YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Comment le gouvernement américain espionne les gens qui manifestent -- vous y compris

Get Embed Code
27 Languages

Showing Revision 10 created 10/26/2017 by eric vautier.

  1. Maintenant, nous sommes
    tous des activistes.

  2. (Applaudissements)

  3. Merci.

  4. Je vais m'arrêter là.

  5. (Rires)

  6. Des familles qui se battent pour maintenir
    le financement des écoles publiques,

  7. les dizaines de milliers de personnes
    qui ont rejoint Occupy Wall Street
  8. ou ont manifesté avec Black Lives Matter
  9. pour protester
    contre la brutalité policière
  10. envers les Afro-Américains,
  11. les familles se joignant
    à des manifestations
  12. pro-vie ou pro-choix,
  13. ceux qui ont peur
  14. que nos amis et voisins soient
    reconduits à la frontière
  15. ou qu'ils soient ajoutés à des listes
  16. car ils sont musulmans,
  17. les gens qui prônent le droit aux armes
    ou le contrôle des armes
  18. et les millions de personnes
    qui ont rejoint les marches des femmes
  19. à travers le pays en janvier dernier.
  20. (Applaudissements)

  21. Maintenant, nous sommes
    tous des activistes

  22. et donc que nous avons tous une raison
    de nous inquiéter de la surveillance.
  23. C'est le gouvernement
    qui récolte et utilise
  24. des données privées
    et sensibles à notre sujet.
  25. La surveillance est essentielle
  26. aux forces de l'ordre
    et à la sécurité nationale.
  27. Mais l'histoire de la surveillance
  28. inclut des abus
  29. où ces informations sensibles
    ont été utilisées contre des gens
  30. du fait de leur race,
  31. de leur pays d'origine,
  32. de leur orientation sexuelle
  33. et, en particulier, de leur activisme,
  34. de leurs croyances politiques.
  35. Il y a 53 ans,

  36. Martin Luther King a prononcé
    son discours « J'ai un rêve »
  37. sur l'esplanade de Washington.
  38. Aujourd'hui, les idées de son discours
    sur l'égalité raciale et la tolérance
  39. portent si peu à controverse
  40. que mes filles étudient
    ce discours en CE2.
  41. Mais à l'époque,
  42. il était très controversé.
  43. Le célèbre et légendaire directeur du FBI
    J. Edgar Hoover croyait,
  44. ou voulait croire,
  45. que le mouvement pour les droits civiques
    était un complot soviétique
  46. visant à déstabiliser
    le gouvernement américain.
  47. Hoover a demandé à ses agents de mettre
    des micros dans la chambre du Dr King
  48. et ces micros ont capté des conversations
    entre des leaders du mouvement
  49. parlant des stratégies et tactiques
    du mouvement pour les droits civiques.
  50. Ils ont aussi capté le Dr King
  51. couchant avec des femmes
    qui n'étaient pas sa femme
  52. et J. Edgar Hoover y a vu l'opportunité
  53. de discréditer et saper
    le mouvement pour les droits civiques.
  54. Le FBI a envoyé un paquet
    avec ces enregistrements
  55. ainsi qu'une note manuscrite au Dr King.
  56. Un brouillon de cette note a été trouvé
    des années après dans les archives du FBI
  57. et la lettre disait :
  58. « Vous n'êtes pas un saint
    et vous le savez.
  59. King, comme tout menteur,
    votre fin approche. »
  60. La lettre semblait même encourager
    le Dr King à se suicider,
  61. disant : « King, il ne vous reste
    plus qu'une chose à faire.
  62. Vous savez quoi.
  63. Vous devriez le faire avant que vous,
    personnage grossier, anormal, frauduleux,
  64. ne soyez exposé devant la nation. »
  65. Ce qui est important
    est que le Dr King n'était pas anormal.

  66. Nous avons tous une chose
    que nous voulons cacher à quelqu'un.
  67. Plus important encore,
  68. J. Edgar Hoover n'était pas anormal.
  69. L'histoire des abus de la surveillance
  70. n'est pas l'histoire d'un homme
    mauvais et mégalomane.
  71. Au cours de ses décennies passées au FBI,
  72. J. Edgar Hoover a joui du soutien
    des présidents qu'il servait,
  73. aussi bien démocrates que républicains.
  74. Après tout, c'était John F. Kennedy
    et son frère Robert Kennedy
  75. qui savaient et approuvaient
    la surveillance du Dr King.
  76. Durant 15 ans, Hoover a dirigé
    un programme appelé COINTELPRO
  77. et conçu pour espionner
    et saper les groupes civiques
  78. dévoués à des choses
    telles que les droits civiques,
  79. le mouvement des droits des femmes,
  80. des groupes pacifiques
    et des mouvements anti-guerre.
  81. La surveillance ne s'est pas arrêtée là.
  82. Lyndon Johnson,
  83. durant la campagne électorale,
  84. a fait placer des micros dans l'avion
    de campagne de son rival, Barry Goldwater,
  85. dans le cadre de ses efforts
    pour gagner cette élection.
  86. Puis il y a eu le Watergate.
  87. Des cambrioleurs ont été pris
  88. en train d'entrer par effraction
    au comité national démocrate
  89. à l'hôtel Watergate.
  90. L'administration Nixon a été impliquée
    dans la dissimulation du cambriolage
  91. et finalement Nixon a dû
    démissionner du poste de président.
  92. COINTELPRO et Watergate
    furent une prise de conscience.
  93. La surveillance était hors de contrôle
  94. et était utilisée pour écraser
    les adversaires politiques.
  95. Les Américains se sont montrés
    à la hauteur
  96. et nous avons réformé
    la loi de surveillance.
  97. L'outil principal utilisé
    pour réformer la loi de surveillance
  98. était d'exiger un mandat de perquisition
  99. pour que le gouvernement puisse obtenir
    accès à nos appels et nos lettres.
  100. La raison pour laquelle un mandat
    de perquisition est important
  101. est que cela interpose un juge
  102. dans la relation entre
    les enquêteurs et les citoyens
  103. et le travail de ce juge est de s'assurer
  104. que la surveillance est justifiée,
  105. que la surveillance cible
    les bonnes personnes
  106. et que les informations collectées
  107. seront utilisées à des fins
    gouvernementales légitimes
  108. et non pas pour de la discrimination.
  109. Ce fut notre système
  110. et cela signifie
  111. que le président Obama n'a pas
    posé de micro dans la Trump Tower.
  112. Le système est prévu pour éviter
    une telle chose d'arriver
  113. sans qu'un juge ne soit impliqué.
  114. Que se passe-t-il quand il ne s'agit plus
    d'appels et de lettres ?

  115. Aujourd'hui, nous avons des technologies
  116. rendant cela facile et bon marché
    pour le gouvernement
  117. de collecter des informations
  118. sur des gens ordinaires.
  119. Votre relevé téléphonique
  120. peut révéler si vous avez une addiction,
  121. quelle est votre religion,
  122. à quelles associations
    vous faites des dons,
  123. quel candidat politique vous soutenez.
  124. Et pourtant, notre gouvernement
    collecte en masse
  125. les relevés téléphoniques
    des Américains depuis des années.
  126. En 2012, la convention
    nationale républicaine
  127. a mis l'accent sur une nouvelle
    technologie qu'ils prévoyaient d'utiliser,
  128. la reconnaissance faciale,
  129. pour identifier dans une foule les gens
  130. pouvant être des activistes
    ou des perturbateurs
  131. et les arrêter par anticipation.
  132. Aujourd'hui, le visage
    de plus de 50% des adultes américains
  133. est dans une base de données
    gouvernementale.
  134. Le bureau de l'alcool, du tabac,
    des armes à feu et des explosifs
  135. a concocté un plan
  136. pour découvrir quels Américains
    allaient aux expositions d'armes
  137. avec des détecteurs
    de plaque d'immatriculation
  138. pour scanner les plaques des voitures
  139. qui étaient sur les parkings
    de ces événements.
  140. Aujourd'hui, nous croyons
    que plus de 70% des départements de police
  141. ont une technologie de détection
    automatique des plaques
  142. utilisée pour traquer les voitures
    des gens à travers la ville.
  143. Toutes ces informations,
  144. votre plaque d'immatriculation,
    votre visage,
  145. vos relevés téléphoniques,
  146. votre carnet d'adresses,
    votre liste d'amis,
  147. les photos téléchargées
    sur Dropbox ou Google Photos
  148. et parfois même vos chats et vos mails
  149. ne sont pas protégés
    par l'exigence d'un mandat.
  150. Nous avons toutes ces informations
    sur les gens ordinaires
  151. disponibles pour un coût très faible.
  152. C'est l'âge d'or de la surveillance.
  153. Tout parent va comprendre
    ce que cela signifie.

  154. Quand vous avez un bébé
  155. et que le bébé est jeune,
  156. il n'est pas capable de sortir de son lit.
  157. Mais, votre petite fille grandissant,
  158. elle est capable de sortir de son lit
  159. mais vous lui dites
    de ne pas sortir de son lit.
  160. Tout parent sait que ce qui va se passer.
  161. Certains de ces bébés sont capables
    de sortir de leur lit.
  162. C'est la différence
    entre capacité et permission.
  163. Aujourd'hui, il en va de même
    avec le gouvernement.
  164. Avant, notre gouvernement
    n'avait pas la capacité
  165. de faire une surveillance généralisée
    sur des centaines de millions d'Américains
  166. et d'abuser de ces informations.
  167. Notre gouvernement a grandi
  168. et nous avons cette technologie.
  169. Le gouvernement a la capacité
  170. et cela signifie que la loi
    est plus importante que jamais avant.
  171. La loi est censée dire
  172. quand le gouvernement
    a la permission de le faire
  173. et est censée assurer
    qu'il n'y ait pas de ramification.
  174. Nous remarquons
    quand ces lois sont enfreintes
  175. et il y a des ramifications
    ou une punition.
  176. La loi est plus importante que jamais
    car nous vivons dans un monde
  177. où seules les règles
    empêchent le gouvernement
  178. d'abuser de ces informations.
  179. Mais la loi n'est plus à la hauteur.

  180. C'est le cas en particulier
    depuis le 11 septembre,
  181. et nous n'avons pas en place
    les règles nécessaires.
  182. Nous en voyons les ramifications.
  183. Les centres de fusion
    sont ces forces opérationnelles conjointes
  184. entre le gouvernement local,
    étatique et fédéral
  185. qui sont censées démasquer
    le terrorisme domestique.
  186. Nous avons vu des rapports
    de centres de fusion
  187. disant que vous pourriez être dangereux
  188. si vous avez voté pour un candidat
    issu d'un parti tiers
  189. ou si vous avez un Gadsden Flag,
    symbole libéral et libertaire,
  190. ou que vous avez regardé
    des films anti-impôts.
  191. Les mêmes centres de fusion ont espionné
    les groupes communautaires musulmans
  192. et les Quakers qui sont contre
    le recrutement militaire dans les lycées.
  193. Le département des impôts
    a audité de façon disproportionnée
  194. les groupes ayant « Tea Party »
    ou « patriote » dans leur nom.
  195. Les nouveaux agents des douanes
  196. arrêtent les gens
    alors qu'ils entrent dans le pays
  197. et exigent d'avoir leur mot de passe
    sur les réseaux sociaux
  198. ce qui leur permet de voir
    qui sont nos amis,
  199. ce que nous disons
  200. et même de se faire
    passer pour nous en ligne.
  201. Les défenseurs
    des libertés civiles comme moi

  202. essayent d'attirer l'attention
    des gens sur ces choses
  203. et de se battre contre depuis des années.
  204. Cela a été un problème énorme
    durant l'administration Obama,
  205. mais le problème est pire aujourd'hui.
  206. Quand le département de police de New York
  207. espionne les musulmans
  208. ou qu'un département de police
    utilise des détecteurs de plaque
  209. pour savoir où sont
    les conjoints des officiers
  210. ou ce genre de choses,
  211. c'est extrêmement dangeureux.
  212. Mais quand un président
    détourne le pouvoir
  213. de la surveillance fédérale
    et du gouvernement fédéral
  214. pour riposter envers
    l'opposition politique,
  215. c'est une tyrannie.
  216. Maintenant, nous sommes
    tous des activistes
  217. et nous avons tous quelque chose
    à craindre de la surveillance.
  218. Mais comme à l'époque
    de Martin Luther King,
  219. nous pouvons réformer les choses.
  220. Tout d'abord, utilisez le chiffrement.

  221. Le chiffrement protège vos informations
  222. afin qu'elles ne soient pas collectées
    de façon peu chère et opportuniste.
  223. Cela annule l'âge d'or de la surveillance.
  224. Deuxièmement, soutenez
    la réforme de la surveillance.

  225. Saviez-vous que si vous avez un ami
  226. travaillant pour le gouvernement
    français ou allemand,
  227. pour un groupe international
    de défense des droits de l'homme
  228. ou une entreprise pétrolière mondiale,
  229. votre ami est une cible valide
    pour les renseignements ?
  230. Cela signifie que lorsque vous avez
    une conversation avec cet ami,
  231. le gouvernement américain
    peut collecter ces informations.
  232. Quand ces informations sont collectées,
  233. même si la conversation
    est entre Américains,
  234. elle peut être acheminée vers le FBI
  235. et le FBI est autorisé
    à parcourir ces informations
  236. sans obtenir de mandat,
  237. sans motif valable,
  238. à la recherche d'informations
    sur des Américains
  239. et les crimes
    qu'ils pourraient avoir commis
  240. sans avoir à préciser lesquels.
  241. La loi permettant cela
  242. est la section 702
    du Foreign Intelligence Surveillance Act
  243. et, cette année, nous avons
    une belle opportunité
  244. car la section 702 va expirer fin 2017,
  245. ce qui signifie que l'inertie
    du Congrès est de notre côté
  246. si nous voulons une réforme.
  247. Nous pouvons mettre la pression
    sur nos représentants
  248. pour implémenter des réformes
    importantes de cette loi
  249. et protéger nos données
    de cette redirection et de ces abus.
  250. Une des raisons pour lesquelles
    les choses sont autant hors de contrôle

  251. est que beaucoup de ce qui
    se produit avec la surveillance --
  252. la technologie, les règles propices
    et les régulations
  253. qui sont là pour nous protéger ou pas --
  254. sont secrètes ou classifiées.
  255. Nous avons besoin de transparence
    et nous, Américains, devons savoir
  256. ce que le gouvernement fait en notre nom
  257. pour que la surveillance
    et l'utilisation de ces informations
  258. soient démocratiques.
  259. Maintenant, nous sommes
    tous des activistes,

  260. nous avons tous quelque chose
    à craindre de la surveillance.
  261. Mais comme à l'époque
    de Martin Luther King,
  262. nous pouvons y faire quelque chose.
  263. S'il vous plaît, joignez-vous à moi
    et mettons-nous au travail.
  264. Merci.

  265. (Applaudissements)