Return to Video

vimeo.com/.../273039648

  • 0:01 - 0:03
    Littératie de l'évaluation en C.-B.
  • 0:03 - 0:06
    C'est un grand moment pour nous,
    en Colombie-Britannique,
  • 0:06 - 0:09
    concernant l’évaluation, les programmes
    d’études et l'enseignement.
  • 0:09 - 0:13
    Les pratiques en matière
    d'évaluation ont évolué
  • 0:13 - 0:15
    et la refonte des programmes d'études
  • 0:15 - 0:19
    nous permet de procéder très différemment.
  • 0:20 - 0:23
    Nous voulons des élèves engagés
  • 0:23 - 0:25
    et désireux d'apprendre toute leur vie.
  • 0:25 - 0:29
    Nous avons l'occasion
    de changer nos pratiques d'évaluation.
  • 0:29 - 0:32
    Prendre en considération
    le pouvoir de l'évaluation formative
  • 0:32 - 0:33
    et authentique.
  • 0:34 - 0:37
    Avec la participation
    des enseignants et des élèves.
  • 0:37 - 0:40
    Un travail de coopération
    entre l'enseignant et l'élève.
  • 0:40 - 0:43
    L'apprentissage des enseignants
    et celui des élèves vont de pair.
  • 0:43 - 0:46
    Ça permet aux élèves
    de prendre en main leur apprentissage.
  • 0:46 - 0:47
    Ces dernières années,
  • 0:47 - 0:51
    les enseignants de la C.-B. ont collaboré
    avec le ministère de l'Éducation
  • 0:51 - 0:54
    en vue de modifier l'orientation
    des programmes d'études.
  • 0:55 - 0:58
    Littératie de l'évaluation: connaissance,
    compréhension et application
  • 0:58 - 1:01
    des principes et pratiques d'évaluation
  • 1:01 - 1:08
    nécessaires au soutien et à la prise en
    charge des élèves dans leur apprentissage.
  • 1:10 - 1:15
    En quoi la littératie de l'évaluation
    est-elle importante?
  • 1:16 - 1:19
    L'une des grandes questions à se poser
  • 1:19 - 1:22
    pendant cette transition
    en Colombie-Britannique
  • 1:22 - 1:25
    concerne l'importance
    de la littératie de l'évaluation.
  • 1:25 - 1:28
    Elle est très pratiquée dans la province
    depuis plusieurs années,
  • 1:29 - 1:32
    mais ce changement de cap
    vers les compétences essentielles
  • 1:32 - 1:35
    demande un réexamen en profondeur
  • 1:35 - 1:38
    de la façon dont les pratiques
    d'évaluation développent les aptitudes
  • 1:38 - 1:40
    et augmentent
    la compréhension des élèves.
  • 1:40 - 1:42
    Ce qu'ils savent, ce qu'ils peuvent faire,
  • 1:42 - 1:45
    et comment ils peuvent exprimer
    leur pensée critique ou créative,
  • 1:45 - 1:48
    ainsi que leur capacité à collaborer
    et à communiquer.
  • 1:50 - 1:52
    Le contexte
    de la littératie de l'évaluation
  • 1:52 - 1:56
    dans un district scolaire
    est absolument capital.
  • 1:56 - 2:00
    Et je pense qu’il faut commencer
    par savoir très clairement
  • 2:00 - 2:03
    pourquoi on a besoin
    d'une littératie de l’évaluation.
  • 2:03 - 2:06
    Il faut que, dans le district
    scolaire, il y ait une culture
  • 2:06 - 2:11
    qui soit ouverte et réceptive
    à ce modèle d'amélioration continue.
  • 2:11 - 2:16
    Si la culture permet de bien comprendre
    le modèle de manière constante,
  • 2:16 - 2:17
    il y a un effet multiplicateur
  • 2:17 - 2:20
    en ce qui concerne le soutien
    des élèves et de leur apprentissage.
  • 2:21 - 2:23
    Il est essentiel d'établir un consensus
  • 2:23 - 2:25
    sur des critères fondées
    en évaluation.
  • 2:25 - 2:28
    La littératie de l'évaluation
    est très relationnelle.
  • 2:28 - 2:32
    L'évaluation est impossible, sans
    une relation avec les personnes
  • 2:32 - 2:35
    ou le groupe avec qui l’on apprend
    ou que l'on soutient.
  • 2:35 - 2:37
    La littératie de l'évaluation
    est pertinente pour moi
  • 2:37 - 2:41
    dans la mesure où l'on comprend
    le fonctionnement de l'évaluation.
  • 2:41 - 2:43
    Elle a un impact énorme
    sur ce qui se passe en classe,
  • 2:43 - 2:47
    sur les enseignants au quotidien
    et leurs interactions avec les élèves.
  • 2:47 - 2:50
    La lecture, ce qu'ils ont très bien fait,
    et ce que vous avez remarqué.
  • 2:50 - 2:55
    Je suis très favorable
    à un langage commun pour l'évaluation
  • 2:55 - 2:57
    et que l’on continue de
    développer la littératie de
  • 2:57 - 2:59
    l'évaluation dans la province.
  • 2:59 - 3:02
    Comment le programme d’études,
    l'enseignement et l'évaluation
  • 3:02 - 3:04
    sont-ils interreliés?
  • 3:04 - 3:07
    Les liens sont très étroit
    entre le programme d'études,
  • 3:07 - 3:10
    l'enseignement, l'évaluation
    et la transmission des résultats.
  • 3:10 - 3:11
    Ces 4 composantes ont
  • 3:11 - 3:14
    évolué en raison de la refonte
    des programmes d'études.
  • 3:14 - 3:18
    L'une ne va pas sans l'autre.
  • 3:19 - 3:21
    La transformation du programmes d'études
  • 3:21 - 3:25
    nous permet de procéder très différemment.
  • 3:25 - 3:29
    Au paravent, lorsque j'enseignais
    dans les classes,
  • 3:29 - 3:33
    j’évaluais ce que les enfants comprenaient
    et c'était tout ce que j’évaluais.
  • 3:33 - 3:36
    Mais maintenant, il s'agit
    de savoir, de faire et de comprendre,
  • 3:36 - 3:38
    et il y a une prise en charge
    dans les écoles
  • 3:38 - 3:42
    et dans les districts et le conseil
    scolaire francophone qui peut
  • 3:42 - 3:43
    réellement permettre tout ça.
  • 3:43 - 3:47
    On parle d'une transformation des moyens
    utilisés ainsi que des objectifs visés.
  • 3:47 - 3:50
    Les compétences essentielles
    ont toujours fait partie du programme,
  • 3:50 - 3:53
    mais elles servaient de moyens
    pour atteindre un but.
  • 3:53 - 3:56
    Il y a plusieurs décennies, on invitait
    les enfants à participer,
  • 3:56 - 3:57
    à utiliser leur pensée critique.
  • 3:57 - 4:00
    Mais, l'objectif ultime
    était de maîtriser un savoir.
  • 4:00 - 4:03
    Aujourd’hui, ce changement
    nous incite fortement à réfléchir
  • 4:03 - 4:06
    sur la transformation des moyens
    utilisés et des objectifs visés.
  • 4:06 - 4:08
    On n'utilise plus les compétences
    pour acquérir des connaissances,
  • 4:08 - 4:12
    on utilise plutôt les connaissances
    pour développer des compétences.
  • 4:12 - 4:17
    Ainsi, les concepts
    « comprendre », « savoir » et « faire »
  • 4:17 - 4:20
    nous permettront d’inculquer
    un sens critique aux élèves,
  • 4:20 - 4:24
    et leur enseigner la façon de collaborer
    et de penser de manière créative.
  • 4:24 - 4:27
    Il y a plusieurs liens
    dans le nouveau programme d'études,
  • 4:27 - 4:28
    qui examinent vraiment le pouvoir
  • 4:28 - 4:31
    de l'évaluation formative
    et authentique.
  • 4:31 - 4:34
    L’évaluation, c'est en fait
    plus un verbe qu'un nom.
  • 4:34 - 4:36
    Dans le passé,
    on a souvent considéré l'évaluation
  • 4:36 - 4:38
    comme un événement qui s’est produit.
  • 4:38 - 4:41
    On arrête d'enseigner
    pour pouvoir évaluer,
  • 4:41 - 4:42
    puis on reprend l'enseignement.
  • 4:42 - 4:46
    Lorsque l’enseignant peut percevoir
    l'évaluation plutôt comme un verbe,
  • 4:46 - 4:48
    en vue d'une action,
  • 4:48 - 4:52
    ça lui permet d'être plus agile
    dans son approche pédagogique.
  • 4:52 - 4:56
    Évaluer et enseigner
    constituent donc un cycle continu,
  • 4:56 - 4:58
    on appelle ça « itératif ».
  • 4:58 - 4:59
    On dit constamment :
  • 4:59 - 5:02
    « Où en sommes-nous ?
    Comment sais-je cela ?
  • 5:02 - 5:04
    « Comment cela me renseigne-t-il
    sur la suite? »
  • 5:04 - 5:08
    On ne veut pas simplement passer
    l'information et croiser les doigts.
  • 5:08 - 5:13
    Nous utilisons l'évaluation que nous avons
    conçue pour nous assurer que les élèves
  • 5:13 - 5:16
    acquièrent effectivement
    les connaissances souhaitées,
  • 5:16 - 5:19
    en développant leur compréhension
    et leurs aptitudes
  • 5:19 - 5:21
    à faire ce que nous espérons
    qu’ils puissent faire.
  • 5:21 - 5:24
    Compte tenu du changement
    de cap du curriculum,
  • 5:24 - 5:27
    comment entrevoyez-vous l'évolution
    des pratiques d'évaluation?
  • 5:27 - 5:29
    Comment évoluons-nous ?
    La Colombie-Britannique
  • 5:29 - 5:31
    est mondialement reconnue
    comme un chef de file
  • 5:31 - 5:32
    en évaluation formative.
  • 5:32 - 5:34
    Il y a eu une évolution
  • 5:34 - 5:36
    des pratiques d'évaluation
    dans les districts scolaires.
  • 5:36 - 5:40
    Nous avons tous un parcours et
    nous en sommes tous à différents stades.
  • 5:40 - 5:43
    Nos classes et nos élèves
    diffèrent beaucoup de ce qu'ils étaient.
  • 5:43 - 5:46
    Ils sont beaucoup plus complexes,
    beaucoup plus diversifiés.
  • 5:46 - 5:49
    Pour lancer la balle à la hauteur
    où tous les enfants peuvent la frapper,
  • 5:49 - 5:53
    nous devons trouver
    de nouvelles façons de savoir et d'agir
  • 5:53 - 5:55
    en ce qui a trait à l'évaluation.
  • 5:55 - 5:57
    Dans ma classe,
    je me suis rendu compte
  • 5:57 - 6:00
    que la grande majorité
    des évaluations est formative.
  • 6:00 - 6:03
    La plupart des activités
    pédagogiques en classe
  • 6:03 - 6:07
    constituent une occasion
    d'évaluation formative.
  • 6:07 - 6:10
    L'apprentissage n'a pas
    à être le même pour chacun des élèves.
  • 6:10 - 6:12
    Il n'a pas à être absolument identique.
  • 6:12 - 6:16
    Tout comme les processus d'apprentissage
    diffèrent pour chaque élève.
  • 6:16 - 6:18
    Les nouveaux programmes d’études
  • 6:18 - 6:21
    ont ouvert la porte
    à une diversification de l'évaluation
  • 6:21 - 6:25
    et ils nous permettent
    de trouver le point d'accès
  • 6:25 - 6:27
    pour tous les élèves de nos écoles.
  • 6:27 - 6:30
    Nous établissons nos évaluations
    et nos pratiques d'évaluation
  • 6:30 - 6:34
    en équipe et avec nos élèves,
    selon ce qui est important.
  • 6:34 - 6:37
    Ce processus découle du programme
    d’études avec lequel nous travaillons,
  • 6:37 - 6:41
    mais surtout, c'est localisé
    et c'est un partenariat,
  • 6:41 - 6:44
    un partenariat
    entre les enseignants et les élèves.
  • 6:44 - 6:50
    Nous œuvrons avec des critères toujours
    établis en collaboration avec les élèves.
  • 6:50 - 6:54
    Une grande partie concerne la façon
    dont le temps est utilisé en classe.
  • 6:54 - 6:56
    Je me rappelle que, lorsque j'enseignais,
  • 6:56 - 6:59
    je passais beaucoup de temps
    sur les évaluations sommatives,
  • 6:59 - 7:01
    à préparer les élèves pour des tests.
  • 7:01 - 7:03
    Maintenant,
    c’est une rétroaction continue,
  • 7:03 - 7:06
    minute par minute,
    heure par heure, jour après jour,
  • 7:06 - 7:10
    que les enseignants fournissent
    aux élèves sur leur apprentissage
  • 7:10 - 7:12
    et qui fait partie
    de l'évaluation formative.
  • 7:12 - 7:16
    Nous avons l'occasion
    de changer nos pratiques d'évaluation,
  • 7:16 - 7:21
    car elles sont intégrées
    au cycle d'apprentissage.
  • 7:21 - 7:24
    En fin de compte, nous voulons
    des élèves qui apprennent toute leur vie.
  • 7:24 - 7:26
    Si nous n'aidons pas les élèves
  • 7:26 - 7:29
    à développer
    leur capacité d'autoévaluation,
  • 7:29 - 7:32
    à savoir où ils en sont
    et comment ils progressent,
  • 7:32 - 7:35
    alors, lorsqu’ils quittent le système,
    ils continuent de s’appuyer
  • 7:35 - 7:38
    sur l'avis des autres
    pour savoir ce qu’ils peuvent faire ou non
  • 7:38 - 7:40
    et pour connaître les prochaines étapes.
  • 7:40 - 7:43
    Pourquoi est-il important que les
    élèves prennent davantage leur
  • 7:43 - 7:45
    apprentissage en main?
  • 7:45 - 7:46
    Nous savons qu'il importe que les élèves
    prennent leur apprentissage en main,
  • 7:46 - 7:48
    car de nombreuses recherches montrent
  • 7:48 - 7:49
    que lorsque les élèves
    prennent leurs études en main
  • 7:49 - 7:52
    et qu’ils participent davantage
    au processus d'apprentissage
  • 7:52 - 7:54
    tout au long de leur parcours,
  • 7:54 - 7:56
    ils sont plus motivés,
    ils sont plus engagés,
  • 7:56 - 8:01
    ils comprennent mieux où ils en sont.
  • 8:01 - 8:05
    L'un de mes questionnements
    tout au long de ma carrière d'enseignante
  • 8:05 - 8:10
    est de savoir comment je les aide
    à prendre leur apprentissage en main.
  • 8:10 - 8:15
    On doit les aider les élèves à apprécier
    leurs propres processus d'apprentissage,
  • 8:15 - 8:16
    quels qu’ils soient.
  • 8:16 - 8:18
    C’est lorsque les processus
    d’apprentissage appartiennent
  • 8:18 - 8:21
    vraiment aux élèves
    qu’ils peuvent les valoriser.
  • 8:21 - 8:23
    Pour qu'ils prennent
    leur apprentissage en main,
  • 8:23 - 8:27
    il doit y avoir une relation
    de confiance positive
  • 8:27 - 8:28
    entre l'enseignant et l'élève.
  • 8:28 - 8:31
    De nos jours, il est impossible
    d'imaginer une classe
  • 8:31 - 8:35
    sans une coopération
    entre l'enseignant et l'élève.
  • 8:35 - 8:38
    Aider les élèves à prendre
    leur apprentissage en main,
  • 8:38 - 8:41
    c’est développer leur autonomie sociale.
  • 8:41 - 8:44
    C’est accroître leur confiance qu'ils
    peuvent apprendre dans divers milieux.
  • 8:44 - 8:48
    Leur montrer comment transférer
    l’apprentissage à d'autres contextes
  • 8:48 - 8:51
    et continuer au-delà
    d'une certaine expérience d’apprentissage,
  • 8:51 - 8:52
    de leur classe ou du système scolaire.
  • 8:52 - 8:55
    Comment pouvons-nous mieux
    développer la littératie de
  • 8:55 - 8:58
    l'évaluation à travers toutes les
    sphères du système éducatif?
  • 8:58 - 9:02
    Le meilleur moyen d’accroître partout
    la littératie de l'évaluation
  • 9:02 - 9:05
    c’est de considérer l'évaluation
    comme l’établissement de relations,
  • 9:05 - 9:07
    comme un moyen
    d’accroître la participation,
  • 9:07 - 9:10
    comme un outil servant à favoriser
    une culture d'apprentissage
  • 9:10 - 9:12
    et un milieu où les élèves
    se sentent soutenus,
  • 9:12 - 9:15
    où ils se sentent motivés et engagés.
  • 9:15 - 9:18
    Les élèves voient-ils les évaluations
    comme opportunité ou un obstacle?
  • 9:18 - 9:20
    Ou, pensent-ils plutôt
    que les évaluations
  • 9:20 - 9:22
    les aide à savoir où ils se situent
  • 9:22 - 9:24
    et à développer leurs compétences?
  • 9:24 - 9:28
    L’élément clé, c’est lorsque les élèves
    voient que vous apprenez à leurs côtés.
  • 9:28 - 9:31
    C'est bien pour moi,
    je peux y réfléchir aussi.
  • 9:31 - 9:33
    Merci beaucoup. Encore une !
  • 9:33 - 9:37
    Lorsqu'on développe
    cette culture de croissance en classe,
  • 9:37 - 9:41
    qu'on se dit : « J'en suis à ce stade,
    mais que je continue à apprendre »,
  • 9:41 - 9:46
    je pense vraiment que c’est la littératie
    de l'évaluation qui rend cela possible.
  • 9:46 - 9:47
    On sait qu'en fin de compte,
  • 9:47 - 9:51
    il est primordial
    que l’élève achève sa scolarité,
  • 9:51 - 9:54
    afin qu’il puisse réussir
    en dehors du système scolaire.
  • 9:55 - 9:59
    Il nous incombe donc de faire
    tout ce qu'il faut pour y parvenir.
  • 9:59 - 10:01
    Personnellement, je vois
    l'évaluation formative,
  • 10:01 - 10:04
    le travail des enseignants en classe,
  • 10:04 - 10:06
    le travail des principaux
    auprès des enseignants,
  • 10:06 - 10:09
    le travail réalisé
    par les chefs de file du système,
  • 10:09 - 10:12
    qui consiste à mettre en place
    les structures et les systèmes voulus,
  • 10:12 - 10:16
    tout ceci est capital pour l'avenir
    de la société dans son ensemble.
  • 10:16 - 10:18
    Investir dans
    la littératie de l'évaluation
  • 10:18 - 10:21
    est sans doute l'investissement
    professionnel le plus efficace
  • 10:21 - 10:23
    qu'un enseignant puisse faire
  • 10:23 - 10:24
    parce que l'évaluation est au cœur
  • 10:24 - 10:27
    de tant d'expériences à l'école.
  • 10:27 - 10:29
    La littératie de l'évaluation importe,
  • 10:29 - 10:32
    car c'est notre façon
    de mesurer la réussite des élèves,
  • 10:32 - 10:35
    de leur indiquer la façon
    de développer leurs compétences,
  • 10:35 - 10:38
    et de commencer à informer les autres
    sur le développement de ces élèves
  • 10:38 - 10:41
    et sur le fait qu'ils commencent
    à penser différemment
  • 10:41 - 10:42
    en ce XXIe siècle.
  • 10:42 - 10:44
    La refonte des programmes d’études
  • 10:44 - 10:48
    nous permet de procéder très différemment.
  • 10:48 - 10:50
    Ce changement nous incite
    vraiment à croire
  • 10:50 - 10:54
    que nous avons une excellente occasion
    de repenser notre système d'évaluation.
  • 10:54 - 10:57
    Il faut tout d'abord avoir
    une vision très claire.
  • 10:57 - 10:59
    Comprendre que nous apportons
    tous quelque chose.
  • 10:59 - 11:03
    S’appuyer sur la littératie
    de l'évaluation déjà existante.
  • 11:03 - 11:05
    Renouveler l’intérêt
    pour des systèmes d'évaluation
  • 11:05 - 11:08
    qui placent vraiment
    les élèves au cœur de l'expérience.
  • 11:09 - 11:12
    Ils les apprécieront
    s'ils les voient comme les leurs.
  • 11:12 - 11:15
    Le succès futur de nos élèves
    dépend de notre capacité
  • 11:15 - 11:18
    à développer et à parfaire
    nos pratiques en matière d'évaluation.
  • 11:18 - 11:21
    Parce que l'apprentissage des enseignants
    et celui des élèves vont de pair.
  • 11:21 - 11:23
    Nous utilisons les évaluations pour agir.
  • 11:23 - 11:28
    Ouverts et réceptifs pour travailler
    sur ce modèle d'amélioration continue.
  • 11:28 - 11:31
    « Où en sommes-nous ?
    Comment sais-je cela ? »
  • 11:31 - 11:34
    « Comment cela me renseigne-t-il
    sur la voie à suivre ? »
  • 11:35 - 11:38
    Respectons-nous et engageons-nous
    dans l'apprentissage.
Title:
vimeo.com/.../273039648
Video Language:
English
Team:
On Demand - 903
Project:
BATCH 1 (7.3.18)
Duration:
11:43

French (Canada) subtitles

Subtitles complete

Revisions