French subtitles

← Pourquoi nous devons tous pratiquer les premiers soins émotionnels | Guy Winch | TEDxLinnaeusUniversity

Get Embed Code
25 Languages

Showing Revision 13 created 04/22/2020 by eric vautier.

  1. J'ai grandi avec mon vrai jumeau,
  2. qui était un frère
    incroyablement affectueux.
  3. Une chose quand on est un jumeau :
  4. cela fait de vous un expert
    de la détection du favoritisme.
  5. Si son cookie était légèrement plus gros
    que mon cookie, j'avais des questions.
  6. Clairement, je ne mourais pas de faim.
  7. (Rires)
  8. Quand je suis devenu psychologue,
  9. j'ai commencé à remarquer
    un autre genre de favoritisme.
  10. C'est à quel point nous valorisons
    le corps bien plus que l'esprit.
  11. J'ai passé neuf ans à l'université
    pour obtenir mon doctorat en psychologie
  12. et je ne peux pas vous dire
  13. combien de gens regardent
    ma carte de visite et disent :
  14. « Oh, un psychologue,
    donc pas un vrai médecin. »
  15. Comme si je devais
    mettre cela sur ma carte.
  16. (Rires)
  17. Ce favoritisme dont nous faisons preuve
    envers le corps plutôt que l'esprit,
  18. je le vois partout.
  19. Récemment, j'étais chez des amis
  20. et leur enfant de cinq ans
    se préparait à aller dormir.
  21. Il se tenait sur un tabouret
    à côté du lavabo, se brossant les dents,
  22. quand il a glissé
  23. et s'est écorché la jambe
    en tombant du tabouret.
  24. Il a pleuré une minute,
    puis il s'est relevé,
  25. est remonté sur le tabouret
    et a attrapé une boîte de pansements
  26. pour en mettre un sur sa coupure.
  27. Cet enfant pouvait à peine
    lacer ses chaussures,
  28. mais il savait
    qu'il faut couvrir une coupure
  29. pour qu'elle ne s'infecte pas
  30. et qu'il faut prendre soin de ses dents
    en les brossant deux fois par jour.
  31. Nous savons tous comment entretenir
    notre santé physique
  32. et comment pratiquer
    l'hygiène dentaire, n'est-ce pas ?
  33. Nous le savons depuis nos cinq ans.
  34. Mais que savons-nous sur l'entretien
    de notre santé psychologique ?
  35. Eh bien, rien.
  36. Qu'apprenons-nous à nos enfants
    sur l'hygiène émotionnelle ?
  37. Rien.
  38. Comment se fait-il
    que nous passions plus de temps
  39. à prendre soin de nos dents
    que de notre esprit ?
  40. Pourquoi notre santé physique
    nous est-elle tellement plus importante
  41. que notre santé psychologique ?
  42. Vous savez que nous subissons
    des blessures psychologiques
  43. encore plus souvent
    que des blessures physiques.
  44. Des blessures telles que l'échec,
    le rejet ou la solitude,
  45. et elles peuvent empirer
    si nous les ignorons.
  46. Elles peuvent affecter notre vie
    de façons dramatiques.
  47. Pourtant, même s'il y a des techniques
    scientifiquement prouvées
  48. que nous pourrions utiliser
  49. pour soigner ce genre
    de blessures psychologiques,
  50. nous ne le faisons pas.
  51. Cela ne nous traverse même pas l'esprit
    que nous devrions le faire.
  52. « Tu te sens déprimé ?
    reprends-toi, c'est dans ta tête. »
  53. Pouvez-vous imaginer dire cela
    à quelqu'un qui a une jambe cassée :
  54. « Reprends-toi, c'est dans ta jambe » ?
  55. (Rires)
  56. Il est temps de combler l'écart entre
    notre santé physique et psychologique.
  57. Il est temps de les considérer
    de façon plus égale.
  58. Plus comme des jumeaux.
  59. En parlant de jumeaux,
    mon frère est également psychologue.
  60. Donc il n'est pas non plus
    un vrai médecin.
  61. (Rires)
  62. Nous n'avons cependant
    pas étudié ensemble.
  63. En fait, la chose la plus difficile
    que j'ai faite dans ma vie
  64. a été de déménager de l'autre côté
    de l'Atlantique, à New York,
  65. pour obtenir mon doctorat en psychologie.
  66. Nous avons alors été séparés
    pour la première fois de notre vie
  67. et la séparation a été brutale
    pour nous deux.
  68. Mais alors qu'il demeurait
    entouré par la famille et des amis,
  69. j'étais seul dans un nouveau pays.
  70. Nous nous manquions terriblement
  71. mais les appels internationaux
    étaient terriblement chers à l'époque
  72. et nous ne pouvions nous permettre
    de parler que cinq minutes par semaine.
  73. Quand notre anniversaire est arrivé,
  74. le premier que nous n'allions pas
    passer ensemble,
  75. nous avons décidé de faire des folies
  76. et cette semaine-là,
    nous allions nous appeler 10 minutes.
  77. J'ai passé la matinée
    à faire les cent pas dans ma chambre,
  78. attendant qu'il appelle,
  79. attendant
  80. et attendant,
  81. mais le téléphone n'a pas sonné.
  82. Étant donné le décalage horaire,
  83. j'ai supposé qu'il était sorti
    avec des amis et appellerait plus tard.
  84. A l'époque, il n'y avait pas
    de téléphones portables.
  85. Mais il n'a pas appelé.
  86. Et j'ai commencé à réaliser
    qu'après avoir été absent plus de 10 mois,
  87. je ne lui manquais plus
    comme il me manquait.
  88. Je savais qu'il appellerait
    le lendemain matin,
  89. mais cette nuit-là a été l'une
    des plus tristes et longues de ma vie.
  90. Je me suis réveillé le lendemain matin,
  91. j'ai jeté un œil au téléphone
  92. et j'ai réalisé que je l'avais décroché
  93. la veille en faisant les cent pas.
  94. Je suis sorti du lit,
  95. j'ai replacé le combiné
  96. et il a sonné une seconde plus tard :
  97. c'était mon frère et il était furieux.
  98. (Rires)
  99. Cela a également été la nuit
    la plus triste et longue de sa vie.
  100. J'ai essayé d'expliquer
    ce qu'il s'était passé mais il a dit :
  101. « Je ne comprends pas,
    si tu as vu que je ne t'appelais pas,
  102. pourquoi n'as-tu pas décroché
    le téléphone pour m'appeler ? »
  103. Il avait raison.
  104. Pourquoi ne l'avais-je pas appelé ?
  105. A l'époque, je n'avais pas de réponse
  106. mais j'en ai une aujourd'hui
    et elle est simple :
  107. la solitude.
  108. La solitude occasionne
    une blessure psychologique profonde.
  109. Une qui altère nos perceptions
  110. et embrouille notre réflexion.
  111. Elle nous fait croire
  112. que ceux qui nous entourent
    nous aiment bien moins qu'en réalité.
  113. Elle nous fait avoir peur
    de tendre la main :
  114. pourquoi s'exposer au rejet et au chagrin
  115. quand votre cœur souffre déjà
    plus que vous ne pouvez le supporter ?
  116. A l'époque, j'étais en proie
    à une réelle solitude,
  117. mais j'étais entouré
    de gens toute la journée
  118. alors cela ne m'a jamais
    traversé l'esprit.
  119. Mais la solitude est purement définie
    de façon subjective.
  120. Elle dépend uniquement
    de si vous vous sentez
  121. émotionnellement ou socialement
    déconnecté de ceux qui vous entourent.
  122. Et c'était mon cas.
  123. Beaucoup de recherche
    a été effectuée sur la solitude
  124. et c'est horrifiant.
  125. La solitude ne fait pas que
    vous rendre malheureux,
  126. elle vous tue.
  127. Je ne plaisante pas.
  128. La solitude chronique accroît vos risques
    de mort précoce de 14%.
  129. 14%.
  130. La solitude entraîne une tension élevée,
    un cholestérol élevé,
  131. elle muselle même le fonctionnement
    de votre système immunitaire,
  132. vous rendant vulnérable
    à tous types d'affections et de maladies.
  133. En fait, les scientifiques ont conclu
  134. que la solitude chronique
    représente un risque aussi important
  135. pour votre santé à long terme
    et votre longévité que le tabagisme.
  136. Les paquets de cigarettes
    ont des avertissements disant :
  137. « Ceci pourrait vous tuer. »
  138. Mais ce n'est pas le cas de la solitude.
  139. C'est pourquoi il est si important
  140. que nous priorisions
    notre santé psychologique,
  141. que nous pratiquions
    l'hygiène émotionnelle,
  142. car vous ne pouvez pas soigner
    une blessure psychologique
  143. si vous ne savez même pas
    que vous êtes blessé.
  144. [Faites attention
    à la douleur émotionnelle]
  145. La solitude n'est pas
    la seule blessure psychologique
  146. qui altère nos perceptions et nous trompe.
  147. [L'échec]
  148. L'échec en fait de même.
  149. Un jour, j'ai visité une garderie
  150. où j'ai vu trois jeunes enfants
    jouer avec des jouets identiques.
  151. Vous deviez faire glisser le bouton rouge
    et un chien mignon sortait.
  152. Une petite fille a essayé de tirer
    sur le bouton violet, puis de le pousser,
  153. puis elle s'est assise
    et a regardé la boîte,
  154. la lèvre inférieure tremblante.
  155. Le petit garçon à côté d'elle
    a regardé cela se produire,
  156. s'est tourné vers sa boîte
    et a éclaté en sanglots
  157. sans même la toucher.
  158. Pendant ce temps, une autre petite fille
    a essayé tout ce à quoi elle pensait
  159. jusqu'à faire glisser le bouton rouge,
  160. le chien mignon est sorti
    et elle a poussé un cri de joie.
  161. Trois jeunes enfants
    avec des jouets identiques
  162. mais des réactions
    très différentes face à l'échec.
  163. Les deux premiers enfants
    étaient tout à fait capables
  164. de faire glisser le bouton rouge.
  165. La seule chose qui les a
    empêchés de réussir,
  166. c'est que leur esprit les a amenés
    à croire qu'ils ne le pouvaient pas.
  167. Les adultes sont également
    constamment dupés de cette façon.
  168. Nous avons tous par défaut
    un jeu de sentiments et de croyances
  169. qui est provoqué quand nous rencontrons
    des frustrations et des revers.
  170. Avez-vous conscience de comment
    votre esprit réagit face à l'échec ?
  171. Vous le devez,
  172. car si votre esprit
    essaye de vous convaincre
  173. que vous êtes incapable de quelque chose
  174. et vous le croyez,
  175. alors comme ces deux jeunes enfants,
    vous vous sentirez impuissant
  176. et vous arrêterez d'essayer trop tôt
    ou n'essayerez pas du tout.
  177. Vous serez alors encore plus convaincu
    de ne pas pouvoir réussir.
  178. C'est pourquoi tant de gens
    opèrent en deçà de leur potentiel,
  179. car quelque part en chemin,
  180. parfois un seul échec les a convaincus
    qu'ils ne pouvaient pas réussir
  181. et ils le croient.
  182. Une fois que nous sommes
    convaincus de quelque chose,
  183. il est très difficile de changer d'avis.
  184. J'ai appris cette leçon à mes dépens.
  185. Quand j'étais adolescent, avec mon frère,
  186. nous étions en voiture avec des amis
    sur une route sombre, de nuit,
  187. quand la police nous a arrêtés.
  188. Il y avait eu un cambriolage dans le coin,
    ils cherchaient des suspects.
  189. L'agent s'est approché de la voiture
  190. et a éclairé le conducteur
    avec sa lampe de poche,
  191. puis mon frère à l'avant, puis moi.
  192. Puis il a ouvert grand les yeux
    et il a dit :
  193. « J'ai déjà vu votre visage, mais où ? »
  194. (Rires)
  195. Et j'ai dit : « Sur le siège passager. »
  196. (Rires)
  197. Mais pour lui, cela n'avait aucun sens.
  198. Il pensait donc que j'étais
    sous l'emprise de la drogue.
  199. (Rires)
  200. Alors il m'a sorti de la voiture,
    il m'a fouillé,
  201. il m'a fait marcher
    jusqu'à la voiture de police
  202. et seulement une fois qu'il avait vérifié
    que je n'avais pas de casier,
  203. j'ai pu lui montrer que j'avais
    un jumeau sur le siège passager.
  204. Mais même alors que nous partions,
    on voyait sur son visage
  205. qu'il était convaincu
    que je m'en tirais à bon compte.
  206. Il est difficile de changer d'avis
    une fois que nous sommes convaincus.
  207. Il est tout à fait naturel de se sentir
    démoralisé ou vaincu après un échec,
  208. mais vous ne pouvez pas vous permettre
  209. d'être convaincu
    que vous ne pouvez pas réussir.
  210. Vous devez combattre
    le sentiment d'impuissance.
  211. Vous devez prendre
    le contrôle de la situation
  212. et vous devez interrompre ce genre
    de cercle vicieux avant qu'il ne commence.
  213. [Arrêtez les saignements émotionnels]
  214. Notre esprit et nos sentiments
  215. ne sont pas les amis fiables
    que nous pensions qu'ils étaient.
  216. Ce sont plutôt des amis
    à l'humeur particulièrement changeante
  217. qui peuvent être encourageants un moment
    et très déplaisants le suivant.
  218. J'ai travaillé avec une femme
  219. qui, après 20 ans de mariage
    et un divorce épouvantable,
  220. était enfin prête
    pour son premier rencard.
  221. Elle avait rencontré le type en ligne,
    il semblait très gentil et accompli
  222. et surtout, il semblait
    être très intéressé par elle.
  223. Elle était très enthousiaste,
    elle a acheté une nouvelle robe
  224. et ils se sont rencontrés pour un verre
    dans un bar luxueux de New York.
  225. Dix minutes après le début du rencard,
    l'homme s'est levé et a dit :
  226. « Je ne suis pas intéressé » et est parti.
  227. [Le rejet]
  228. Le rejet est extrêmement douloureux.
  229. La femme était si blessée
    qu'elle était paralysée.
  230. Tout ce qu'elle a pu faire
    a été d'appeler une amie.
  231. Et voici ce que l'amie a dit :
    « A quoi t'attendais-tu ?
  232. Tu as des hanches larges,
    tu n'as rien d'intéressant à dire,
  233. pourquoi un homme beau
    et accompli comme lui
  234. sortirait avec une nulle comme toi ? »
  235. Choquant, n'est-ce pas,
    que cette amie puisse être si cruelle ?
  236. Mais ce serait bien moins choquant
  237. si je vous disais que ce n'était pas
    l'amie qui a dit cela.
  238. C'est ce que la femme
    s'est dit à elle-même.
  239. C'est quelque chose que nous faisons tous,
  240. en particulier après avoir été rejeté.
  241. Nous commençons tous à réfléchir
    à nos erreurs et à nos défauts,
  242. à ce que nous aimerions
    être ou ne pas être,
  243. nous nous insultons,
  244. peut-être pas si violemment,
    mais nous le faisons tous.
  245. C'est intéressant que nous le faisions,
  246. car notre estime de nous-même
    est déjà blessée.
  247. Pourquoi voudrions-nous
    lui porter encore plus atteinte ?
  248. Nous n'empirerions pas
    une blessure physique exprès.
  249. Après vous être coupé,
    vous ne décideriez pas :
  250. « Je vais prendre un couteau et voir
    si je peux la rendre plus profonde. »
  251. Mais nous faisons constamment cela
    avec les blessures psychologiques.
  252. Pourquoi ?
  253. A cause d'une mauvaise
    hygiène émotionnelle.
  254. Car nous ne priorisons pas
    notre santé psychologique.
  255. Nous savons de dizaines d'études
  256. que quand votre estime de vous
    est plus faible,
  257. vous êtes plus vulnérable
    au stress et à l'anxiété,
  258. que les échecs et les rejets font plus mal
  259. et qu'il vous faut plus de temps
    pour vous en remettre.
  260. Quand vous êtes rejeté,
    la première chose que vous devriez faire,
  261. c'est de raviver votre estime de vous,
  262. pas de rejoindre Fight Club
    et de la réduire en bouillie.
  263. Quand vous souffrez émotionnellement,
  264. ayez autant de compassion envers vous-même
  265. que vous en attendriez
    de la part d'un très bon ami.
  266. [Protégez votre estime de vous]
  267. Nous devons détecter nos habitudes
    psychologiques malsaines et les changer.
  268. L'une des plus malsaines
    et courantes est la rumination.
  269. Ruminer, c'est remâcher.
  270. C'est quand votre patron vous crie dessus,
  271. que votre professeur
    vous fait vous sentir idiot en cours
  272. ou que vous avez
    une grosse dispute avec un ami
  273. et que vous ne pouvez pas arrêter
  274. de vous repasser la scène
    durant des jours,
  275. parfois pendant des semaines.
  276. Ruminer ainsi des événements pénibles
  277. peut facilement devenir une habitude,
    et une habitude très coûteuse,
  278. car en passant tant de temps
  279. focalisé sur des pensées
    pénibles et négatives,
  280. vous vous exposez à un risque important
  281. de développer une dépression clinique,
    de l'alcoolisme, des troubles alimentaires
  282. et même une maladie cardiovasculaire.
  283. Le problème est que l'envie de ruminer
    peut sembler très forte, très importante,
  284. c'est donc une habitude
    qu'il est difficile d'arrêter.
  285. Je le sais pertinemment,
  286. car il y a un peu plus d'un an,
    j'ai moi-même développé cette habitude.
  287. On a diagnostiqué à mon frère jumeau
    un lymphome non hodgkinien de stade III.
  288. Son cancer était extrêmement agressif,
  289. il avait des tumeurs visibles
    sur tout le corps.
  290. Il a dû commencer
    une chimiothérapie agressive.
  291. Je ne pouvais pas arrêter de penser
    à ce qu'il traversait,
  292. je ne pouvais pas arrêter de penser
    à combien il souffrait,
  293. même s'il ne s'est jamais plaint,
    pas une seule fois.
  294. Il avait cette mentalité
    incroyablement positive.
  295. Sa santé psychologique était remarquable.
  296. J'étais physiquement en bonne santé,
  297. mais psychologiquement,
    j'étais dans un sale état.
  298. Mais je savais quoi faire.
  299. Les études nous disent
    que même une distraction de deux minutes
  300. suffit à se défaire de l'envie de ruminer.
  301. A chaque fois que j'avais une pensée
    inquiétante, pénible, négative,
  302. je me forçais à me concentrer
    sur autre chose
  303. jusqu'à ce que l'envie passe.
  304. En l'espace d'une semaine,
    ma perspective a complètement changé
  305. et je suis devenu plus positif
    et plus optimiste.
  306. [Luttez contre les pensées négatives]
  307. Neuf semaines après le début
    de sa chimiothérapie,
  308. mon frère a passé une tomodensitométrie
  309. et j'étais à ses côtés
    quand il a obtenu les résultats.
  310. Toutes les tumeurs avaient disparu.
  311. Il lui restait encore
    trois séances de chimiothérapie,
  312. mais nous savions qu'il s'en remettrait.
  313. Cette photo a été prise
    il y a deux semaines.
  314. En prenant des mesures
    quand vous vous sentez seul,
  315. en changeant votre réponse face à l'échec,
  316. en protégeant votre estime de vous,
  317. en luttant contre les pensées négatives,
  318. vous n'allez pas seulement
    guérir vos blessures psychologiques,
  319. vous allez développer
    de la résilience émotionnelle,
  320. vous allez vous épanouir.
  321. Il y a 100 ans, les gens ont commencé
    à pratiquer l'hygiène personnelle
  322. et l'espérance de vie
    a augmenté de plus de 50%
  323. en l'espace de quelques décennies.
  324. Je crois que notre qualité de vie
    pourrait augmenter aussi considérablement
  325. si nous commencions tous
    à pratiquer l'hygiène émotionnelle.
  326. Pouvez-vous imaginer
    à quoi le monde ressemblerait
  327. si tout le monde était
    en meilleure forme psychologique,
  328. s'il y avait moins de solitude
    et moins de dépression,
  329. si les gens savaient surmonter l'échec,
  330. s'ils se sentaient mieux
    dans leur peau et plus capables,
  331. s'ils étaient plus heureux
    et plus épanouis ?
  332. Je le peux, car c'est le monde
    dans lequel je veux vivre
  333. et c'est également le monde
    dans lequel mon frère veut vivre.
  334. Si vous vous informez
    et changez quelques simples habitudes,
  335. c'est le monde dans lequel
    nous pouvons tous vivre.
  336. Merci beaucoup.
  337. (Applaudissements)