French subtitles

← Le vilain secret du capitalisme et une nouvelle voie à suivre

Get Embed Code
29 Languages

Showing Revision 9 created 12/19/2019 by eric vautier.

  1. Je suis un capitaliste
  2. et après une carrière de 30 ans
    dans le capitalisme,
  3. au sein de trois dizaines d'entreprises,
  4. à générer des milliers de milliards
    de dollars de valeur commerciale,
  5. je ne fais pas seulement partie
    du 1%,
  6. mais du 0,01 % des personnes
    ayant le salaire le plus élevé.
  7. Aujourd'hui, je suis venu partager
    les secrets de notre réussite,
  8. car les riches capitalistes comme moi
    n'ont jamais été plus riches.
  9. La question est : comment faisons-nous ?
  10. Comment parvenons-nous à nous emparer
  11. chaque année d'une part
    toujours croissante du gâteau économique ?
  12. Les gens riches sont-ils plus intelligents
    que nous ne l'étions il y a 30 ans ?
  13. Travaillons-nous plus dur qu'auparavant ?
  14. Sommes-nous plus grands, plus beaux ?
  15. Malheureusement, non.
  16. Cela se résume à une chose :
  17. l'économie.
  18. Voilà le vilain secret.
  19. Il y a un temps où les économistes
    travaillaient dans l'intérêt public
  20. mais à l'ère néolibérale,
  21. aujourd'hui,
  22. ils ne travaillent que
    pour de grandes entreprises
  23. et des milliardaires
  24. et cela crée un petit problème.
  25. Nous pourrions choisir d'adopter
    des politiques économiques
  26. qui augmentent les impôts des riches,
  27. réglementent les entreprises puissantes
    ou augmentent le salaire des travailleurs.
  28. Nous l'avons déjà fait.
  29. Mais les économistes néolibéraux
    vous avertiraient
  30. que toutes ces politiques
    seraient une terrible erreur
  31. car augmenter les impôts
    tue toujours la croissance économique,
  32. toute forme de réglementation
    gouvernementale est inefficace
  33. et augmenter les salaires
    tue toujours les emplois.
  34. En conséquence de cette pensée,
  35. les 30 dernières années,
    aux États-Unis uniquement,
  36. le premier pourcent est devenu
    plus riche de 21 billions de dollars
  37. alors que les 50 derniers pourcents sont
    plus pauvres de 900 milliards de dollars,
  38. une tendance d'aggravation des inégalités
    qui s'est reproduite à travers le monde.
  39. Pourtant, alors que les familles
    de la classe moyenne
  40. luttent pour s'en sortir
  41. avec des salaires qui n'ont pas bougé
    depuis 40 ans,
  42. les économistes néolibéraux continuent
    d'aviser que la seule réponse responsable
  43. aux douloureux bouleversements
    liés à l'austérité et à la mondialisation,
  44. c'est encore plus d'austérité
    et de mondialisation.
  45. Que peut faire une société ?
  46. Ce que nous devons faire
    m'apparaît très clairement.
  47. Nous avons besoin d'une nouvelle économie.
  48. L'économie a été décrite
    comme la science minable
  49. et pour une bonne raison,
    car comme elle est enseignée aujourd'hui,
  50. ce n'est pas du tout une science,
  51. malgré les mathématiques impressionnantes.
  52. En fait, un nombre croissant
    d'universitaires et de praticiens
  53. ont conclu que la théorie économique
    néolibérale est dangereuse et erronée
  54. et que les crises croissantes
    d'augmentation des inégalités
  55. et de l'instabilité politique
  56. sont le résultat direct de décennies
    de mauvaise théorie économique.
  57. Nous savons maintenant
  58. que l'économie qui m'a rendu si riche
    n'est pas que mauvaise,
  59. elle est inversée
  60. car il s'avère
  61. que ce n'est pas le capital
    qui crée de la croissance économique,
  62. ce sont les gens ;
  63. ce n'est pas l'intérêt personnel
    qui promeut l'intérêt public,
  64. c'est la réciprocité ;
  65. ce n'est pas la concurrence
    qui cause notre prospérité,
  66. c'est la coopération.
  67. Nous voyons maintenant qu'une économie
    qui n'est ni juste ni inclusive
  68. ne peut jamais maintenir
    les hauts niveaux de coopération sociale
  69. nécessaires à la société moderne
    pour prospérer.
  70. Où avons-nous fait fausse route ?
  71. Il s'avère que cela est devenu
    douloureusement évident
  72. que les postulats fondamentaux
  73. qui sous-tendent la théorie
    économique néolibérale
  74. sont objectivement faux.
  75. Alors aujourd'hui, j'aimerais revisiter
    certains de ces postulats erronés
  76. puis décrire d'où la science suggère
    que vient la prospérité.
  77. Le premier postulat
    de l'économie néolibérale est
  78. que le marché est un système
    d'équilibre efficace,
  79. ce qui signifie qu'une chose
    dans l'économie,
  80. comme les salaires, augmente,
  81. une autre chose dans l'économie,
    comme les emplois, doit diminuer.
  82. Par exemple, à Seattle, où je vis,
  83. quand nous avons établi en premier
    un salaire minimum à 15 dollars,
  84. les néolibéraux ont paniqué
    au sujet de leur précieux équilibre.
  85. « Si vous augmentez le prix
    du travail, ont-ils averti,
  86. les entreprises en acquerront moins.
  87. Des milliers de travailleurs
    perdront leur emploi.
  88. Les restaurants fermeront. »
  89. Sauf que ...
  90. ce n'a pas été le cas.
  91. Le taux de chômage
    a considérablement chuté.
  92. L'industrie de la restauration
    a connu un essor à Seattle.
  93. Pourquoi ?
  94. Car il n'y a pas d'équilibre.
  95. Car augmenter les salaires
    ne tue pas les emplois, mais les crée.
  96. Car, par exemple,
  97. quand les propriétaires de restaurant
    doivent payer assez leurs travailleurs
  98. pour qu'ils puissent se permettre
    de manger au restaurant,
  99. l'industrie de la restauration
    ne diminue pas,
  100. elle augmente, évidemment.
  101. (Applaudissements)
  102. Merci.
  103. Le second postulat est
  104. que le prix d'une chose
    équivaut toujours à sa valeur,
  105. ce qui signifie que si vous gagnez
    50 000 dollars par an
  106. et que je gagne
    50 millions de dollars par an,
  107. c'est parce que je produis
    1 000 fois plus de valeur que vous.
  108. Maintenant,
  109. cela ne vous surprendra pas d'apprendre
  110. que c'est un postulat très réconfortant
  111. si vous êtes un PDG qui se paye
    50 millions de dollars par an
  112. mais paye des salaires de misère
    à ses employés.
  113. S'il vous plaît, croyez quelqu'un
    qui a dirigé des dizaines d'entreprises :
  114. c'est n'importe quoi.
  115. Les gens ne sont pas payés
    ce qu'ils valent.
  116. Ils sont payés ce qu'ils ont
    le pouvoir de négocier
  117. et la part décroissante
    des salaires dans le PIB
  118. n'est pas due au fait que les travailleurs
    sont devenus moins productifs
  119. mais parce que les employeurs
    sont devenus plus puissants.
  120. Et --
  121. (Applaudissements)
  122. En prétendant que
    l'énorme déséquilibre des pouvoirs
  123. entre le capital et la main-d’œuvre
  124. n'existe pas,
  125. la théorie économique
    néolibérale est devenue
  126. une forme de racket.
  127. Le troisième postulat,
    et de loin le plus pernicieux,
  128. est un modèle comportemental
  129. qui décrit les êtres humains
    comme étant « l'homo œconomicus »,
  130. ce qui signifie que nous sommes
    tous parfaitement égoïstes,
  131. parfaitement rationnels
  132. et cherchons impitoyablement
    à maximiser notre satisfaction.
  133. Mais demandez-vous :
  134. est-il possible que, toute votre vie,
    à chaque fois que vous avez fait
  135. quelque chose de gentil
    pour quelqu'un d'autre,
  136. vous ne faisiez que maximiser
    votre propre utilité ?
  137. Est-il plausible que quand un soldat
    saute sur une grenade
  138. pour défendre d'autres soldats,
  139. il ne fasse que promouvoir
    ses intérêts personnels ?
  140. Si vous pensez que c'est dingue,
  141. contraire à toute intuition
    morale raisonnable,
  142. c'est parce que ça l'est
  143. et, d'après les dernières
    découvertes scientifiques, c'est faux.
  144. Mais c'est ce modèle comportemental
  145. qui est au cœur froid et cruel
    de l'économie néolibérale
  146. et c'est aussi moralement corrosif
  147. que c'est scientifiquement erroné,
  148. car si nous acceptons
  149. que les humains sont
    fondamentalement égoïstes
  150. puis que nous regardons dans le monde
  151. toute la prospérité
    sans équivoque qui s'y trouve,
  152. alors il s'ensuit logiquement,
  153. alors cela doit être vrai par définition
  154. que des milliards d'actes égoïstes
  155. se transsubstantient
    en prospérité et en bien commun.
  156. Si les humains ne sont
    que des maximisateurs égoïstes,
  157. alors l'égoïsme est la cause
    de notre prospérité.
  158. Selon cette logique,
  159. la cupidité est une bonne chose,
  160. augmenter les inégalités est efficace
  161. et le seul but d'une entreprise
  162. est d'enrichir les actionnaires,
  163. car autrement cela ralentirait
    la croissance économique
  164. et nuirait à l'économie dans son ensemble.
  165. C'est cet évangile d'égoïsme
  166. qui constitue le socle idéologique
    de l'économie néolibérale,
  167. une façon de penser qui a produit
    des politiques économiques
  168. qui nous ont permis, à moi et à mes riches
    camarades du premier pourcent,
  169. de nous emparer de presque
    tous les bénéfices de la croissance
  170. au cours des 40 dernières années.
  171. Mais,
  172. si au lieu de cela,
  173. nous acceptons les dernières
    recherches empiriques,
  174. la vraie science, qui décrit
    correctement les êtres humains
  175. comme étant des créatures
    hautement coopératives,
  176. réciproques
  177. et intuitivement morales,
  178. alors il s'ensuit logiquement
  179. que ce doit être la coopération,
  180. et non pas l'égoïsme,
  181. qui soit la cause de notre prospérité
  182. et ce n'est pas notre intérêt personnel,
  183. mais notre inhérente réciprocité,
  184. qui est le super-pouvoir
    économique de l'humanité.
  185. Au cœur de cette nouvelle économie,
  186. il y a une histoire à notre sujet
  187. qui nous donne la permission
    d'être la meilleure version de nous-mêmes
  188. et, contrairement à l'ancienne économie,
  189. c'est une histoire qui est vertueuse
  190. et qui a également la vertu d'être vraie.
  191. Maintenant,
  192. je veux souligner
    que cette nouvelle économie,
  193. je ne l'ai pas personnellement
    imaginée ou inventée.
  194. Ses théories et modèles
    sont développés et redéfinis
  195. dans des universités à travers le monde,
  196. s'appuyant sur certaines des meilleures
    recherches en économie,
  197. les théories de la complexité
    et de l'évolution,
  198. la psychologie, l'anthropologie
    et d'autres disciplines.
  199. Même si cette nouvelle économie
    n'a pas encore son propre manuel
  200. ou un nom communément accepté,
  201. dans les grandes lignes,
  202. son explication de l'origine
    de la prospérité est comme suit.
  203. Le capitalisme de marché
    est un système évolutionnaire
  204. où la prospérité émerge
  205. via une boucle de rétroaction positive
  206. entre une innovation croissante
  207. et une demande croissante
    des consommateurs.
  208. L'innovation est le processus via lequel
    nous résolvons les problèmes humains,
  209. la demande des consommateurs
    est le mécanisme via lequel
  210. le marché sélectionne
    des innovations utiles
  211. et, en résolvant plus de problèmes,
    nous devenons plus prospères.
  212. Mais en devenant plus prospères,
  213. nos problèmes et solutions
  214. deviennent plus complexes
  215. et cette complexité technique croissante
  216. nécessite des niveaux toujours plus élevés
    de coopération sociale et économique
  217. afin de produire les produits
    plus spécialisés
  218. qui définissent une économie moderne.
  219. L'ancienne économie
    est correcte, bien sûr,
  220. la concurrence joue un rôle crucial
    dans le fonctionnement des marchés,
  221. mais ce qu'elle ne voit pas,
  222. c'est que c'est majoritairement
  223. une concurrence entre groupes
    très collaboratifs --
  224. une concurrence entre entreprises,
    entre réseaux d'entreprises,
  225. entre nations --
  226. et quiconque a déjà dirigé
    une affaire fructueuse sait
  227. que créer une équipe coopérative
    en incluant les talents de tout le monde
  228. est presque toujours
    une meilleure stratégie
  229. qu'une bande d'imbéciles égoïstes.
  230. Comment laisser
    le néolibéralisme derrière nous
  231. et créer une société
    plus durable, plus prospère
  232. et plus équitable ?
  233. La nouvelle économie suggère
    cinq règles empiriques.
  234. Un : les économies fructueuses
    ne sont pas des jungles mais des jardins,
  235. c'est-à-dire que les marchés,
  236. comme les jardins,
    doivent être entretenus,
  237. que le marché est la technologie sociale
    la plus importante jamais inventée
  238. pour résoudre les problèmes humains
  239. mais sans contraintes
    liées aux normes sociales
  240. ou à la réglementation démocratique,
  241. les marchés créent inévitablement
    plus de problèmes qu'ils n'en résolvent.
  242. Le changement climatique,
  243. la grande crise financière de 2008
  244. sont deux exemples frappants.
  245. La deuxième règle est
  246. que l'inclusion entraîne
    de la croissance économique.
  247. L'idée néolibérale selon laquelle
  248. l'inclusion est un luxe fantaisiste
  249. à s'accorder si et quand
    nous avons de la croissance
  250. est fausse et à contre-courant.
  251. L'économie, ce sont les gens.
  252. Inclure plus de gens de plus de façons
  253. est ce qui cause la croissance économique
    dans les économies de marché.
  254. Le troisième principe
  255. est que l'objet de l'entreprise n'est pas
    seulement d'enrichir les actionnaires.
  256. La plus grande arnaque
    dans la vie économique contemporaine
  257. est l'idée néolibérale selon laquelle
    le seul objet de l'entreprise
  258. et la seule responsabilité des dirigeants
  259. est de s'enrichir
    et d'enrichir les actionnaires.
  260. La nouvelle économie doit et peut insister
  261. que l'objet de l'entreprise
  262. est d'améliorer le bien-être
    de toutes les parties prenantes :
  263. les clients, les travailleurs,
  264. la communauté et les actionnaires.
  265. Quatrième règle :
  266. l'avidité n'est pas une bonne chose.
  267. Être rapace ne fait pas de vous
    un capitaliste,
  268. cela fait de vous un sociopathe.
  269. (Rires)
  270. (Applaudissements)
  271. Dans une économie aussi dépendante
    de la coopération que la nôtre,
  272. la sociopathie est aussi mauvaise
    pour les affaires que pour la société.
  273. Cinquièmement et finalement :
  274. contrairement aux lois de la physique,
  275. les lois de l'économie sont un choix.
  276. La théorie économique néolibérale
  277. s'est vendue à vous comme étant
    un loi naturelle immuable
  278. alors que ce sont des normes sociales
    et des récits construits
  279. reposant sur de la pseudo-science.
  280. Si nous voulons vraiment
    d'une économie plus équitable,
  281. plus prospère et plus durable,
  282. si nous voulons des démocraties
    et une société civile
  283. hautement fonctionnelles,
  284. il nous faut une nouvelle économie.
  285. Voici la bonne nouvelle :
  286. si nous voulons d'une nouvelle économie,
  287. nous n'avons qu'à choisir
    d'en avoir une nouvelle.
  288. Merci.
  289. (Applaudissements)
  290. Modératrice : Nick, je suis sûre
    que l'on vous le demande souvent.
  291. Si vous êtes si mécontent
    du système économique,
  292. pourquoi ne pas donner tout votre argent
    et rejoindre les 99% ?
  293. Nick Hanauer : Ouais, non, oui, bien.
  294. On l'entend beaucoup.
  295. « Si les impôts vous importent,
    pourquoi ne pas payer plus
  296. et si les salaires vous importent,
    pourquoi ne pas payer plus ? »
  297. Je le pourrais.
  298. Le problème est
  299. que cela ne fait pas de grande différence
  300. et j'ai découvert une stratégie
  301. qui fonctionne 100 000 fois mieux --
  302. Modératrice : D'accord.
  303. NH : consistant à utiliser mon argent
    pour créer des récits et passer des lois
  304. nécessitant que tous les autres riches
  305. payent des impôts
    et payent mieux leurs travailleurs.
  306. (Applaudissements)
  307. Par exemple,
  308. le salaire minimum de 15 dollars
    que nous avons initié
  309. a affecté 30 millions de travailleurs.
  310. Cela fonctionne mieux.
  311. Modératrice : Super.
  312. Si vous changez d'avis,
    nous sommes preneurs.
  313. NH : Oh. Merci.
    Modératrice : Merci beaucoup.