YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Pourquoi ne savons-nous pas traiter l'arthrose ? - Kaitlyn Sadtler et Heather J. Faust

Get Embed Code
21 Languages

Showing Revision 12 created 03/14/2020 by eric vautier.

  1. Alors qu'elle vous raconte
    les histoires de sa jeunesse,
  2. il est parfois dur d'imaginer que
    votre grand-mère a été trapéziste.
  3. Le mal au dos, au coude et les genoux qui
    craquent, si communs aux personnes âgées
  4. sont plus que de la simple « vieillesse ».
  5. En effet, la source de cette raideur
    touche aussi beaucoup de jeunes personnes.
  6. Le coupable est l'arthrose :
  7. une maladie qui cause une inflammation
    et une douleur aux articulations
  8. chez 90 millions de personnes
    rien qu'aux États-Unis.
  9. Mais les articulations raides
    et grinçantes sont-elles inévitables ?
  10. Qu'est-ce qui rend l'arthrose si répandue
  11. et pourquoi n'avons-nous pas trouvé
    de remède à cette maladie si répandue ?
  12. Le premier problème est que l'arthrose
    est en réalité un éventail
  13. de plus de 100 maladies
    arthritiques différentes.

  14. Celles-ci partagent des symptômes
    de douleur articulaire et d'inflammation,
  15. mais l'origine et la gravité de
    ces symptômes varient considérablement.
  16. Même la forme la plus commune,
    l'ostéoarthrose,
  17. est plus difficile à empêcher
    que ce que l'on pense.

  18. Le fait que l'arthrose soit liée à l'âge
    est une idée erronée.
  19. Les origines de l'arthrose peuvent souvent
    être détectées dès le plus jeune âge,
  20. de ce qui peut sembler être une blessure
    articulaire ordinaire.
  21. Après le choc, les cellules immunitaires
    se précipitent pour nettoyer,
  22. réparer la zone endommagée
    et commencer à produire des enzymes,
  23. contenant des métalloprotéinases
    matricielles et des aggrécanases.
  24. Ces enzymes nettoient le tissu endommagé
    et contribuent à l'inflammation.
  25. Si ce gonflement rapide protège
    l'articulation durant la convalescence,
  26. des tissus mal cicatrisés font rester
    les cellules immunitaires sur place.
  27. Ce flux continuel d'enzymes
    commence à dégrader le cartilage,
  28. affaiblissant l'articulation et provoquant
    de l'arthrose plus tard.
  29. Toutes formes d'arthrose ne peuvent être
    liées à une vieille blessure sportive.
  30. Prenez la polyarthrite rhumatoïde qui
    touche 1,3 million d'Américains adultes.

  31. Cette maladie est en réalité
    une pathologie auto-immune
  32. dans laquelle les auto-anticorps visent
    instinctivement les protéines produites,
  33. dont certaines sont sécrétées
    par les cellules cartilagineuses.
  34. Nous ne savons pas
    ce qui cause cette réaction,
  35. mais en fait, le corps
    traite le tissu articulaire
  36. comme un corps étranger.
  37. Les cellules immunitaires
    infiltrent l'articulation
  38. malgré l'absence de tissu endommagé.
  39. Cette réaction mène à une
    inflammation chronique
  40. qui détruit l'os et le cartilage.
  41. Il existe une autre maladie,
    la spondyloarthrite,

  42. qui possède des similitudes avec
    les deux maladies précédentes.
  43. Les patients souffrent d'inflammation
    articulaire en continu
  44. là où les ligaments et les tendons
    sont rattachés aux os,
  45. même sans blessure à l'origine.
  46. Cela déclenche un afflux d'enzymes
  47. et une dégradation constatée
    aussi dans l'arthrite,
  48. mais elle est caractérisée par d'autres
    protéines inflammatoires : les cytokines.
  49. Tandis que les enzymes
    détruisent le cartilage,
  50. le corps tente de stabiliser de plus
    petites articulations en les fusionnant.
  51. Cela mène parfois à des excroissances
    appelées « bec de perroquet »,
  52. qui causent aussi une forte rigidité
    et des douleurs articulaires.
  53. Avec autant de facteurs
    causant l'arthrite,

  54. nos traitements actuels sont conçus
    pour cibler des symptômes spécifiques
  55. plutôt que les causes sous-jacentes.
  56. Les techniques ACI (MACI en anglais)
  57. collectent des cellules dans du cartilage
  58. pour faire pousser du tissu
    de remplacement.
  59. La technique appelée micro-fracture
  60. permet aux chirurgiens de créer
    de petits trous dans l'os
  61. permettant aux cellules souches
    de la moelle osseuse
  62. de fuiter et former un nouveau cartilage.
  63. En dernier recours,
  64. les personnes dont le cartilage
    est atrophié
  65. peuvent se voir remplacer complètement
    leurs articulations.
  66. Mais hormis ces mesures drastiques,

  67. les facteurs sous-jacents
    de l'arthrose auto-immune
  68. présentent toujours un défi
    unique en termes de traitement.
  69. Les scientifiques font des progrès avec
    des traitements qui bloquent le TNF-alpha,
  70. une des protéines primaires qui causent
  71. l'inflammation de la
    polyarthrite rhumatoïde.
  72. Mais cette approche ne traite que
    les symptômes de la maladie, pas la cause.
  73. Certaines de nos meilleures défenses
    contre l'arthrose sont des choix de vie :

  74. garder un poids sain pour soulager
    la pression sur les articulations,
  75. des exercices doux comme le yoga
    ou le vélo, et essayer de ne pas fumer.
  76. Ces comportements peuvent nous aider
    à vivre plus longtemps
  77. tandis que la recherche pour des remèdes
    et des traitements se poursuit
  78. afin de pouvoir traiter la grande
    diversité des maladies arthritiques.