Retourner vers la vidéo

www.youtube.com/.../watch?v=ms7ufSNsjV8

  • 0:00 - 0:03
    Bonjour, c'est Dominic Barter,
  • 0:03 - 0:06
    je suis arrivé en avance là où nous allons
    faire une session d'introduction
  • 0:06 - 0:10
    à la Communication NonViolente
    cet après-midi.
  • 0:10 - 0:13
    En voyant cet espace
    et en pensant au nombre de fois où
  • 0:13 - 0:16
    on nous demande notre façon de faire
    le travail ici, je me suis dit
  • 0:16 - 0:21
    que j'allais en profiter pour montrer
    la façon dont nous organisons nos sessions
  • 0:21 - 0:26
    et en particulier notre organisation
    des aspects systémiques de ces événements.
  • 0:26 - 0:31
    La non-violence implique toujours des
    aspects intra et interpersonnels, et
  • 0:31 - 0:36
    systémiques. Dans les formats habituels
    d'atelier, cet aspect systémique
  • 0:36 - 0:39
    est généralement invisible
    ou même vraiment absent.
  • 0:39 - 0:44
    Nous pourrions donner des exemples
    d'interventions sociales ou
  • 0:44 - 0:46
    de construction
    de nouveaux systèmes sociaux
  • 0:46 - 0:50
    et des projets pour illustrer comment
    la non-violence peut s'appliquer ainsi.
  • 0:50 - 0:53
    Et comment la Communication NonViolente
    peut aider à ce que
  • 0:53 - 0:57
    cela se produise. Mais il est rare que
    les participants aient l'occasion
  • 0:57 - 1:02
    d'en faire l'expérience concrète.
    Et de comment les capacités développées
  • 1:02 - 1:05
    en Communication NonViolente
    peuvent nous y aider.
  • 1:05 - 1:10
    Lors de nos événements ici au Brésil,
    lors des 17 dernières années,
  • 1:10 - 1:12
    nous avons été très intéressés
    par la façon dont nous pouvons développer
  • 1:12 - 1:16
    des moyens systémiques
    de rendre le travail plus efficace,
  • 1:16 - 1:20
    plus visibles et plus tangibles
    dans l'apprentissage des personnes
  • 1:20 - 1:23
    J'ai pensé vous montrer
    quelques aspects de la mise en place
  • 1:23 - 1:27
    pour notre événement de cet après-midi
    peut-être qu'ils aideront à comprendre
  • 1:27 - 1:33
    et illustrer comment fonctionnent
    ces aspects systémiques particuliers.
  • 1:33 - 1:38
    Voici l'espace que nous avons mis en place
    pour l'événement d'aujourd'hui. Il peut
  • 1:38 - 1:45
    être vu comme notre système d'éducation.
    Rien de très différent de ce qui se passe
  • 1:45 - 1:49
    lors d'un atelier sur n'importe quel sujet
  • 1:49 - 1:53
    mais certainement pour
    la Communication NonViolente ici.
  • 1:53 - 1:56
    Un groupe de chaises
    organisées en cercle qui
  • 1:56 - 2:00
    facilite d'entendre et d'être entendu
    de voir et être vu.
  • 2:00 - 2:04
    C'est particulièrement important parce que
    nous avons de plus en plus de gens qui
  • 2:04 - 2:09
    communiquer dans nos événements en signant
    plutôt qu'en s'exprimant verbalement.
  • 2:09 - 2:16
    Ici, au milieu, il y a
    une mise en place un peu plus spécifique
  • 2:16 - 2:21
    et je voulais vous montrer
    quelques-uns des éléments.
  • 2:21 - 2:25
    Maddie aide à trier les choses ici. Les
    préparer avant l'arrivée des participants
  • 2:25 - 2:29
    La première chose est juste un cercle
    coussins pour que quelques personnes
  • 2:29 - 2:34
    puissent s'assoir sur le sol dans
    une atmosphère un peu plus intime.
  • 2:34 - 2:36
    Encore plus au centre, il y a quelques
    éléments spécifiques :
  • 2:36 - 2:39
    des fleurs et une bougie
    pour la beauté
  • 2:39 - 2:43
    et aider à focaliser notre attention.
  • 2:43 - 2:46
    Des feuilles de papier
    et des stylos pour prendre des notes
  • 2:46 - 2:48
    si on a oublié d'en apporter.
  • 2:48 - 2:53
    Des mouchoir parce qu'on souvent
    nous sommes touchés en allant plus au
  • 2:53 - 2:58
    cœur de notre vie personnelle et sociale.
  • 2:58 - 3:03
    Mais voici deux éléments sur lesquels
    je veux attirer votre attention :
  • 3:03 - 3:09
    deux boîtes et une pile d'enveloppes.
    Ce sont les moyens avec lesquels
  • 3:09 - 3:14
    nous concrétisons, le premier des
    systèmes sociaux que je voulais indiquer.
  • 3:14 - 3:20
    C'est la façon dont nous soutenons
    financièrement ces événements.
  • 3:20 - 3:22
    Il est courants que des événements
    comme ceux-ci soient tarifés
  • 3:22 - 3:25
    et quand il y a un tarif, même quand
  • 3:25 - 3:27
    il y a une offre de réduction
    pour certains,
  • 3:27 - 3:32
    vous avez immédiatement un processus
    qui exclut certains participants.
  • 3:32 - 3:37
    La plupart ne demanderont pas de réduction
    s'ils ont un accès restreint à des
  • 3:37 - 3:42
    ressources financières. Ils vont
    simplement s'exclure de participer.
  • 3:42 - 3:45
    Et il y a de nombreuses conséquences
    à cela. La plus évidente est que
  • 3:45 - 3:50
    beaucoup de personnes qui pourraient
    grandement bénéficier d'un accès
  • 3:50 - 3:52
    à une compréhension de comment
    mettre en œuvre pratiquement
  • 3:52 - 3:55

    la non-violence, perdront cette occasion.
  • 3:55 - 3:57

    Cela signifie aussi qu'il y a une
  • 3:57 - 4:00
    diminution du degré de diversité
    au sein de la pièce.
  • 4:00 - 4:04
    Mais cela affecte aussi
    le travail lui-même.
  • 4:04 - 4:06
    Parce que quelqu'un qui va diriger
  • 4:06 - 4:09
    un événement comme celui-ci
    comme je le ferai cet après-midi
  • 4:09 - 4:15
    pourrait très bien commencer
    à adapter certains aspects du travail
  • 4:15 - 4:17
    ou se concentrer davantage sur certains
    plutôt que sur d'autres
  • 4:17 - 4:20
    pour la simple raison
    qu'ils veulent que le
  • 4:20 - 4:23
    l'expérience soit bénéfique
    à ceux qui sont venus.
  • 4:23 - 4:26
    Et ceux qui sont venus, que ce soit ou non
    émotionnellement, moralement,
  • 4:26 - 4:31
    ont un profond désir
    de voir la société se transformer,
  • 4:31 - 4:36
    sont aussi, dans une certaine mesure,
    soutenus par cette société
  • 4:36 - 4:38
    et donc ont un certain investissement
  • 4:38 - 4:40
    dans certains aspects
    qui restent les mêmes.
  • 4:40 - 4:45
    Donc l'impact accumulé de beaucoup
  • 4:45 - 4:47
    de centaines de milliers
    de personnes concentrant leur attention
  • 4:47 - 4:51
    dans cette direction particulière
    sans que personne ne l'ait jamais désiré
  • 4:51 - 4:56
    ou n'ait pris consciemment de décision
    qu'il devrait en être ainsi,
  • 4:56 - 5:02
    suggère que le travail aura tendance à
    s'éloigner de plus en plus de
  • 5:02 - 5:05
    ses racines plus radicales
    en termes de profonde
  • 5:05 - 5:07
    transformation sociale
    et aura tendance à se concentrer
  • 5:07 - 5:10
    sur les changements interpersonnels
    et sur la façon d'y arriver,
  • 5:10 - 5:13
    faire face à des conversations difficiles,
  • 5:13 - 5:15
    comment accroître
    le degré d'intimité
  • 5:15 - 5:17
    dans nos relations interpersonnelles
  • 5:17 - 5:19
    mieux prendre soin des personnes
    qui nous sont les plus proches.
  • 5:19 - 5:23
    Mais peut-être accidentellement
    nous ne faisons pas attention
  • 5:23 - 5:25
    aux aspects systémiques
  • 5:25 - 5:27
    qui sont présents
    dans toutes nos relations personnelles
  • 5:27 - 5:30
    professionnelles et familiales intimes
  • 5:30 - 5:35
    et qui ont un impact énorme
    sur le type de défis que nous avons.
  • 5:35 - 5:38
    Ici nous avons moyen qui, nous l'espérons,
    augmentera la diversité
  • 5:38 - 5:42
    de l'accès des personnes à la formation,
    et s'occupe du contenu.
  • 5:42 - 5:44
    Comment ça fonctionne ?
    À n'importe quel moment avant demain
  • 5:44 - 5:47
    à l'heure du déjeuner,
    les participants seront invités
  • 5:47 - 5:50
    à mettre un chèque ou de l'argent
    dans cette enveloppe.
  • 5:50 - 5:53
    Il s'agit d'un processus
    entièrement volontaire.
  • 5:53 - 5:56
    Lors de l'inscription à l'événement
    ils ont déjà reçu des informations
  • 5:56 - 5:58
    à ce sujet, ils comprennent
    que c'est volontaire,
  • 5:58 - 6:02
    ils comprennent comment cela fonctionne
    et ils mettront l'enveloppe
  • 6:02 - 6:06
    dans la grande boîte que nous avons ici
    et au déjeuner
  • 6:06 - 6:09
    nous prendrons cette boîte et nous allons
    compter le nombre d'enveloppes
  • 6:09 - 6:13
    compter le contenu des enveloppes
    compter aussi la différence
  • 6:13 - 6:16
    entre le plus petit
    et le plus gros don et nous donnerons
  • 6:16 - 6:18
    cette information aux personnes
    après le déjeuner
  • 6:18 - 6:20
    et nous ouvrirons un espace
    pour en parler
  • 6:20 - 6:22
    et apporter des changements
    si nous le souhaitons.
  • 6:22 - 6:24
    Ce que cela nous permet de faire
  • 6:24 - 6:26
    c'est de prendre en compte
    non seulement les coûts
  • 6:26 - 6:29
    investis dans l’évènement,
  • 6:29 - 6:31
    nous partageront cette information
    avec les participants,
  • 6:31 - 6:33
    non seulement la vie des personnes
    qui réalisent l'événement
  • 6:33 - 6:36
    c'est notre moyen de subsistence
  • 6:36 - 6:40
    nous dirons aux personnes
    ce que représente nos factures par mois
  • 6:40 - 6:43
    mais cela nous permet également,
  • 6:43 - 6:45
    en plus de prendre soin de l'espace
    dans lequel on est
  • 6:45 - 6:48
    de nous occuper du système social
  • 6:48 - 6:50
    et des projets qui représentent
    la plus grande partie de notre activité
  • 6:50 - 6:52
    quand nous ne sommes pas occupé
    à faire ces événements,
  • 6:52 - 6:55
    notre travail au jour le jour
  • 6:55 - 6:58
    est de nous occuper de la création
    de systèmes sociaux
  • 6:58 - 7:00
    et de faire des interventions
    dans des systèmes
  • 7:00 - 7:02
    qui existent déjà, pour les orienter
  • 7:02 - 7:05
    dans une direction non-violente,
    et pour appliquer
  • 7:05 - 7:08
    la Communication NonViolente de manière à
  • 7:08 - 7:11
    créer un changement systémique plus large
    au-delà de ce qui peut être réalisé
  • 7:11 - 7:13
    dans le cadre d'un événement
    d'apprentissage tel que celui-ci.
  • 7:13 - 7:15
    On donne toutes ces informations
  • 7:15 - 7:16
    aux personnes
    pour qu'elles comprennent que
  • 7:16 - 7:18
    ce qu'elles font ici
    n'est pas une sorte de
  • 7:18 - 7:21
    formes participatives de paiement,
  • 7:21 - 7:24
    mais en fait une façon de
    participer à un programme
  • 7:24 - 7:27
    de changement social plus large
    que nous sommes en train de vivre
  • 7:27 - 7:30
    via l'application de la
    la Communication NonViolente
  • 7:30 - 7:33
    et ces interventions
    ces systèmes et ces projets
  • 7:33 - 7:38
    qui soutiennent pédagogiquement
    l'événement qu'on donne.
  • 7:38 - 7:41
    Personne n'est ici pour un certificat
    ou une permission d'autres personnes
  • 7:41 - 7:45
    mais plutôt parce que
    la communauté élargie
  • 7:45 - 7:48
    a validé notre expérimentation
  • 7:48 - 7:52
    dans l'application de la non-violence
    à ce niveau.
  • 7:52 - 7:57
    Voici une deuxième petite boîte
  • 7:57 - 7:59
    dans laquelle les participants
    peuvent à la fois mettre
  • 7:59 - 8:02
    de l'argent sans enveloppe
    et aussi en prendre.
  • 8:02 - 8:06
    C'est pour aider les participants qui
    sinon, ne pourraient pas venir,
  • 8:06 - 8:09
    pas parce que l'événement n'est pas tarifé
  • 8:09 - 8:12
    mais parce qu'ils ont besoin
    du ticket de bus pour venir ici.
  • 8:12 - 8:15
    Si vous avez besoin de prendre un train
    un bus, un tramway
  • 8:15 - 8:17
    ou tout autre type de transport
    pour arriver ici,
  • 8:17 - 8:21
    Ou s'il y a d'autres coûts
    afin d'être à l'aise
  • 8:21 - 8:23
    et concentré pendant que vous êtes ici
    présent avec nous
  • 8:23 - 8:26
    et bien c'est l'endroit
    où les participants mettront de l'argent
  • 8:26 - 8:29
    et en prendront sans que ce soit compté
  • 8:29 - 8:31
    il n'y a pas de processus
    de retour d'expérience
  • 8:31 - 8:33
    c'est juste un espace libre
    pour que les gens puissent
  • 8:33 - 8:39
    partager des ressources.
    Du papier et des mouchoirs.
  • 8:39 - 8:43
    Là se trouve un deuxième
    de nos systèmes sociaux
  • 8:43 - 8:46
    que nous aimons créer
  • 8:46 - 8:50
    afin d'augmenter la participation
    et afin d'offrir également
  • 8:50 - 8:52
    une occasion pour les personnes
  • 8:52 - 8:55
    d'apprendre de la non-violence en direct
    pendant qu'ils sont ici.
  • 8:55 - 8:58
    C'est l'espace pour les enfants.
  • 8:58 - 9:02
    C'est toujours organisés différemment.
  • 9:02 - 9:03
    Certaines des choses
  • 9:03 - 9:06
    ont été laissés
    en héritage d'événements passés,
  • 9:06 - 9:08
    mais aussi les choses
    que les participants
  • 9:08 - 9:11
    ont apporté auparavant.
  • 9:11 - 9:13
    Dans les 90 minutes à venir
    cet espace se remplira de personnes
  • 9:13 - 9:17
    qui ont déjà été mises au courant
    que cet espace existe et qu'elles ont été
  • 9:17 - 9:19
    invitées à y contribuer.
  • 9:19 - 9:21
    Donc ça peut changer radicalement.
    Les personnes apporteront d'autres choses.
  • 9:21 - 9:23
    Peut-être que l'espace aura besoin
    d'être réorganisé,
  • 9:23 - 9:26
    il n'y a pas de planification centrale
    pour tout ceci,
  • 9:26 - 9:30
    ceci est fait purement par
    les participants et ce que ça permet
  • 9:30 - 9:32
    ce sont quelques éléments clefs.
  • 9:32 - 9:35
    Le premier, c'est que
    ceux qui ont des enfants
  • 9:35 - 9:37
    et aucune autre forme
    de prise en charge de ces enfants
  • 9:37 - 9:43
    et quand ils ont une autre option
    c'est probablement une meilleure option.
  • 9:43 - 9:45
    C'est très beau,
  • 9:45 - 9:47
    mais ce n'est pas beaucoup
    si on penses que les enfants
  • 9:47 - 9:49
    vont passer beaucoup d'heures ici.
  • 9:49 - 9:51
    Mais s'ils n'ont pas cette autre option,
  • 9:51 - 9:54
    cela permet à ceux
    qui accompagnent des enfants
  • 9:54 - 9:56
    de s'occuper des enfants
    pour être en mesure de
  • 9:56 - 9:58
    participer à l'événement.
  • 9:58 - 10:00
    On peux peut-être imaginer
    à quel point ce serait ironique
  • 10:00 - 10:02
    qu'on mette toute cette énergie
    à organiser un tel événement
  • 10:02 - 10:04
    ça représente environ
  • 10:04 - 10:08
    20 jours de travail de faire
    un événement comme celui-ci
  • 10:08 - 10:11
    et ensuite concentrer l'événement sur
    ce qui prend soin de la vie
  • 10:11 - 10:14
    et qu'on en vienne accidentellement
  • 10:14 - 10:17
    à exclure les personnes qui
    prennent soin de la vie !
  • 10:17 - 10:19
    Ils s'excluent eux-même
    parce qu'ils présument
  • 10:19 - 10:21
    que ce genre d'événement
  • 10:21 - 10:24
    n'aura pas de garde d'enfants.
    Et d'une certaine manière
  • 10:24 - 10:25
    ils ont raison,
    cet événement n'a pas de
  • 10:25 - 10:28
    forme centralisée de garde d'enfants,
    personne n'est
  • 10:28 - 10:30
    particulièrement chargé
    de veiller sur les enfants
  • 10:30 - 10:33
    pendant qu'ils sont ici.
  • 10:33 - 10:38
    Les participants sont informés lors
    du processus d'inscription que cet espace
  • 10:38 - 10:42
    existera et qu'ils sont invités à apporter
    des choses et puis quand on est là,
  • 10:42 - 10:45
    ils sont invités
    à partager la responsabilité
  • 10:45 - 10:48
    de s'occuper de leurs enfants,
    pour que les parents puissent
  • 10:48 - 10:49
    être disponibles pour leurs enfants,
  • 10:49 - 10:52
    mais qu'ils puissent également
    se concentrent sur l'apprentissage
  • 10:52 - 10:54
    dans le grand cercle s'ils le veulent
    et qu'ils sachent
  • 10:54 - 10:56
    qu'il y a d'autres adultes ici
  • 10:56 - 10:58
    qui veillent sur leurs enfants
    ou jouent avec eux
  • 10:58 - 11:00
    d'une manière ou d'une autre.
  • 11:00 - 11:02
    Cela offre une grande opportunité
    de mise en pratique
  • 11:02 - 11:03
    de ce que nous apprenons
  • 11:03 - 11:06
    en même temps que de créer un sentiment
    de diversité dans la pièce.
  • 11:06 - 11:08
    Si vous en avez assez
    d'entendre l'histoire du travail
  • 11:08 - 11:09
    de faire des exercices
    ou quoi que ce soit d'autre
  • 11:09 - 11:11
    offert dans le grand groupe,
  • 11:11 - 11:15
    on peux rester ici un moment,
    et passer du temps avec des personnes
  • 11:15 - 11:17
    qui comprennent vraiment la non-violence,
  • 11:17 - 11:20
    qui ont tendance à être
    beaucoup plus jeunes que moi.
  • 11:22 - 11:25
    Déjà des personnes qui arrivent
  • 11:25 - 11:27
    dans l'espace et des personnes qui aident
  • 11:27 - 11:30
    à préparer des choses.
    J'aimerais vous montrer
  • 11:30 - 11:35
    un autre aspect de notre organisation
  • 11:35 - 11:37
    c'est la façon dont collectivement
  • 11:37 - 11:42
    nous prenons soin de la nourriture.
  • 11:42 - 11:44
    Nous invitons tous les participants
    à apporter de la nourriture à partager
  • 11:44 - 11:46
    pendant l'événement et plutôt que
  • 11:46 - 11:49
    de sortir et manger
    quelque part dans le coin
  • 11:49 - 11:51
    de rester ici
    et partager la nourriture en tant
  • 11:51 - 11:54
    qu'expérience de la communauté
    non pas en tant que
  • 11:54 - 11:57
    "faire ce qu'on veut avec qui on veut"
  • 11:57 - 11:59
    mais une communauté
    en tant que risque partagé
  • 11:59 - 12:02
    parce que sans aucune
    organisation centrale
  • 12:02 - 12:03
    pour la façon dont
    nous organisons la nourriture
  • 12:03 - 12:05
    il y a toujours un risque réel
    que nous n'ayons pas
  • 12:05 - 12:06
    la nourriture que les gens aiment
    que nous n'ayons pas
  • 12:06 - 12:09
    assez de nourriture.
    Vous pouvez voir que la nourriture
  • 12:09 - 12:11
    arrive déjà.
    Nous aimons avoir plusieurs tables
  • 12:11 - 12:13
    pour aider à séparer
  • 12:13 - 12:17
    différents aliments.
  • 12:17 - 12:20
    Des collations pour les pauses
    et de la nourriture pour le déjeuner
  • 12:20 - 12:23
    Ensuite certaines personnes
  • 12:23 - 12:25
    aiment séparer les aliments
    qui comprennent
  • 12:25 - 12:27
    de la viande provenant
    d'aliments végétaliens ou végétarien
  • 12:27 - 12:32
    peut-être des aliments exempts de gluten
    en fonction des différentes restrictions
  • 12:32 - 12:37
    et les choix que les gens font
    dans la façon dont ils mangent.
  • 12:37 - 12:39
    On aime avoir une certaine distance
    entre l'espace d'apprentissage
  • 12:39 - 12:43
    et la nourriture pour que les gens
    puissent y accéder facilement,
  • 12:43 - 12:46
    mais il y a donc un un peu plus
    de protection
  • 12:46 - 12:49
    en termes de son
  • 12:49 - 12:53
    et cela permet aussi aux gens de
    se lever quand ils en ont envie,
  • 12:53 - 12:55
    chercher de l'eau, du café,
    n'importe quoi d'autre,
  • 12:55 - 12:58
    et revenir ensuite à l'apprentissage.
  • 12:58 - 13:01
    Ici sur le mur
  • 13:01 - 13:03
    quelques informations
  • 13:03 - 13:05
    ont a déjà été partagées
    lors de l'inscription.
  • 13:05 - 13:07
    Il y a quelques affiches
  • 13:07 - 13:10
    celui-là qui s'occupe
  • 13:10 - 13:12
    des besoins de couchage
    pour les personnes si elles viennent
  • 13:12 - 13:13
    de l'extérieur de la ville
    ou s'ils ont voyagé
  • 13:13 - 13:15
    à une grande distance
    de l'autre côté de la ville,
  • 13:15 - 13:16
    et préfèreraient dormir
    quelque part près
  • 13:16 - 13:18
    du lieu pour qu'ils
    puissent y accéder facilement
  • 13:18 - 13:20
    demain quand nous continuerons.
  • 13:20 - 13:23
    Et celui-ci pour que les gens puissent
    partager les transports.
  • 13:23 - 13:24
    Et il y aura probablement
    d'autres affiches
  • 13:24 - 13:26
    accorchées par les participants
  • 13:26 - 13:29
    pendant l'événement,
    nous avons du papier et des stylos
  • 13:29 - 13:31
    et tout ce qui est nécessaire pour que
  • 13:31 - 13:33
    les personnes puissent le faire librement.
  • 13:33 - 13:35
    Par exemple,
    ils peuvent organiser leur départ d'ici
  • 13:35 - 13:37
    en groupe à la fin de la journée
  • 13:37 - 13:38
    pour se rendre à un arrêt d'autobus
  • 13:38 - 13:41
    ou jusqu'à la station de métro ensemble.
  • 13:41 - 13:43
    Particulièrement important
    pour ceux concernés
  • 13:43 - 13:48
    par leur sécurité physique.
  • 13:48 - 13:51
    J'espère que ce bref aperçu
    aura été utile
  • 13:51 - 13:55
    de la façon dont nous nous occupons
  • 13:55 - 13:57
    pas juste de notre apprentissage
    quand nous sommes ici
  • 13:57 - 14:00
    ensemble, mais aussi notre capacité
    à mettre en application
  • 14:00 - 14:06
    le travail en direct et l'expérience
    d'être désorienté, inconfortable parfois
  • 14:06 - 14:11
    mais aussi le très important sens
    que cela a pour tant de personnes
  • 14:11 - 14:13
    de savoir que nous pouvons organiser
  • 14:13 - 14:16
    notre propre système d'apprentissage
    notre propre système financier
  • 14:16 - 14:23
    notre propre système de garde d'enfants
    et notre propre système de nutrition
  • 14:23 - 14:25
    lorsque nous sommes ensemble
  • 14:25 - 14:30
    ainsi que d'autres manières de
    prendre soin de soi dans une communauté.
  • 14:30 - 14:34
    Maintenant il y a un système
    très très important qui manque ici
  • 14:34 - 14:38
    parce qu'il n'y en a pas encore
    de manifestation physique,
  • 14:38 - 14:40
    qui ne se produira que
    lorsque les participants seront ici
  • 14:40 - 14:45
    et qu'ils mettront en œuvre activement
    ce dernier cinquième système.
  • 14:45 - 14:49
    C'est le système de soutien.
    Nous avons constaté que l'apprentissage
  • 14:49 - 14:52
    de la Communication NonViolente dépend
  • 14:52 - 14:56
    beaucoup plus de l'existence
    d'un système de soutien efficace
  • 14:56 - 15:00
    que de l'accès à quelqu'un qui partage
    un événement comme celui-ci
  • 15:00 - 15:04
    ou d'avoir accès à des documents écrits
    ou de support matériel vidéo.
  • 15:04 - 15:07
    Le soutien est la principale différence
    de mon expérience
  • 15:07 - 15:10
    entre ceux qui apprennent
    la Communication NonViolente
  • 15:10 - 15:12
    comme une technique
    ou une méthode intéressante
  • 15:12 - 15:14
    et ceux qui ont réellement accès à
  • 15:14 - 15:17
    cette source de pouvoir
    appelée non-violence
  • 15:17 - 15:20
    grâce à leur apprentissage de la CNV.
  • 15:20 - 15:22
    Le système de soutien
    finira par être de loin
  • 15:22 - 15:24
    l'aspect le plus important
  • 15:24 - 15:27
    de notre apprentissage
    quand on est là.
  • 15:27 - 15:29
    Et ce ne sera manifeste
    que quand tout le monde sera effectivement
  • 15:29 - 15:33
    dans la pièce, ensemble
    faisant le travail.
  • 15:33 - 15:35
    J'espère que c'était utile
    si vous avez des questions
  • 15:35 - 15:36
    ou commentaires ou des choses
  • 15:36 - 15:38
    que vous voudriez partager
    s'il vous plaît laissez un commentaire
  • 15:38 - 15:41
    en dessous, il se peut que je n'y
  • 15:41 - 15:44
    parvienne pas dans les prochaines heures
    parce que cette pièce sera
  • 15:44 - 15:47
    pleine de personnes
    mais quand on aura fini,
  • 15:47 - 15:51
    j'aurai beaucoup de plaisir à vous lire,
    et dialoguer avec vous.
  • 15:51 - 15:52
    Prenez soin de vous,
    tout de bon.
Titre:
www.youtube.com/.../watch?v=ms7ufSNsjV8
Langue de la vidéo:
English
Durée:
15:53

sous-titres en French

Révisions Comparer les révisions