YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Comment aider notre organisme à guérir plus rapidement

Get Embed Code
40 Languages

Showing Revision 12 created 12/06/2018 by eric vautier.

  1. Et si on pouvait prendre
    une pilule ou un vaccin
  2. et, juste comme guérir d’un rhume,
  3. on soignerait nos plaies plus rapidement ?
  4. Aujourd’hui, après une opération
    ou un accident,
  5. on reste à l’hôpital des semaines,
  6. on garde des cicatrices
    et des séquelles douloureuses
  7. car notre corps est incapable
    de régénérer des organes sains.
  8. Je travaille pour créer des matériaux
  9. qui donnent instruction
    à notre système immunitaire
  10. de transmettre un signal
    pour régénérer des tissus.
  11. Tout comme les vaccins aident le corps
    à lutter contre la maladie,
  12. on peut pousser notre système immunitaire
  13. à aider à fabriquer des tissus
    et guérir les plaies plus vite.
  14. Régénérer des parties du corps
    peut paraître impossible,

  15. mais plusieurs organismes vivants
    peuvent réaliser cet exploit.
  16. Des lézards peuvent
    faire repousser leur queue,
  17. la salamandre peut régénérer
    ses membres totalement,
  18. et même nous, simples humains,
    pouvons régénérer notre foie
  19. après avoir perdu plus de la moitié
    de sa masse.
  20. Afin de rendre possible cette magie,

  21. j’étudie la façon dont le corps guérit
    les plaies et régénère les tissus
  22. à l’aide du système immunitaire.
  23. D’une éraflure au genou à cette infection
    ennuyeuse des sinus,
  24. notre système immunitaire
    défend notre corps du danger.
  25. Je suis immunologue,
  26. et utilisant mes connaissances
    du système de défense du corps,
  27. j’ai pu identifier des clés
  28. dans notre combat pour
    guérir des blessures.
  29. Pendant des recherches
    sur des matériaux à l’essai

  30. pour leurs capacités
    à régénérer les muscles,
  31. l'équipe a constaté qu'après avoir traité
    un muscle endommagé avec ces matériaux,
  32. il y avait un grand nombre
    de cellules immunitaires
  33. dans ce matériau et le muscle à proximité.
  34. Dans ce cas-ci,
  35. au lieu de combattre l’infection,
    les cellules immunitaires
  36. s'accumulent pour réparer la blessure.
  37. J’ai découvert qu'un type de cellule
    immunitaire spécifique,
  38. la cellule T auxiliaire,
  39. était présent à l’intérieur
    du matériau implanté
  40. et essentiel pour la guérison
    des blessures.
  41. Comme lorsque, enfant,
    on cassait son crayon

  42. et qu'on essayait de le recoller,
  43. nous pouvons guérir,
  44. mais ça peut ne pas se faire
    de façon optimale,
  45. et ça laisse une cicatrice.
  46. Si nous n’avions pas
    ces lymphocytes T auxiliaires,
  47. au lieu de muscle sain,
  48. nous aurions des cellules adipeuses,
  49. et les muscles ne seraient pas
    assez puissants.
  50. En utilisant notre système immunitaire,
  51. le corps peut se réparer
    sans ces cicatrices
  52. et avoir la même apparence
    qu’avant la blessure.
  53. Je travaille afin de créer des matériaux

  54. qui incitent le corps à fabriquer
    des tissus
  55. en modifiant la réponse immunitaire.
  56. Nous savons que, quand un matériau
    est implanté dans le corps,
  57. le système immunitaire réagit.
  58. Cela varie des pacemakers
    aux pompes à insuline
  59. aux matériaux utilisés par les ingénieurs
    pour fabriquer des tissus.
  60. Quand le matériau est placé dans le corps,
  61. le système immunitaire crée un milieu
    rempli de cellules et de protéines
  62. qui peut modifier le comportement
    des cellules souches.
  63. De même que le temps affecte
    nos activités journalières,
  64. comme aller courir
  65. ou rester chez soi et regarder
    une émission télévisée sur Netflix,
  66. l’environnement immunitaire
    d’un échafaudage
  67. affecte la façon dont nos cellules
    se développent.
  68. Si nous avons les mauvais signaux,
  69. disons les signaux de Netflix,
  70. Nous avons des cellules adipeuses
    au lieu de muscle.
  71. Ces échafauds se composent
    de différents types de choses,
  72. du plastique aux matériaux
    d’origine biosynthétique,
  73. des nanofibres de dimensions variées,
  74. des éponges qui sont plus
    ou moins poreuses,
  75. des gels de différentes rigidités.
  76. Des chercheurs peuvent
    agencer les matériaux
  77. pour envoyer différents
    signaux au fil du temps.
  78. En d’autres mots, nous pouvons
    orienter ces cellules
  79. en leur donnant les éléments appropriés
  80. pour chaque type de tissu,
  81. juste comme un producteur
    changerait le décor
  82. entre « Les Misérables » et
    « La Petite Boutique des horreurs ».
  83. Je combine différents types de signaux
  84. qui imitent la réponse du corps
    aux blessures pour nous aider à guérir.
  85. À l'avenir, nous pourrons utiliser
    des pansements anti-cicatrice,
  86. une charge musculaire malléable
    ou un vaccin cicatrisant.
  87. Nous n’allons pas nous réveiller demain
    en pouvant guérir comme Wolverine.

  88. Après-demain non plus.
  89. Mais avec ces avancées,
  90. et en utilisant le système immunitaire
    pour aider à réparer les tissus,
  91. nous pouvons voir
    des produits sur le marché
  92. qui s’associent au système immunitaire
    pour nous aider à guérir,
  93. et peut-être un jour être capable
    d’imiter la salamandre.
  94. Merci.

  95. (Applaudissements)