Return to Video

La philosophie "Open Source".

  • 0:00 - 0:03
    Problèmes concrets.
  • 0:03 - 0:06
    D'aussi loin que je puisse me souvenir, j'ai toujours pensé que le pouvoir de la science
  • 0:06 - 0:09
    pouvait être utilisé pour régler les problèmes urgents de notre temps.
  • 0:09 - 0:13
    Quand j'ai étudié la chimie à Princeton, c'était tellement théorique, et sans application.
  • 0:13 - 0:16
    Et je me suis dit : - Oh ok, peut être que si je fais de la physique, ce sera mieux.
  • 0:16 - 0:19
    Alors je l'ai fait et j'ai été plutôt déçu.
  • 0:19 - 0:24
    On étudiait la propagation des ondes et je n'arrivais pas à comprendre ce problème-ci, cette équation-là.
  • 0:24 - 0:29
    Alors je suis allé voir le professeur et je lui ai demandé : - De quoi s'agit-il, où est-ce que cela existe ?
  • 0:29 - 0:32
    Et il m'a répondu : - En fait, cela n'existe pas, je viens de l'inventer.
  • 0:32 - 0:35
    C'était comme : - Oh ok, alors c'est comme ça que ça marche ici.
  • 0:35 - 0:39
    Ce fut un moment décisif où je me suis dit : - Wow, qu'est-ce que je suis en train de faire ici ?
  • 0:39 - 0:43
    Dans une abondance absolue de ressources, d'énergie,
  • 0:43 - 0:46
    de développement humain et culturel, bref de tout,
  • 0:46 - 0:51
    de nombreux problèmes demeurent. Surtout les conflits de ressources : la pauvreté, la guerre, la corruption.
  • 0:52 - 0:56
    Survivre avec les incroyables moyens techniques que nous avons aujourd'hui ?
  • 0:56 - 0:59
    Survivre ne devrait pas prendre beaucoup de temps.
  • 1:00 - 1:05
    Quand on y pense vraiment, toutes les richesses dont nous profitons aujourd'hui avec un train de vie moderne moyen
  • 1:05 - 1:10
    dépendant des minerais, du sol, de la lumière du soleil, des plantes, de l'eau.
  • 1:10 - 1:12
    Tout cela est abondant.
  • 1:12 - 1:17
    Néanmoins le mécanisme productif de la société est ce qui le rend rare de façon artificielle.
  • 1:17 - 1:23
    Et si on pouvait vivre et prospérer à un niveau de vie moderne
  • 1:23 - 1:28
    et non seulement ça mais en travaillant deux heures par jour et avec des ressources locales.
  • 1:28 - 1:30
    Comment cela se pourrait-il ?
  • 1:30 - 1:33
    La partie la plus importante d'Open Source Ecology est cette idée que
  • 1:33 - 1:37
    avec une petite quantité de ressources et une faible somme d'argent,
  • 1:37 - 1:42
    n'importe qui devrait pouvoir se créer un niveau de vie élevé,
  • 1:42 - 1:46
    et le faire d'une façon qui ne requiert ni beaucoup de temps, ni beaucoup d'argent.
  • 1:46 - 1:50
    Les gens peuvent réellement bénéficier de la technologie que nous créons ici,
  • 1:50 - 1:54
    donc au lieu de laisser une grosse société décider ce que les machines peuvent faire pour nous,
  • 1:54 - 1:58
    nous pouvons décider la manière dont nous voulons que les machines travaillent pour nous.
  • 1:58 - 2:02
    Au lieu de dépendre d'autres personnes pour fabriquer les choses dont nous avons besoin,
  • 2:02 - 2:05
    nous fabriquons tout ce dont nous avons besoins nous-mêmes
  • 2:05 - 2:07
    Et nous le faisons mieux que Walmart ne le fait,
  • 2:07 - 2:11
    nous le faisons mieux que l'esclavage en Chine ne le fait.
  • 2:11 - 2:15
    Nous avons une capacité de production suffisante nous permettant de subvenir à nos besoins
  • 2:15 - 2:19
    dans nos propres jardins, et nous pouvons le faire d'une manière durable.
  • 2:19 - 2:23
    Nous pouvons fabriquer des machines que nous pouvons utiliser pour créer l'abondance matérielle pour nous-mêmes,
  • 2:23 - 2:26
    et ensuite montrer aux autres comment le faire.
  • 2:27 - 2:29
    Si vous avez deux cents personnes qui se réunissent
  • 2:29 - 2:32
    et si elles veulent construire une communauté autonome,
  • 2:32 - 2:38
    elles n'ont pas beaucoup d'options autres que de venir avec des équipements et des machines pour le faire.
  • 2:38 - 2:42
    C'est là que "Open Source Ecology" intervient.
  • 2:42 - 2:48
    Les coûts de construction de ces machines est d'environ dix pour cent de ce qu'il vous en coûterait dans le commerce.
  • 2:48 - 2:51
    Si vous prenez un tracteur John Deer moderne,
  • 2:51 - 2:55
    il est pratiquement impossible pour quiconque d’essayer de s'en construire un,
  • 2:55 - 2:58
    C'est une machine très complexe.
  • 2:58 - 3:02
    Mais si vous êtes capable de prendre un moteur standard et
  • 3:02 - 3:07
    de vous rendre à votre magasin de bricolage et d'acheter de l'acier et de le construire vous-même, comme le LifeTrac,
  • 3:07 - 3:10
    alors cela devient beaucoup plus réaliste.
  • 3:10 - 3:12
    Les bénéfices d'une économie locale
  • 3:12 - 3:14
    sont que le pouvoir et la richesse économique restent dans la communauté.
  • 3:14 - 3:19
    Au lieu de laisser votre argent, ce que vous gagnez, vous glisser entre les doigts,
  • 3:19 - 3:21
    ne serait-ce pas mieux de garder tout cela en interne.
  • 3:21 - 3:22
    Garder cette richesse,
  • 3:22 - 3:25
    en ayant tout ce mécanisme de production intégré.
  • 3:25 - 3:29
    Vous produisez la même chose, les richesses restent, vous n'avez plus à travailler si dure.
  • 3:29 - 3:33
    Vous pouvez passer plus de temps avec votre famille et vos enfants ou pour faire ce qui est important pour vous.
  • 3:35 - 3:43
    Cela devient beaucoup plus facile en parlant de production, d'avoir un unique module super compatible.
  • 3:43 - 3:48
    Maintenant le Powercube fonctionne à la fois avec le LifeTrac la presse CEB,
  • 3:48 - 3:52
    et quelques autres machines que nous avons, comme le Ironworker et le Coldsaw.
  • 3:52 - 3:58
    Cela fournit un produit écologique plus simple
  • 3:58 - 4:02
    parce qu'un bloc d'alimentation sert à plusieurs machines.
  • 4:02 - 4:08
    C'est une chose de voir les machines qui ont été conçu sur le site,
  • 4:08 - 4:13
    et c'en est une autre de comprendre la manière dont le processus de développement s'est déroulé
  • 4:13 - 4:16
    et quel type de documentation on trouve pour ces machines,
  • 4:16 - 4:19
    de manière à ce que l'on puisse les répliquer et les améliorer.
  • 4:19 - 4:26
    Heureusement nous avons cette possibilité d'obtenir des informations d'une machine au format numérique,
  • 4:26 - 4:30
    et maintenant nous avons les moyens de télécommunication, l'Internet, pour relayer cet information et
  • 4:30 - 4:33
    permettre à n'importe qui de copier ces fichiers,
  • 4:33 - 4:37
    et d'accéder au prototype depuis leur ordinateur.
  • 4:37 - 4:40
    Ainsi Open Source Ecology essaie de capturer la nature du développement open source
  • 4:40 - 4:45
    et le fait que nous soyons connectés à la nature ainsi qu'aux personnes et aux institutions de la société.
  • 4:45 - 4:49
    Tout cela doit être envisagé lorsque nous parlons d'un paradigme pour rendre le monde meilleur.
  • 4:49 - 4:56
    L'Open Source était nettement la tendance émergeante la plus significative.
  • 4:56 - 5:00
    La preuve en est avec les logiciels open source tel que la plate-forme Linux.
  • 5:00 - 5:03
    Lorsqu'un nombre suffisant de personnes travaillent ensemble sur un même projet,
  • 5:03 - 5:05
    ce projet gagne plus en qualité que n'importe quel autre projet.
  • 5:05 - 5:09
    Par conséquent, nous entrons dans une phase de transition centrée sur le développement du matériel.
  • 5:09 - 5:13
    Qu'arriverait-il si les personnes s'associaient concrètement pour développer l'open source hardware.
  • 5:13 - 5:16
    Nous avons beaucoup de technologies à l'heure actuelle.
  • 5:16 - 5:19
    Mais pour l'organiser de manière à ce qu'elle soit accessible,
  • 5:19 - 5:24
    sans aucune restriction, c'est une avancée décisive.
  • 5:24 - 5:29
    Aujourd'hui c'est à chacun de s'organiser,
  • 5:29 - 5:35
    et d'approfondir jusqu'à atteindre ce que l'on pourrait qualifier de niveau spirituel.
  • 5:35 - 5:39
    Afin de changer complètement leur comportement et tirer profit de qui est à notre portée,
  • 5:39 - 5:43
    et faire avancer notre civilisation encore plus loin.
  • 5:43 - 5:47
    Je suis confiant sur le fait que l'humanité est prête à
  • 5:47 - 5:51
    saisir cette opportunité qui lui est offerte par ce développement.
  • 5:51 - 5:57
    Open Source Ecology a pour objectif de créer le prochain modèle économique : l'économie open source.
  • 5:57 - 6:02
    Qu'est-ce que cela signifie ? C'est une économie qui optimise non seulement la production,
  • 6:02 - 6:04
    chose que l'économie actuelle fait déjà très bien,
  • 6:04 - 6:08
    bien que la production soit efficace, la distribution laisse encore à désirer.
  • 6:08 - 6:11
    Et comment y parvenir ? En jouant sur la transparence...
  • 6:11 - 6:15
    plus communément appelée faire don des secrets commerciaux,
  • 6:15 - 6:19
    ou développer les produits open source pour tout ce dont nous avons besoin.
  • 6:19 - 6:25
    Imaginez un scénario ou au lieu de grandes entreprises se faisant concurrence, réinventant la roue à chaque fois,
  • 6:25 - 6:30
    un énorme gâchis, et si tout le monde combinait leurs efforts afin de fabriquer les meilleurs produits,
  • 6:30 - 6:33
    les produits les plus robustes, que sont ceux de l'open source, auxquels tout le monde a accès à la production.
  • 6:33 - 6:36
    Nous pourrions alors avoir une économie basée sur la collaboration
  • 6:36 - 6:39
    plutôt qu'une approche compétitive inutile.
  • 6:45 - 6:49
    Un film de Tristan Copley Smith
Title:
La philosophie "Open Source".
Description:

Le fondateur du mouvement "Open Source Ecology", le Dr Marcin Jakubowski et l'équipe de OSE expliquent la philosophie motrice de leur travail. Un merci spécial à nos collaborateurs distants Tom Griffing, Zach Dwiel et William Neal.

Rejoignez-nous dans la construction de l'avenir.
www.opensourceecology.com

more » « less
Video Language:
English
Team:
Volunteer
Duration:
06:59
Xavier B. edited French subtitles for Open Source Philosophy.
remy.greinhofer edited French subtitles for Open Source Philosophy.
remy.greinhofer edited French subtitles for Open Source Philosophy.
remy.greinhofer edited French subtitles for Open Source Philosophy.
remy.greinhofer edited French subtitles for Open Source Philosophy.
bugmenot edited French subtitles for Open Source Philosophy.
Gribouille added a translation

French subtitles

Revisions