Retourner vers la vidéo

Etienne Chouard sur l'inflation

  • 0:00 - 0:09
    Inflation et chômage
  • 0:09 - 0:14
    Ce dont je vais vous parler,
    et qui est vraiment quelque chose d'important,
  • 0:14 - 0:18
    est fortement contesté par les économistes du moment,
    depuis l'époque Friedman,
  • 0:18 - 0:22
    l'époque des monétaristes qui prétendent le
    contraire.
  • 0:22 - 0:25
    Alors, je vais résumer en deux mots.
  • 0:27 - 0:30
    Un économiste qui s'appelait Phillips...
  • 0:31 - 0:33
    a...
  • 0:33 - 0:38
    étudié de façon empirique,
    sans donner de... vraiment d'explication,
  • 0:38 - 0:43
    mais il a fait le travail de compilation de
    chiffres sur un siècle,
  • 0:43 - 0:49
    pour voir s'il y avait un lien entre les salaires
    et l'inflation.
  • 0:49 - 0:53
    Et en fait, d'autres économistes ont repris son
    travail pour voir que,
  • 0:53 - 0:57
    en fait, c'était entre le chômage et l'inflation
    qu'il y avait une corrélation.
  • 0:57 - 1:02
    Et en fait, les 2 mécanismes,
    chômage et inflation, sont corrélés :
  • 1:02 - 1:06
    quand vous gagnez sur un, vous perdez sur l'autre;
    et quand vous gagnez sur l'autre, vous perdez sur l'un.
  • 1:06 - 1:12
    C'est-à-dire que vous pouvez... vous n'arrivez pas,
    —en général, sur le long terme,
    sur cette longue série de chiffres—,
  • 1:12 - 1:17
    vous n'arrivez pas à avoir à la fois du chômage
    et de l'inflation
    ou à la fois pas de chômage et pas d'inflation.
  • 1:17 - 1:20
    C'est-à-dire que,
    si vous voulez vous battre contre le chômage,
    vous allez le payer en inflation.
  • 1:20 - 1:26
    Et par un mécanisme assez simple à comprendre qui est que,
    QUAND IL N'Y A PAS DE CHÔMAGE, LES GENS N'ONT PAS PEUR
    DE NE PAS RETROUVER DU BOULOT,
  • 1:26 - 1:32
    DONC ILS N'ONT PAS PEUR DE LE QUITTER S'IL Y A UN
    CONFLIT AVEC L'EMPLOYEUR,
    DONC ILS SONT PLUS REVENDICATIFS...
  • 1:32 - 1:38
    Puisqu'ils sont sûrs de trouver du boulot en dehors,
    ils sont plus revendicatifs,
    DONC ILS DEMANDENT DE MEILLEURS SALAIRES...
  • 1:38 - 1:42
    QU'ILS OBTIENNENT PUISQUE LES PATRONS ONT BESOIN,
    POUR GARDER LEURS SALARIÉS
  • 1:42 - 1:46
    (PUISQU'IL EN MANQUE À L'EXTÉRIEUR, ILS ONT BESOIN,
    POUR GARDER LEURS SALARIÉS, DE LES PAYER MIEUX).
  • 1:46 - 1:53
    Et donc, c'est vrai que peu de chômage,
    comme on en a connu pendant longtemps,
    ça pousse à de bons salaires,
  • 1:53 - 2:00
    ET LES SALAIRES SONT RÉPERCUTÉS PAR LES ENTREPRENEURS,
    QUI VEULENT CONSERVER LEURS MARGES,
    LES SALAIRES SONT RÉPERCUTÉS SUR LES PRIX.
  • 2:00 - 2:05
    Donc le mécanisme...
    (et dans l'autre sens, de la même façon…)
    est facile à comprendre :
  • 2:05 - 2:14
    QUAND, À L'INVERSE, IL Y A BEAUCOUP DE CHÔMAGE,
    IL Y A UNE PEUR, UNE INTIMIDATION FINALEMENT,
    DE LA CLASSE OUVRIÈRE (OU DES GENS QUI
    TRAVAILLENT),
  • 2:14 - 2:18
    IL Y A UNE INTIMIDATION AVEC UNE PEUR
    QUI FAIT QUE LES GENS SONT PLUS DOCILES,
  • 2:18 - 2:22
    MOINS REVENDICATIFS ET QUI PERMET AU PATRON
    DE POUSSER À LA BAISSE LES SALAIRES.
  • 2:22 - 2:27
    POUSSANT LES SALAIRES À LA BAISSE,
    ILS N'ONT PAS BESOIN D'AUGMENTER LEURS PRIX
    POUR CONTINUER À SE GOINFRER...
  • 2:27 - 2:29
    Heu... à "faire des profits"....
  • 2:32 - 2:35
    Je pense que la corrélation est facile à comprendre
    et qu'elle est robuste.
  • 2:35 - 2:42
    Je pense que ça correspond à une réalité.
    Alors, c'est vrai qu'il y a peut-être d'autres facteurs :
    comme on disait tout à l'heure, les événements
    n'ont pas qu'une cause, ils en ont plusieurs.
  • 2:42 - 2:49
    Les monétaristes se sont appuyés sur une courte
    période de l'histoire dans les années 1970
    où on a eu en même temps de l'inflation et du
    chômage :
  • 2:49 - 2:53
    Ils ont dit :
    « Ah, vous voyez que ça n'est pas une loi !
    Vous voyez, ça ne tient pas debout ! »
  • 2:53 - 2:58
    « ... Là, regardez : il y a quelques années
    pendant lesquelles on a eu de l'inflation ET du
    chômage, DONC TOUT CE QU'A DIT KEYNES ÇA NE VAUT RIEN !... »
  • 2:58 - 3:01
    Heu...
  • 3:01 - 3:07
    ... Là, vous y allez un peu vite (comme si vous aviez
    envie que tout ce qu'avait dit Keynes ne vaille
    rien), parce que ça ne suffit pas :
  • 3:07 - 3:11
    Peut-être que, pendant ces quelques années,
    dans les années 70,
  • 3:11 - 3:14
    il y a eu un phénomène qu'on n'a PAS BIEN IDENTIFIÉ
    (c'est pour ça qu'on n'arrive pas à comprendre),
  • 3:14 - 3:21
    mais un phénomène SUPPLÉMENTAIRE qui a été PLUS FORT,
    TEMPORAIREMENT, que la corrélation observée par Phillips,
  • 3:21 - 3:25
    et puis ensuite, la corrélation, elle est revenue,
    la corrélation de Phillips est revenue sur les
    années suivantes.
  • 3:25 - 3:34
    Mais finalement, LES ÉCONOMISTES PROSTITUÉS
    -- C'EST UN PLÉONASME -- ONT FINALEMENT...
  • 3:34 - 3:42
    SE SERVENT... SE SONT SERVIS DE CETTE PÉRIODE
    COMME D'UN PRÉTEXTE POUR NOUS FILER EN PRIORITÉ
    LA LUTTE CONTRE L'INFLATION.
  • 3:42 - 3:48
    Mais ça, c'est une catastrophe parce que,
    comme la courbe de Phillips
  • 3:48 - 3:55
    (c'est-à-dire la corrélation inversée entre le
    chômage et l'inflation),
    elle EST une réalité, quand les gouvernements...
  • 3:56 - 4:00
    décident de lutter contre l'inflation
    en toute première priorité...
  • 4:00 - 4:06
    (je vous rappelle que les institutions européennes
    ont institué une banque centrale indépendante,
  • 4:06 - 4:11
    c'est-à-dire que vous pouvez voter à gauche,
    à droite..., ça ne changera rien :
    la banque, elle s'en fiche, elle est indépendante,
    elle peut même refuser de les recevoir, vos élus)
  • 4:11 - 4:20
    Et QUAND LES INSTITUTIONS EUROPÉENNES
    ONT DONNÉ À CETTE BANQUE CENTRALE INDÉPENDANTE
    LA MISSION UNIQUE DE LUTTER CONTRE L'INFLATION...
  • 4:22 - 4:29
    C'EST INCROYABLE : CETTE RÈGLE EUROPÉENNE,
    ELLE INSTITUTIONNALISE LE CHÔMAGE !
  • 4:29 - 4:34
    Alors, il y a d'autres indices,
    parce que vous retrouvez, dans les rapports de l'OCDE,
    vous retrouvez le NAIRU,
  • 4:34 - 4:38
    C'EST-À-DIRE UN TAUX DE CHÔMAGE MINIMUM,
    JE DIS BIEN MINIMUM !
    c'est-à-dire que c'est un objectif minimum :
  • 4:38 - 4:44
    LES GOUVERNEMENTS SONT SOMMÉS, POUR QUE "TOUT AILLE BIEN"
    (ENTRE GUILLEMETS : SUIVANT LA "PENSÉE" ENTRE
    GUILLEMETS DE CES ÉCONOMISTES),
  • 4:44 - 4:49
    IL FAUT QU'IL Y AIT UN MINIMUM DE CHÔMAGE
    POUR QU'ON TOMBE SUR L'ÉQUILIBRE.
  • 4:49 - 4:53
    Et c'est eux qui décident de ce NAIRU,
    donc de ce taux minimum :
  • 4:53 - 4:57
    pour la France c'est 9... 10...
    10% DE CHÔMAGE MINIMUM, MINIMUM, C'EST INCROYABLE !
  • 4:57 - 5:01
    Dans les institutions européennes,
    c'est-à-dire au plus haut niveau du droit
    et au niveau international...
  • 5:02 - 5:06
    on décide qu'on va lutter contre l'inflation,
  • 5:06 - 5:08
    les gens ne voient pas ça,
    ils ne connaissent pas la loi de Phillips,
  • 5:08 - 5:09
    ils ne connaissent pas la courbe de Phillips...
  • 5:09 - 5:13
    Ils ne savent pas que, quand on dit
    « bien, on va lutter contre l'inflation :
    c'est pour protéger les faibles »...
  • 5:13 - 5:20
    BULLSHIT ! C'EST PAS VRAI !
    PARCE QUE, AVEC L'INDEXATION, LES FAIBLES
    ET LES PAUVRES NE CRAIGNENT PAS L'INFLATION !
  • 5:20 - 5:26
    JE RÉPÈTE : AVEC L'INDEXATION, LES PAUVRES,
    LES PETITES GENS NE CRAIGNENT PAS L'INFLATION.
  • 5:26 - 5:28
    Puisque, dès qu'il y a de l'inflation,
    leurs salaires montent avec ;
  • 5:28 - 5:30
    c'est indexé.
  • 5:30 - 5:40
    Donc, c'est très important ça :
    le discours qui consiste à dire : "on va lutter
    contre l'inflation pour protéger les plus pauvres",
    c'est pas vrai, ce n'est pas vrai.
  • 5:40 - 5:43
    C'est pour protéger le tas d'or
    de ceux qui ont beaucoup d'argent.
  • 5:43 - 5:45
    Beaucoup d'argent...
    beaucoup de BILLETS de banque notamment.
  • 5:45 - 5:50
    Ah, ceux-là... ceux-là, ils ne veulent pas
    voir leurs billets fondre en valeur.
  • 5:50 - 5:52
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/monnaie.php
Titre:
Etienne Chouard sur l'inflation
Description:

http://www.culture-libre.info

plus » « moins
Langue de la vidéo:
French

sous-titres en French

Révisions