YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Imaginer l'air qui nous entoure | Emily Parsons-Lord | TEDxYouth@Sydney

Get Embed Code
11 Languages

Showing Revision 7 created 01/29/2017 by eric vautier.

  1. Si je vous demande d'imaginer l'air,
  2. qu'imaginez-vous ?
  3. La plupart des gens pensent
    à un espace vide
  4. ou à un ciel bleu
  5. ou à des arbres dansant dans le vent.
  6. Puis je me suis souvenue
    de mon prof de chimie au lycée,
  7. au tableau,
    portant de grandes chaussettes,
  8. dessinant des diagrammes de bulles
    connectées à d'autres bulles
  9. et décrivant comment elles vibrent,
    se heurtent dans une soupe agitée.
  10. Nous n'avons pas tendance
    à voir l'air ainsi.
  11. Nous le remarquons surtout
  12. quand il est chargé d'une intrusion
    sensorielle désagréable,
  13. comme une mauvaise odeur, ou
    visible comme de la fumée ou de la brume.
  14. Mais il est toujours là.
  15. Il nous touche tous actuellement.
  16. Il est même en nous.
  17. Notre air est immédiat, vital et intime.
  18. Pourtant, on l'oublie facilement.
  19. Qu'est-ce que l'air ?
  20. C'est la combinaison des gaz
    invisibles enveloppant la Terre,
  21. attirés par la force
    gravitationnelle de la Terre.
  22. Même si je suis une artiste visuelle,
  23. je m'intéresse à l'invisibilité de l'air.
  24. Je m'intéresse à comment nous l'imaginons,
  25. comment nous le ressentons
  26. et comment nous avons tous
    une compréhension innée de sa matérialité
  27. à travers la respiration.
  28. Toute vie sur Terre change l'air
    via un échange gazeux,
  29. et nous le faisons tous en ce moment.
  30. Pourquoi ne pas prendre tous ensemble
  31. une grande inspiration collective.
  32. Prêts ? Inspirez. (Inspire)
  33. Expirez. (Expire)
  34. L'air que vous venez d'expirer,
  35. vous l'avez enrichi d'un facteur 100
    en dioxyde de carbone.
  36. Environ 5 litres d'air par respiration,
    17 respirations par minute,
  37. 525 600 minutes par an,
  38. cela revient approximativement
    à 45 millions de litres d'air,
  39. enrichis d'un facteur 100
    en dioxyde de carbone,
  40. juste pour vous.
  41. C'est l'équivalent d'environ
    18 piscines olympiques.
  42. Pour moi, l'air est pluriel.
  43. Il est à la fois
    aussi petit que notre respiration
  44. et aussi grand que la planète.
  45. Il est difficile à imaginer.
  46. Peut-être est-ce même impossible,
    peut-être cela importe peu.
  47. À travers ma pratique d'arts visuels,
  48. j'essaye de rendre l'air,
    pas tellement de le visualiser,
  49. mais de le rendre plus viscéral,
    tactile et haptique.
  50. J'essaye d'étendre cette notion
    d'esthétique, l'apparence des choses,
  51. pour qu'elle inclue des choses
    comment la sensation sur votre peau,
  52. dans vos poumons,
  53. le son de votre voix
    quand il passe à travers.
  54. J'explore le poids, la densité,
    l'odeur, mais surtout,
  55. je pense beaucoup aux histoires
    que nous lions aux différents types d'air.
  56. J'ai réalisé cette œuvre en 2014.
  57. Elle s'appelle : « Différents types
    d'air : journal d'une plante »,
  58. je recréais l'air de différentes ères
    de l'évolution de la Terre
  59. et invitais le public
    à venir le respirer avec moi.
  60. C'est très surprenant,
    drastiquement différent.
  61. Je ne suis pas une scientifique,
  62. mais les météorologues recherchent
  63. des traces de composés chimiques
    dans l'air contenu dans les roches,
  64. par exemple en regardant
    l'oxydation des roches,
  65. et ils extrapolent les informations
    et les rassemblent
  66. pour qu'ils puissent
    constituer une recette
  67. de l'air à différentes époques.
  68. Puis, j'arrive en tant qu'artiste,
    je prends cette recette
  69. et la recrée en utilisant
    les gaz qui la composent.
  70. J'étais très intéressée par les époques
  71. qui sont des exemples
    de la vie modifiant l'air,
  72. mais aussi par l'air qui influence
    comment la vie va évoluer.
  73. Comme l'air carbonifère.
  74. Il a entre 300 et 350 millions d'années.
  75. C'est une ère connue
    comme étant l'ère des géants.
  76. Pour la première fois
    dans l'histoire de la vie,
  77. la lignine évolue.
  78. C'est le truc dur
    dont les arbres sont faits.
  79. À cette époque-là, les arbres inventent
    ce qui sera leur tronc,
  80. ils deviennent gros, de plus en plus gros,
  81. se répandent sur la Terre,
  82. libérant de l'oxygène, encore et encore,
  83. si bien que les niveaux d'oxygène
    sont environ deux fois plus élevés
  84. qu'ils ne le sont aujourd'hui.
  85. Cet air riche subvient aux besoins
    d'énormes insectes --
  86. d'énormes araignées et libellules
    d'une envergure de 65 centimètres.
  87. À respirer, cet air est
    très propre et très frais.
  88. Il n'a pas vraiment de saveur,
  89. mais il donne à votre corps
    un subtil élan d'énergie.
  90. C'est très bon pour les gueules de bois.
  91. (Rires)
  92. Ou il y a l'air de l'extinction
    Permien-Trias --
  93. c'était il y a environ
    252,5 millions d'années,
  94. juste avant que les dinosaures n'évoluent.
  95. C'est une période très courte,
    en termes géologiques,
  96. d'environ 20 à 200 000 ans.
  97. Très rapide.
  98. C'est la plus grande extinction
    de l'histoire de la Terre,
  99. encore plus grande
    que l'extinction des dinosaures.
  100. Entre 85% et 95% des espèces
    de cette époque se sont éteintes.
  101. Simultanément, il y a eu un pic énorme
    et dramatique de dioxyde de carbone.
  102. Les scientifiques s'accordent à dire
  103. que cela vient simultanément
    d'une éruption volcanique
  104. et d'un effet de serre incontrôlé.
  105. Les niveaux d'oxygène de l'époque
    étaient moins de la moitié des actuels,
  106. environ 10%.
  107. Cet air ne subviendrait pas
    aux besoins de la vie humaine,
  108. mais vous pouvez l'inspirer une fois.
  109. Il est étrangement rassurant à respirer.
  110. Il est apaisant, plutôt tiède
  111. et il a un peu la saveur
    de l'eau gazeuse.
  112. Il est un peu comme un spritz
    assez plaisant.
  113. Avec toute cette réflexion
    sur l'air du passé,
  114. il est naturel de commencer à penser
    à l'air de l'avenir.
  115. Au lieu de spéculer sur l'air
  116. et de créer ce qui, à mon avis,
    sera l'air du futur,
  117. j'ai découvert cet air
    synthétisé par l'humain.
  118. Cela signifie qu'il n'existe
    nulle part dans la nature,
  119. il est fait par des humains
    dans un laboratoire
  120. pour des applications
    dans différents milieux industriels.
  121. Pourquoi est-ce l'air du futur ?
  122. Cet air est une molécule très stable
  123. qui fera littéralement partie de l'air
    quand il sera libéré,
  124. pour les 300 à 400 années à venir,
    avant qu'il ne soit décomposé.
  125. C'est entre 12 et 16 générations.
  126. Cet air futur a
    quelques qualités sensuelles.
  127. Il est très lourd,
  128. environ 8 fois plus lourd que l'air
    que l'on a l'habitude de respirer.
  129. En fait, il est si lourd
    que quand vous l'inspirez,
  130. les mots que vous prononcerez
    seront eux-aussi assez lourds,
  131. ils coulent sur votre joue,
    tombent sur le sol
  132. et imprègnent les fissures.
  133. C'est un air qui opère
    assez comme un liquide.
  134. Cet air vient aussi
    avec une dimension éthique.
  135. Les humains ont créé cet air,
  136. mais c'est aussi le gaz
    à effet de serre le plus puissant
  137. qui ait jamais été testé.
  138. Son potentiel de réchauffement est
    24 000 fois celui du dioxyde de carbone
  139. et il a cette longévité
    de 12 à 16 générations.
  140. Cette confrontation éthique
    est centrale à mon travail.
  141. (Voix déformée) Il a une autre qualité
    plutôt surprenante.
  142. Il change considérablement
    le son de votre voix.
  143. (Rires)
  144. Quand nous pensons --
    oh, il agit encore un peu.
  145. (Rires)
  146. Quand nous pensons
    au changement climatique,
  147. nous ne pensons pas aux insectes géants
    et aux volcans en éruption,
  148. ni même aux voix amusantes.
  149. Les images qui viennent à l'esprit
  150. sont des choses
    comme le recul des glaciers
  151. et des ours polaires
    à la dérive sur des icebergs.
  152. Nous pensons à des graphiques
    en camembert et en colonnes,
  153. un nombre infini de politiques
    parlant à des scientifiques en cardigan.
  154. Mais peut-être est-il temps
    de penser au changement climatique
  155. au même niveau viscéral
    que notre ressenti de l'air.
  156. Comme l'air, le changement climatique
    est à la fois à l'échelle de la molécule,
  157. de la respiration et de la planète.
  158. Il est immédiat, vital et intime,
  159. tout en étant informe et encombrant.
  160. Pourtant, on l'oublie facilement.
  161. Le changement climatique est
    l'auto-portrait collectif de l'humanité.
  162. Il reflète nos décisions
    en tant qu'individus,
  163. gouvernements et industries.
  164. Et s'il y a une chose que j'ai apprise
    en m'intéressant à l'air,
  165. c'est que même s'il change, il persiste.
  166. Il pourrait ne plus subvenir aux besoins
    de la vie telle que nous la connaissons
  167. mais il subviendra
    aux besoins de quelque chose.
  168. Si nous, humains,
    faisons tant partie du changement,
  169. je pense qu'il est important
    de ressentir la discussion.
  170. Car même si elle est invisible,
  171. les humains laissent
    une trace éclatante dans l'air.
  172. Merci.
  173. (Applaudissements)