YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Jonathan Safran Foer: Les romans ont beaucoup à apprendre de la poésie

Get Embed Code
13 Languages

Showing Revision 4 created 06/19/2013 by Nathalie Mather-L'Huillier.

  1. (Louisiana channel)
  2. (Les romans de Jonathan Safran Foer ont beaucoup à apprendre de la poésie)
  3. Les gens parlent souvent de la mort de la littérature.
  4. Je crois que les gens ont commencé à en parler juste après
  5. la création du premier ouvrage de littérature,
  6. mais on en parle de plus en plus,
  7. et c'est mis en avant par la baisse du nombre de lecteurs,
  8. par ce qui est perçu comme une apathie croissante,
  9. ou même de l'anxiété, voire de la méfiance à l'égard de la littérature,
  10. et l'élan vers les écrans, car tout est désormais
  11. à l'écran, et ce que ça voudrait dire pour les livres,
  12. qui ne sont pas très bien représentés à l'écran.
  13. Ce n'est pas que l'on ne peut pas lire un livre sur écran parfaitement bien,
  14. mais on ne peut pas lire un livre sur un écran
  15. qui montre aussi les mails, le calendrier, et qui permet d'envoyer des SMS.
  16. Les livres ne peuvent pas concurrencer avec ce genre de média.
  17. Donc on se demande : est-ce que les gens vont lire des livres ?
  18. Je crois qu'il y a encore des choses, et qu'il y aura toujours des choses
  19. que seule la littérature peut faire, que seule la littérature peut communiquer.
  20. Je ne crois pas que la littérature soit nécessairement meilleure,
  21. quoique cela signifie, que le cinéma ou la danse ou la musique.
  22. En réalité, personnellement, je suis souvent plus attiré
  23. par le cinéma, la danse et la musique que par la littérature,
  24. mais je sais qu'il y a des moments dans ma vie
  25. où je sens que j'ai besoin de littérature, et seulement de littérature.
  26. Par exemple, la mère de mon plus vieil ami
  27. est décédée il y a environ une semaine.
  28. Et je suis allée la voir à Washington DC.
  29. Je vis à New York. J'étais très inquiet quant à ce que j'allais dire,
  30. et comment combler ce qui pourrait être des silences très gênés,voire douloureux.
  31. Et j'ai apporté des poèmes, environ 20 poèmes.
  32. Je les lui ai lus et nous avons parlé
  33. de ces poèmes. Et à ce moment, quand nous deux, ensemble,
  34. principalement elle toute seule bien sûr, mais ensemble, nous étions en train de faire face
  35. à ça, au moment le plus important de la vie, qui est la mort,
  36. nous nous en sommes remis à la poésie.
  37. Je crois que les poèmes, les nouvelles et les romans nous aident beaucoup
  38. exactement au moment où nous avons le plus besoin du langage,
  39. dans ces moments terribles, d'urgence, ou ces moments existentiels de la vie.
  40. Les romans sont faits pour être lus pendant de nombreuses heures ou de nombreux jours.
  41. Et même une nouvelle prend 1/2 heure à lire.
  42. Et je n'étais pas sûr, dans ce cas,
  43. de l'énergie qu'elle aurait, donc je voulais que les textes
  44. soient assez courts, mais même si c'est le cas, c'est aussi vrai
  45. que la poésie est la forme littéraire la plus condensée,
  46. et d'une certaine manière, c'est la forme la plus pure.
  47. Je ne crois pas que les romans valent moins que la poésie,
  48. mais les romans ont beaucoup à apprendre de la poésie
  49. concernant ce qui est possible, à quel point on peut être direct,
  50. à quel point la langue peut être concentrée,
  51. évocative et résonnante.
  52. Parfois je pense que les romans font l'erreur
  53. de ressembler trop à leur propre description.
  54. Quelqu'un dit : "de quoi parle ce livre ?"
  55. Mon rêve, c'est d'écrire un roman où quelqu'un
  56. devrait dire : "je suppose que je pourrais te le dire,
  57. Il faut que tu le lises."
  58. Ça, pour moi, c'est un bon roman.
  59. Un roman qui est son propre résumé,
  60. juste une version plus développée de son résumé,
  61. ressemble en fait énormément à la télévision.
  62. Les romans peuvent encore faire quelque chose que la poésie
  63. fait en ce qu'elle est ineffable, mystérieuse,
  64. ou qu'on ne peut pas tout à fait la saisir, simplement à une échelle bien plus grande.
  65. Toute ma vie, j'ai été plus attiré par les arts visuels
  66. que par la littérature. Et même maintenant, quand j'ai le sentiment
  67. que je ne me souviens pas pourquoi j'ai voulu être écrivain,
  68. je ne vais pas vers des livres, je vais vers des tableaux
  69. ou de la sculpture. Pour moi, les distinctions ont été faites
  70. trop nettement. La différence entre un musicien, un écrivain,
  71. un artiste, un danseur. On les a rangés dans des catégories,
  72. bien séparées, de sorte qu'elles se recouvrent très très peu,
  73. mais en fait ce sont tous des gens qui veulent juste faire
  74. des choses dont on peut dire qu'elles ne servent à rien.
  75. Tout dans la vie sert à quelque chose. La personne qui a fait
  76. la caméra avec laquelle cet entretien est filmé, l'a construite
  77. de telle sorte qu'elle puisse enregistrer quelque chose comme cela.
  78. Et une télévision ou un ordinateur que quelqu'un regarde
  79. a été construit en ayant à l'esprit des fonctions spécifiques. Un pont
  80. est fait pour que des gens puisse aller d'une étendue de terre à une autre.
  81. Mais les romans, les tableaux, les chansons...
  82. Ils peuvent avoir des effets dans le monde --
  83. ils peuvent être politiques, ils peuvent être divertissants,
  84. ils peuvent être des objets commerciaux, mais ils ne sont pas vraiment
  85. faits pour quelqu'une de ces raisons. Ils sont créés

  86. juste pour eux-mêmes. Quiconque fait une chose
  87. en elle-même,
  88. que vous essayiez de la faire publier
  89. ou que réarrangiez simplement des brindilles sur le sol
  90. parce que vous en avez envie,
  91. les gens qui le font sont des artistes
  92. dans un monde où il faut avoir un travail
  93. et où on attend de vous que vous évoluiez dans votre travail
  94. et parce que nous aimons avoir une réponse à la question :
  95. "qu'est-ce que vous faites dans la vie ?"
  96. Vous rencontrez quelqu'un lors d'une soirée.
  97. Il vous demande : "qu'est-ce que vous faites dans la vie ?"
  98. Cela nous gêne de ne pas avoir de réponse.
  99. Mais en réalité, les différentes formes d'art
  100. se ressemblent bien plus qu'elles ne diffèrent les unes des autres.
  101. Quand je ne travaille pas à un livre, je suis quelqu'un
  102. qui se contente d'évoluer dans le monde et qui voit des choses
  103. et essaie de s'en souvenir, mais n'y arrive généralement pas,
  104. et entend des blagues et essaie de s'en souvenir mais
  105. les oublie, etc. et qui a des idées qui disparaissent.
  106. Mais quand j'écris, je sauvegarde ces choses
  107. pour pouvoir les utiliser, les réarranger.
  108. Rien ne vient de rien. Je crois que beaucoup
  109. ont l'impression que les livres, ou l'art, que faire de l'art est un acte de création
  110. bien plus romantique qu'il n'est, comme si l'inspiration
  111. nous frappait et que soudainement, quelque chose apparaissait.
  112. Mais ce n'est pas du tout ce que je connais. Il s'agit bien plus
  113. d'être attentif à ce qu'il y a autour de nous et de commencer
  114. à savoir ce qu'on aime et ce qu'on trouve utile,
  115. puis de collecter ces choses à la place de toutes les autres.
  116. Collecter ces choses, puis trouver
  117. comment les arranger pour que ce soit le plus agréable pour nous.
  118. Il n'y a rien d'objectif là-dedans. Ce n'est pas
  119. que quelqu'un d'autre va nécessairement aimer,
  120. mais c'est vraiment comme si on faisait un collage
  121. avec le monde entier comme placard rempli de choses à arranger.
  122. Certainement, en art, les choses les plus importantes se passent
  123. à un degré subconscient. Quand je me lance dans un projet d'écriture,
  124. je ne pense pas en ces termes. En fait, et je ne dis pas cela
  125. pour plaisanter ou me dénigrer, mais je ne pense pas du tout.
  126. Je suis juste très ouvert à ce à quoi j'ai envie
  127. de travailler, ce qui m'intéresse en ce moment,
  128. ce qui me rend curieux. Mais je ne pense jamais
  129. à ce à quoi une chose pourrait potentiellement servir.
  130. Comme je le disais tout à l'heure, l'art a cette qualité
  131. d'être inutile dans le meilleur des sens.
  132. C'est le plus beau compliment que je puisse faire.
  133. Et si je commençais à réfléchir à ce que je réaliserais
  134. pour moi-même psychologiquement,
  135. c'est un tout autre type d'usage.
  136. Presque comme
  137. essayer de faire quelque chose que l'on pourrait vendre
  138. que ces deux choses ne seraient pas bien à avoir, mais je ne crois pas
  139. qu'elles font une bonne oeuvre d'art. Elles ne sont pas
  140. un bon point de départ .
  141. Don DeLillo a dit : "personne n'écrit son premier livre.
  142. Ça arrive, tout simplement. A un certain point on se rend compte
  143. qu'une imprimante est... toutes ces pages sortent,
  144. et on pense : "oh mon Dieu, je ne peux pas croire que j'ai fait ça !"
  145. Moi j'y crois.
  146. Peut-être que c'est un peu différent si vous commencez tard dans votre vie,
  147. que vous couvez une idée depuis longtemps, mais la plupart des gens,
  148. quand ils écrivent leur premier livre, à nu moment,
  149. ils se rendent compte qu'ils ont un livre sur les bras.
  150. Et le deuxième livre est différent, parce que là,
  151. on répond à quelque chose,
  152. on a ses propres exigences, si on a publié
  153. son premier livre le monde a des exigences.
  154. J'ai trouvé qu'en quelque sorte, le deuxième livre était plus difficile
  155. à cause de ça, mais j'ai débuté mon deuxième livre
  156. je suis parvenu à échapper à certains de ces pièges.
  157. Mais après avoir écrit deux romans, j'ai écrit
  158. un essai sur la viande dans l'alimentation, sur
  159. l'élevage des animaux. Je crois que ce n'est pas une coïncidence
  160. que j'ai décidé d'aller dans une autre direction,
  161. parce que je commençais à sentir le poids
  162. de l'élan. Je ne voulais pas faire un troisième livre
  163. faire un choix pour le futur à cause de ce que j'avais fait
  164. dans le passé. J'ai donc résisté contre ça,
  165. peut-être à l'extrême, et j'ai décidé de changer
  166. et d'essayer autre chose.
  167. Il y a de nombreuses manières de parler
  168. des choix dans l'art. C'est une erreur de croire
  169. que la manière dont on en parle rétrospectivement
  170. en tant que critiques, ce qui est très utile et intéressant,
  171. mais c'est une erreur de croire que c'est le même langage
  172. de création. Quelqu'un, je ne me souviens pas qui,
  173. c'était peut-être Oscar Wilde, je ne me souviens pas,
  174. quelqu'un a dit un jour : "il n'y a que deux sortes d'objets
  175. en ce monde : ceux qui nous charment et ceux
  176. qui ne nous charment pas." Quelque chose peut nous charmer
  177. de la manière la plus simple, et pour une raison quelconque,
  178. ça nous parle. On l'aime, c'est fait pour nous.
  179. Si ça ne nous charme pas, c'est banal. Ce n'est pas
  180. que nous le détestons, c'est simplement que ça n'a pas vraiment d'effet sur nous.
  181. Et chaque personne, bien sûr, a une idée de se qui les séduit.
  182. Et en fait,
  183. cela revient simplement à se poser encore et toujours cette question,
  184. est-ce que ça me séduit ou pas. Quelque chose qui nous charme
  185. peut signifier que c'est très douloureux. Ça ne veut pas dire
  186. que c'est joyeux et beau. Ça peut vouloir dire que c'est
  187. très laid, que c'est drôle.
  188. Ça peut vouloir dire que c'est sérieux, ou tragique ou bien comique.
  189. Séduisant veut simplement dire que dans un certain sens,
  190. c'est authentique et exceptionnel à nos yeux.
  191. Les gens me demandent fréquemment pourquoi j'écris si souvent
  192. sur la famille. Je trouve cette question tellement bizarre.
  193. Je ne sais même pas comment répondre, car la réponse
  194. est tellement évidente pour moi. Personne ne demande à J.K. Rowling
  195. pourquoi elle écrit autant sur des sorciers.
  196. Ça, pour moi, c'est bizarre. C'est un drôle de choix qu'elle a fait,
  197. qui demande une explication, car personne
  198. ne connaît de sorciers. Personne n'interagit avec des sorciers.
  199. Personne n'a du mal à s'endormir la nuit à cause
  200. de sa relation avec des sorciers, mais tout le monde a une famille.
  201. Même les gens dont les familles sont absentes.
  202. Peut-être tout particulièrement les gens dont les familles sont absentes.
  203. Ce sont les thèmes principaux de la vie
  204. et les thèmes principaux de la littérature depuis la Genèse,
  205. donc je suppose que j'écrirai toujours sur la famille.
  206. La famille est aussi particulièrement importante pour moi,
  207. mais si elle prendra la forme de pères
  208. et de gendres, ou si elle prendra la forme
  209. d'un couple marié dans une comédie, ça, je ne le sais pas.
  210. (Louisiana Channel)
  211. (Avec le support de Nordea Fonden)
  212. (louisiana.dk/channel)