Return to Video

Les effets surprenants de la grossesse

  • 0:08 - 0:11
    Les muscles et les articulations
    se déplacent et se bousculent.
  • 0:11 - 0:17
    Le rythme du cœur s'accélère. Le sang
    rugit dans les artères et les veines.
  • 0:17 - 0:21
    Au cours d'une grossesse,
    chaque organe du corps change.
  • 0:21 - 0:24
    Déclenchés par une série d'hormones,
  • 0:24 - 0:27
    ces changements commencent
    dès le début de la grossesse.
  • 0:30 - 0:36
    Après la fécondation, l'embryon
    s'implante sur la paroi de l'utérus.
  • 0:36 - 0:40
    Parce que son ADN ne correspond pas
    exactement à celui de la mère,
  • 0:40 - 0:44
    le système immunitaire devrait en théorie
    le reconnaître comme un envahisseur,
  • 0:44 - 0:48
    l'attaquer, le détruire, comme
    pour d'autres bactéries ou microbes.
  • 0:48 - 0:52
    C'est le défi :
    le système immunitaire de la mère
  • 0:52 - 0:57
    doit protéger à la fois elle et le fœtus,
    mais ne peut pas agir comme d'habitude.
  • 0:57 - 1:01
    Ce n'est pas aussi simple qu'une
    diminution de la réponse immunitaire.
  • 1:01 - 1:06
    Nous commençons tout juste à comprendre
    qu'il s'agit d'une interaction complexe
  • 1:06 - 1:09
    impliquant de nombreux types différents
    de cellules immunitaires ;
  • 1:09 - 1:14
    certaines semblent protéger le fœtus de
    l'attaque d'autres cellules immunitaires.
  • 1:16 - 1:21
    L'organisme crée un bouchon antibactérien
    fait de mucus sur le col de l'utérus,
  • 1:21 - 1:24
    qui éloigne les germes
    et reste scellé jusqu'à l'accouchement.
  • 1:24 - 1:26
    A mesure que la grossesse progresse,
  • 1:26 - 1:30
    l'utérus se dilate vers le haut et vers
    l'extérieur avec le fœtus en croissance.
  • 1:30 - 1:34
    Pour faire de la place, les hormones
    appelée progestérone et relaxine
  • 1:34 - 1:36
    signalent aux muscles de se relâcher.
  • 1:36 - 1:41
    Les muscles du tube digestif
    se relâchent également,
  • 1:41 - 1:43
    ce qui les rend paresseux,
  • 1:43 - 1:47
    provoquant une constipation parce que
    le passage à travers est ralenti.
  • 1:47 - 1:49
    Les muscles relâchés
    au sommet de l'estomac
  • 1:49 - 1:52
    peuvent permettre à l'acide de s'échapper
    dans l'œsophage et la gorge,
  • 1:52 - 1:54
    provoquant des brûlures d'estomac
    et des reflux.
  • 1:54 - 1:57
    Ces changements peuvent aggraver
    les nausées matinales,
  • 1:57 - 2:03
    causées en partie par l'hormone HCG, qui
    peuvent aussi arriver à d'autres moments.
  • 2:03 - 2:06
    Lorsque l'utérus grandit,
    il pousse sur le diaphragme,
  • 2:06 - 2:10
    le muscle qui dilate et contracte
    la poitrine à chaque respiration.
  • 2:10 - 2:13
    Cela limite la portée du diaphragme.
  • 2:13 - 2:18
    Pour compenser, l'hormone progestérone
    agit comme un stimulant respiratoire,
  • 2:18 - 2:21
    faisant respirer la femme enceinte
    plus rapidement afin qu'elle et le bébé
  • 2:21 - 2:25
    puissent recevoir suffisamment d'oxygène
    avec une capacité pulmonaire amoindrie.
  • 2:25 - 2:29
    Cela peut créer pour la femme enceinte
    une sensation d'essoufflement.
  • 2:29 - 2:33
    Pendant ce temps, les reins
    fabriquent plus d'érythropoïétine,
  • 2:33 - 2:36
    une hormone qui augmente
    la production de globules rouges.
  • 2:39 - 2:44
    Les reins conservent un surplus d'eau et
    sel plutôt que de les filtrer dans l'urine
  • 2:44 - 2:46
    pour augmenter le volume du sang.
  • 2:46 - 2:51
    Le volume sanguin d'une femme enceinte
    augmente de 50 % ou plus.
  • 2:51 - 2:52
    Mais il est aussi un peu dilué,
  • 2:52 - 2:56
    parce qu'il n'a que 25%
    de globules rouges en plus.
  • 2:56 - 3:00
    L'organisme créé des cellules sanguines
    en utilisant le fer de l'alimentation.
  • 3:00 - 3:04
    Mais le fœtus construit également
    son propre système d'approvisionnement
  • 3:04 - 3:06
    à partir des nutriments de
    l'alimentation de la mère
  • 3:06 - 3:09
    lui laissant moins de fer
    et d'autres nutriments pour elle.
  • 3:09 - 3:12
    Le cœur doit travailler très dur
    pour pomper tout ce sang
  • 3:12 - 3:14
    à travers le corps et le placenta.
  • 3:14 - 3:17
    Le rythme cardiaque
    d'une femme enceinte augmente,
  • 3:17 - 3:21
    mais les changements de pression
    artérielle ne sont toujours pas compris.
  • 3:21 - 3:23
    C'est un domaine de recherche important,
  • 3:23 - 3:26
    parce que certaines des plus
    graves complications
  • 3:26 - 3:29
    sont liés au cœur
    et à la pression artérielle.
  • 3:29 - 3:32
    L'utérus en expansion
    peut faire pression sur les veines
  • 3:32 - 3:35
    provoquant une accumulation de fluides
    dans les jambes et les pieds.
  • 3:35 - 3:39
    S'il appuie sur une grosse veine
    appelée la veine cave inférieure,
  • 3:39 - 3:42
    cela pourrait interférer avec le sang
    qui revient au cœur,
  • 3:42 - 3:47
    créant une chute de la pression artérielle
    après avoir été longtemps debout.
  • 3:47 - 3:51
    Certains de ces changements commencent
    à s'inverser avant même la naissance.
  • 3:51 - 3:55
    Peu avant l'accouchement,
    le fœtus descend,
  • 3:55 - 3:57
    diminuant la pression sur le diaphragme,
  • 3:57 - 4:01
    permettant à la femme enceinte de
    prendre des respirations plus profondes.
  • 4:01 - 4:02
    Pendant le travail et l'accouchement,
  • 4:02 - 4:06
    une grande partie des liquides est perdue
    lorsque la poche des eaux se perce.
  • 4:09 - 4:13
    L'utérus se rétrécit dans les semaines
    qui suivent la naissance.
  • 4:13 - 4:17
    Comme le reste du corps,
    la grossesse affecte le cerveau
  • 4:17 - 4:20
    mais ses effets sont
    parmi les moins bien compris.
  • 4:20 - 4:23
    Des études récentes montrent
    des scanners cérébraux différents
  • 4:23 - 4:26
    après une grossesse
    et la parentalité précoce,
  • 4:26 - 4:28
    et suggèrent que ces changements
    sont adaptables.
  • 4:28 - 4:32
    Cela signifie qu'ils pourraient aider
    avec les compétences parentales,
  • 4:32 - 4:38
    comme une capacité accrue à lire les
    visages puisque les bébés ne parlent pas.
  • 4:38 - 4:41
    Le manque d'informations sur les effets
    de la grossesse sur le cerveau
  • 4:41 - 4:47
    met en évidence une vérité : la plupart
    des recherches autour de la grossesse
  • 4:47 - 4:51
    se sont concentrées sur le fœtus,
    plutôt que les femmes enceintes.
  • 4:51 - 4:54
    Les expériences de grossesse
    sont très variées,
  • 4:54 - 4:59
    dans la fourchette de grossesses saines
    et en raison des problèmes de santé,
  • 4:59 - 5:02
    de nouvelles recherches nous aideront
    à comprendre pourquoi,
  • 5:02 - 5:05
    et développer des traitements efficaces
    le cas échéant.
  • 5:05 - 5:09
    En attendant,
    chaque grossesse est différente,
  • 5:09 - 5:12
    et il est important de consulter
    un médecin pour toute question spécifique.
  • 5:13 - 5:17
    Aujourd'hui, nous prenons
    un virage passionnant,
  • 5:17 - 5:22
    à mesure que la recherche se développe
    sur l'étonnante biologie de la grossesse.
Title:
Les effets surprenants de la grossesse
Speaker:
TED-Ed
Description:

Voir la leçon complète: https://ed.ted.com/lessons/the-surprising-effects-of-pregnancy

Les muscles et les articulations se déplacent et se bousculent. Le rythme des battements du cœur s'accélère. Le sang rugit dans les artères et les veines. Au cours d'une grossesse, tous les organes du corps changent. Déclenchés par une série d'hormones, ces changements commencent dès le début de la grossesse. Explorez ce que nous savons, et ne savons pas, sur les effets de la grossesse sur le corps et le cerveau.

Leçon de TED-Ed, réalisée par Roxane Campoy et Charlotte Cambon.

more » « less
Video Language:
English
Team:
TED
Project:
TED-Ed
Duration:
05:25

French subtitles

Revisions