YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Quelle heure est-il sur Mars ?

Get Embed Code
17 Languages

Showing Revision 11 created 04/23/2017 by Shadia Ramsahye.

  1. De nombreuses personnes parmi vous
    avez vu : « Seul sur Mars ».
  2. Pour ceux qui ne l'ont pas vu,
    c'est un film sur un astronaute
  3. qui est isolé sur Mars,
    et sur ses efforts pour survivre
  4. jusqu'à ce qu'une équipe de sauvetage
    viennent le chercher depuis la Terre.
  5. Heureusement, la terre parvient
    à ré-établir la communication
  6. avec le héros, l'astronaute Watney,
  7. il n'est donc plus seul sur Mars
    jusqu'au moment où on vient le sauver.
  8. Quand vous regardez ce film,
    ou si vous ne l'avez pas vu,
  9. quand vous pensez à Mars,
  10. vous imaginez probablement
    combien c'est loin, et distant.
  11. Mais vous n'avez sans doute pas pensé

  12. à quoi peut ressembler la logistique
    quand on travaille sur une autre planète,
  13. quand on vit sur deux planètes,
  14. quand il y a des gens sur Terre,
    et des rovers, ou des gens, sur Mars.
  15. Imaginez vos amis, membres
    de la famille, ou des collègues,
  16. basés en Californie, la Côte Ouest,
    ou d'autres régions du monde.
  17. Quand on essaie de communiquer avec eux,
  18. on réfléchit d'abord à quelle heure
    il peut bien être en Californie.
  19. Ne vais-je pas les réveiller ?
  20. Est-ce raisonnable
    de les appeler maintenant ?
  21. Même quand on interagit
    avec des collègues en Europe,
  22. on pense immédiatement ceci :
  23. « Comment se coordonner pour communiquer
    lorsqu'on est physiquement éloigné ? »
  24. On n'a personne sur Mars, maintenant,
    mais on a des véhicules.
  25. Maintenant, il est 6:10 du matin,
    pour Curiosity, sur Mars.
  26. 6:10, donc, sur Mars.
  27. Nous avons 4 véhicules sur Mars.
  28. Les Etats-Unis ont envoyé 4 rovers
    sur Mars depuis la moitié des années 90.
  29. J'ai eu le grand privilège de travailler
    sur 3 d'entre eux.
  30. Je suis ingénieure d'engins spatiaux,
    ingénieure opérationnelle,
  31. au laboratoire de Propulsion de la NASA,
    à Los Angeles, en Californie.
  32. Ces véhicules sont nos robots émissaires.
  33. Ils sont nos yeux et nos oreilles,
    et ils voient la planète pour nous,
  34. jusqu'à ce que nous puissions
    y envoyer des gens.
  35. On apprend comment être opérationnel
    sur d'autres planètes grâce à eux.
  36. Avant d'envoyer des gens,
    on envoie donc des robots.
  37. La raison pour laquelle il y a
    une différence d'horaire sur Mars,
  38. par rapport à nous, maintenant,
  39. c'est parce que un jour martien
    est plus long qu'un jour terrestre.
  40. Sur Terre, il y a 24 heures dans un jour.
  41. C'est en effet le temps nécessaire
    à la Terre pour effectuer
  42. une rotation sur elle-même.
  43. Donc, notre jour dure 24 heures.
  44. Mais Mars a besoin de 24 h 40 minutes
    environ pour effectuer une rotation.
  45. Par conséquent, un jour martien dure
    40 minutes de plus qu'un jour terrestre.
  46. Les membres des équipes qui exploitent
    les véhicules sur Mars, comme celle-ci,
  47. -- c'est une des équipes
    dont je fais partie,
  48. habituellement je m’assois ici,
    à cette table --
  49. vivent sur Terre,
    mais travaillent sur Mars.
  50. Nous devons donc penser comme si
    nous étions sur Mars, avec le rover.
  51. Notre mission, la mission de cette équipe,
    dont je fait partie,
  52. est d'envoyer les instructions au véhicule
    pour ses activités du lendemain.
  53. On lui dit où il doit aller ou forer,
    et faire ce qu'il doit faire.
  54. Durant son sommeil,
    le rover dort la nuit,
  55. parce qu'il doit recharger ses batteries,
  56. et qu'il doit aussi encaisser
    la nuit glaciale sur Mars.
  57. Donc, il dort.
  58. Pendant son sommeil, nous,
    nous préparons son programme du lendemain.
  59. Je fais partie de l'équipe de nuit
    martienne.
  60. (Rires)
  61. Pour me rendre au travail sur Terre,
    à la même heure chaque jour, sur Mars,
  62. disons que je dois être
    au boulot à 17 heures,
  63. mon équipe commence le travail
    à 17 heures martiennes, chaque jour,
  64. donc chaque jour, on retarde de 40 minutes
    notre arrivée au boulot sur Terre,
  65. pour rester synchrone avec Mars.
  66. C'est comme changer
    d'un fuseau horaire tous les jours.
  67. Le jour 1, on commence à 8h,
    le lendemain, à 8h40,
  68. le jour 3, à 9h20,
  69. et le jour suivant à 10h.
  70. On retarde notre arrivée
    de 40 minutes tous les jours,
  71. jusqu'à ce que le travail
    commence au milieu de la nuit,
  72. le milieu de la nuit terrestre.
  73. OK ? Vous imaginez bien
    que c'est compliqué.
  74. Nous avons donc une montre martienne.
  75. (Rires)
  76. (Applaudissements)
  77. Je pense qu'ils vont
    faire un zoom dessus.
  78. (Applaudissements)
  79. Le mouvement de cette montre
    a été ajusté mécaniquement
  80. pour tourner plus lentement.
  81. OK ? Au départ,
  82. j'ai cette montre depuis 2004,
  83. quand Spirit et Opportunity
    ont atterri sur Mars.
  84. Au départ, on n'imaginait pas
  85. que nous aurions besoin
    d'une montre martienne.
  86. On pensait que l'heure
    sur nos ordinateurs
  87. et sur les écrans de contrôle
    suffirait.
  88. Et bien non, pas vraiment.
  89. Parce que, en fait, nous ne faisions
    pas que travailler à l'heure de Mars,
  90. nous vivions à l'heure de Mars.
  91. Et cela nous a immédiatement
    perturbé sur l'heure qu'il était.
  92. On avait littéralement besoin
    de cette chose à notre poignet
  93. pour nous dire l'heure sur Terre,
    et l'heure sur Mars.
  94. Il n'y avait pas que l'horaire martien
    qui était confus.
  95. Nous avions aussi besoin
    d'en parler ensemble.
  96. Nous appelons un jour martien : « sol »,
    et il dure 24 heures 40 minutes.
  97. Quand on parle de quelque chose
    qui a lieu sur Terre,
  98. on dit : « aujourd'hui ».
  99. Si ça a lieu sur Mars, on dit :
    « ausold'hui ».
  100. (Rires)
  101. Hier, devient sur mars : « Hiersol ».
  102. On n'a bien-entendu pas eu l'intention
    d'inventer une nouvelle langue.
  103. C’était très déroutant.
  104. Je me souviens d'une fois
    où quelqu'un m'a dit :
  105. « Je voudrais faire ça et ça
    sur le rover demain. »
  106. Et je réponds : « Demain,
    demain sur Mars, ou demain ? »
  107. Nous avons créé cette terminologie
    parce que nous devions communiquer.
  108. (Rires)
  109. Demain est donc devenu : « demasol »
    ou « solmain ».
  110. C'est un choix personnel de vocabulaire.
  111. Un peu comme certains parlent de soda
    et d'autre de coca,
  112. chez nous, il y a des gens qui disent
    « demasol » et d'autres « solmain ».
  113. Après quelques années de travail
    au sein de ces missions,
  114. j'ai remarqué que ceux qui travaillent
    sur les rovers, nous disons : « demasol ».
  115. Mais ceux qui bossent
    sur des missions martiennes sans rover,
  116. disent : « demasoul ».
  117. Je peux savoir sur quel type de missions
    vous travaillez selon votre accent.
  118. (Rires)
  119. (Applaudissements)
  120. On a des montres, une langue.
    Vous en percevez le sens, n'est-ce-pas ?
  121. Le but est de ne pas
    s’emmêler les pinceaux.
  122. Cependant, même la journée
    terrestre nous perturbe.
  123. Si on vient travailler maintenant,
  124. alors que c'est le milieu
    de la nuit martienne,
  125. et que la lumière du dehors
    illumine nos fenêtres,
  126. cela nous perturbe aussi.
  127. Vous constatez sur ces photos
    de la salle de contrôle
  128. que tous les volets sont fermés.
  129. Ainsi, la lumière ne nous distrait pas.
  130. On a fermé les volets partout
    une semaine avant l'atterrissage.
  131. Et on ne les a pas relevés
    avant notre départ de Mars.
  132. C'est pareil à la maison.
  133. Quand je suis passée sur le fuseau
    de Mars pour la 3ème fois
  134. mon mari s'est mis à s'y préparer.
  135. Il descend les persiennes,
    et tire tous les rideaux.
  136. Ça influence aussi nos familles.
  137. Je vivais dans un environnement obscur,
    mais mon mari aussi.
  138. Il s'y est habitué.
  139. Après un moment, il m'envoyait
    des mails plaintifs depuis son bureau.
  140. Je rentre à la maison ? Es-tu réveillée ?
  141. Quelle heure est-il sur Mars ?
  142. J'ai décidé de lui offrir
    une montre martienne.
  143. (Rires)
  144. Nous sommes en 2016, et aujourd'hui
    il y a une appli pour ça.
  145. (Rires)
  146. On peut donc remplacer nos montres
    par notre téléphone.
  147. Mais l'impact sur la famille
    était général.
  148. Pas uniquement ceux
    qui travaillaient avec les rovers.
  149. Nos familles aussi.
  150. Voici David Oh,
    un de nos directeurs de vol.
  151. il est sur la plage à Los Angeles,
    avec sa famille, à 1h du matin.
  152. (Rires)
  153. On a atterri sur Mars en août,
  154. et les enfants n'allaient pas
    à l'école avant septembre.
  155. Ils ont donc vécu à l'heure de Mars
    avec lui, pendant un mois.
  156. Ils se levaient avec 40 minutes de délai
    tous les jours.
  157. Ils étaient synchrones avec leur père.
  158. Ils ont vécu à l'heure de Mars pendant
    un mois et ont eu plein d'aventures,
  159. un bowling au milieu de la nuit,
  160. ou aller à la plage.
  161. Et s'il y a bien une chose
    que nous avons tous découvert,
  162. c'est qu'on peut se rendre
    n'importe où à Los Angeles
  163. à 3h du matin,
    quand il n'y a pas de trafic.
  164. (Rires)

  165. Après le travail,

  166. on ne voulait pas rentrer à la maison
    et gêner nos familles.
  167. Mais on avait faim.
    Au lieu de manger à proximité,
  168. on se disait : « Il y a un super snack
    ouvert 24h sur 24 à Long Beach,
  169. et on peut y aller en 10 minutes ! »
  170. On roulait jusque là. Aucun trafic.
    Comme dans les années 60.
  171. Une fois arrivé, les propriétaires
    du restaurant nous demandaient :
  172. « Mais qui êtes-vous donc ?
  173. Et pourquoi venir à 3 heures du matin
    dans mon restaurant ? »
  174. Ils ont finalement compris
    qu'il y avait une meute de Martiens --
  175. (Rires)
  176. qui roulait sur les autoroutes
    de Los Angeles, la nuit,
  177. au milieu de la nuit terrestre.
  178. D'ailleurs, on en est venu
    à s'appeler les Martiens.
  179. Ceux qui étaient sur le fuseau horaire
    de Mars, s'appelaient les Martiens,
  180. et tous les autres étaient des Terriens.
  181. (Rires)

  182. C'est du au fait qu'avec le changement
    de fuseau horaire quotidien

  183. on se sent vite isolé du reste du monde.
  184. On est littéralement dans son monde à soi.
  185. J'ai un badge sur lequel il est écrit :
    « J'ai survécu à l'heure Mars. Sol 0-90. »
  186. En voici une image.
  187. On gagne ces badges parce que
    nous travaillons à l'heure de Mars
  188. pour optimiser l'utilisation du rover
    le plus possible,
  189. et optimiser notre temps.
  190. Mais on ne reste pas plus longtemps
    que 3 ou 4 mois sur le fuseau de Mars.
  191. A l'avenir, on utilisera un fuseau de Mars
    modifié. On y travaille actuellement.
  192. Car en fait, c'est trop dur
    pour nos corps, nos familles.
  193. Des chercheurs spécialisés
    dans le sommeil nous ont étudiés,
  194. parce que c'est si peu naturel
    pour des humains d'étirer leurs journées.
  195. Donc j'ai porté un actimètre.
  196. Nous étions 30 personnes
  197. à participer à des tests
    de privation de sommeil.
  198. J'arrivais au travail, je passais le test,
    et je m'endormais systématiquement.
  199. C'est parce que cela devient difficile
    pour le corps.
  200. En dépit de l'expérience incroyable.
  201. C'était une expérience forte qui a lié
    tous les membres de l'équipe.
  202. Mais c'était à la limite du tolérable.
  203. Ces missions de rovers sont nos premiers
    pas dans le système solaire.
  204. On apprend comment vivre
    sur plus qu'une seule planète.
  205. On est en train de changer de perspective
    pour devenir multi-planétaire.
  206. Au prochain Star Wars,
  207. quand des gens voyagent entre
    le système de Dagobah et Tatooine,
  208. pensez à ce que ça signifie vraiment
    d'avoir des gens si éloignés,
  209. en terme de distances entre eux,
  210. en terme de sentiment d'isolement,
  211. et en terme de logistique horaire.
  212. On n'a pas encore envoyé des gens
    sur Mars, mais on espère y arriver.
  213. Avec des entreprises
    comme SpaceX et la NASA,
  214. et toutes les agences spatiales
    internationales dans le monde,
  215. on espère y parvenir
    d'ici quelques décennies.
  216. On sera bientôt sur Mars.
    Nous serons bientôt multi-planétaire.
  217. Les jeunes filles et jeunes garçons
    présents dans la salle
  218. pourraient bien faire partie
    de cet équipage martien.
  219. J'ai voulu travailler à ces mission à JPL
    depuis que j'ai 14 ans.
  220. Je me sens privilégiée d'en faire partie.
  221. On vit une époque incroyable
    pour les programmes spatiaux.
  222. Et nous le vivons ensemble.
  223. La prochaine fois que vous pensez ne pas
    avoir assez de temps dans la journée,
  224. rappelez-vous que ce n'est qu'une question
    de perspective terrestre.
  225. Merci.
  226. (Applaudissements)