Retourner vers la vidéo

F for Fake (1973) - How to Structure a Video Essay

  • 0:06 - 0:09
    Bonjour, mon nom est Tony et
    voici "Every Frame a Painting".
  • 0:09 - 0:11
    Cette chaîne a bien marché,
    il est donc temps
  • 0:11 - 0:13
    -Temps pour une confession ?
  • 0:13 - 0:15
    Ouais, temps pour une confession.
  • 0:15 - 0:18
    J'ai volé plus d'idées de ce film
    que de n'importe quel autre.
  • 0:18 - 0:21
    -F for Fake
    -F for Fake
  • 0:22 - 0:24
    -Mesdames et messieurs,
    en guise d'introduction
  • 0:24 - 0:27
    -C'est un film sur la tricherie
  • 0:28 - 0:29
    -et la fraude
  • 0:30 - 0:31
    -sur les mensonges.
  • 0:32 - 0:35
    Stop ! Je fais ça de la mauvaise façon.
    On peut revenir ?
  • 0:38 - 0:42
    C'est un film essai d'Orson Welles.
    Appelé "F for Fake".
  • 0:42 - 0:44
    Et c'est une de mes bibles personnelles.
  • 0:44 - 0:47
    J'ai appris tout ce que je sais
    sur le montage avec ce film.
  • 0:47 - 0:49
    Mais aujourd'hui, je veux
    parler d'une seule chose :
  • 0:51 - 0:55
    -Nous avons appris cette règle très simple
    que vous connaissez sûrement
  • 0:55 - 0:57
    -mais que nous avons pris du temps
    à comprendre.
  • 0:57 - 0:59
    Quand vous structurez
    un essai vidéo
  • 0:59 - 1:01
    il y a 1 chose que vous
    voulez vraiment éviter.
  • 1:01 - 1:03
    -Je pense que c'est tout.
    -Et ensuite ?
  • 1:04 - 1:06
    Non, c'est tout.
    -Et ensuite ?
  • 1:06 - 1:10
    -Rien d'autre car j'ai fini de commander.
    -Et ensuite ?
  • 1:10 - 1:12
    -Si vous racontez une histoire qui a :
  • 1:12 - 1:14
    -Et ensuite ?
    -Et ensuite ?
  • 1:14 - 1:16
    -vous êtes dans le pétrin.
  • 1:16 - 1:19
    C'est l'erreur n°1 que j'ai faite
    dans mon propre travail.
  • 1:19 - 1:21
    Comme ici.
    Regardez comment c'est répétitif.
  • 1:22 - 1:24
    -Choisir de prendre l'argent.
  • 1:24 - 1:25
    -Choisir de ne pas riposter.
  • 1:25 - 1:27
    -Choisir de cacher ses émotions.
  • 1:27 - 1:28
    -Choisir de se méfier.
  • 1:28 - 1:30
    -Choisir d'attendre dans l'inconfort.
  • 1:30 - 1:31
    -Choisir de--
  • 1:32 - 1:35
    C'est une simple liste.
    C'est pour ça que c'est ennuyeux.
  • 1:36 - 1:39
    -Ce qui devrait arriver entre
    chaque idée que vous écrivez
  • 1:39 - 1:43
    -sont les mots : DONC ou MAIS.
  • 1:43 - 1:47
    -Vous arrivez avec une idée qui est :
    voilà ce qui arrive
  • 1:47 - 1:50
    -C'est quoi ?
    -Mes poils pubiens que j'ai grâce à Scott.
  • 1:50 - 1:51
    -et DONC voilà ce qui arrive.
  • 1:51 - 1:54
    -Cartman, on achète pas de
    poils, on les fait grandir.
  • 1:54 - 1:56
    -Vous dites que ces poils ne valent rien.
    -Ouais.
  • 1:56 - 1:58
    MAIS, il arrive ça.
  • 1:58 - 2:00
    -Et je te donne les poils.
    -Cool.
  • 2:00 - 2:01
    -PAR CONSÉQUENT, il se passe ça.
  • 2:01 - 2:02
    -Et merde !
  • 2:03 - 2:06
    Tout le long de ce film,
    Orson Welles fait exactement ça.
  • 2:06 - 2:09
    Sauf qu'ils ne connecte pas les scènes,
    il connecte les idées.
  • 2:10 - 2:12
    -Vous êtes une peintre.
    Pourquoi aimer les faux ?
  • 2:12 - 2:13
    MAIS
  • 2:13 - 2:17
    -Car les faux sont aussi bons que les
    vrais, et il y a un marché et une demande.
  • 2:17 - 2:18
    DONC
  • 2:18 - 2:22
    -Si il n'y avait pas de marché,
    les faux ne pourraient pas exister.
  • 2:22 - 2:24
    Même si ce film est un
    essai, chaque moment
  • 2:24 - 2:28
    a un connecteur logique semblable
    à celui d'un épisode de South Park.
  • 2:28 - 2:31
    La 2ème règle du film est d'avoir
    plusieurs histoires, en parallèle.
  • 2:31 - 2:35
    -Je cite encore Hitchcock. Il a dit
    le nom pour faire un film est
  • 2:35 - 2:38
    "Pendant ce temps, au ranch"
  • 2:38 - 2:41
    -Il a tout à fait raison.
    -Vous voulez que deux choses se passent.
  • 2:41 - 2:45
    -Vous atteignez le pic d'intensité
    d'une 1ère, puis vous allez à la 2nde.
  • 2:45 - 2:46
    -J'espère que tu sais ce que tu fais.
  • 2:49 - 2:53
    Vous prenez l'autre là où vous voulez.
    Lorsqu'elle n'a plus d'intérêt, lâchez la.
  • 2:53 - 2:55
    -Pendant ce temps, au ranch
  • 2:56 - 2:58
    Comment cela marche dans un film essai ?
  • 2:58 - 3:02
    Bien, disons que vous avez 2 histoires.
    Laissons l'une d'entre elle se construire.
  • 3:02 - 3:06
    Quand elle atteint un pic d'intérêt, allez
    à l'autre. Laissez la se construire.
  • 3:06 - 3:10
    Et quand cette dernière atteint un pic,
    revenez à la précédente. Simple, non ?
  • 3:11 - 3:13
    Sauf que F for Fake n'a pas
    que deux intrigues.
  • 3:13 - 3:16
    Il y a aussi des histoires sur
    Orson Welles, Howard Hughes,
  • 3:16 - 3:19
    une femme appelée Oja,
    et même le making-of du film.
  • 3:19 - 3:24
    Et en construisant minutieusement chaque
    histoire, Welles peut passer entre les 6,
  • 3:24 - 3:25
    sans perdre le public.
  • 3:26 - 3:29
    Donc quand je fais un essai vidéo,
    voilà ce qui me traverse l'esprit.
  • 3:30 - 3:33
    -Et ensuite ?
    -Pas de "et ensuite"!
  • 3:33 - 3:35
    Et j'ai appris tout ça en voyant ce film.
  • 3:35 - 3:39
    Sa leçon la plus importante reste que :
    le sujet n'importe pas,
  • 3:39 - 3:42
    ce qui compte, c'est la façon dont vous
    le montez et ce qui en résulte.
  • 3:45 - 3:49
    Souvenez-vous, les essais vidéos ne
    sont pas des essais. Ce sont des films.
  • 3:49 - 3:53
    Donc vous voulez les structurer et
    les rythmer comme un cinéaste le ferait.
  • 3:53 - 3:56
    Donc et Mais.
    Pendant ce temps, retour au ranch.
  • 3:56 - 3:59
    Et si vous ne me croyez pas,
    vous devriez croire Orson Welles,
  • 3:59 - 4:01
    qui d'une certaine façon
    l'avait compris il y a 40 ans.
  • 4:01 - 4:04
    -Pourquoi pas ?
    Je suis un charlatan.
  • 4:04 - 4:06
    Mais peu importe. Concluons cette essai.
  • 4:07 - 4:09
    -Il est temps de faire une introduction.
  • 4:09 - 4:13
    Salut, mon nom est Tony et cela conclut
    l'Année Un de "Every Frame a Painting".
  • 4:14 - 4:16
    Je vous remercie pour
    votre visionnage.
  • 4:16 - 4:19
    -et vous souhaiter une très agréable
  • 4:20 - 4:21
    -soirée.
Titre:
F for Fake (1973) - How to Structure a Video Essay
Description:

plus » « moins
Langue de la vidéo:
English
Durée:
04:32

sous-titres en French

Révisions Comparer les révisions