YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← La plongée sous-marine... en fauteuil roulant

Get Embed Code
34 Languages

Subtitles translated from English Showing Revision 7 created 08/12/2016 by eric vautier.

  1. C’est merveilleux d’être ici

  2. pour parler de mon parcours,
  3. pour parler du fauteuil roulant
  4. et de la liberté qu’il m’a apportée.
  5. J’utilise un fauteuil roulant
    depuis 16 ans

  6. quand une maladie prolongée
  7. changea ma façon d’accéder au monde.
  8. Quand j’ai commencé
    à utiliser le fauteuil roulant,
  9. cela présentait
    une énorme nouvelle liberté.
  10. J’avais vu ma vie s'éclipser,
    elle était devenue limitée.
  11. C’était comme si j’avais
    un grand jouet tout neuf.
  12. Je pouvais aller partout et sentir
    de nouveau le vent sur le visage.
  13. Simplement être dans la rue était grisant.
  14. Mais en dépit du fait que j’avais
    cette joie et cette liberté retrouvées,

  15. la réaction des gens envers moi
    avait complètement changé.
  16. C’était comme s’ils ne
    pouvaient plus me voir,
  17. comme si une cape d’invisibilité
    était descendue sur moi.
  18. Ils me voyaient selon leurs suppositions
  19. de ce que ça doit faire
    d'être dans un fauteuil roulant.
  20. Quand j’ai demandé aux gens à quoi
    ils associaient un fauteuil roulant,
  21. ils ont utilisé des mots
    comme « limitation», «peur»,
  22. «pitié » et « restriction ».
  23. Je me suis rendue compte
    que j’avais intériorisé ces réponses
  24. et cela avait changé qui j’étais
    au plus profond de moi-même.
  25. Une partie de moi était devenue
    étrangère à moi-même.
  26. Je ne me regardais pas
    de mon propre point de vue,
  27. mais, d'une manière vivante
    et continuelle, du point de vue
  28. des réponses des autres envers moi.
  29. Par conséquent, je savais qu’il fallait
    créer mes propres histoires

  30. sur cette expérience,
  31. de nouveaux récits pour
    récupérer mon identité.
  32. [«Trouver la liberté: ‘En créant nos propres histoires nous apprenons à prendre les textes de nos vies autant au sérieux que les récits ‘officiels'.’ – Davis 2009, TEDx Women »]

  33. J’ai commencé à faire des travaux

  34. visant à communiquer quelque chose
  35. à propos de la joie et de la liberté que
    je ressentais en utilisant un fauteuil,
  36. un fauteuil électrique --
    pour négocier le monde.
  37. Je travaillais pour transformer
    ces réponses que j’avais intériorisées,
  38. pour transformer les idées
    préconçues qui ont tant formé
  39. mon identité au moment où je me
    suis mise à utiliser un fauteuil roulant,
  40. en créant des images inattendues.
  41. Le fauteuil roulant s’est converti en un outil pour faire de la peinture et jouer.
  42. Lorsque j’ai commencé à laisser littéralement
  43. des traces de ma joie et de ma liberté,
  44. c'était excitant de voir
  45. les réponses intéressées et surprises des gens.
  46. Cela semblait ouvrir de nouvelles perspectives,
  47. et c’est là où se trouve le changement de paradigme.
  48. Cela a montré qu’une pratique des arts
  49. est capable de reconstruire l’identité
  50. et de transformer les idées préconçues en créant une vision nouvelle du familier.
  51. Quand j’ai commencé à faire de la plongée sous-marine, en 2005,

  52. je me suis rendu compte du fait que l’équipement élargit l’envergure de l’activité
  53. de la même façon que le fait le fauteuil roulant,
  54. mais les idées associées avec l’équipement de plongée
  55. sont celles de l’excitation et de l’aventure,
  56. totalement différentes des réponses concernant le fauteuil roulant.
  57. Donc je me suis demandé, « Qu’est-ce qui arrivera

  58. si je combine les deux? »
    (Rires)
    (Applaudissements)
  59. Et le fauteuil roulant sous-marin qui en résulte
  60. m’a emmené sur le voyage le plus incroyable
  61. au cours des sept dernières années.
  62. Alors, pour vous donner une idée de comment c'est,

  63. j’aimerais partager avec vous un des résultats
  64. émanant de la création de ce spectacle,
  65. et vous montrer dans quel voyage incroyable il m’a emmenée.
  66. (Musique)

  67. (Applaudissements)

  68. C’est l'expérience la plus merveilleuse,

  69. au delà de beaucoup d’autres choses que j’ai connues dans la vie.
  70. J’ai littéralement la liberté de me déplacer
  71. à 360 degrés dans l’espace
  72. et de vivre une expérience extatique de joie et de liberté.
  73. Ce qui est incroyablement inattendu

  74. c'est que d’autres personnes ont l’air de le voir et le sentent aussi.
  75. Leurs yeux brillent littéralement,
  76. et ils disent des choses comme, «Moi j’en veux un, »
  77. ou, « Si vous pouvez faire cela, je peux faire n’importe quoi. »
  78. Et je pense que c’est parce qu'au moment

  79. où ils voient cet objet
  80. pour lequel ils n’ont aucun modèle de référence,
  81. ou qui transcende les modèles de référence
  82. qu’ils ont pour le fauteuil roulant,
  83. ils doivent penser d'une manière complètement nouvelle.
  84. Et je crois que cet instant de pensée complètement nouvelle
  85. crée peut-être une liberté
  86. qui se répand au reste de la vie des gens.
  87. Pour moi, cela signifie qu’ils voient
  88. le valeur de la différence,
  89. et la joie qu’elle apporte
  90. quand, au lieu de se concentrer sur la perte ou sur la limitation,
  91. nous reconnaissons et découvrons le pouvoir et la joie
  92. de regarder le monde à travers de nouvelles perspectives excitantes.
  93. Personnellement, le fauteuil roulant devient
  94. un véhicule pour la transformation.
  95. En fait, maintenant j’appelle le fauteuil roulant sous-marin « Portail »,
  96. parce qu’il m’a poussée littéralement
  97. dans une nouvelle manière d’être
  98. dans des dimensions nouvelles et dans un nouveau niveau de conscience.
  99. L’autre chose est que,

  100. puisque personne n’a jamais vu ni entendu parler
  101. d’un fauteuil roulant sous-marin,
  102. et que le but de créer ce spectacle est d’engendrer
  103. de nouvelles façons de voir, d’être et de connaître,
  104. maintenant vous avez ce concept dans votre esprit.
  105. Vous faites tous partie de l’art aussi.
  106. (Applaudissements)