moins
  • 2:02 - 2:05
    et puis ils avaient pas d'impôt sur le revenu...
  • 2:05 - 2:07
    Ils n'avaient PAS d'impôt sur le revenu.
  • 2:07 - 2:18
    La même année, 1913, alors je veux dire : ils peuvent marquer cet anniversaire... d'une pierre noire,
  • 2:18 - 2:23
    la même année, les banquiers privés, 5 banquiers,
  • 2:23 - 2:30
    ont réussi, avec des manoeuvres qui sont... vraiment il faut lire ça, quoi
  • 2:30 - 2:32
    c'est passionnant, il faut LIRE ça,
  • 2:32 - 2:36
    y a deux gars qui ont enquêté toute leur vie sur le sujet
  • 2:36 - 2:39
    et qui ont retracé ça méticuleusement, c'est passionnant
  • 2:39 - 2:42
    5 banquiers qui ont réussi
  • 2:42 - 2:49
    à obtenir que quand l'Etat américain a besoin d'argent,
  • 2:49 - 2:50
    y a pas de problème,
  • 2:50 - 2:54
    c'est nous les banquiers (privés) qui allons lui donner,
  • 2:54 - 2:57
    qui allons... lui "prêter"
  • 2:57 - 2:59
    avec un intérêt de 6 %.
  • 2:59 - 3:06
    hi hi hi, c'est génial !
  • 3:06 - 3:12
    c'est génial. Depuis, alors ils étaient pas endettés à l'époque, du tout, les Etats-Unis étaient PAS endettés.
  • 3:12 - 3:14
    Aujourd'hui...
  • 3:14 - 3:17
    Aujourd'hui...
  • 3:17 - 3:22
    La Federal Reserve, alors ils ont décidé de s'appeler Federal Reserve pour que ça sente pas
  • 3:22 - 3:24
    la banque centrale privée
  • 3:24 - 3:26
    les Américains ne voulaient pas de banque centrale
  • 3:26 - 3:28
    ils ne voulaient pas la domination de Wall Street
  • 3:28 - 3:30
    ils ne voulaient pas, ils savaient que c'était dangereux, ils n'en voulaient pas
  • 3:30 - 3:35
    et ils ont fait un truc malin : ils ont dit on va l'appeler Federal Reserve
  • 3:35 - 3:40
    et ils ont gobé ça, ils ont voté ça à Noël à l'arrache
  • 3:40 - 3:47
    ils se sont fait enfumés, et alors depuis la dette ne fait que grimper, mais grimper, grimper, grimper...
  • 3:47 - 3:51
    Et la même année ils ont inventé l'impôt sur le revenu, c'est le même Président, Wilson, qui a mis en place les deux
  • 3:51 - 3:57
    et l'impôt sur le revenu... écoutez, je sais pas si ça a été conçu comme ça, mais
  • 3:57 - 4:00
    on dirait que ça... tout se passe comme si
  • 4:00 - 4:02
    et c'est comme... pareil, pareil en France, hein?
  • 4:02 - 4:04
    plus tard mais pareil en France
  • 4:04 - 4:05
    Tout se passe comme si
  • 4:05 - 4:11
    Premier temps : je commence par endetter l'Etat à mon endroit,
  • 4:11 - 4:14
    moi banquier, je commence par faire que l'Etat me doive de l'argent.
  • 4:14 - 4:19
    Et ensuite pour que l'Etat ait de l'argent, je fabrique un nouvel impôt qui va servir à financer cet argent-là.
  • 4:19 - 4:22
    Et finalement, je fais bosser les Américains pour moi, quoi, hein ?
  • 4:22 - 4:29
    Et moi je continue à faire... heu rien, rien d'autre que m'acheter mon Yacht, mon machin comme ?????
  • 4:29 - 4:36
    Mais attends, ça marche vachement bien et finalement l'impôt sur le revenu, y prend TOUT le service de la dette aux Etats-Unis
  • 4:36 - 4:40
    c'est-à-dire que tout ce que... toute la, toute la masse monétaire des Etats-Unis
  • 4:40 - 4:41
    qui est de la dette, évidemment
  • 4:41 - 4:44
    faudra qu'on prenne le temps d'expliquer ça :
  • 4:44 - 4:45
    la monnaie, c'est de la dette.
  • 4:45 - 4:49
    de la dette de l'Etat, ou de la dette de la banque, mais c'est que de la dette.
  • 4:49 - 4:51
    En France, c'est pareil :
  • 4:51 - 4:54
    Tout ce que vous passez... tout ce que vous payez en impôt sur le revenu,
  • 4:54 - 4:56
    100 % de ce que vous payez
  • 4:56 - 5:04
    ne sert pas à faire marcher les hôpitaux, les écoles, les services publics
  • 5:04 - 5:07
    pas du tout du tout, ça part TOUT dans le service de la dette
  • 5:07 - 5:11
    c'est-à-dire ça part dans les poches des riches qui ont prêté à l'Etat
  • 5:11 - 5:14
    parce que l'Etat a renoncé à créer lui-même la monnaie dont il a besoin.
  • 5:14 - 5:22
    L'Etat, c'est... L'Etat, nous, en fait, nos représentants, en fait des FELONS
  • 5:22 - 5:30
    des félons, des traîtres, ont obligé l'Etat, NOUS ont obligé à nous endetter auprès d'acteurs privés
  • 5:30 - 5:33
    donc des gens qui, par définition, ont de l'argent, s'ils peuvent nous prêter c'est qu'ils ont de l'argent
  • 5:33 - 5:38
    à nous endetter auprès de ces gens-là
  • 5:38 - 5:41
    en leur payant un intérêt
  • 5:41 - 5:44
    et cet intérêt, alors il a grandi, grandi, grandi depuis 1973
  • 5:44 - 5:51
    et, si vous regardez les déficits... alors, les déficits de chaque année
  • 5:51 - 5:54
    ils sont égaux au service de la dette, c'est-à-dire que si y avait pas la dette
  • 5:54 - 6:00
    on serait restés à peu près, à peu près, groso modo, on serait restés à peu près à l'équilibre, oh à peu près
  • 6:00 - 6:06
    c'est-à-dire qu'en fait, le déséquilibre, c'est la formation de la dette
  • 6:06 - 6:11
    et le service de la dette, PAS le remboursement, c'est inaccessible le remboursement, ça fait trop d'argent
  • 6:11 - 6:19
    le service de la dette, juste les intérêts, l'Etat le prend par l'impôt sur le revenu et il le donne aux riches.
  • 6:19 - 6:24
    Purée, mais c'est incroyable qu'on accepte un système pareil, c'est juste incroyable qu'on accepte
  • 6:24 - 6:31
    c'est incroyable qu'on appelle représentants des gens qui sont capables de nous trahir au dernier degré comme ça.
  • 6:31 - 6:34
    Quand vous faites les milliards et que vous regardez ce qui nous manque pour la Sécu,
  • 6:34 - 6:39
    vous regardez ce qui nous manque pour la Retraite, vous regardez ce qui nous manque pour EDF, GDF, tous les services publics...
  • 6:39 - 6:42
    mais attendez, vous avez tout ce qu'il faut, vous avez TOUT ce qu'il faut !
Titre:
Etienne Chouard : l'arnaque de l'impôt sur le revenu
Langue de la vidéo:
French
L14B added a translation

sous-titres en French

Révisions