French subtitles

← Comment accepter vos émotions au travail

Get Embed Code
25 Languages

Showing Revision 13 created 04/18/2020 by eric vautier.

  1. Peu importe à quel point vous essayez,
  2. impossible de juste appuyer
    sur un bouton en entrant au bureau
  3. et de couper vos émotions.
  4. Avoir des sentiments fait partie
    de l'être humain.
  5. [Notre façon de travailler]

  6. Selon un mythe très répandu, les émotions
    n'ont pas leur place au travail

  7. et cela nous conduit souvent
  8. à assimiler à tort le professionnalisme
    avec le fait d'être stoïque ou même froid.
  9. Mais la recherche montre que
    lorsque nos collègues
  10. abandonnent leur vernis professionnel,
  11. nous sommes beaucoup plus enclins
    à croire ce qu'ils nous disent.
  12. Nous sommes reliés
    aux gens autour de nous.
  13. Nous faisons des efforts,
    nous sommes performants
  14. et généralement plus gentils.
  15. Il est donc temps d'apprendre
    comment accepter l'émotion au travail.
  16. Maintenant, cela ne veut pas dire

  17. qu'il faut soudain devenir
    une éponge émotionnelle.
  18. Une ligne existe entre le partage,
    qui renforce la confiance,
  19. et le partage excessif, qui la détruit.
  20. Si vous laissez soudain libre cours
    à vos sentiments au travail
  21. en disant aux gens bien plus
    que ce à quoi ils s'attendent,
  22. vous mettez tout le monde mal à l'aise
  23. et vous vous discréditez aussi.
  24. Vous risquez d'être considéré comme faible
    ou manquant de conscience de soi,
  25. donc dites juste que vous étiez
    malade la nuit dernière –
  26. pas besoin d'aller
    dans les moindres détails
  27. de comment vous avez revu
    votre dîner à moitié digéré aux toilettes.
  28. Il y a donc un large spectre
    d'expression émotionnelle.

  29. D'une part, il y a les « sous-émotifs »,
  30. des gens qui ont du mal
    à parler de leurs sentiments,
  31. et d'autre part les hyperémotifs,
  32. ceux qui partagent constamment tout
    ce qu'il se passe à l'intérieur d'eux.
  33. Ni l'un ni l'autre ne crée
    un lieu de travail sain.
  34. Alors, quel est l'équilibre
    entre ces deux extrêmes ?

  35. Quelque chose qui s'appelle
    la vulnérabilité sélective.
  36. La vulnérabilité sélective, c'est s'ouvrir
  37. tout en privilégiant la stabilité
    et la sécurité psychologique,
  38. à la fois pour vous et pour vos collègues.
  39. Tout le monde peut apprendre
  40. à être sélectivement vulnérable,
    avec de la pratique.
  41. Voici quatre manières de s'y mettre.

  42. Tout d'abord, indiquez vos sentiments
    en vous contenant émotionnellement.
  43. La mauvaise humeur se propage
  44. et même si vous n'exprimez pas
    ce que vous ressentez,
  45. il y a fort à parier que vos expressions
    ou votre langage corporel
  46. vous trahissent.
  47. Donc, si vous croisez les bras
    ou martelant sur votre clavier,
  48. vos collègues vont savoir
    que vous êtes contrarié.
  49. Et si vous ne dites rien,
  50. ils pourraient penser
    que c'est contre eux et s'en inquiéter.
  51. Donc, si c'est une réaction
    à une chose en dehors du travail,
  52. les embouteillages par exemple, dites-le.
  53. Inutile d'entrer dans les détails.
  54. Vous pouvez dire très simplement :
    « Je passe une mauvaise matinée.
  55. Ça n'a rien à voir avec vous. »
  56. Si c'est une chose liée au travail
  57. qui vous fait ressentir
    de fortes émotions,
  58. cela nous amène au deuxième point.
  59. Essayer de comprendre
    le besoin derrière cette émotion,

  60. puis répondez à ce besoin.
  61. Si vous commencez soudain à trouver
    irritant tout le monde autour de vous,
  62. détendez-vous et réfléchissez-y.
  63. Il se peut que vous soyez irritable
    parce que vous êtes tendu
  64. et vous êtes tendu car vous vous souciez
    du respect d'une échéance imminente.
  65. Dans ce cas, retournez voir votre équipe
  66. pour y répondre et dites une chose comme :
  67. « Je veux m'assurer
    d'avoir tout fini avant l'échéance.
  68. Pouvez-vous m'aider à faire
    un plan réaliste en ce sens ? »
  69. Si vous prévoyez de partager,
  70. essayez de vous mettre
    dans la peau de l'autre.
  71. Donc si ce que vous allez dire
    vous aidera à vous sentir plus soutenu
  72. et à mieux comprendre la situation,
  73. alors allez-y et dites-le.
  74. Mais si vous n'en êtes pas sûr,
    c'est peut-être mieux de ne pas le dire.
  75. Et enfin, regardez autour de vous
    et tracez une voie à suivre.

  76. Si tout le monde dans votre équipe
    a travaillé sans relâche
  77. et vous voyez que l'un de vos collègues
    a l'air très découragé ou stressé,
  78. acceptez-le et montrez de l'empathie,
  79. mais donnez-lui aussi
    quelque chose de concret
  80. à quoi se raccrocher.
  81. Et dans ce cas,
  82. proposez d'aller voir votre supérieur
  83. pour demander à ce que la réunion
  84. soit repoussée d'un jour
    pour avoir plus de temps.
  85. Vous montrez votre engagement
    pour leur réussite,
  86. mais aussi que vous pensez
    à leur bien-être.
  87. Quand on peut être sincère
    sur ses sentiments,

  88. proposer librement des idées,
    faire des erreurs
  89. et ne pas avoir à cacher
    chaque part de nous-même,
  90. il est fort probable que nous restions
    plus longtemps dans l'entreprise.
  91. Nous sommes aussi plus heureux
    et plus productifs.
  92. Alors prenez le temps de réfléchir
    à comment vous exprimez vos émotions

  93. en allant travailler chaque jour.
  94. Et si vous avez tendance à trop partager,
    essayez de changer.
  95. Et si vous êtes un peu plus réservé,
  96. cherchez le bon moment
    pour vous ouvrir à vos collègues
  97. et être plus vulnérable.
  98. Et il y aura probablement
    une grande différence
  99. dans la réaction des gens.
  100. La vulnérabilité sélective
    pourrait devenir
  101. l'un de vos plus précieux outils.