French subtitles

← Pourquoi devriez-vous lire « Le Club de la chance » d'Amy Tan ? - Sheila Marie Orfano

Get Embed Code
25 Languages

Showing Revision 3 created 12/21/2019 by eric vautier.

  1. Dans la maison de sa tante An-Mei,
  2. Jing-Mei, à contrecœur, prend place
    au coin est de la table de mah-jong.
  3. Dans les coins nord, sud et ouest,
    il y a ses tantes,
  4. des membres de longue date
    du Club de la chance.
  5. Ce groupe de familles immigrées
    se réunit chaque semaine pour bavarder,
  6. festoyer de wonton et de chaswei sucré
    et jouer au mah-jong.
  7. Cependant, la fondatrice du club,
    la mère de Jing-Mei, Suyuan,
  8. est récemment décédée.
  9. Au début, Jing-Mei a des difficultés
    à la remplacer à la table.
  10. Mais quand ses tantes révèlent
    un secret sur la vie de Suyuan
  11. qui était profondément enterré,
  12. Jing-Mei réalise
    qu'elle a beaucoup à apprendre
  13. sur sa mère et sur elle-même.
  14. Dans le premier roman d'Amy Tan,
    « Le Club de la chance », datant de 1989,

  15. cette réunion à la table du mah-jong
    est le point de départ
  16. d'une série d'histoires interconnectées.
  17. Le livre lui-même est peu structuré
    pour imiter le format du jeu chinois.
  18. Tout comme le mah-jong
    se joue en quatre tours
  19. avec au moins quatre manches chacun,
  20. ce livre est divisé en quatre parties,
    avec chacune quatre chapitres.
  21. Prenant place à tour de rôle
    en Chine ou à San Francisco,
  22. chaque chapitre narre une histoire
  23. d'une des quatre matriarches
    du Club de la chance
  24. ou de leurs filles nées en Amérique.
  25. Ces histoires emmènent le lecteur
    dans des zones de guerre

  26. et des villages ruraux
  27. ainsi qu'au sein de mariages modernes
  28. et de dîners de famille tendus.
  29. Elles touchent aux thèmes
    de la survie et de la perte,
  30. de l'amour et de son absence,
  31. des ambitions
    et de leur réalité insatisfaite.
  32. Dans l'une d'elles, tante Lin
    se prépare à fuir la famille hostile
  33. de son futur mari,
  34. ce qui finit par la mener en Amérique.
  35. Dans une autre histoire,
  36. la journée à la plage de la famille Hsu
    tourne à la catastrophe
  37. quand Rose est dépassée
  38. par la responsabilité
    que sa mère lui assigne.
  39. La tragédie qui en résulte
    traumatise la famille pour des années.
  40. Ces récits illustrent
    la division courante pouvant se former

  41. entre les générations et les cultures,
    surtout dans les familles migrantes.
  42. Les mères ont toutes vécu
    de grandes épreuves
  43. durant leur vie en Chine
  44. et elles ont travaillé sans relâche
  45. pour offrir à leurs enfants
    de meilleures opportunités en Amérique.
  46. Mais leurs filles se sentent accablées
    par les espoirs déçus de leurs parents
  47. et leurs grandes attentes.
  48. Jing-Mei ressent cette pression en jouant
    au mah-jong avec les amies de sa mère.
  49. Elle s'inquiète : « En moi,
    elles voient leurs propres filles,
  50. tout aussi ignorante,
  51. tout aussi inconsciente
    des vérités et des espoirs
  52. qu'elles ont amenés en Amérique. »
  53. A maintes reprises,
  54. les mères aspirent
    à rappeler à leurs filles
  55. leur histoire et leur héritage.
  56. Pendant ce temps, leurs filles
    ont du mal à réconcilier
  57. la perception que leur mère a d'elles
    et qui elles sont vraiment.
  58. « Ma fille me connaît-elle ? »
    demandent certaines des histoires.
  59. « Pourquoi ma mère
    ne comprend-t-elle pas ? »
  60. répondent d'autres.
  61. Dans son interrogation sur ces questions,

  62. Tan aborde les inquiétudes
    qui tourmentent de nombreux migrants,
  63. qui se sentent à la fois
    étrangers dans leur pays natal
  64. et déconnectés de leur pays adoptif.
  65. Mais en tissant ensemble les récits
    de ces quatre mères et de leurs filles,
  66. Tan indique clairement que Jing-Mei
    et ses pairs trouvent la force
  67. d'affronter leurs problèmes actuels
  68. grâce aux valeurs
    transmises par leurs mères.
  69. A la publication du « Club de la chance »,

  70. Tan ne s'attendait pas à un succès.
  71. Mais à l'inverse ses prévisions,
  72. son livre fut un grand succès
    critique et commercial.
  73. Aujourd'hui, ces personnages captivent
    encore des lecteurs à travers le monde.
  74. Pas seulement car ils parlent
    aux Sino-Américains
  75. et évoquent le vécu des migrants,
  76. mais aussi pour avoir révélé
    une vérité pour profonde :
  77. le besoin de sentir vu et compris
    par ceux que vous aimez.