YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Comment raviver votre foi dans la démocratie

Get Embed Code
22 Languages

Showing Revision 15 created 06/26/2019 by eric vautier.

  1. Je vous salue

  2. de la 52ème nation la plus libre au monde.
  3. En tant qu'Américain, ça m'agace que
    ma nation continue de plonger
  4. dans les classements annuels
    publiés par Freedom House.
  5. Je suis fils d'immigrants.
  6. Mes parents sont nés en Chine
    pendant la guerre et la révolution,
  7. sont allés à Taïwan,
    puis sont venus aux Etats-Unis,
  8. ce qui veut dire que toute ma vie,
  9. j'ai été pleinement conscient combien
    une liberté héritée peut être fragile.
  10. C'est pourquoi je passe mon temps à
    éduquer, prêcher et exercer la démocratie.
  11. Je ne me fais pas d'illusion.

  12. Partout dans le monde aujourd'hui,
  13. les gens doutent
    de ce que peut apporter la démocratie.
  14. Les autocrates et les démagogues
    semblent enhardis,
  15. même arrogants.
  16. Le monde libre semble sans meneur.
  17. Et cependant, je reste plein d'espoir.

  18. Je ne dis pas optimiste.
  19. L'optimisme, c'est pour les spectateurs.
  20. L'espoir suppose le pouvoir.
  21. Il signifie que je participe au résultat.
  22. L'espoir démocratique demande de la foi,
  23. pas dans un homme fort
    ou un sauveur charismatique,
  24. mais les uns dans les autres,
  25. et il nous force à nous demander :
    comment mériter une telle foi ?
  26. Je crois que nous sommes
    dans une période de réveil moral,
  27. celui qui arrive quand
    de vieilles certitudes s'effondrent.
  28. Au cœur de ce réveil, il y a
    ce que j'appelle la « religion civique ».
  29. Et aujourd'hui, je veux parler
    de ce qu'est la religion civique,
  30. comment on la pratique,
  31. et pourquoi c'est important
    maintenant plus que jamais.
  32. Commençons par le commencement.

  33. Je définis la religion civique comme
    un système de croyances partagées
  34. et de pratiques collectives
    par lesquelles les membres
  35. d'une communauté autonome
    choisissent de vivre comme des citoyens.
  36. Quand je dis « citoyens »,
    je ne pense pas aux papiers ou passeports.
  37. Je parle d'une conception plus profonde,
    plus large, et éthique
  38. du fait de contribuer à une communauté,
    d'être un membre du corps.
  39. Parler de religion civique en ces termes
    n'est pas une simple tournure.
  40. C'est parce que la démocratie
  41. est une des activités humaines
    qui requièrent le plus de foi.
  42. La démocratie ne marche que si
    assez d'entre nous croient qu'elle marche.
  43. C'est à la fois un pari et un miracle.
  44. Sa légitimité ne vient pas du cadre
    externe de règles constitutionnelles,
  45. mais des travaux intérieurs
    de l'esprit civique.

  46. La religion civique,
    comme n'importe quelle religion,
  47. comprend une croyance sacrée,
    des actes sacrés et des rituels sacrés.
  48. Ma croyance comprend des mots comme
    « protection égale des lois »
  49. et « nous, le peuple ».
  50. Mon appel pour des actes saints comprend
    l'abolition, le suffrage féminin,
  51. le mouvement des droits civiques,
  52. le débarquement des Alliés en Normandie,
  53. la chute du Mur de Berlin.
  54. Et j'ai un nouveau rituel civique
    dont je vous parlerai plus tard.

  55. Peu importe d'où vous venez,
  56. vous pouvez trouver ou créer votre propre
    ensemble de croyances, actes et rituels.
  57. La pratique de la religion civique
    n'est pas l'adoration de l'État
  58. ou l'obéissance au parti au pouvoir,
  59. mais l'engagement
    les uns vis-à-vis des autres
  60. et de nos idéaux communs.
  61. Et le sacré de la religion civique
    n'est pas divin ou super-naturel.
  62. Il s'agit d'un groupe
    de personnes différentes
  63. parlant de ce qui les rassemble,
  64. les regroupe.

  65. Peut-être que vous vous inquiétez un peu
  66. que j'essaye de vous vendre à un culte.
  67. Détendez-vous, ce n'est pas le cas.
  68. Je n'ai pas besoin de vous vendre.
  69. Comme humain, vous êtes toujours
    sur le marché du culte,
  70. d'une sorte d'expérience religieuse.
  71. Nous sommes attachés à la recherche
    d'explications cosmologiques,
  72. pour sacraliser des croyances qui
    nous unissent dans un but transcendent.
  73. Les humains font de la religion
    parce que les humains font des groupes.
  74. Le seul choix que nous avons est
    d'activer ce groupe pour le bien.
  75. Si vous êtes pratiquant, vous le savez.
  76. Si vous ne l'êtes pas,
  77. si vous n'allez plus à la prière
  78. ou que vous n'y êtes jamais allé,
  79. alors peut-être direz-vous que
    votre religion est le yoga,
  80. le football
  81. le tricotage, le codage
    ou les conférences TED.
  82. Mais que vous croyez en Dieu
    ou en l'absence de dieux,
  83. la religion civique ne vous demande pas
    de renoncer à vos croyances.
  84. Elle ne vous demande que
    de vous montrer en tant que citoyen.

  85. Et cela m'amène à mon second sujet :
  86. comment nous pouvons pratiquer
    la religion civique de façon productive.
  87. Laissez-moi vous parler
    du nouveau rituel civique.
  88. Ça s'appelle le « samedi civique »
  89. et ça suit l'arc
    d'un rassemblement religieux.
  90. On chante ensemble,
  91. on se tourne vers les étrangers d'à côté
    pour discuter d'une question commune,
  92. on écoute de la poésie et des textes,
  93. il y a un sermon qui relie ces textes
  94. aux choix éthiques
    et aux controverses de notre temps,
  95. mais le chant, les textes et le sermon
  96. ne viennent ni de l'église,
    ni de la synagogue, ni de la mosquée.
  97. Ils sont civiques,
  98. tirés d'idéaux civiques partagés
  99. et d'une histoire commune de revendication
    et de contestation de ces idéaux.
  100. Puis, nous formons des cercles
    pour organiser des rassemblements,
  101. inscrire des votants, rejoindre des clubs,
    se faire de nouveaux amis.

  102. Mes collègues et moi avons commencé
    à organiser des samedis civiques
  103. à Seattle en 2016.
  104. Depuis, ils se sont étendus
    à tout le continent.
  105. Parfois des centaines de personnes
    y assistent, parfois des dizaines.
  106. Ils ont lieu dans des bibliothèques,
    des centres communautaires
  107. et des espaces de coworking,
  108. sous des tentes de fête
    et dans de grandes salles.
  109. Il n'y a rien de high-tech
    dans cette technologie sociale.
  110. Elle répond à un désir humain simple
    de face-à-face avec ses semblables.
  111. Elle attire les jeunes et les vieux,
    de gauche et de droite,
  112. les riches et les pauvres,
    les croyants et les athées,
  113. de toutes races.
  114. Quand vous venez à un samedi civique
    que vous êtes invité à débattre de :
  115. « De qui êtes-vous responsable ? »
  116. Ou « Qu'êtes-vous prêt à risquer ou
    à abandonner pour votre communauté ? »
  117. Quand cela arrive, quelque chose bouge.
  118. Vous êtes touché.
  119. Vous commencez à raconter votre histoire.
  120. Nous commençons
    à nous voir les uns les autres.
  121. Vous réalisez que le sans-abrisme,
    la violence armée, la gentrification,
  122. la circulation, la méfiance envers
    les migrants, les fake news,
  123. tout cela n'est pas
    le problème des autres,
  124. c'est l'agrégation de vos propres
    habitudes et omissions.
  125. La société devient le reflet
    de votre comportement.

  126. On ne nous a jamais demandé de réfléchir
    au contenu de notre citoyenneté.
  127. La plupart d'entre nous n'a jamais été
    invité à faire plus ou à être plus,
  128. et la plupart d'entre nous ne savent pas
    combien nous désirons cette invitation.

  129. Nous avons depuis créé
    un séminaire civique
  130. pour commencer à former des gens
    à créer des samedis civiques
  131. par eux-mêmes, dans leur propre ville.
  132. Dans la communauté d'Athènes,
    dans le Tennessee,
  133. une animatrice courageuse,
    Whitney Kimball Coe,
  134. conduit la sienne dans
    un magasin d'art et d'encadrement
  135. avec un jeune chœur et
    beaucoup de petits drapeaux.
  136. Un jeune activiste, Berto Aguayo,
  137. a mené son samedi civique
    à un coin de rue
  138. dans le quartier de
    Back of the Yards à Chicago.
  139. Berto faisait partie de gangs.
  140. Désormais, il maintient la paix
  141. et organise des campagnes électorales.
  142. À Honolulu, Rafael Bergstrom,
  143. ancien professionnel de baseball,
    devenu photographe écologiste,
  144. mène sa communauté sous l'égide
    « Le civisme EST sexy ».
  145. Ça l'est.

  146. (Rires)

  147. Nos séminaristes me demandent parfois :
  148. « N'est-il pas dangereux
    d'utiliser le langage religieux ?
  149. Cela ne va-t-il pas rendre nos politiciens
    d'autant plus dogmatiques, suffisants ? »
  150. Mais cette vision suppose que toute
    religion est fondatrice pour du fanatisme.
  151. Ce n'est pas le cas.
  152. La religion est aussi
    du discernement moral,
  153. une étreinte du doute,
  154. un engagement à se détacher de soi
    et à servir les autres,
  155. un défi pour réparer le monde.
  156. En ce sens, la politique peut supporter
    d'être un peu plus comme une religion,
  157. pas moins.
  158. Enfin, mon dernier sujet aujourd'hui :

  159. pourquoi la religion civique
    est important aujourd'hui.
  160. Je veux proposer deux raisons.
  161. L'une est de pallier la culture
    de l’hyper-individualisme.
  162. Chaque message que nous recevons
    de tous les écrans et surfaces
  163. du marché moderne
  164. est que chacun de nous est seul,
  165. un agent libre,
  166. libre de gérer sa propre marque,
  167. libre de vivre sous les ponts,
  168. libre d'avoir des activités parallèles,
  169. libre de mourir seul sans assurance.
  170. Le libéralisme économique nous dit que
    nous sommes des maîtres jamais redevables,
  171. mais cela nous rend esclaves
  172. dans l'isolement atroce du consumérisme
    et d'un état d'anxiété.
  173. Public : Oui !

  174. Des millions d'entre nous
    sont désormais contre.

  175. Nous réalisons à présent
  176. que libre de tout n'est pas
    la même chose que la liberté pour tous.
  177. (Applaudissements)

  178. Ce qui nous rend vraiment libre,
    c'est d'être lié aux autres

  179. dans une aide et une obligation mutuelles,
  180. devant régler les problèmes au mieux
    dans nos quartiers et nos villes,
  181. comme si nos destins étaient liés,
  182. parce qu'ils le sont,
  183. comme si nous ne pouvions pas
    nous séparer les uns des autres,
  184. parce qu'au final, nous ne pouvons pas.
  185. Nous lier les uns aux autres
    de cette façon nous libère, en fait.
  186. Ça révèle que nous sommes
    égaux en dignité.
  187. Ça nous rappelle que les droits
    vient avec des devoirs.
  188. Ça nous rappelle, en fait,
  189. que les droits, compris de façon correcte,
    sont des responsabilités.
  190. La deuxième raison pour laquelle
    la religion civique importe maintenant

  191. est qu'elle offre l'histoire la plus
    saine possible entre nous et eux.
  192. Nous parlons de la politique de l'identité
    comme si c'était nouveau,
  193. mais ça ne l'est pas.
  194. Toutes les politiques
    sont des politiques de l'identité,
  195. une incessante bataille pour définir
    qui fait vraiment partie du groupe.
  196. Au lieu de mythes nocifs de sang et de sol
    qui excluent certains à jamais,
  197. la religion civique offre à tous
    un chemin d'appartenance
  198. basé uniquement sur le principe universel
    de contribution, de participation
  199. et d'inclusion.
  200. Dans la religion civique, le « nous »
    est ceux qui veulent servir,
  201. offrir, voter, écouter, apprendre,
    avoir de l'empathie, mieux débattre,
  202. faire circuler le pouvoir
    plutôt que de le garder.
  203. Le « eux » est ceux qui ne le veulent pas.
  204. Il est possible de juger
    le « eux » sévèrement,
  205. mais ce n'est pas nécessaire,
  206. car à n'importe quel moment, l'un d'entre
    eux peut devenir l'un d'entre nous,
  207. simplement en choisissant
    de vivre comme un citoyen.
  208. Alors accueillons-les.

  209. Whitney, Berto et Rafael
    sont des accueillants talentueux.
  210. Chacun a un chemin particulier,
    localement enraciné
  211. pour rendre la foi en la démocratie
    accessible aux autres.
  212. Leur argot peut être des Appalaches,
    du South Side ou d'Hawaï.
  213. Leur message est le même :
  214. l'amour civique, l'esprit civique,
    la responsabilité civique.
  215. Là, vous pensez que
    tout ce truc de religion civique

  216. est juste pour des Américains deuxième
    génération trop zélés comme moi
  217. Mais en réalité, c'est pour n'importe qui,
    n'importe où,
  218. qui veut raviver les liens de confiance,
  219. d'affection et rejoindre notre action
  220. nécessaire à notre gouvernance de liberté.
  221. Maintenant, peut-être que ces samedis
    ne sont pas pour vous.
  222. Pas de problème.
  223. Trouvez votre propre chemin pour nourrir
    les habitudes civiques du cœur.
  224. De nombreuses formes de communautés
    citoyennes se développent en ce moment,

  225. en cet instant d'éveil.
  226. Des groupes comme
    Community Organizing Japan,
  227. qui utilise des rituels créatifs
    de story-telling
  228. pour promouvoir l'égalité pour les femmes.
  229. En Islande, les confirmations citoyennes,
  230. où les jeunes sont guidés par les anciens
  231. à apprendre l'histoire et
    les traditions citoyennes de leur société
  232. culminent dans une cérémonie initiatique
  233. semblable aux confirmations religieuses.
  234. Les Cercles Ben Franklin aux États-Unis,
  235. où des amis se rencontrent mensuellement
  236. pour discuter et réfléchir aux vertus
    que Franklin a codifiées
  237. dans son autobiographie,
  238. comme la justice, la gratitude, le pardon.
  239. Je sais que la religion civique
    ne suffit pas

  240. pour remédier en profondeur
    aux inégalités de notre ère.
  241. Nous avons besoin de pouvoir pour ça.
  242. Mais le pouvoir sans personnalité
    est un remède pire que la maladie.
  243. Je sais que la religion civique seule ne
    peut corriger les institutions corrompues
  244. mais des réformes institutionnelles sans
    nouvelles normes ne perdureront pas.
  245. La culture est la source du droit.
  246. L'esprit est la source de la politique.
  247. L'âme est la source de l'État.
  248. Nous ne pouvons pas décontaminer nos
    politiques si on ne nettoie qu'en aval.
  249. Nous devons aller à la source.
  250. La source est nos valeurs,
  251. et sur le sujet des valeurs,
    mon conseil est simple : en avoir.
  252. (Rires)

  253. (Applaudissements)

  254. Soyez sûr que ces valeurs sont sociales.

  255. Mettez-les en pratique,
  256. et faites-le en compagnie d'autrui,
  257. avec la structure d'un principe,
    d'un acte, d'un rituel plein de joie
  258. qui vous feront tous revenir.
  259. Ceux qui croient en la démocratie
    et croient que c'est encore possible,

  260. nous avons le fardeau de le prouver.
  261. Mais souvenez-vous
    que ce n'est pas un fardeau
  262. d'être dans une communauté où vous êtes vu
    comme un humain à part entière
  263. où vous pouvez vous exprimer
    sur les choses qui vous affectent,
  264. où vous n'avez pas besoin d'être connecté
    pour être respecté.
  265. C'est ce qu'on appelle une bénédiction,
  266. disponible pour tous ceux qui croient.
  267. Merci.

  268. (Applaudissements)