YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Jamian Juliano-Villani Se met au travail | Art21 « Gros plan sur New York »

Get Embed Code
11 Languages

Showing Revision 4 created 05/19/2018 by SophieTranslate.

  1. [Ridgewood-Queens]
  2. [Gros plan sur New York]
  3. [Jamian Juliano-Villani
    se met au travail]
  4. C’est une simple habitude,
  5. j’arrive,
  6. je réchauffe mon café,
  7. me met devant l’ordinateur,
    regarde des choses,
  8. nettoie mes brosses,
  9. et puis je me mets au travail.
  10. Je n’ai pas eu de pose depuis que
    j’ai commencé, ce qui est fou.
  11. Une fois le délai fixé
    c’est comme un couperet.
  12. C’est comme un gage !
  13. Comme si vous deviez
    quelque chose à quelqu’un.
  14. Le stress assassine la créativité.
  15. Si votre peinture est mauvaise
    et que votre boulot c’est artiste,
  16. c’est le pire.
  17. C’est mortifiant.
  18. C’est comme d’avoir du chocolat ou autre
    sur toute la figure
  19. et d’aller à un gala.
  20. Vous êtes aussi bon
    que votre dernière peinture -
  21. - qui est moche -
  22. mais,
    c’est un semblant de vérité.
  23. Je grandissais au milieu de nulle part,
  24. et, je voulais juste sortir du New Jersey
    et aller à New York tout de suite.
  25. New York est comme là où tous
    les artistes vont pour devenir artistes.
  26. Je regardais
  27. « Peinture de peintres »,
  28. Stella i Rauschenberg, etc.
  29. Ils sont tous à New York,
  30. assis sur des échelles de peinture.
  31. Pour moi adolescente, c’était incroyable.
  32. C’est...
  33. C’est tout, vous voyez ?
  34. Maintenant je romance moins
  35. car venir à New York et commencer
    à être dans le monde des choses de l’art,
  36. c’est malsain !
  37. J’ai eu un million de petits boulots.
  38. Serveuse la nuit.
  39. J’ai fait des réunions
    à domicile,
  40. enseigné la gymnastique,
  41. puis en maternelle.
  42. J’ai rangé des livres pour des marines
    qui étaient passionnés de bateaux.
  43. Je faisais les aller-retour
    depuis un restaurant du New Jersey.
  44. Et, j’ai eu mon premier appartement
    à New York.
  45. Je peignais au dessus de mon lit,
  46. en restant éveillée toute la nuit.
  47. Puis, j’ai eu une chambre plus grande,
  48. puis, une pièce plus grande.
  49. Il y a trois ans,
    j’ai eu mon premier vrai studio.
  50. C’était comme Noël tous les jours.
  51. Terrible.
  52. Les peintures sont...
  53. complexes,
  54. il faut faire mieux,
    les faire plus étranges,
  55. plus intelligentes,
    plus stupides.
  56. Vous peignez simplement
    un bonhomme de neige dans le désert...
  57. C’est tout ? Vraiment ?
  58. Et il n’y a rien d’autre ?
  59. C’est comme ces courtes blagues ?
  60. J’ai le sens de l’humour et une manière
    légère d’aborder les choses.
  61. Raconter une histoire
  62. et de là,
    comment peux-tu égaler ça,
  63. c’est psychologique ou personnel ?
  64. C’est comme le ping pong,
    avant et arrière,
  65. et comme toutes ces choses
    allant ainsi, jusqu’à
  66. se renier.
  67. J’ai pris beaucoup de décisions bizarres
  68. en plein milieu de la nuit.
  69. Mais aussi beaucoup en parlant
    avec les autres.
  70. Quand toutes les voix arrivent ici,
  71. ça n’est plus une conférence.
  72. [Ajay Kurian,Artist]
  73. Dans le couloir il y a Ajay,
  74. un artiste surprenant.
  75. Il m’a si souvent sorti d’affaire
    avec ces spectacles.
  76. Avec une minute, nous pourrions...
  77. Tu peux me soutenir, s’il te plait ?
  78. « Je pense à du bleu, super clair,
    du turquoise clair.
  79. Bleu ou violet très pâle.
  80. Violet, c’est mieux ?
  81. Du violet froid. »
  82. [KURIAN]
    « Comme la lavande ? »
  83. « Un cul violet froid. »
  84. « J’ai vu ça. »
  85. « Ou comme un... »
  86. « C’est un vase, un mirroir ? »
  87. « Qui peut le savoir ?
  88. Ça sera un mirroir. »
  89. « Ok. »
  90. « Hmm...
  91. Mince. »
  92. Un de mes amis me disait :
  93. « Met de la merde
    personne ne le saura. »
  94. « Merci, abruti. »
  95. [Profondes inhalations]
  96. Je peux certainement dire que
    je ne fais pas ça.
  97. Ils sont supposés être confidents.
  98. J’ai 30 ans.
  99. J’enchaîne, je fume un paquet
    et demi par jour.
  100. Je bois beaucoup.
  101. Mes habitudes de repos
    sont terribles.
  102. Je mange des poubelles.
  103. Ce n’est qu’un récipient,
    vous voyez ?
  104. Ces dernières années,
    j’avais tellement de vigueur
  105. j’ai travaillé et poussé.
  106. Là, si c’est important,
  107. je m’assure que j’en ai encore,
  108. Il y a une pression
    à maintenir l’intégrité
  109. et faire le travail
    qui te semble le bon
  110. même sous la pression,
    ce qui est très difficile.
  111. Je veux pousser la peinture
  112. sans savoir encore comment,
    mais j’espère comprendre
  113. et en faire quelque chose
    qu’elles seront.
  114. Je sais que je vais en faire
  115. des embarrassantes,
    mauvaises scuptures,
  116. vidéos, etc.
    Je dois le faire,
  117. en cet instant,
  118. tant que j’en ai l’énergie.