French subtítulos

← Les stéroïdes peuvent-ils vous sauver la vie ? - Anees Bahji

Obtener código incrustado.
22 idiomas

Mostrar Revisión7 creada 07/16/2020 por eric vautier.

  1. Les stéroïdes :
  2. ils sont tristement célèbres
    pour leur utilisation dans le sport.
  3. Mais on les trouve également
    dans les inhalateurs,
  4. les crèmes pour traiter
    le sumac vénéneux et l'eczéma
  5. et les injections pour soulager
    l'inflammation.
  6. Les stéroïdes contenus
    dans ces médicaments
  7. ne sont pas les mêmes que ceux utilisés
    pour développer les muscles.
  8. En fait, ils sont tous basés
    sur un autre stéroïde
  9. que notre corps produit naturellement
    et dont nous ne pouvons pas nous passer.
  10. La raison pour laquelle
    il y a tant de stéroïdes différents

  11. est que le terme fait référence
    à des substances
  12. ayant une structure moléculaire partagée,
  13. plutôt que des effets similaires
    sur le corps.
  14. Les stéroïdes peuvent être naturels
    ou synthétiques,
  15. mais ils partagent tous une structure
    moléculaire commune
  16. qui se compose d'une base de quatre cycles
    constitués de 17 atomes de carbone
  17. disposés en trois hexagones
    et un pentagone.
  18. Une molécule doit avoir cet arrangement
    précis pour être un stéroïde
  19. bien que la plupart aient également
    des chaînes latérales -
  20. des atomes supplémentaires
    qui peuvent avoir
  21. un effet important sur la fonction
    de la molécule.
  22. Les stéroïdes tirent leur nom
    d'un lipide : le cholestérol.
  23. En fait, notre corps fabrique
    des stéroïdes à partir du cholestérol.
  24. Cette base de cholestérol gras
    entraîne que les stéroïdes

  25. sont capables de traverser les membranes
    des cellules graisseuses
  26. et de pénétrer les cellules.
  27. Au sein de la cellule, ils peuvent agir
    directement sur l'expression des gènes
  28. et la synthèse des protéines.
  29. Ceci est différent de nombreux autres
    types de molécules de signalisation,
  30. qui ne peuvent pas traverser
    la membrane cellulaire
  31. et qui doivent agir de l'extérieur
    de la cellule
  32. par des voies plus compliquées.
  33. Les stéroïdes peuvent donc
    générer des résultats
  34. plus rapidement que ces autres molécules.
  35. Revenons aux stéroïdes dans
    les médicaments anti-inflammatoires :

  36. tous ceux-ci sont basés sur
    un stéroïde naturel, le cortisol.
  37. Le cortisol est le principal
    signal de stress du corps
  38. et il a une vaste gamme de fonctions.
  39. Lorsque nous subissons un stress,
  40. que ce soit une bagarre avec un ami,
    repérer un ours,
  41. une infection ou une hypoglycémie,
  42. le cerveau réagit en envoyant un signal
    de l'hypothalamus à l'hypophyse.
  43. L'hypophyse envoie alors un signal
    aux glandes surrénales.
  44. Celles-ci produisent du cortisol
    et en libèrent constamment.
  45. Mais quand elles reçoivent le signal
    de l'hypophyse,
  46. elles libèrent une explosion de cortisol,
  47. ce qui incite le corps à générer
    plus de glucose pour générer de l'énergie,
  48. diminuer les fonctions qui ne sont pas
    directement liées à la survie,
  49. comme la digestion,
  50. et peut activer une réponse de combat,
    de fuite ou de paralysie.
  51. Cela est utile à court terme,
  52. mais peut provoquer des effets
    secondaires indésirables
  53. s'ils durent trop longtemps comme
    l'insomnie et une baisse d'entrain.
  54. Le cortisol interagit également avec
    le système immunitaire de manière complexe
  55. - selon la situation,
  56. il peut augmenter ou diminuer
    certaines fonctions immunitaires.
  57. Dans la lutte contre les infections,
  58. le système immunitaire crée souvent
    une inflammation.
  59. Le cortisol supprime la capacité
    du système immunitaire
  60. à produire une inflammation qui,
    là encore, peut être utile à court terme.
  61. Mais trop de cortisol peut avoir
    des effets négatifs
  62. comme la réduction de la capacité
    du système immunitaire
  63. à régénérer la moelle osseuse
    et les ganglions lymphatiques.
  64. Pour empêcher les niveaux
    de rester élevés trop longtemps,
  65. le cortisol supprime le signal qui fait
    que les glandes surrénales
  66. libèrent plus de cortisol.
  67. Les corticostéroïdes médicinaux canalisent

  68. les effets du cortisol sur
    le système immunitaire
  69. pour combattre les réactions allergiques,
    les éruptions cutanées et l'asthme.
  70. Toutes sont des formes d'inflammation.
  71. Il y a de nombreux stéroïdes synthétiques
    qui partagent le même mécanisme de base :
  72. ils améliorent l'approvisionnement
    en cortisol du corps,
  73. ce qui à son tour arrête les réponses
    immunitaires hyperactives
  74. qui provoquent l'inflammation.
  75. Ces corticostéroïdes se faufilent
    dans les cellules
  76. et peuvent désactiver
    « l'alarme incendie »
  77. en supprimant l'expression génique
    des signaux inflammatoires.
  78. Les stéroïdes contenus dans
    les inhalateurs et les crèmes

  79. n'affectent que l'organe affecté
  80. - la peau ou les poumons.
  81. Les versions intraveineuses ou orales,
  82. utilisées pour traiter les maladies
    auto-immunes chroniques
  83. comme le lupus ou les maladies
    inflammatoires de l'intestin,
  84. ont un impact sur tout le corps.
  85. Dans ces conditions, le système
    immunitaire du corps
  86. attaque ses propres cellules,
  87. un processus similaire
    à une crise d'asthme
  88. ou une éruption cutanée constante.
  89. Une petite dose constante de stéroïdes
  90. peut aider à garder cette réponse
    immunitaire renégate sous contrôle,
  91. mais en raison des effets psychologiques
    et physiologiques négatifs
  92. d'une exposition à long terme,
  93. des doses plus élevées sont réservées
    aux urgences et aux poussées.
  94. Bien qu'une crise d'asthme, des zébrures
    de lierre empoisonné

  95. et un syndrome du côlon irritable
  96. puissent sembler n'avoir aucun rapport,
    ils ont tous quelque chose en commun :
  97. une réponse immunitaire qui fait
    plus de mal que de bien.
  98. Et bien que les corticostéroïdes
    ne vous donnent pas de gros muscles,
  99. ils peuvent être la meilleure défense
    du corps contre lui-même.