French subtitles

← Prenez des risques, soyez passionné !| Paris Mollo | TEDxYouth@CoursMirabeau

Get Embed Code
6 Languages

Showing Revision 7 created 05/24/2019 by Hélène Vernet.

  1. Bonsoir.
  2. Je voudrais commencer
    par quelques chiffres.
  3. Nous avons aujourd'hui,
    dans l'amphithéâtre, environ cent jeunes.
  4. Alors, on va supposer que ces cent jeunes
    vont aller s'inscrire à l'université.
  5. Maintenant, si on regarde les chiffres,
    on va découvrir que d'ici trois ans -
  6. l'équivalent de la fin de la licence -
  7. seulement 28 personnes
    vont avoir le diplôme.
  8. Ce n'est pas beaucoup, non ?
  9. En fait, qu'est-il arrivé aux étudiants ?
  10. La raison pour laquelle ils ont
    abandonné est souvent la même :
  11. leur motivation.
  12. Ce sont des jeunes qui ont choisi
    de prendre le chemin de la sécurité
  13. et de ne pas suivre leurs passions.
  14. Cela peut surprendre mais la peur
    va jouer un rôle majeur dans nos vies
  15. et nous faire prendre
    des décisions importantes.
  16. Quand j'avais 17 ans,
  17. alors que je finissais mes préparatifs
    pour venir en France -
  18. je pense que vous avez noté
    mon subtil accent brésilien -
  19. j'ai expliqué à mon oncle
    que j'allais partir en France.
  20. Quand je le lui ai dit,
    il n'a pas été content du tout.
  21. Il a dit : « Pourquoi ?
    Paris, tu es intelligent.
  22. Tu as de l'expérience.
  23. En France, il y a des difficultés
    et la compétition.
  24. Au Brésil, ton chemin est tracé.
  25. Pourquoi veux-tu partir
    et faire face aux risques ? »
  26. Alors évidemment,
    je n'ai pas écouté mon oncle.
  27. (En riant) Je suis là.
  28. Mais, je pense que ça peut parler,
    ce type de discours, non ?
  29. En fait, ce qui intéressait mon oncle,
  30. ce n'était pas ce que
    je voulais faire de ma vie,
  31. mais plutôt, ce qui était simple et sûr.
  32. Il aurait pu dire qu'il y a beaucoup
    d'opportunités en France,
  33. et que j'allais beaucoup apprendre
    avec vous, avec la compétition.
  34. Mais lui, il a vu le risque,
    la potentialité du risque seulement,
  35. moi non.
  36. Écoutez, nous sommes nombreux
    dans le monde à entendre cela.
  37. Le problème, c'est que beaucoup
    de personnes vont l'écouter,
  38. et vont choisir une voie qui leur
    donnera l'illusion de la sécurité.
  39. Ils vont emprunter ce qu'on
    appelle les « sentiers battus ».
  40. A mon avis,
  41. les choses qui nous font vibrer,
    qui nous animent dans la vie,
  42. se cachent justement derrière nos peurs.
  43. Et la seule option que vous avez,
    c'est de les affronter.
  44. Les sentiers battus sont des illusions
  45. qui nous amènent à vivre
    une vie sans passion.
  46. Ils ne vont pas nous apporter
    la sécurité qu'on espérait.
  47. Aujourd'hui, en France,
    il y a 1,5 million de jeunes
  48. qui n'étudient pas,
    qui ne travaillent pas,
  49. et qui ne sont pas en formation.
  50. On les appelle les « NEETs ».
  51. Parmi eux, il y a des personnes
    qui sont malades ou handicapées,
  52. donc sont des NEETs pour des raisons
    qui ne dépendent pas d'elles,
  53. de toute évidence.
  54. Mais il y a aussi des personnes
  55. qui ont choisi de ne rien faire,
    qui ont renoncé.
  56. La raison est souvent la même parmi
    ceux qui ont choisi de ne rien faire,
  57. c'est l'absence de motivation
    et d'engagement.
  58. L'absence de motivation et d'engagement,
  59. elle va provoquer un coût
    économique pour l'État.
  60. Alors, parmi les 12 millions
    de NEETs en Europe,
  61. il est estimé un coût
    de 2 milliards d'euros par semaine.
  62. Mais pire que ça,
  63. je crois que parmi eux,
  64. il y a des personnes
    qui ont des passions, des rêves,
  65. l'envie de commencer un projet,
  66. mais ils ont tout lâché
    pour finalement s'égarer.
  67. Pour moi, c'est la démonstration,
    c'est la preuve,
  68. qu'ignorer nos passions et faire
    des choix en fonction de nos peurs
  69. peut nous rendre malheureux,
  70. mais aussi engendre
    un coût économique pour l'État.
  71. Vous voyez que le système scolaire
  72. nous engage à prendre
    des voies dites « royales »
  73. pour des débouchés
  74. qui ne correspondent pas
    toujours au marché du travail.
  75. Alors forcément, cela va créer
    un manque de diversité des profils,
  76. et donc un risque beaucoup
    plus important de chômage.
  77. Maintenant, je vous pose la question :
    que pensez-vous qu'il se passerait
  78. si on choisissait d'ignorer
    la voie dite « royale » ?
  79. Ces personnes partagent
    plusieurs choses en commun.
  80. Elles ont dépassé la peur de l'échec.
  81. Elles ont suivi leurs passions.
  82. Dans mon parcours, j'ai rencontré
    beaucoup de jeunes passionnés,
  83. comme Nathan et Claire.
  84. Nathan, étudiant à la fac
    de Technologie, aime les jeux vidéo.
  85. Il a envie de commencer un projet sur ça.
  86. Mais Nathan n'a pas les compétences
    techniques pour le faire.
  87. Il appelle Claire, une développeuse
    qui étudie en fac de Technologie,
  88. et qui est aussi passionnée
    par le jeu vidéo mais, de son côté,
  89. n'a pas les compétences commerciales
    et de gestion pour le faire.
  90. Malheureusement, Nathan et Claire
    pourraient ne jamais se rencontrer.
  91. Or ils ont besoin l'un de l'autre
    pour développer leur projet ensemble.
  92. Imaginez combien de personnes
    dans le monde sont comme ça.
  93. Combien de Nathan et Claire
    existent dans ce monde ?
  94. Des personnes qui partagent
    les mêmes passions
  95. et des compétences complémentaires
  96. pourraient ne jamais se rencontrer
    et développer leur projet ensemble.
  97. C'est pour ça que je suis là aujourd'hui,
  98. parce que j'ai décidé
    de créer une application
  99. qui peut changer ça,
  100. qui peut connecter des personnes
    qui partagent les mêmes passions,
  101. des besoins complémentaires
    et veulent commencer une entreprise.
  102. Il suffit de créer un compte
    avec votre e-mail et votre mot de passe.
  103. Ceci n'est pas un mot de passe,
    donc n'essayez pas de l'utiliser.
  104. L'important pour nous,
    ce sont vos passions.
  105. Donc vous indiquez vos passions -
  106. pour moi, c'est la technologie
    et la science, donc un vrai geek -
  107. vos besoins :
  108. commencer un projet
    d'investissement, des partenaires...
  109. Maintenant vous pouvez
    explorer votre ville
  110. en fonction des personnes,
    des projets, des catégories.
  111. On voit les personnes
    qui sont à côté de nous,
  112. et des projets.
  113. On va voir Claire maintenant,
  114. pour voir ses passions...
    mais aussi son entreprise.
  115. Et là, on peut comprendre
    ce qu'elle fait, comment et pourquoi.
  116. Pour nous, le pourquoi,
    c'est très important.
  117. Évidemment, vous pouvez
    parler avec Claire.
  118. Voilà!
  119. Merci.
  120. (Acclamations)
  121. Maintenant, les Claire et Nathan
    de ce monde peuvent se rencontrer
  122. et développer leurs projets ensemble,
  123. pour découvrir des personnes
    et des projets liés à leurs passions.
  124. Explorer et développer ton projet
    peut être un long voyage solitaire.
  125. Mais, si vous êtes
    dans un bon environnement,
  126. cela peut devenir plus amusant,
    efficace, rapide.
  127. Aujourd'hui, notre entreprise
    a une mission
  128. qui va au-delà de vous aider
    à réaliser vos projets,
  129. celle de permettre aux millions
    de jeunes dans le monde
  130. qui n'ont pas accès
    à la même éducation que nous,
  131. aux moyens que nous avons,
  132. mais qui ont aussi des passions,
    de commencer un projet.
  133. C'est pour ça que nous
    sommes là aujourd'hui,
  134. afin de les aider, de les faire vivre.
  135. Je voudrais finir avec l'histoire
    de l'acteur Jim Carrey -
  136. « Gym Carré » en français !
  137. Son père voulait aussi devenir comédien -
  138. Jim est un acteur et comédien -
  139. mais son père avait peur d'échouer.
  140. Donc il a fait un choix,
    disons, « conservateur » :
  141. il est devenu comptable, il pensait
    qu'il prenait un chemin stable.
  142. Mais quand Jim avait 12 ans,
  143. son père a connu le chômage,
    et la famille, les difficultés.
  144. Jim raconte qu'il a appris beaucoup,
    beaucoup de leçons avec son père,
  145. Mais la plus importante,
  146. c'était que si on peut échouer
    en faisant ce qu'on n'aime pas,
  147. pourquoi ne pas donner
    la chance à ce qu'on aime ?
  148. Maintenant, c'est à vous de choisir,
    de répondre, de décider.
  149. Allez-vous prendre la voie
    du cœur, ou de la peur ?
  150. Merci.
    (Portugais) Obrigado.
  151. (Applaudissements)