YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← L'évolution du livre - Julie Dreyfuss

Get Embed Code
35 Languages

Showing Revision 41 created 08/24/2016 by eric vautier.

  1. Qu'est-ce qui fait d'un livre un livre ?

  2. Est-ce juste quelque chose qui garde
    et transmet des informations ?
  3. Ou bien est-ce lié au papier
  4. à la reliure, à une typographie,
    à l'encre,
  5. à son poids dans vos mains,

  6. l'odeur des pages ?
  7. Est-ce un livre ?
  8. Sûrement pas.
  9. Et ça ?
  10. Pour y répondre,
    on doit revenir
  11. aux débuts du livre tel
    qu'on le connaît aujourd'hui
  12. et voir comment ces éléments
    se sont assemblés pour construire
  13. quelque chose de plus grand
    que la somme de ses parties.
  14. Le premier objet qui peut être considéré
    comme un livre, c'est le Codex,
  15. une pile de pages reliées
    au niveau d'un des côtés.
  16. Le vrai moment décisif
    dans l'histoire des livres
  17. a été l'imprimerie de
    Gutenberg au milieu du XVème siècle.
  18. L'idée des caractères mobiles avait été
    inventée bien avant en Orient,
  19. mais l'introduction de la presse de
    Gutenberg à eu un impact profond.
  20. Soudain, la classe d'élite des moines et
    la classe dirigeante
  21. n'avaient plus le contrôle
    de la production des textes.
  22. Les messages pouvaient
    se diffuser plus facilement,
  23. les copies pouvaient être
    produites constamment,
  24. des imprimeries sont donc apparues
    partout en Europe.
  25. A certains égards, le produit de ce
    boom du livre est familier,
  26. mais nettement différent
    dans d'autres aspects.
  27. La structure du livre est : papier,
    caractère et couverture.
  28. Il y a plus de 2000 ans, la Chine inventa
    le papier comme surface d'écriture,
  29. lui-même précédé
    par le papyrus égyptien.
  30. De toute façon, jusqu'au
    XVIe siècle,
  31. les Européens écrivaient
    surtout sur des feuilles de bois
  32. et sur du parchemin fait de peaux
    d'animaux tendues.
  33. Finalement, la popularité du papier
    se répandit partout en Europe,
  34. remplaçant le parchemin pour
    la plupart des impressions,
  35. car c'était moins cher en vrac.
  36. Les encres ont été créées en combinant
    des colorants végétaux et animaux
  37. avec de l'eau et du vin,
  38. mais l'eau ne se fixe pas
    aux caractères métalliques,
  39. l'utilisation de la presse d'imprimerie
    imposait une encre à base d'huile.
  40. Les imprimeurs utilisaient une encre
    composée de suie,
  41. de térébenthine,
  42. et d'huile de noix.
  43. Qu'en est-il de la taille
    et des polices de caractères ?
  44. Les premières pièces de caractères
    mobiles étaient des lettres inversées
  45. gravées en relief sur les extrémités
    de blocs d'alliage en plomb.
  46. Ils étaient réalisés à la main
    et ils étaient chers,
  47. et il y avait autant de formes
    que de créateurs de moules.
  48. La standardisation n'était pas
    possible avant la fabrication en série
  49. et la création d'un programme
    de traitement de texte accessible.
  50. Merci à Nicolas Jenson d'avoir
    mis au point deux types de police Roman
  51. qui ont conduit à d'autres milliers,
  52. y compris le fameux Times Roman.
  53. Tout cela devait être tenu ensemble,
  54. et jusqu'à la fin du XVème siecle,
  55. la couverture était composée de bois,
  56. ou de feuilles de papier
    collées ensemble.
  57. Finalement remplacé par du carton
    en fibres de corde,
  58. destiné, en principe, aux reliures
    de grande qualité à la fin du XVIIe siècle
  59. mais utilisé comme une option
    moins cher après.
  60. Aujourd'hui les illustrations des
    couverture sont des outils de marketing,
  61. mais les dessins des livres plus anciens
    étaient faits sur commande.
  62. Même les reliures ont une histoire.
  63. Au début elles n'étaient pas considérées
    comme esthétiquement importantes,
  64. et les plus anciennes étaient plates
    plutôt qu'arrondies.
  65. La forme plate rendait les livres
    plus facile à lire
  66. parce que les livres pouvaient
    rester facilement sur la table,
  67. Ainsi, les reliures étaient facilement
    endommagées par un usage normal.
  68. Une forme arrondie régla la question,
  69. bien qu'il y eut d'autres problèmes,
  70. comme avoir un livre
    qui se replie sur lui-même.
  71. Mais la souplesse était plus importante
  72. surtout pour les lecteurs en mouvement.
  73. Alors que le livre se developpe
    et qu'on remplace les textes reliés
  74. par des écrans plats
    et une encre électronique,
  75. ces objets et ces fichiers
    sont-ils vraiment des livres ?
  76. Toucher la couverture ou
    l'odeur du papier ajoutent-ils
  77. quelque chose de décisif à l'expérience ?
  78. Ou bien, la magie réside-t-elle
    seulement dans les mots,
  79. quelle que soit leur présentation ?