French subtitles

← Vous voulez d'un monde plus juste ? Devenez un allié improbable

Get Embed Code
38 Languages

Showing Revision 5 created 07/23/2020 by Claire Ghyselen.

  1. Vous pouvez demander à qui vous voulez
  2. et la personne vous dira
  3. qu'elle en a marre et est fatiguée
    de se battre pour la justice.
  4. Les personnes de couleur et les membres
    de la communauté LGBT sont fatigués
  5. de porter le fardeau
    que cela représente de s'exprimer
  6. et d'agir pour aller de l'avant
  7. quand ils sont passés sous silence
  8. et rabaissés.
  9. Et les alliés blancs
  10. et les alliés cisgenres
    sont également faitgués.
  11. Ils sont fatigués de s'entendre dire
    qu'ils font tout de travers
  12. ou qu'ils ne devraient
    même pas se manifester.
  13. Cette fatigue nous touche tous.
  14. En fait,
  15. je crois que nous ne réussirons pas
  16. tant que nous n'aurons pas
    une nouvelle approche de la justice.
  17. J'ai grandi durant le mouvement
    pour les droits civils

  18. dans un Sud ségrégué.
  19. En tant que fille de cinq ans,
  20. le ballet m'intéressait beaucoup.
  21. Cela semblait être la chose à faire
  22. pour une fille de cinq ans
    dans les années 60.
  23. Ma mère m'a amenée à une école de ballet.
  24. Le genre d'école
    qui avaient des enseignants
  25. qui parlaient de vos dons et talents
  26. en sachant que vous ne seriez
    jamais ballerine.
  27. (Rires)

  28. À notre arrivée,

  29. ils ont gentiment dit
    qu'ils « n'acceptaient pas les nègres ».
  30. Nous sommes remontées dans la voiture
    comme si nous partions d'un supermarché
  31. qui n'avait plus de jus d'orange.
  32. Nous n'avions rien dit ...
  33. nous sommes simplement allées
    à l'école de ballet suivante.
  34. Ils ont dit :
  35. « Nous n'acceptons pas les nègres. »
  36. J'étais déconcertée.

  37. J'ai demandé à ma mère
    pourquoi ils ne voulaient pas de moi.
  38. Elle a dit :
  39. « Ils ne sont pas assez intelligents
    pour t'accepter maintenant
  40. et ils ignorent à quel point
    tu es excellente. »
  41. (Acclamations)

  42. (Applaudissements et acclamations)

  43. J'ignorais ce que cela voulait dire.

  44. (Rires)

  45. Mais j'étais certaine
    que ce n'était pas bon

  46. car je pouvais le voir
    dans les yeux de ma mère.
  47. Elle était en colère
  48. et elle semblait être
    sur le point de pleurer.
  49. J'ai décidé à ce moment précis
  50. que le ballet, c'était stupide.
  51. (Rires)

  52. J'ai connu de nombreuses
    expériences similaires en chemin

  53. mais en grandissant,
  54. j'ai commencé à être en colère.
  55. Pas seulement de la colère
  56. dirigée envers le racisme
    et l'injustice notoires.
  57. J'étais en colère envers les gens
  58. qui en étaient témoins
    et ne disaient rien.
  59. Pourquoi est-ce que les parents blancs
    à l'école de ballet n'ont-ils pas dit :
  60. « C'est inadmissible.
  61. Laissez cette petite fille danser. »
  62. Ou pourquoi --
  63. (Applaudissements)

  64. Pourquoi est-ce que les usagers blancs
    dans des restaurants ségrégués

  65. n'ont-ils pas dit : « Cela ne va pas.
  66. Laissez cette famille manger. »
  67. Il ne m'a pas fallu longtemps
    pour réaliser
  68. que l'injustice raciale
    n'était pas le seul sujet
  69. sur lequel la majorité des gens
    gardaient le silence.
  70. Quand j'étais à l'église
    et entendais des commentaires homophobes
  71. travestis comme venant
    des Saintes Écritures,
  72. je disais : « Désolée,
  73. pourquoi les pratiquants hétérosexuels
    n'interrompent-ils pas ces inepties ? »
  74. (Applaudissements)

  75. Ou...

  76. dans une pièce pleine de baby boomers
    et de membres de la générations X
  77. ayant commencé à dénigrer
    leurs camarades de la génération Y
  78. comme étant pourris gâtés,
    flemmards et trop sûrs d'eux,
  79. je disais : « Pardon,
  80. pourquoi est-ce qu'il n'y a pas
    quelqu'un de mon âge
  81. demandant d'arrêter de stéréotyper ? »
  82. (Public) Oui !

  83. (Applaudissements)

  84. J'avais l'habitude de m'exprimer
    sur de telles questions,

  85. mais pourquoi n'était-ce pas
    le cas de tous les autres ?
  86. Mon enseignante de CM2,

  87. Mme McFarland,
  88. m'a appris que la justice
    nécessitait un complice.
  89. Tout le monde ne ferait pas l'affaire.
  90. Elle a dit que nous avions besoin
    d'alliés improbables
  91. si nous voulions observer
    un réel changement.
  92. Pour ceux parmi nous qui subissent
    de l'injustice de façon directe,
  93. nous devons être prêts à accepter l'aide,
  94. car sinon,
  95. le changement prend trop de temps.
  96. Imaginez si les personnes hétérosexuelles
    et homosexuelles ne s'étaient pas unies

  97. sous la bannière du mariage homosexuel.
  98. Et si le président Kennedy
  99. ne s'était pas intéressé
    au mouvement pour les droits civils ?
  100. La plupart de nos grands mouvements
    dans ce pays auraient pu être retardés,
  101. voire être avortés,
  102. sans la présence d'alliés improbables.
  103. Quand les mêmes personnes s'expriment
  104. de la même façon
    qu'ils l'ont toujours fait,
  105. nous obtiendrons au mieux
    les mêmes résultats
  106. encore et encore.
  107. Les alliés se tiennent souvent
    sur la ligne de touche,

  108. attendant d'être appelés.
  109. Mais et si des alliés improbables menaient
    l'offensive sur certaines questions ?
  110. Par exemple,
  111. et si les personnes noires
    et amérindiennes
  112. étaient en première ligne
    pour les questions d'immigration ?
  113. (Applaudissements)

  114. Et si les personnes blanches
    menaient la bataille

  115. pour mettre un terme au racisme ?
  116. (Applaudissements et acclamations)

  117. Ou...

  118. et si les hommes menaient la bataille
    de l'équité des salaires pour les femmes ?
  119. (Applaudissements et acclamations)

  120. Ou...

  121. et si les personnes hétérosexuelles
  122. étaient en première ligne
    des questions LGBTQ ?
  123. (Applaudissements et acclamations)

  124. Et si les personnes valides défendaient
    les gens vivant avec un handicap ?

  125. (Applaudissements et acclamations)

  126. Nous pouvons nous exprimer
    sur de telles questions,

  127. peser dans la balance
    et être revendicateurs
  128. même s'il semble que la question
    n'a rien à voir avec nous.
  129. En fait,
  130. ce sont les questions
    qui sont les plus éloquentes.
  131. Bien sûr,
  132. les gens ignoreront pourquoi vous êtes là,
  133. mais c'est pourquoi certains d'entre nous
    confrontés à l'injustice
  134. doivent être prêts à accepter l'aide.
  135. Nous devons nous battre contre l'injustice
  136. avec une conscience de grâce.
  137. Quand les gars blancs
    s'élèvent pour se battre
  138. pour la libération des personnes
    à la peau noire ou brune,
  139. les personnes à la peau noire ou brune
    doivent être prêts à accepter l'aide.
  140. Je sais que c'est compliqué,
  141. mais c'est un travail collectif
  142. et il nécessite que tout le monde
    soit entièrement impliqué.
  143. Un jour, j'étais en maternelle,

  144. notre enseignant nous a présenté
  145. cette femme belle, grande, blanche
    du nom de Mademoiselle Ann.
  146. Je pensais qu'elle était la plus belle
    demoiselle blanche que j'ai vue.
  147. Si je peux être honnête ;
  148. je pense que c'était la première fois
  149. que nous voyions une femme blanche
    dans notre école.
  150. (Rires)

  151. Mademoiselle Ann s'est tenue devant nous

  152. et a dit qu'elle allait commencé
    à donner des cours de ballet
  153. dans notre école
  154. et qu'elle était fière
    d'être notre prof de danse.
  155. C'était irréel.
  156. Tout d'un coup,
  157. (chante) je ne pensais plus
    que le ballet, c'était idiot.
  158. (Rires)

  159. Je sais maintenant que Mademoiselle Ann
    avait pleinement conscience

  160. que les écoles de ballet blanches
    n'acceptaient pas les filles noires.
  161. Elle en était révoltée.
  162. Alors elle est venue dans le quartier noir
  163. pour commencer à donner elle-même
    des cours de danse.
  164. Il lui a fallu de l'amour
    et du courage pour faire cela.
  165. (Applaudissements)

  166. Là où il n'y avait pas de justice,

  167. elle en a établi une.
  168. Nous avons tous survécu
  169. car nous nous tenions sur les épaules
    de nos ancêtres noires.
  170. Nous nous sommes épanouis
  171. du fait d'alliés improbables
    comme Mademoiselle Ann.
  172. Quand vous ajoutez votre voix

  173. et vos actions
  174. à des situations qui, à votre avis,
    ne vous concernent pas,
  175. vous inspirez d'autres à en faire de même.
  176. Mademoiselle Ann m'a inspirée
    à toujours garder l’œil ouvert
  177. pour repérer des situations
    qui ne me concernaient pas
  178. mais où je voyais de l'injustice
  179. et de l'inégalité à l'œuvre malgré tout.
  180. J'espère qu'elle vous inspirera également,
  181. car pour gagner la bataille pour l'équité,
  182. nous devons tous nous exprimer
  183. et nous battre.
  184. Nous aurons tous besoin de faire cela.
  185. Et nous aurons tous besoin de faire cela
  186. même quand c'est difficile
  187. et même quand nous ne nous sentons
    pas à notre place,
  188. car vous êtes à votre place
  189. et nous sommes à notre place.
  190. La justice compte sur nous tous.
  191. Merci.

  192. (Applaudissements et acclamations)