YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Education and jobs for the deaf | Ruma Roka

Get Embed Code
28 Languages

Showing Revision 2 created 07/29/2015 by Viviane Damoiseaux.

  1. Vous n'avez rien compris,
    n'est-ce pas ?

  2. (Rires)
  3. Ce sont ce que 63 millions
    de malentendants en Inde,
  4. vivent, année après année,
    jour après jour,
  5. essayant de comprendre un monde
    qu'ils ne peuvent entendre.
  6. Il y a un fort manque de connaissance
    et de stigmas sociaux,
  7. sur le fait d'avoir un enfant
    différent.
  8. Les parents courent de part et d'autres
  9. afin de comprendre comment élever
    leur enfant.
  10. On leurs dit : "Même si votre enfant
    ne peut pas entendre,
  11. son larynx fonctionne parfaitement.
  12. Ses cordes vocales vont bien
  13. et il pourrait même apprendre
    à parler.
  14. C'est là que commence le voyage,
    qui prendra des années,
  15. pendant lequel on essaiera d'apprendre
  16. à ce jeune enfant, comment articuler
    ce qu'il ne peut entendre.
  17. Même au milieu sein de sa famille,
    l'enfant souhaite
  18. communiquer avec ses parents.
  19. Il veut participer aux conversations
    de la famille.
  20. Mais il ne peut pas. Et il ne comprend pas
    pourquoi personne ne l'écoute.
  21. Il se sent isolé et manque d'apprendre
    des compétences cruciales
  22. nécessaires lorsque l'on grandit.
  23. Il va à l'école, pensant :
  24. "Ok, peut-être que cette fois,
    les choses seront différentes."
  25. Il y découvre les professeurs
    ouvrant et fermant leurs bouche
  26. et écrivant ces choses étranges
    au tableau.
  27. Sans comprendre, puisqu'il
    ne peut entendre,
  28. il copie tout et le régurgite
    lors des contrôles.
  29. Et grâce à de l'apprentissage par coeur
    et quelque notes passables offertes,
  30. il finit l'école en seconde.
  31. Quelles sont ses chances d'obtenir
    un emploi ?
  32. Voici un enfant qui n'a pas une
    réelle éducation,
  33. dont le vocabulaire visuel comprend
    tout au plus 30 à 40 mots,
  34. qui est insécure émotionnellement,
    en colère contre le monde
  35. qui l'a perpétuellement handicapé.
  36. Où travaille-t-il ? Dans des travaux
    subalternes, sans compétences,
  37. souvent dans des conditions abusives.
  38. C'est ici que mon voyage de "naissance"
    commence en 2004.
  39. Je n'ai pour ainsi dire, pas de membre
    de ma famille qui soit malentendant.
  40. Simplement un intérêt qui m'a guidé,
    sans réflexion rationnelle.
  41. J'ai sauté dans ce monde et
    appris le langage des signes.
  42. A cette époque, c'était un défi.
    Personne ne voulait l'apprendre...
  43. Personne ne semblait le connaître...
  44. "Ruma, qu'est ce que que tu veux
    apprendre ? C'est une langue ?"
  45. Quoi qu'il en soit, apprendre cette langue
    ouvrit ma vie à cette communauté,
  46. en apparence silencieuse, mais
    en réalité débordante
  47. de passion et de curiosité, apprenant
    par la vue.
  48. J'ai entendu leurs histoires et
    ce qu'ils voulaient faire.
  49. Un an après, en 2005, avec mes
    quelques 5000$ d'économies,
  50. issues d'une police d'assurance
    arrivée à terme,
  51. je commençais ce centre, dans un
    petit appartement de deux chambres
  52. avec seulement 6 étudiants et moi
    leur apprenant l'anglais en signant.
  53. Mes objectifs, le but profond
    de cette entreprise était,
  54. comment réussir à faire entrer
    ces enfants qui réussissent
  55. à peine le lycée, à être admis
    dans des entreprises ?
  56. Dans des travaux dignes d'eux,
    des travaux qui montreront
  57. que les malentendants
    ne sont pas stupides ?
  58. Ces défis étaient énormes.