Return to Video

Cette ancienne roche change notre théorie sur l'origine de la vie

  • 0:01 - 0:06
    La Terre a environ 4,6 milliards d'années,
  • 0:06 - 0:10
    mais la vie d'un être humain
    dure souvent moins de 100 ans.
  • 0:11 - 0:15
    Alors pourquoi nous inquiéter
    de l'histoire de notre planète
  • 0:15 - 0:21
    quand le passé lointain semble
    si insignifiant dans la vie quotidienne ?
  • 0:21 - 0:23
    Vous savez, jusqu'à aujourd'hui,
  • 0:23 - 0:26
    la Terre est la seule planète
    de notre système solaire
  • 0:26 - 0:29
    connue pour abriter la vie
  • 0:29 - 0:34
    et la seule du système solaire à fournir
    un système indispensable à la vie.
  • 0:35 - 0:36
    Alors pourquoi la Terre ?
  • 0:36 - 0:40
    Nous savons que la Terre est unique
    à avoir la tectonique des plaques,
  • 0:40 - 0:42
    de l'eau liquide à sa surface,
  • 0:42 - 0:44
    et une atmosphère riche en oxygène.
  • 0:44 - 0:47
    Mais ça n'a pas toujours été le cas,
  • 0:47 - 0:52
    nous le savons car d'anciennes roches
    ont gardé en mémoire les phases clés
  • 0:52 - 0:54
    de l'histoire de l'évolution planétaire.
  • 0:56 - 0:59
    Et un des meilleurs endroits
    où observer ces anciennes roches
  • 0:59 - 1:03
    se trouve dans le Pilbara,
    en Australie-Occidentale.
  • 1:03 - 1:08
    Les roches à cet endroit sont vieilles
    de 3,5 milliards d'années
  • 1:08 - 1:12
    et elles contiennent les plus anciennes
    preuves de la vie sur Terre.
  • 1:13 - 1:16
    Souvent, lorsqu'on pense
    à la vie primitive,
  • 1:16 - 1:19
    on imagine un stégosaure
  • 1:19 - 1:22
    ou bien un poisson rampant
    sur la terre ferme.
  • 1:23 - 1:25
    Mais la vie primitive dont je parle
  • 1:25 - 1:29
    est une vie microscopique simple,
    comme les bactéries.
  • 1:30 - 1:34
    Leurs fossiles sont souvent préservés
    dans des strates de roches
  • 1:34 - 1:36
    appelées stromatolites.
  • 1:37 - 1:42
    On ne trouve que cette forme de vie simple
    dans presque toute l'histoire des fossiles
  • 1:42 - 1:45
    durant les trois premiers
    milliards d'années sur Terre.
  • 1:46 - 1:50
    Notre espèce,
    selon les registres fossiles,
  • 1:50 - 1:52
    remonte à une centaine
    de milliers d'années.
  • 1:52 - 1:54
    Nous savons d'après le registre fossile,
  • 1:54 - 1:58
    que les bactéries existaient déjà
  • 1:58 - 2:02
    il y a 3,5 à 4 milliards d'années.
  • 2:02 - 2:06
    Les roches plus anciennes
    que celles-ci ont été détruites
  • 2:06 - 2:09
    ou grandement déformées
    par la tectonique des plaques.
  • 2:09 - 2:12
    La pièce manquante du puzzle
  • 2:12 - 2:17
    est de savoir exactement quand
    et comment la vie a commencé sur Terre.
  • 2:19 - 2:23
    Nous voyons ici ce paysage
    volcanique ancien dans le Pilbara.
  • 2:23 - 2:28
    Je n'aurais jamais imaginé que
    nos recherches nous donneraient des pistes
  • 2:28 - 2:30
    sur ce puzzle de l'origine de la vie.
  • 2:31 - 2:33
    Ce fut lors de mon premier
    voyage de terrain ici,
  • 2:33 - 2:37
    vers la fin d'une longue semaine
    de projet de cartographie
  • 2:37 - 2:40
    que j'ai trouvé quelque chose
    de plutôt spécial.
  • 2:41 - 2:45
    Ce qui ressemble
    à un amas de vieilles pierres
  • 2:45 - 2:47
    est en réalité des stromatolites.
  • 2:47 - 2:51
    Et au centre de ce monticule
    se trouvait une pierre étrange,
  • 2:51 - 2:54
    environ de la taille d'une main d'enfant.
  • 2:54 - 2:59
    Cela nous a pris six mois avant
    d'inspecter la roche sous un microscope,
  • 2:59 - 3:03
    quand l'un de mes tuteurs de l'époque,
    Malcom Walter, a évoqué le fait
  • 3:03 - 3:06

    que les roches ressemblaient
    à des geyserites.
  • 3:06 - 3:10
    La geysérite est un type de roche
    qui se forme seulement
  • 3:10 - 3:14
    dans et autour des sources chaudes.
  • 3:14 - 3:18
    A présent, afin que vous compreniez
    l'importance des geysérites,
  • 3:18 - 3:22
    je vais vous ramener
    quelques siècles en arrière.
  • 3:23 - 3:28
    En 1871, dans une lettre adressée
    à son ami Joseph Hooker,
  • 3:28 - 3:29
    Charles Darwin a suggéré :
  • 3:30 - 3:34
    « Et si la vie avait commencé
    dans une mare d'eau chaude
  • 3:34 - 3:36
    avec plein de substances chimiques
  • 3:36 - 3:40
    prêtes à subir des changements
    plus complexes ? »
  • 3:41 - 3:44
    Ces mares d'eau chaude sont connues :
    ce sont les sources chaudes.
  • 3:44 - 3:46
    Dans ces environnements, les eaux chaudes
  • 3:46 - 3:49
    dissolvent les minéraux
    provenant des roches sous-jacentes.
  • 3:50 - 3:55
    Cette solution se mélange
    avec les composés organiques
  • 3:55 - 3:58
    et produit une sorte d'usine chimique
  • 3:58 - 4:00
    qui, comme l'ont démontré les chercheurs,
  • 4:00 - 4:04
    peut fabriquer
    des structures cellulaires simples
  • 4:04 - 4:07
    qui constituent les premiers
    pas vers la vie.
  • 4:07 - 4:10
    Mais cent ans après la lettre de Darwin,
  • 4:10 - 4:12
    les cheminées hydrothermales
    ou sources hydrothermales
  • 4:12 - 4:14
    ont été découvertes dans les océans.
  • 4:14 - 4:16
    Et ce sont aussi des usines chimiques.
  • 4:16 - 4:20
    Celle-ci est localisée le long
    de l'arc volcanique des Tonga,
  • 4:20 - 4:24
    1 100 mètres sous le niveau de la mer
    dans l'océan Pacifique.
  • 4:25 - 4:29
    La fumée noire que vous voyez sortir
    de ces sortes de cheminées
  • 4:29 - 4:34
    est aussi un fluide riche en minéraux
    qui se nourrit de bactéries.
  • 4:35 - 4:37
    Et depuis la découverte
    de ces cheminées hydrothermales,
  • 4:37 - 4:41
    l'origine de la vie dans les océans
    est le scénario privilégié.
  • 4:42 - 4:45
    Et il y a de bonnes raisons de le penser :
  • 4:45 - 4:49
    les cheminées hydrothermales sont connues
    dans l'histoire des roches
  • 4:49 - 4:52
    et on pense que la Terre primitive
    avait un océan global
  • 4:52 - 4:54
    et peu de superficie terrestre.
  • 4:54 - 4:57
    Donc, la probabilité
    que les cheminées hydrothermales
  • 4:57 - 4:59
    fussent abondantes sur la Terre primitive
  • 4:59 - 5:02
    correspond bien avec l'origine de la vie
  • 5:02 - 5:04
    dans les océans.
  • 5:04 - 5:05
    Cependant,
  • 5:06 - 5:11
    notre recherche dans le Pilbara
    fournit et soutient
  • 5:11 - 5:14
    une perspective alternative.
  • 5:14 - 5:19
    Enfin, après trois ans, nous étions
    capables de démontrer,
  • 5:19 - 5:23
    que notre petite roche
    était de la geysérite.
  • 5:23 - 5:27
    Cette conclusion a mis en évidence
    que non seulement les sources chaudes
  • 5:27 - 5:31
    existaient dans notre volcan vieux
    de 3,5 milliards d'années dans le Pilbara
  • 5:31 - 5:38
    mais que les preuves de la vie terrestre
    se trouvent dans les sources chaudes
  • 5:38 - 5:40
    dans le registre géologique de la Terre
  • 5:40 - 5:44
    il y a 3 milliards d'années.
  • 5:45 - 5:48
    Et donc, d'un point de vue géologique,
  • 5:48 - 5:51
    la petite mare chaude de Darwin
  • 5:51 - 5:56
    est une candidate raisonnable
    à l'origine de la vie.
  • 5:57 - 6:01
    Bien sûr, l'origine
    de la vie est encore discutable
  • 6:01 - 6:03
    et le sera toujours probablement.
  • 6:03 - 6:06
    Mais il est évident
    que cela s'est développé,
  • 6:06 - 6:07
    diversifié,
  • 6:07 - 6:10
    et est devenu plus que jamais complexe.
  • 6:10 - 6:13
    Finalement, on en arrive
    à l'ère des êtres humains,
  • 6:13 - 6:17
    une espèce qui a commencé
    à questionner sa propre existence
  • 6:17 - 6:20
    et l'existence de la vie ailleurs.
  • 6:20 - 6:24
    Y a-t-il une communauté cosmique
    qui attend de se connecter avec nous
  • 6:24 - 6:27
    ou sommes-nous tout ce qui existe ?
  • 6:27 - 6:31
    Encore une fois, une pièce du puzzle
    provient de l'ancien registre des roches.
  • 6:32 - 6:36
    Il y a des preuves
    qu'il y a environ 2,5 milliards d'années,
  • 6:36 - 6:39
    les bactéries commencèrent
    à produire de l'oxygène
  • 6:39 - 6:42
    comme certaines plantes aujourd'hui.
  • 6:42 - 6:44
    Les géologistes se réfèrent
    à la période qui suivit
  • 6:44 - 6:47
    appelée la Grande Oxydation.
  • 6:47 - 6:52
    Elle provient de roches appelées
    gisements de fer rubanés
  • 6:52 - 6:54
    dont beaucoup peuvent être observés
  • 6:54 - 6:57
    dans des roches épaisses
    de centaines de mètres
  • 6:57 - 6:59
    qui se trouvent dans des gorges
  • 7:00 - 7:03
    qui sculptent leur chemin
    dans le Karijini National Park
  • 7:03 - 7:05
    en Australie-Occidentale.
  • 7:05 - 7:10
    L'arrivée de l'oxygène a permis
    deux changements majeurs sur la planète.
  • 7:10 - 7:13
    Premièrement,
    la vie complexe a pu évoluer.
  • 7:13 - 7:17
    On sait que la vie a besoin d'oxygène
    pour se développer de façon complexe
  • 7:17 - 7:21
    Et cela produit la couche d'ozone,
    qui protège la vie d'aujourd'hui
  • 7:21 - 7:25
    contre les effets nocifs
    des rayonnements UVB du soleil.
  • 7:25 - 7:29
    Ainsi, en une tournure ironique, la vie
    microbienne est devenue complexe
  • 7:29 - 7:34
    et renonça ainsi à son règne
    de 3,5 milliards d'années sur la planète.
  • 7:35 - 7:39
    Aujourd'hui, nous les humains déterrons
    la vie fossile complexe
  • 7:39 - 7:41
    et la brûlons pour l'utiliser
    comme combustible.
  • 7:41 - 7:46
    Cette pratique envoie de vastes quantités
    de dioxyde de carbone dans l'atmosphère
  • 7:46 - 7:48
    et comme nos prédécesseurs microbiens,
  • 7:48 - 7:52
    nous avons commencé à faire subir des
    changements importants à notre planète.
  • 7:53 - 7:57
    Et ces effets sont accentués
    par le réchauffement climatique.
  • 7:59 - 8:03
    Malheureusement, la tournure ironique ici
    pourrait engendrer la fin de l'humanité.
  • 8:04 - 8:07
    Et peut-être que la raison pour laquelle
  • 8:07 - 8:11
    nous ne nous connectons pas
    à la vie intelligente ailleurs,
  • 8:11 - 8:13
    c'est qu'une fois qu'elle évolue,
  • 8:13 - 8:16
    elle s'éteint aussi rapidement.
  • 8:16 - 8:18
    Si les pierres pouvaient parler,
  • 8:18 - 8:21
    je pense qu'elles pourraient dire ceci :
  • 8:22 - 8:25
    la vie sur Terre est précieuse.
  • 8:27 - 8:31
    C'est le résultat d'environ
    4 milliards d'années
  • 8:31 - 8:36
    d'une co-évolution complexe et délicate
  • 8:36 - 8:38
    entre la vie et la Terre,
  • 8:38 - 8:44
    où les humains sont les derniers arrivés
    dans la chaîne du temps.
  • 8:45 - 8:50
    Vous pouvez utiliser cette information
    comme un guide ou une prévision,
  • 8:50 - 8:53
    ou comme une explication
    pour comprendre pourquoi on est si seul
  • 8:53 - 8:56
    dans cette partie de la galaxie.
  • 8:56 - 9:01
    Mais utilisez ceci
    pour prendre un peu de recul
  • 9:01 - 9:06
    concernant l'héritage
    que vous voulez laisser derrière vous
  • 9:06 - 9:11
    sur la planète
    que vous appelez votre foyer.
  • 9:12 - 9:13
    Merci.
  • 9:13 - 9:17
    (Applaudissements)
Title:
Cette ancienne roche change notre théorie sur l'origine de la vie
Speaker:
Tara Djokic
Description:

Quand et comment la vie a-t-elle exactement commencé sur Terre ?
Les scientifiques ont longtemps pensé qu'elle a surgi des océans il y a 3,5 milliards d'années, jusqu'à ce que l'astrobiologiste Tara Djokic et son équipe fasse une découverte inattendue dans le désert de l'Australie Occidentale.
Apprenez comment une ancienne roche trouvée près d'une source chaude est en train de changer notre compréhension du puzzle de l'origine de la vie.

more » « less
Video Language:
English
Team:
TED
Project:
TEDTalks
Duration:
09:30

French subtitles

Revisions