Return to Video

LA PESTE NATIONALISTE

  • 0:02 - 0:07
    LA PESTE NATIONALISTE
    (THE PLAGUE OF NATIONALISM)
  • 0:07 - 0:08
    Cet épisode de
  • 0:08 - 0:11
    "C'est-la-fin-du-monde-tel-que
    -nous-le-connaissons-et-je-me-sens-bien"
  • 0:11 - 0:14
    ... a été rendu possible grâce aux
    contributions d'esclaves comme toi!
  • 0:14 - 0:15
    Merci beaucul!
  • 0:46 - 0:50
    Boooonnnjour les esclaves et bienvenue
    dans une nouvelle sédition de:
  • 0:50 - 0:53
    "C'est-la-fin-du-monde-tel-que -nous-le-
    connaissons-et-je-me-sens-bien",
  • 0:53 - 0:57
    le show où schadenfreude (la joie)
    est un plat qui se mange froid.
  • 0:57 - 1:01
    Lorsque les matinales annoncèrent
    la nouvelle, ce fut la stupéfaction.
  • 1:01 - 1:05
    Merde!
  • 1:05 - 1:06
    Je vois ...
  • 1:08 - 1:10
    Je suis votre hôte le Stimulator,
  • 1:10 - 1:13
    et cette dernière semaine, une chose
    a dominé toutes les unes:
  • 1:13 - 1:17
    Brexit
  • 1:17 - 1:18
    Brisket
  • 1:18 - 1:19
    Booyakasha!
  • 1:19 - 1:24
    Yup ... le 23 juin, les gens aux R-U
    ont voté lors d'un référendum national
  • 1:24 - 1:25
    la sortie de l'UE.
  • 1:25 - 1:26
    Nous sommes dehors!
  • 1:26 - 1:28
    plongeant à la fois
    le Royaume-Uni et l'Europe
  • 1:28 - 1:30
    dans une crise existentielle profonde.
  • 1:30 - 1:32
    Un peu comme ... si notre avenir
    nous avait été enlevé.
  • 1:32 - 1:34
    Et pendant que les commentateurs
    politiques, les journalistes,
  • 1:34 - 1:36
    les blogueurs et les experts
    de tous bords
  • 1:36 - 1:41
    baratinent sur les causes et
    conséquences du Brexit imminent ...
  • 1:41 - 1:44
    la seule chose qui semble
    mettre d'accord les gens
  • 1:44 - 1:46
    est de changer la donne,
  • 1:46 - 1:50
    alors que l'avenir est plus
    incertain que jamais.
  • 1:50 - 1:53
    Dès les premiers sondages,
  • 1:53 - 1:56
    la livre sterling a fait
    un putain de plongeon,
  • 1:56 - 1:59
    touchant son plus bas taux
    depuis plus de trente ans.
  • 1:59 - 2:04
    Ce sale quartier financier de Londres, la
    City of London, a aussi pris des coups,
  • 2:04 - 2:08
    affichant les plus grandes pertes
    depuis la crise financière de 2007-2008.
  • 2:08 - 2:13
    Partout dans le monde, des marchés boursiers
    connaissent des répliques sporadiques,
  • 2:13 - 2:17
    alors que ces rapaces d'investisseurs
    déplacent d'énormes sommes d'argent
  • 2:17 - 2:20
    dans un effort impitoyable pour
    profiter un maximum de la crise.
  • 2:20 - 2:25
    Des politiciens en Ecosse et en Irlande du Nord
    appellent à leurs propres référendums,
  • 2:25 - 2:28
    soulevant le spectre de l'éclatement
    du Royaume-Uni lui-même.
  • 2:28 - 2:29
    Certains détestent les Anglais.
  • 2:29 - 2:32
    Moi non ... ce sont juste des branleurs.
  • 2:32 - 2:34
    On est, dans un sens, colonisé
    par des branleurs!
  • 2:34 - 2:36
    Le lendemain du vote,
    le premier ministre,
  • 2:36 - 2:39
    violeur de cochon (cf "Black Mirror" ep1),
    David Cameron,
  • 2:39 - 2:42
    qui a initié ce référendum
    dans un marché faustien
  • 2:42 - 2:46
    pour maintenir sa position au sommet
    de la hiérarchie du Parti conservateur,
  • 2:46 - 2:50
    a reconnu de la façon la plus
    élégante pour sauver sa face,
  • 2:50 - 2:55
    qu'il avait chié dans le lit et n'avait aucune
    intention de rester aider à nettoyer.
  • 2:55 - 2:58
    Je ferai tout ce que je peux
    en tant que Premier ministre
  • 2:58 - 3:01
    pour stabiliser le navire au cours
    des semaines et des mois à venir.
  • 3:01 - 3:04
    Mais je ne pense pas que
    ce serait bon pour moi
  • 3:04 - 3:09
    d'essayer d'être le capitaine qui dirige
    notre pays vers sa prochaine destination.
  • 3:10 - 3:11
    Inspirez ça.
  • 3:11 - 3:13
    Avalons ça ensemble, d'accord?
  • 3:13 - 3:15
    Un héritage politique en lambeaux ...
  • 3:15 - 3:17
    Le premier ministre qui nous
    a fait sortir de l'Europe.
  • 3:20 - 3:21
    Bye Bye!
  • 3:21 - 3:23
    Franchement, je n'ai rien à cacher.
  • 3:23 - 3:25
    Oink Oink Oink!
  • 3:25 - 3:26
    Il était un gendre idéal,
  • 3:26 - 3:27
    un gendre idéal glorifié.
  • 3:27 - 3:29
    Et il a collé son pénis
    dans un cochon mort.
  • 3:29 - 3:31
    David Cameron - pigfucker!
  • 3:33 - 3:36
    Nous devrions peut-être nous
    embrasser pour calmer le jeu.
  • 3:36 - 3:38
    Maaaais même si c'est un plaisir rare,
  • 3:38 - 3:42
    voir Cameron récompensé pour
    sa surdité arrogante et orgueilleuse
  • 3:42 - 3:45
    par une putain de retraite
    anticipée ne veut pas dire
  • 3:45 - 3:48
    que les choses vont forcément
    aller mieux une fois parti.
  • 3:48 - 3:51
    Ce bouillon de légitime colère
    des électeurs britanniques
  • 3:51 - 3:55
    envers les banquiers pro-austérité et les
    technocrates sans visage de Bruxelles,
  • 3:55 - 3:58
    a été un terreau terrifiant pour
    l'extrême-droite nationaliste,
  • 3:58 - 3:59
    le racisme et la xénophobie.
  • 3:59 - 4:02
    Bien que l'Angleterre soit
    littéralement le porte-drapeau
  • 4:02 - 4:06
    de siècles de colonialisme et de
    domination impérialiste mondiale,
  • 4:06 - 4:09
    l'une des principales questions durant
    la campagne référendaire
  • 4:09 - 4:13
    était la crainte de l'immigration portée
    par le parti euro-sceptique, UKIP,
  • 4:13 - 4:16
    dirigé par l'effrayant oncle raciste
    britannique, Nigel Farage,
  • 4:16 - 4:21
    et par l'ancien maire de Londres et
    hargneux pré-pubère, Boris Johnson,
  • 4:21 - 4:22
    qui ont mené la charge fascisante.
  • 4:22 - 4:25
    Depuis le vote Brexit, les attaques
    contre les européens de l'est,
  • 4:25 - 4:29
    les minorités ethniques et les personnes
    considérées musulmanes ont explosé,
  • 4:29 - 4:33
    avec plus de 90 crimes haineux déclarés
    au cours des trois jours suivants,
  • 4:33 - 4:35
    allant des courriers
    et graffitis menaçants,
  • 4:35 - 4:37
    aux incendies et agressions criminelles.
  • 4:37 - 4:40
    Bien que ces tensions émergent
    depuis longtemps,
  • 4:40 - 4:42
    les groupes d'extrême droite
    sont clairement en marche
  • 4:42 - 4:44
    et sont juste encouragés par
    les récents événements.
  • 4:44 - 4:49
    Le 24 juin, environ 2000 personnes, dont
    un contingent non négligeable d'antifas,
  • 4:49 - 4:52
    sont descendus dans Londres pour
    manifester leur soutien aux migrants
  • 4:52 - 4:55
    et leur dégout des tabloïds de droite
  • 4:55 - 4:58
    qui ont publié inlassablement
    des manchettes sensationnalistes,
  • 4:58 - 5:01
    alimentant un sentiment nationaliste
    et raciste pendant des mois.
  • 5:01 - 5:04
    Malgré toute l'incertitude qui règne
    actuellement au Royaume-Uni,
  • 5:04 - 5:05
    une chose est claire ..
  • 5:05 - 5:08
    Le temps est venu des
    actions militantes audacieuses,
  • 5:08 - 5:12
    et du soutien aux orgas
    anti-racistes et pro-immigrants
  • 5:12 - 5:14
    dans les quartiers ouvriers
    au R-U et ailleurs.
  • 5:14 - 5:15
    Parce que ne vous méprenez pas.
  • 5:15 - 5:19
    Bien que le R-U est le premier
    grand pays à quitter l'UE,
  • 5:19 - 5:21
    ce ne sera certainement pas le dernier.
  • 5:21 - 5:24
    Avec des politiciens d'extrême droite
    en France et aux Pays-Bas
  • 5:24 - 5:26
    qui en appellent à leurs
    propres référendums nationaux,
  • 5:26 - 5:30
    la désintégration du projet européen
    peut arriver plus tôt qu'on croit.
  • 5:30 - 5:34
    Si la résistance n'est pas
    à la hauteur de ce défi,
  • 5:34 - 5:37
    nous risquons de connaitre
    une putain de sombre période.
  • 5:37 - 5:39
    Et maintenant, une triste nouvelle:
  • 5:39 - 5:42
    le 7 juin, Roger Clement est décédé.
  • 5:42 - 5:44
    Roger était un militant respecté
    du lieu-dit Ottawa,
  • 5:44 - 5:46
    qui a fait trois ans d'isolement
  • 5:46 - 5:50
    pour l'incendie d'une succursale de la
    Banque Royale du Canada l'été 2010.
  • 5:50 - 5:54
    Au cours de son procès, Roger est resté
    fermement campé sur ses principes,
  • 5:54 - 5:58
    a plaidé coupable en échange de l'abandon
    des charges contre ses co-accusés.
  • 5:58 - 5:59
    Il va nous manquer.
  • 5:59 - 6:01
    Repose en paix, camarade.
  • 7:49 - 7:53
    Alors que l'Europe est en proie
    à une résurgence du nationalisme
  • 7:53 - 7:57
    et à une augmentation correspondante
    de l'hostilité anti-immigrant,
  • 7:57 - 8:02
    de ce côté de la mare, une dynamique
    similaire se joue aux Etats-Unis,
  • 8:02 - 8:05
    bien qu'avec des caractéristiques
    typiquement américaines.
  • 8:05 - 8:08
    Un groupe de texans font pression
    pour une sortie de Texas ...
  • 8:08 - 8:08
    ou TEXIT.
  • 8:08 - 8:09
    TEXIT?
  • 8:09 - 8:09
    TEXIT.
  • 8:10 - 8:11
    Yee-haw!
  • 8:11 - 8:16
    Maaais tandis que les chances d'un
    soi-disant TEXIT sont minces voire nulles,
  • 8:16 - 8:21
    force est de constater que l'atmosphère
    politique aux US est hyper toxique,
  • 8:21 - 8:23
    et que ce merdier ne semble qu'empirer.
  • 8:23 - 8:26
    Des décennies de restructuration
    capitaliste néolibérale ont produit
  • 8:26 - 8:30
    de vastes déserts économiques dans
    ce qu'on appelle "Amérique moyenne",
  • 8:30 - 8:33
    les emplois ayant été délocalisés sur
    les marchés sur-exploités du Sud.
  • 8:33 - 8:36
    Les écoles publiques ont été décimées
    par des années de sous-financement,
  • 8:36 - 8:39
    et les prisons fédérales
    et étatiques débordent.
  • 8:39 - 8:43
    Les fusillades de masse sont devenus
    un putain de phénomène quotidien
  • 8:43 - 8:46
    et chaque nouvelle tragédie
    est aussitôt exploitée
  • 8:46 - 8:49
    pour blâmer des boucs émissaires
    par facilité politique.
  • 8:49 - 8:54
    Un érudit musulman dit que tuer les homos
    est un acte de compassion à faire.
  • 8:54 - 8:58
    Cela fait partie de leur doctrine
    religieuse .. de leur idéologie.
  • 8:58 - 9:02
    Dans ce sombre contexte, de plus
    en plus de Ricains débiles
  • 9:02 - 9:05
    se sont vautrés dans les
    fantasmes d'un passé fictif
  • 9:05 - 9:08
    basé sur une imagerie blanche romancée,
  • 9:08 - 9:13
    et de vastes conspirations promues
    par des trouducs comme Alex Jones.
  • 9:13 - 9:17
    Vous avez déclaré la guerre à ce pays
    en y introduisant vos jihadistes !
  • 9:17 - 9:19
    Vous l'avez fait, fils de pute!
  • 9:19 - 9:23
    La campagne Trump a été un appel
    pour des millions d'Américains
  • 9:23 - 9:27
    déçus par les trahisons répétées des
    élites de Washington, dont Hillary Clinton.
  • 9:27 - 9:30
    Alors que ses avoirs sont
    investis aux îles Caïmans
  • 9:30 - 9:34
    et que son mari est au milieu d'un
    des plus grands scandale du monde
  • 9:34 - 9:37
    pendant qu'ils font leur nid
    au détriment de l'Amérique ...
  • 9:37 - 9:40
    il est temps de récupérer le pays!
  • 9:40 - 9:42
    Et comme ses appels fascistes
    à murer les frontières
  • 9:42 - 9:44
    et à déporter massivement les musulmans
  • 9:44 - 9:48
    ont suscité une résistance militante
    dans les villes de tout le pays,
  • 9:48 - 9:50
    les partisans de Trump ont
    annoncé leur intention
  • 9:50 - 9:53
    de descendre sur Cleveland
    pour la 18e RNC en juillet,
  • 9:53 - 9:56
    dans ce qui risque être une confrontation
    épique entre deux camps très opposés.
  • 9:56 - 10:00
    En effet, cela aura lieu dans un état
    où les armes sont en vente libre,
  • 10:00 - 10:06
    dans la ville même où Tamir Rice, 12 ans,
    a été abattu par des porcs racistes en 2014.
  • 10:06 - 10:10
    Et en dehors du spectacle de
    la farce électorale de 2016,
  • 10:10 - 10:13
    des groupes blancs suprématistes
    néo-nazis, comme le KKK,
  • 10:13 - 10:17
    ont également profité du racisme actuel
    et de la rhétorique hyper-nationaliste
  • 10:17 - 10:19
    du discours dominant de
    la campagne de Trump.
  • 10:19 - 10:21
    Dernier exemple en date, le 26 Juin,
  • 10:21 - 10:25
    les membres du Traditionalist Workers Party
    (Parti Traditionaliste des Travailleurs, TWP)
  • 10:25 - 10:29
    ont tenté de se rassembler à la législature
    de l'État de Californie, à Sacramento.
  • 10:29 - 10:32
    Ils ont été confrontés à un
    groupe d'environ 400 antifas,
  • 10:32 - 10:34
    qui leur a fait fermer leurs gueules,
  • 10:34 - 10:36
    et qui a donné à cette vermine
    nazie une putain de raclée.
  • 10:36 - 10:40
    Au cours de la bagarre, de nombreuses
    personnes ont été poignardées,
  • 10:40 - 10:42
    dont au moins 4 camarades anti-fascistes,
  • 10:42 - 10:45
    et 3 autres camarades hospitalisés
    en raison de traumatismes.
  • 10:45 - 10:47
    C'est pourquoi nous devons nous
    opposer à eux directement.
  • 10:47 - 10:49
    Les confronter de face.
  • 10:49 - 10:53
    Les affronter avec autant de personnes
    que possible, prêtes à les faire taire.
  • 10:53 - 10:55
    C'est ce que cette manif
    a fait aujourd'hui.
  • 10:55 - 10:59
    Sacramento a été le dernier front dans
    une bataille de plus en plus violente
  • 10:59 - 11:01
    entre militants fascistes et anti-fascistes.
  • 11:01 - 11:04
    Et vu la direction que prennent les choses,
    ce ne sera pas la dernière.
  • 11:04 - 11:07
    Donc ... pour en savoir plus
    sur tout ce qu'il s'est passé,
  • 11:07 - 11:10
    j'ai récemment rencontré Brazo,
    un organisateur anti-fasciste
  • 11:10 - 11:12
    qui était sur le terrain à Sacramento.
  • 11:12 - 11:14
    Hey Brazo, comment vas-tu?
  • 11:14 - 11:15
    Je vais bien.
  • 11:15 - 11:18
    Alors que s'est-il exactement passé
    à Sacramento le 26 Juin?
  • 11:18 - 11:22
    Eh bien à Sacramento le 26 Juin,
    le Traditionalist Workers Party,
  • 11:22 - 11:26
    en collaboration avec Golden State Skins
    et le Klu Klux Klan,
  • 11:26 - 11:30
    a tenté de manifester sur
    West Steps, à Sacramento.
  • 11:30 - 11:35
    Là, il y a eu environ 25 à 30 personnes
    du Traditionalist Workers Party,
  • 11:35 - 11:40
    tandis que les groupes anti-fascistes et
    anti-racistes étaient environ 400.
  • 11:40 - 11:43
    Quand nous nous sommes approchés, ça a
    viré tout de suite à l'affrontement.
  • 11:43 - 11:45
    Ils ont sorti des couteaux.
  • 11:45 - 11:48
    Et ont commencé à poignarder les gens ..
    les gens se sont défendus.
  • 11:48 - 11:50
    Ils ont pris beaucoup de coups.
  • 11:50 - 11:54
    Je crois que tous, de leur côté, avaient
    un peu de leur propre sang sur eux.
  • 11:54 - 11:57
    Et nous les avons bloqués, nous
    avons empêché leur meeting,
  • 11:57 - 11:59
    mais avec un coût énorme pour nous.
  • 11:59 - 12:02
    Côté anti-raciste, il y a probablement eu
    un total de 9 blessés,
  • 12:02 - 12:06
    dont je crois que 7 ont été hospitalisés.
  • 12:06 - 12:09
    Nous avions prévu qu'il
    y aurait des blessures mais ...
  • 12:09 - 12:13
    pas vraiment que ça allait dégénérer
    aussi rapidement et sévèrement pour nous.
  • 12:13 - 12:18
    Mais les médics qui étaient là,
    tu sais, ont fait leur travail.
  • 12:18 - 12:22
    Ils ont joué leur rôle si bien qu'aucun
    des hospitalisés n'est mort.
  • 12:22 - 12:25
    Comment la contre-manif
    a été organisée?
  • 12:25 - 12:29
    Nous avons traité le 26 juin un peu
    comme une convergence importante,
  • 12:29 - 12:33
    parce que c'est ce que les fascistes
    avaient dit qu'ils allaient faire.
  • 12:33 - 12:37
    Vous savez, c'est le moment où le KKK,
    les Golden State Skinheads
  • 12:37 - 12:40
    et le Traditionalist Workers Party
  • 12:40 - 12:44
    tentent de montrer leur coordination dans
    la rue et de concrétiser leur politique.
  • 12:44 - 12:47
    Voilà pourquoi nous avons traité
    cette menace sérieusement,
  • 12:47 - 12:49
    pour pouvoir les empêcher
    physiquement de manifester
  • 12:49 - 12:51
    leur politique fasciste et
    raciste dans les rues.
  • 12:51 - 12:53
    Il y a eu beaucoup de
    préparation en amont,
  • 12:53 - 12:55
    beaucoup d'infrastructures
    mises en place
  • 12:55 - 12:58
    pour amener les gens qui venaient
    de toute la côte ouest,
  • 12:58 - 13:00
    pour qu'ils puissent aller à Sacramento.
  • 13:00 - 13:05
    Les équipes de médics ont été réunies
    et ont commencé à rassembler du matos.
  • 13:05 - 13:08
    Nous avons fait deux collectes pour
    acheter les fournitures médicales.
  • 13:08 - 13:10
    Des formations médicales
    qui ont été organisées.
  • 13:10 - 13:13
    La NLG [Guilde Nationale des Avocats]
    s'est vraiment mobilisée ..
  • 13:13 - 13:14
    une hotline juridique a été créée.
  • 13:14 - 13:19
    Il y aussi eu une immense aide de la part
    des groupes autochtones de Sacramento
  • 13:19 - 13:23
    qui nous ont vraiment soutenu de manières
    que je trouve très importantes,
  • 13:23 - 13:25
    et, j'espère, nous continuerons cette relation.
  • 13:25 - 13:28
    Donc, nous avons vraiment traités le 26 Juin
    non seulement comme une convergence
  • 13:28 - 13:31
    pour les anti-fascistes et
    anti-racistes, mais aussi
  • 13:31 - 13:33
    comme un moyen de commencer
    à construire ces réseaux.
  • 13:33 - 13:37
    Pour construire solidement et renforcer
    la confiance dans ces réseaux.
  • 13:37 - 13:39
    Pour être en mesure de les
    écraser partout où ils vont,
  • 13:39 - 13:41
    avant que le problème s'aggrave.
  • 13:41 - 13:44
    Qu'est ce putain de
    Traditionalist Workers Party?
  • 13:44 - 13:45
    Et pour quoi essaient-ils de manifester?
  • 13:45 - 13:51
    Le Traditionalist Workers Party est un
    groupe suprématiste et nationaliste blanc.
  • 13:51 - 13:53
    Ils revendiquent un fascisme classique.
  • 13:53 - 13:59
    Ils veulent la consolidation de l'économie
    et de l'Etat, pour une culture blanche.
  • 13:59 - 14:02
    Ils sont dirigés par un clown
    nommé Matthew Heimbach
  • 14:02 - 14:04
    qui vit quelque part sur la côte est.
  • 14:04 - 14:09
    Et ils essaient juste de consolider toutes
    ces différentes organisations suprématistes.
  • 14:09 - 14:17
    Et ils essaient de transposer leur politique
    de la rhétorique en-ligne au monde réel.
  • 14:17 - 14:22
    Leur postulat était que si ils pouvaient
    converger en Californie libérale,
  • 14:22 - 14:25
    alors ils pourraient converger partout
    dans le pays, matériellement.
  • 14:25 - 14:27
    C'est pourquoi nous avons
    consacré tant d'énergie
  • 14:27 - 14:29
    à empêcher cette manif tous ensemble.
  • 14:29 - 14:31
    Les militants anti-fascistes
    sont souvent dénoncés
  • 14:31 - 14:34
    par les libéraux et les
    soi-disant «progressistes»,
  • 14:34 - 14:36
    en particulier pour leur utilisation
    de tactiques violentes
  • 14:36 - 14:39
    lorsqu'ils sont confrontés
    à l'extrême droite.
  • 14:39 - 14:40
    Que répondez-vous à ces critiques
  • 14:40 - 14:43
    qui plaident pour une stratégie
    de non-violence et de désescalade
  • 14:43 - 14:45
    pour traiter ce type de groupes?
  • 14:45 - 14:48
    Ce qui me vient à l'esprit, quand
    les gens abordent ça, pour moi,
  • 14:48 - 14:50
    est ce que Howard Zinn cite:
  • 14:50 - 14:52
    "Vous ne pouvez pas être neutre
    dans un train en mouvement."
  • 14:52 - 14:56
    Notre société, et notre culture, ont
    déjà pris cette direction là.
  • 14:56 - 14:58
    L'hégémonie de notre société
    exige la violence.
  • 14:58 - 15:01
    Les noirs et les beurs,
    les trans, les queers, ..
  • 15:01 - 15:04
    nos identités sont tenues sous
    contrôle par la violence.
  • 15:04 - 15:07
    Que ce soit les exécutions publiques
    de noirs et beurs dans la rue,
  • 15:07 - 15:09
    l'incarcération de masse,
    les politiques de genre,
  • 15:09 - 15:12
    ce sont tous des moyens qui
    nous maintiennent violemment
  • 15:12 - 15:15
    dans une position subordonnée
    à la suprématie blanche,
  • 15:15 - 15:17
    au capitalisme, à l'Etat et
    à l'hégémonie, simplement.
  • 15:17 - 15:20
    Donc, notre libération exige
    tous les outils possibles,
  • 15:20 - 15:22
    qui incluent malheureusement
    la violence parfois.
  • 15:22 - 15:25
    Ce n'est pas comme si la violence
    était l'objectif de ces manifs.
  • 15:25 - 15:27
    Elle est un moyen de libération.
  • 15:27 - 15:28
    Et elle est un moyen d'auto-défense.
  • 15:28 - 15:31
    Le fascisme, en tant que
    mouvement social populaire,
  • 15:31 - 15:34
    se développe sur des sentiments
    généralisés de victimisation,
  • 15:34 - 15:38
    ou de déclin des privilège de secteurs
    socialement dominants de la société
  • 15:38 - 15:40
    comme la classe ouvrière blanche.
  • 15:40 - 15:43
    En réalisant cela, pensez-vous que
    des groupes comme le TWP
  • 15:43 - 15:46
    cherchent activement des
    confrontations physiques
  • 15:46 - 15:49
    afin d'attiser ces sentiments
    de victimisation masculine blanche
  • 15:49 - 15:50
    et d'attirer l'attention?
  • 15:50 - 15:53
    Et si oui, comment tenir compte
    de ce facteur dans la façon
  • 15:53 - 15:56
    dont les anti-fascistes, les
    féministes et anti-racistes
  • 15:56 - 15:58
    doivent répondre à leurs
    tentatives d'organisation?
  • 15:58 - 16:01
    Il n'y a pas d'issue à ce propos.
  • 16:01 - 16:05
    Pour les identités ostracisées: noir,
    beur, queer, trans, ce que tu veux ..
  • 16:05 - 16:09
    tous ces identités ostracisées qui ne
    sont pas des hommes ou des blancs,
  • 16:09 - 16:14
    notre libération et leur privilège sont
    contradictoires ... s'opposent l'un à l'autre.
  • 16:14 - 16:17
    Ils ne peuvent pas exister
    dans le même monde.
  • 16:17 - 16:21
    Donc, chaque fois que nous faisons valoir
    nos droits en tant qu'ostracisés,
  • 16:21 - 16:24
    que nous affirmons notre dignité,
    c'est un déclin de leur privilège.
  • 16:24 - 16:28
    On peut voir que beaucoup de groupes
    suprémacistes blancs dans ce style
  • 16:28 - 16:32
    ont éclos au moment où les États-Unis
    voient leur premier président noir,
  • 16:32 - 16:34
    et à l'ascension du mouvement
    Black Lives Matter.
  • 16:34 - 16:37
    Non pas que l'administration Obama
    soit une affirmation de cela,
  • 16:37 - 16:40
    mais, l'ascension du mouvement
    Black Lives Matter,
  • 16:40 - 16:43
    et la forte critique des pratiques
    policières racistes,
  • 16:43 - 16:45
    est un glissement du privilège blanc,
  • 16:45 - 16:49
    ou du moins un début de discours sur ce
    que ce privilège blanc inflige aux noirs.
  • 16:49 - 16:53
    Ainsi, il revient aux blancs,
    à la classe ouvrière blanche,
  • 16:53 - 16:57
    de réaliser que leur marginalisation
    n'est pas la faute aux autres:
  • 16:57 - 17:00
    la marginalisation est institutionnalisée..
  • 17:00 - 17:03
    et à cause de cela, nous sommes en fait
    sur le même côté dans cette lutte,
  • 17:03 - 17:06
    mais leur privilège les
    empêche de le reconnaître.
  • 17:06 - 17:10
    Les miettes de pouvoir qui leur sont
    données .... ils veulent maintenir.
  • 17:10 - 17:13
    Donc, soit ils se rendent compte
    qu'ils ont ce privilège,
  • 17:13 - 17:15
    et rejoignent le bon côté de l'histoire ....
  • 17:15 - 17:17
    soit nous leur reprenons ce privilège.
  • 17:17 - 17:18
    Ce sont les deux seules options.
  • 17:18 - 17:22
    Une grande partie de l'extrême-droite US
    semble partisane active de Donald Trump.
  • 17:22 - 17:23
    À quoi pensez-vous que cela est dû?
  • 17:23 - 17:28
    Et quelles vont être les conséquences à
    propos de la prochaine RNC à Cleveland
  • 17:28 - 17:30
    et sur le climat politique aux US
    plus généralement?
  • 17:30 - 17:35
    Eh bien, j'ai écouté le podcast de
    Heimbach et sa vision de Trump.. il dit:
  • 17:35 - 17:40
    si Trump ne prend pas la place qui lui
    revient en tant que président des US,
  • 17:40 - 17:42
    alors Trump devrait lancer
    son propre parti politique,
  • 17:42 - 17:46
    avec lequel le TWP et tous les autres
    groupes suprématistes blancs
  • 17:46 - 17:50
    pourraient se ranger derrière Trump,
    et défendre leurs programmes.
  • 17:50 - 17:54
    Donc, ils voient un peu Trump
    comme étant la tête électorale
  • 17:54 - 17:57
    de tous ces autres groupes
    suprématistes blancs.
  • 17:57 - 18:01
    Maintenant, pour revenir à l'incidence
    sur le RNC, c'est difficile à dire.
  • 18:01 - 18:08
    Les gens du Traditionalist Workers Party
    disent aller assurer la "sécurité" du RNC.
  • 18:08 - 18:12
    Ce qui est arrivé à Sacramento a créé
    un précédent pour la façon
  • 18:12 - 18:16
    dont les choses vont se passer,
    mais cela va vraiment dépendre
  • 18:16 - 18:20
    de ce à quoi les forces anti-fascistes et
    anti-racistes vont ressembler à Cleveland.
  • 18:20 - 18:22
    Nous savons déjà ce que le
    Traditionalist Workers Party
  • 18:22 - 18:25
    et tous ces autres groupes racistes
    sont capables de faire,
  • 18:25 - 18:28
    et ce qu'ils vont faire en fonction
    des faits de Sacramento.
  • 18:28 - 18:31
    Le niveau de violence
    potentielle a grimpé.
  • 18:31 - 18:34
    Nous commençons à voir,
    dans la confrontation directe,
  • 18:34 - 18:37
    avec des armes, avec
    des armes blanches
  • 18:37 - 18:41
    leur vrai mépris pour
    la sécurité des personnes.
  • 18:41 - 18:44
    C'est vraiment ça .. ça donne
    une idée de ce à quoi
  • 18:44 - 18:46
    ces manifs vont ressembler
    à encore plus grande échelle.
  • 18:46 - 18:49
    J'ai même vu sur certains
    de leurs sites web et forums,
  • 18:49 - 18:53
    qu'ils se critiquent eux-même de n'avoir
    apporté que des armes blanches.
  • 18:53 - 18:57
    Ils disent: "Si cette confrontation arrivait
    et que nous étions bien préparés,
  • 18:57 - 18:59
    elle serait réglée dans un bain de sang."
  • 18:59 - 19:00
    Voilà ce qu'ils ont dit.
  • 19:00 - 19:01
    Autre chose à ajouter?
  • 19:01 - 19:03
    Il est vraiment très important que
    lorsque les gens sortent
  • 19:03 - 19:05
    et prennent autant de
    risque dans les rues,
  • 19:05 - 19:08
    qu'ils se sentent soutenus
    par les gens autour d'eux ..
  • 19:08 - 19:10
    les camarades et leurs proches.
  • 19:10 - 19:15
    Une manière pour les gens de soutenir
    est de faire un don à rally.org/june26th
  • 19:15 - 19:19
    L'argent servira à couvrir surtout
    les coûts médicaux et le transport.
  • 19:19 - 19:22
    Nous avons eu 9 personnes blessées ..
    7 d'entre elles assez grièvement,
  • 19:22 - 19:27
    ont dû aller à l'hôpital, de sorte que l'argent
    dont vous faites don ira les soutenir.
  • 19:27 - 19:28
    Merci Brazo.
  • 19:28 - 19:30
    Et ce sera tout pour cette sédition de...
  • 19:30 - 19:32
    "C'est-la-fin-du-monde-tel-que
    -nous-le-connaissons-et-je-me-sens-bien"
  • 19:32 - 19:35
    Je veux envoyer un hourra massif
    aux potes qui ont fait don d'argent
  • 19:35 - 19:38
    pour nous aider à traverser
    ces jours de canicule.
  • 19:38 - 19:39
    Donc, merci beaucoup à:
  • 20:05 - 20:06
    Balchie!
  • 20:06 - 20:10
    Je veux aussi faire un accueil chaleureux
    aux nouveaux membres de la taconspiracy:
  • 20:10 - 20:12
    Leo et Aradore.
  • 20:12 - 20:13
    Corundas!
  • 20:13 - 20:15
    C'est tout pour l'instant.
  • 20:15 - 20:19
    Si vous vous dirigez vers le RNC ou DNC,
    rappelez-vous d'y aller avec des camarades.
  • 20:19 - 20:21
    Contactez les groupes qui
    offrent un soutien juridique,
  • 20:21 - 20:25
    et ne foutez pas le bordel avec des gens que
    vous ne connaissez pas depuis des années.
  • 20:25 - 20:27
    Restez sains et saufs ..
    mais par dessus tout ..
  • 20:27 - 20:29
    mettez leur une putain de misère!
  • 20:29 - 20:30
    Rendez-vous dans les rues, camarades!
Title:
LA PESTE NATIONALISTE
Description:

Cette semaine, nous abordons le vote historique du #Brexit au R-U, qui a déclenché une crise politique et un sentiment populiste anti-immigrant généralisé.
Nous nous tournons ensuite vers les États-Unis, où les effets à long terme du néolibéralisme et de la désillusion de l'appareil politique traditionnel en mène beaucoup vers l'extrême-droite réactionnaire et le conspirationnisme de droite. Nous terminons sur un entretien avec l'organisateur anti-raciste Brazo, qui nous éclaire sur les affrontements du 26 juin à Sacramento, opposant militants anti-fasciste et anti-racistes, aux membres du Traditionalist Workers Party (Parti Traditionaliste des Travailleurs).

more » « less
Video Language:
English
Duration:
20:48

French subtitles

Revisions Compare revisions