Retourner vers la vidéo

Étienne Chouard : la liberté d’expression, la vraie démocratie, la culture

  • 0:00 - 0:04
    - J'aimerais avoir... ton avis ou... ce qu'il en ressort...
  • 0:04 - 0:07
    ... de cette petite lecture ; ça va être très court.
  • 0:07 - 0:11
    Alors : « La liberté d'expression vaut non seulement pour les informations ou idées
  • 0:11 - 0:14
    accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes,
  • 0:14 - 0:19
    mais aussi pour celles qui heurtent, qui choquent ou inquiètent.
  • 0:19 - 0:22
    Ainsi le... Ainsi le veut le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture,
  • 0:22 - 0:25
    sans lequel il n'est pas de société démocratique. »
  • 0:25 - 0:29
    C'est la Cour européenne des droits de l'homme de 1976 qui a écrit ça.
  • 0:29 - 0:31
    Qu'est-ce que ça t'inspire ?
  • 0:32 - 0:35
    - Ben, moi, je remonte dans le temps... plus loin puisque...
  • 0:35 - 0:39
    ... je retrouve cette idée... à Athènes, il y a 2500 ans.
  • 0:39 - 0:46
    Les Athéniens tenaient à l'isegoria, le droit de parole pour tous, à tout propos
  • 0:46 - 0:48
    et à tout moment, le droit de parole publique.
  • 0:48 - 0:54
    Ils y tenaient plus encore qu'à l'isonomia, à l'égalité devant la loi et...
  • 0:55 - 1:00
    Ils y tenaient parce que, en fait, c'était comme une mesure d'hygiène,
  • 1:00 - 1:03
    de protection, de sauvegarde de la démocratie.
  • 1:03 - 1:06
    Parce que quand on donne la parole à tout le monde...
  • 1:09 - 1:11
    ... on... on fait des citoyens des sentinelles.
  • 1:11 - 1:16
    Chaque citoyen peut devenir un... un gardien de la démocratie
  • 1:16 - 1:18
    et un donneur d'alerte des... des dérives.
  • 1:18 - 1:24
    Et... les Athéniens savaient très bien que... il allait y avoir des... des fausses alertes,
  • 1:25 - 1:30
    des pensées dissidentes qui allaient être... idiotes ou... malveillantes ou...
  • 1:31 - 1:34
    ... mais ça fait rien, ça fait rien.
  • 1:34 - 1:37
    Il vaut mieux... Comme on sait pas à l'avance quelles sont les pensées
  • 1:37 - 1:41
    qui vont être utiles et celles qui vont être nuisibles ou... inopportunes,
  • 1:42 - 1:45
    comme personne ne peut dire à l'avance quelles sont les pensées dissidentes
  • 1:45 - 1:47
    qui vont être utiles ou pas,
  • 1:48 - 1:52
    eh ben on leur donne... on donne la parole à tout le monde, on les autorise toutes.
  • 1:52 - 1:53
    Et...
  • 1:55 - 2:01
    ... de nombreux grands penseurs ont... défendu cette liberté d'expression comme...
  • 2:03 - 2:09
    ... une... une pièce de base d'une société libre, pacifiée.
  • 2:11 - 2:14
    Alors... donc d'une part, cette liberté d'expression,
  • 2:14 - 2:18
    elle permet de faire de chaque citoyen... une sentinelle de la démocratie
  • 2:18 - 2:23
    mais c'est pas tout ; il y a aussi la volonté de...
  • 2:24 - 2:29
    ...qui est en arrière-plan... qui vient du fait qu'une démocratie...
  • 2:29 - 2:35
    ... fait le pari que nous sommes capables, nous tous, ensemble,
  • 2:35 - 2:37
    réunis dans une assemblée,
  • 2:38 - 2:41
    non pas par des représentants mais nous tous, directement.
  • 2:41 - 2:44
    Alors pas tous, parce que tout le monde vient pas, mais tous ceux qui veulent.
  • 2:45 - 2:48
    Dans une démocratie, forcément directe...
  • 2:48 - 2:52
    ... démocratie indirecte, c'est un oxymore ; démocratie, c'est mécaniquement,
  • 2:52 - 2:56
    par définition, direct, démocratie directe, c'est un pléonasme.
  • 2:56 - 3:00
    Dans une démocratie directe, nous... nous faisons le pari que nous sommes capables
  • 3:00 - 3:04
    de prendre les bonnes décisions pour nous-mêmes.
  • 3:05 - 3:08
    Alors bien sûr, les oligarques ou les représentants, les... les élus...
  • 3:08 - 3:11
    ... prétendent que nous sommes incompétents
  • 3:11 - 3:13
    et que nous allons prendre de mauvaises décisions.
  • 3:14 - 3:17
    Et les démocrates savent que... il y a un risque de prendre de mauvaises décisions,
  • 3:17 - 3:21
    d'être... embarqués par des rhéteurs, des... des orateurs,
  • 3:21 - 3:26
    des gens qui... qui, parlant bien, vont nous circonvenir, vont nous tromper,
  • 3:26 - 3:30
    vont nous emmener dans de mauvaises... décisions. On sait ça :
  • 3:31 - 3:34
    donc on a des règles pour se protéger des... des démagogues.
  • 3:35 - 3:38
    Et on sait aussi qu'on peut se tromper.
  • 3:38 - 3:42
    Et donc il y a des procédures pour changer d'avis, pour...
  • 3:42 - 3:45
    ... prendre d'autres décisions plus tard, une fois qu'on s'aperçoit qu'on s'est trompé,
  • 3:45 - 3:50
    on... on a des procédures pour ça. Et puis, surtout... avant de prendre une décision,
  • 3:50 - 3:55
    les démocrates, les vrais démocrates, ceux qui... organisent la démocratie directe,
  • 3:56 - 4:00
    celle d'Athènes, même pas celle de la Suisse, hein, c'est plus...
  • 4:00 - 4:03
    ... plus généralisé, plus structurellement...
  • 4:04 - 4:07
    ... populaire, une vraie démocratie, que la Suisse, hein.
  • 4:07 - 4:10
    La Suisse, c'est ce qu'on a de mieux sur Terre pour l'instant mais...
  • 4:10 - 4:12
    ... c'est très très très imparfait !
  • 4:12 - 4:16
    La vraie démocratie, donc, comme c'est nous qui décidons de nos lois,
  • 4:17 - 4:20
    directement, sans représentants - les représentants font autre chose, ils font...
  • 4:20 - 4:23
    ... mais ils font pas les lois -, comme c'est nous qui faisons nos lois,
  • 4:25 - 4:27
    c'est important, avant de prendre une décision,
  • 4:27 - 4:29
    d'avoir entendu tous les points de vue.
  • 4:30 - 4:32
    Même les points de vue qu'on déteste.
  • 4:33 - 4:34
    Surtout,
  • 4:35 - 4:37
    surtout les points de vue qu'on déteste.
  • 4:38 - 4:42
    Et il y a plein de moralistes du XVIIe, du XVIIIe,
  • 4:42 - 4:46
    la philosophie chinoise, la philosophie japonaise,
  • 4:46 - 4:50
    on retrouve des... des aphorismes, des... des proverbes,
  • 4:50 - 4:57
    dans toutes les civilisations, presque, où... les sages soulignent que...
  • 4:57 - 5:00
    ... on ferait mieux d'écouter les gens qu'on n'a pas envie d'écouter.
  • 5:01 - 5:05
    On ferait mieux, on a intérêt à écouter les gens qu'on n'a pas envie d'écouter.
  • 5:06 - 5:11
    Et que souvent... ceux qui...
  • 5:12 - 5:17
    ceux qui disent du mal de nous, ceux qui disent du mal de nous...
  • 5:18 - 5:21
    ... sont ceux dont on aurait le plus à tirer pour progresser.
  • 5:21 - 5:26
    Et que ceux qui nous flattent et disent du bien de nous sont ceux qui...
  • 5:26 - 5:29
    ... nous emmènent dans les mauvais chemins, les mauvais penchants.
  • 5:30 - 5:36
    Bon, mais donc la démocratie, en nous obligeant à écouter publiquement les...
  • 5:37 - 5:39
    ... les gens qu'on n'a pas envie d'écouter, les gens qu'on déteste,
  • 5:39 - 5:41
    les gens qu'on mettrait au cachot...
  • 5:42 - 5:44
    J'exagère, mais à peine.
  • 5:45 - 5:49
    En nous obligeant à ça, elle pacifie le groupe.
  • 5:50 - 5:52
    Chaque individu a pas envie d'écouter tel et telle qu'il déteste,
  • 5:53 - 5:58
    mais le groupe va gagner à ce que soient mis en scène les conflits
  • 5:59 - 6:00
    - c'est un mot important ça - dans la démocratie...
  • 6:00 - 6:05
    La démocratie met en scène les conflits. Elle ne les cache pas, elle ne les occulte pas,
  • 6:05 - 6:07
    elle les met pas sous le tapis.
  • 6:07 - 6:11
    Une démocratie donne la parole à toutes les pensées dissidentes,
  • 6:11 - 6:15
    de façon à éclairer les décisions pour que les décisions soient...
  • 6:16 - 6:18
    ... les moins mauvaises possible.
  • 6:18 - 6:21
    Et on cherche pas la perfection, on sait qu'on va se tromper, c'est pas grave,
  • 6:21 - 6:23
    on se trompera. On essaie de pas se tromper,
  • 6:23 - 6:25
    puis si on se trompe, ben on changera.
  • 6:25 - 6:28
    Puis que les élus essaient pas de nous faire croire qu'ils se trompent pas,
  • 6:28 - 6:30
    ils se trompent... autant que...
  • 6:31 - 6:33
    ... autant que nous nous tromperons quand... c'est le peuple qui décidera.
  • 6:33 - 6:35
    - Je te coupe juste... deux petites secondes.
  • 6:35 - 6:38
    Est-ce que tu ne crois pas qu'aujourd'hui, il y a une mise en scène de la...
  • 6:38 - 6:41
    ... qu'il y a une mise en scène, déjà, qui est faite par les médias ?
  • 6:42 - 6:45
    - Oui. Mais là, tu penses à manipulation.
  • 6:45 - 6:48
    Une mise en scène est pas forcément une manipulation. C'est pas forcément...
  • 6:48 - 6:51
    ... une tromperie. Une mise en scène, ça peut être...
  • 6:52 - 6:53
    ... un...
  • 6:56 - 6:58
    ... un décor, une...
  • 6:59 - 7:03
    ... une emphase qui sert à montrer quelque chose d'important.
  • 7:05 - 7:08
    Pas forcément avec une intention de mentir.
  • 7:08 - 7:09
    Ça peut être...
  • 7:10 - 7:11
    La...
  • 7:12 - 7:15
    Le spectacle à Athènes, la tragédie grecque,
  • 7:15 - 7:19
    était un outil pédagogique pour mettre en évidence,
  • 7:19 - 7:22
    de façon caricaturale mais - du même coup - claire,
  • 7:22 - 7:25
    les valeurs défendues par la démocratie.
  • 7:25 - 7:28
    Et... c'est très important, c'était pas du tout...
  • 7:29 - 7:33
    Et je pense qu'aujourd'hui encore, la culture au sens... de...
  • 7:33 - 7:36
    ... l'art populaire qui servirait à...
  • 7:37 - 7:39
    ... à montrer aux enfants et aux jeunes adultes
  • 7:39 - 7:42
    - et même aux adultes - les... les valeurs que reconnaît la Cité,
  • 7:42 - 7:44
    cet art-là est très important.
  • 7:44 - 7:47
    Et la... l'idéologie gestionnaire,
  • 7:47 - 7:51
    notre idéologie actuelle, là, des... des marchands qui ne savent que compter,
  • 7:51 - 7:54
    qui ne retiennent que ce qui est rentable,
  • 7:54 - 7:58
    que ce qui est profitable et qui... détruisent tout ce qui n'est pas rentable,
  • 7:58 - 8:01
    tout ce qui est en dehors de... de la logique marchande,
  • 8:02 - 8:05
    ces gens-là sont des dingues ! Ils sont hémiplégiques, ils n'ont qu'un...
  • 8:05 - 8:09
    ... une moitié de cerveau, et encore... Et quand ils détruisent tout ce qui est culturel
  • 8:09 - 8:12
    parce que c'est pas rentable, c'est folie.
  • 8:13 - 8:15
    - Qu'est-ce qu'on appelle la culture, pour toi, aujourd'hui ?
  • 8:16 - 8:19
    - Alors, il faut voir le travail de Franck Lepage, qui est passionnant là-dessus.
  • 8:19 - 8:22
    La culture devrait être politique,
  • 8:22 - 8:25
    devrait être l'éducation politique des jeunes adultes.
  • 8:26 - 8:28
    Nos grands-parents, Franck... Franck explique ça,
  • 8:28 - 8:32
    Franck Lepage explique que la... nos grands-parents, à la fin de la guerre, ...
  • 8:32 - 8:35
    ... avaient compris - la guerre avait servi de leçon -
  • 8:35 - 8:38
    qu'on pouvait être extrêmement cultivé
  • 8:38 - 8:39
    et nazi.
  • 8:40 - 8:45
    Et que donc la... la démocratie ne se... pour sauver une démocratie,
  • 8:45 - 8:48
    pour sauver une société libre, il suffisait pas d'avoir une élite cultivée,
  • 8:48 - 8:51
    que... on pouvait avoir des affreux jojos cultivés.
  • 8:51 - 8:54
    Et donc, ils en ont déduit qu'il fallait éduquer les enfants...
  • 8:55 - 8:59
    pas... à la littérature, à l'art mais à la politique.
  • 8:59 - 9:03
    Alors possiblement à l'art et à la littérature aussi mais...
  • 9:03 - 9:05
    ... surtout à la politique, aux valeurs de la démocratie.
  • 9:06 - 9:09
    Un peu comme faisait la démo... la tragédie grecque.
  • 9:10 - 9:11
    Et...
  • 9:11 - 9:15
    Ce qu'il explique, c'est que... Malraux et... ses successeurs
  • 9:16 - 9:22
    ont dépolitisé la culture, ont réduit - et c'est une catastrophe - la culture à l'art ;
  • 9:25 - 9:28
    et que... dépolitiser la... la Cité,
  • 9:28 - 9:30
    c'est politique. C'est très conservateur
  • 9:30 - 9:32
    de dépolitiser.
  • 9:35 - 9:39
    C'est très intéressant. Donc aujourd'hui, la culture, c'est... elle a été réduite à...
  • 9:40 - 9:45
    ... très largement des... des outils intellectuels qui sont pas intéressants
  • 9:45 - 9:49
    dans le... sur le plan de la justice sociale et de la résistance à...
  • 9:49 - 9:53
    aux différents projets de domination, aux différents... différentes injustices.
  • 9:54 - 9:58
    C'est pas une fatalité, c'est... les universités populaires, les...
  • 9:58 - 10:01
    Il y a encore plein d'artistes qui se bagarrent, sur le plan politique.
  • 10:01 - 10:04
    Mais... c'est difficile, c'est de plus en plus difficile aujourd'hui pour eux,
  • 10:04 - 10:09
    parce que le... les marchands ont colonisé notre imaginaire en prenant le pouvoir,
  • 10:09 - 10:11
    parce que le gouvernement représentatif donne le pouvoir aux marchands,
  • 10:11 - 10:14
    notamment aux marchands d'argent qui sont les plus riches.
  • 10:15 - 10:18
    Comme ils ont le pouvoir, ils ont le pouvoir aussi d'asphyxier...
  • 10:18 - 10:20
    d'asphyxier la... la vraie culture,
  • 10:20 - 10:22
    la culture digne de ce nom qui serait une culture politique.
Titre:
Étienne Chouard : la liberté d’expression, la vraie démocratie, la culture
Description:

Pour voir l'intégralité de l'entretien : http://www.sylvaindurain.fr/chouard/

plus » « moins
Langue de la vidéo:
French
L14B added a translation

sous-titres en French

Révisions