Return to Video

Les réseaux trophiques

  • 0:00 - 0:03
    Un réseau trophique est un réseau
    d'interactions
  • 0:03 - 0:05
    alimentaires entre les espèces d'un
    écosystème.
  • 0:05 - 0:07
    Quand on pense aux interactions
    alimentaires,
  • 0:07 - 0:10
    les prédateurs et proies sont les premières
    choses qui viennent à l'esprit,
  • 0:10 - 0:13
    comme un guépard pourchasant, tuant et
    mangeant une antilope.
  • 0:13 - 0:16
    Mais en réalité, il y a beaucoup de façons
    pour que la matière et l'énergie
  • 0:16 - 0:19
    soient transférées d'un organisme à
    un autre:
  • 0:19 - 0:21
    un veau buvant le lait de sa mère,
  • 0:21 - 0:23
    un vautour se nourrissant d'un renard
    mort,
  • 0:23 - 0:27
    une larve parasite vivant et se
    nourrissant d'une chenille,
  • 0:28 - 0:31
    une abeille recueillant le nectar
    et le pollen d'un tournesol,
  • 0:31 - 0:34
    et une sauterelle prenant de petites
    bouchées de feuilles de saule.
  • 0:34 - 0:39
    Il est courant que l'existence d'une créature
    dépende d'une autre.
  • 0:39 - 0:44
    Une chaîne alimentaire est un moyen de
    représenter les relations inter-espèces avec
  • 0:44 - 0:49
    les carnivores mangeant les herbivores,
    mangeant des plantes se nourissant du soleil.
  • 0:49 - 0:53
    Un exemple est un faucon
    qui mange un lapin qui mange de l'herbe.
  • 0:53 - 0:58
    C'est un bon début, mais n'est qu'une entrevue
    de la complixté l'écosystème entier.
  • 0:58 - 1:03
    Pour ce faire, nous collectons des données
    sur les espèces d'un même habitat
  • 1:03 - 1:06
    pour déterminer qui ils mangent et
    qui les mange.
  • 1:06 - 1:12
    Chaque espèce est généralement dans plusieurs
    chaînes formant un réseau.
  • 1:12 - 1:15
    Ce réseau écologique et appelé
    réseau trophique.
  • 1:16 - 1:19
    Voici un exemple d'un réseau aquatique du
    Little Rock Lake, Wisconsin,
  • 1:19 - 1:26
    comprenant poissons, insectes, zooplanctons,
    algues, plantes et parasites.
  • 1:26 - 1:31
    Les sphères représentent différentes espèces
    et les liens, leurs interactions.
  • 1:31 - 1:37
    Il y a 92 points dans ce réseau avec
    près de 1000 d'interactions alimentaires.
  • 1:37 - 1:41
    Cette image place les espèces dans le réseau
    en fonction de leur niveau trophique.
  • 1:41 - 1:43
    Trophique n'est qu'un autre mot pour
    alimentation
  • 1:43 - 1:48
    et niveau trophique est une métrique de
    transformation d'énergie et de matière
  • 1:48 - 1:49
    gravissant les échelons
  • 1:50 - 1:52
    d'espèces en espèces au sein du réseau.
  • 1:53 - 1:56
    Ou des organismes comme le plancton ou les algues
    qui génèrent de l'énergie à partir de la lumière du soleil
  • 1:56 - 2:00
    ont un niveau trophique de un,
    et ils sont au bas du réseau trophique.
  • 2:01 - 2:03
    Les espèces qui s'en nourrissent,
    comme le zooplancton
  • 2:03 - 2:05
    ou les insectes aquatiques, sont au milieu.
  • 2:06 - 2:10
    Les poissons prédateurs et leurs parasites
    sont au sommet.
  • 2:10 - 2:15
    Les réseaux trophiques nous en apprennent
    beaucoup sur les écosystèmes.
  • 2:15 - 2:19
    Par exemple, les réseaux trophiques
    de différents endroits
  • 2:19 - 2:22
    nous aide à comprendre si
    un réseau trophique issu du désert,
  • 2:22 - 2:23
    un réseau trophique marin,
  • 2:23 - 2:25
    et un réseau trophique provenant d'une forêt tropicale
  • 2:25 - 2:28
    sont organisés de façon similaire ou différentes.
  • 2:28 - 2:32
    Nos meilleures connaissance suggèrent
    qu'ils ont fondamentalement une organisation similaire,
  • 2:32 - 2:34
    quelque que soit l'habitat
    qui est examiné.
  • 2:35 - 2:37
    Même des réseaux trophiques vieux de centaines de millions d'années
  • 2:37 - 2:40
    semblent être construits comme des réseaux modernes.
  • 2:40 - 2:45
    Les espèces peuvent être très différentes
    mais leurs relations fondamentales ne le sont pas.
  • 2:45 - 2:50
    Les réseaux trophiques peuvent même aider
    à comprendre comment les humains s'y intègrent
    et impactent les écosystèmes
  • 2:50 - 2:55
    de par leur rôles de chasseurs, de cueilleurs, de pêcheurs,
    d'éleveurs et de fermiers.
  • 2:55 - 2:59
    On peut comparer les rôles alimentaires
    des humains par rapport aux autres espèces
    et leur réseaux trophiques
  • 2:59 - 3:04
    ce qui nous permet d'en apprendre plus
    pour comprendre la résilience écologique et la soutenabilité.
  • 3:04 - 3:07
  • 3:07 - 3:11
Title:
Les réseaux trophiques
Description:

more » « less
Video Language:
English
Duration:
03:20

French subtitles

Revisions Compare revisions