YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Cohabitation entre humains et océans | California Academy of Sciences

Get Embed Code
9 Languages

Showing Revision 7 created 02/08/2018 by Hélène Wilkinson.

  1. ♪ (musique d'introduction) ♪

  2. On parle beaucoup de surpêche des océans
  3. mais parfois, la pêche peut être
    une solution aux problèmes des océans.
  4. Voici Luiz Rocha, un scientifique
  5. qui attrape des poissons-lions aux Caraïbes.

  6. Les poissons-lions envahissent la région
  7. et mangent les poissons indigènes,
    mettant en péril plusieurs espèces.
  8. "Une espèce envahissante", c'est comme cela
  9. que les scientifiques décrivent les espèces
  10. qui ne se trouvent pas là où elles devraient être.
  11. Elles ont été transportées d'un endroit à
    l'autre, par des humains,
  12. et introduites dans un habitat
    où elles n'ont pas leur place.
  13. Les poissons-lions sont des prédateurs
    qui ne sont pas originaires des Caraïbes
  14. et les espèces caraïbes ne les considèrent pas
    comme des prédateurs.
  15. Ainsi, de nombreuses espèces
    aux Caraïbes souffrent
  16. et les poissons-lions mangent
    de nombreuses espèces
  17. qui jouent un rôle primordial
    dans l'écosystème.
  18. Ce que nous pouvons faire, c'est
    de les contrôler en réduisant leur nombre
  19. afin de permettre aux poissons originaires
    des Caraïbes de survivre.
  20. Les poissons caraïbes
    vont s'adapter:
  21. ils vont apprendre que ce sont des prédateurs.
    On les attrape à beaucoup d'endroits,
  22. pour essayer de limiter leur population
    pendant un temps
  23. et cela fait son effet parce que
    les gens essaient de plus en plus
  24. de les harponner et de les vendre
  25. là où ils seront distribués
    dans tout le pays
  26. et vendus en grande quantité.
  27. Un sushi de poisson-lion,
    je vous prie
  28. Passe-moi le taco de poisson-lion
    s'il-te-plaît.
  29. Les poissons-lions ne sont pas
    les seuls à nuir aux océans.
  30. Certaines espèces de poissons, mollusques,
    plantes et d'autres encore
  31. ravagent les écosystèmes marins
    à travers le monde.
  32. La plupart de ces organismes rejoignent
    de nouveaux endroits par bateau.
  33. Pas dans une cabine douillette
    mais dans l'eau de ballast que les bateaux
  34. transportent dans leurs coques
    pour les stabiliser.
  35. Les navires embarquent cette eau,
    avec ces espèces vivantes
  36. et les déchargent dans différents ports
    avec le liquide.
  37. D'ailleurs, désormais,
    les instances gouvernementales
  38. ont souvent une réglementation stricte
    sur le renouvellement de ballast.
  39. Certaines règles imposent
    aux navires d'échanger l'eau
  40. en pleine mer
  41. où la vie aura du mal à prendre.
  42. D'autres visent le traitement
    des eaux de ballast,
  43. afin d'éviter que ces espèces
    ne fassent de l'auto-stop.
  44. D'autres régions surveillent
    leurs voies d'eau,
  45. afin qu'en cas d'arrivée d'espèces non-indigènes,
  46. elles ne réussissent pas
    à envahir un écosystème.
  47. Voici une autre solution
    face aux espèces envahissantes
  48. et aux autres menaces qui pèsent sur les
    océans : les aires maritimes protégées.
  49. Les aires maritimes protégées,
    qu'on appelle aussi AMP,
  50. peuvent protéger les poissons, les oiseaux,
    d'autres animaux et même les humains
  51. dans certaines zones océaniques.
  52. Certaines ont été créées et sont gérées
  53. par des pays, d'autres par des régions.
  54. Et certaines sont même gérées par
    les populations locales.
  55. Comme cette AMP aux Philippines,
  56. où les habitants
    défendent leur côte
  57. contre la surpêche
    y compris la pêche à la dynamite.
  58. Je peux aller nager dans une AMP ?
    Ou bien c'est réservé aux poissons ?
  59. Ça dépend du site.
  60. A certains endroits,
    on ne peut ni nager, ni pêcher.
  61. D'autres sites sont plus ouverts à la pêche
    ou même à l'écotourisme.
  62. Les aires marines protégées sont de nature
    très variée à travers le monde.
  63. Cela peut être un site où la pêche est interdite
    ou bien un endroit
  64. géré par une aire maritime protégée
    dans laquelle on peut quand même pêcher
  65. mais c'est géré de telle sorte
  66. qu'on intègre la notion de durabilité
    autant que possible.
  67. L'aire demeure ainsi un écosystème
    sain et opérationnel.
  68. Aux États-Unis, 41%
    des eaux territoriales
  69. sont protégées d'une façon ou d'une autre.
  70. Le seul problème avec les
    aires maritimes protégées,
  71. c'est qu'il n'y en a pas assez.
  72. Elles ne protègent qu'environ
    4% des océans dans le monde.
  73. Les scientifiques estiment
    qu'il en faudra bien davantage
  74. pour protéger la vie marine.
  75. Regardez-moi !
    Là, je suis en train de sauver l'océan.
  76. En tout cas, tes voisins sont contents
  77. que tu ramasses ça (rire)
  78. mais je ne suis pas sûr que
    tu sauves l'océan.
  79. En fait, elle a raison.
  80. La santé des océans est fortement
    menacée par la pollution des nutriments

  81. provenant des fertilisants, du traitement
    des eaux usées, même des déjections animales.
  82. Mais les nutriments, c'est bien, non ?
  83. Dans une certaine mesure, oui.
  84. Mais trop de nitrates et de phosphates
    qui s'écoulent dans la mer,
  85. cela peut générer ce qu'on appelle
    des zones mortes.
  86. Quand l'eau transporte ces substances
    des terres agricoles et des zones urbaines
  87. vers les voies d'eau qui se déversent
    dans la mer,
  88. nitrates et phosphates
    peuvent déclencher l'apparition d'algues.
  89. Beaucoup d'animaux marins
    mangent ces algues
  90. mais quand il y en a trop, les animaux
    ne peuvent pas tout manger.
  91. Les algues meurent et se déposent
    sur les fonds marins puis se décomposent,
  92. consommant presque tout l'oxygène
    présent dans l'eau,
  93. ce qui crée des zones mortes.
  94. Avec une surface d'environ 18 000 mètres carrés
    — à peu près la taille de l'état du New Jersey —
  95. une des zones mortes les plus grandes est
  96. l'endroit où le Mississipi se déverse
    dans le golfe du Mexique.
  97. L'utilisation excessive de fertilisants
    sur toute la longueur du Mississipi
  98. contribue à créer cette zone morte.
  99. Si les agriculteurs
    utilisaient mieux les fertilisants
  100. ce serait un grand pas
    pour arriver à solutionner ce problème.
  101. C'est dingue que quelque chose qui sert ici
    a un tel impact sur l'océan tout là-bas.
  102. C'est pourquoi, où que nous habitions,
  103. nous devons nous assurer
    que ces choses ne finissent pas dans l'océan.
  104. Chacun peut faire un geste.
    Les actions locales ont un impact global.