French subtitles

← L'Amazonie appartient à l'humanité -- préservons-la ensemble

Get Embed Code
41 Languages

Showing Revision 6 created 01/04/2020 by eric vautier.

  1. Tashka Yawanawá (Forte expiration)
  2. (Forte expiration)

  3. (Forte expiration)

  4. (Forte expiration)

  5. (Chant)

  6. (Le chant se termine)

  7. (Forte expiration)

  8. Je suis Tashka Yawanawá.

  9. Je suis ici avec ma femme.
  10. Je viens de la communauté Yawanawá,
  11. qui est située dans l'État d'Acre
  12. dans l'Amazonie brésilienne.
  13. Il faut quelques jours pour arriver ici.
  14. Je viens de finir de chanter la chanson
  15. qui nous reconnecte
    avec l'esprit de la forêt tropicale.

  16. Depuis la nuit des temps,
  17. mon peuple vit
    dans le territoire Yawanawá.
  18. Nous voyons cette approche holistique
  19. de la nature.
  20. La nature, pour nous,
    appartient à toute l'humanité.
  21. Et nous, les Yawanawá, voyons
  22. l'environnement, la forêt, comme vivant.
  23. Mais tout est toujours un défi.
  24. Surtout maintenant, parce que
    je pense que beaucoup d'entre vous

  25. savent que, en ce moment,
    l'Amazonie brûle.
  26. On est tous concernés.
  27. Détruire l'Amazonie n'affecte
    pas seulement les indigènes,
  28. parce que nous sommes tous connectés.
  29. Quoi que nous fassions dans
    ma communauté, si je brûle tout,
  30. ça va vous affecter ici,
  31. quand la neige arrivera à Noël.
  32. Si vous polluez ici,
  33. ça va nous affecter, quand la pluie
    arrivera dans mon pays.
  34. J'avais l'habitude de dire que
    nous appartenons tous au village mondial.
  35. J'avais l'habitude de dire,
    l'Amazonie appartient à l'humanité,
  36. et aussi que l'humanité doit s'en occuper
    comme le font les indigènes.
  37. Et, pour cette raison,
  38. aujourd'hui est le moment
    de nous réveiller, de nous unir.
  39. Nous, les Yawanawá faisons notre part.
  40. Nous prenons soin de la Planète Mère.
  41. Et maintenant, je cède la place
    à ma femme.
  42. Laura Yawanawá : Nous sommes ici,
    avec nos cœurs qui pleurent.

  43. Je souris, mais mon cœur pleure,
  44. parce que beaucoup de nos forêts
    sont en train d'être détruites.
  45. Et je veux juste vous adresser un message.
  46. Cette crise donne à l’humanité deux choix.
  47. Un choix est d’aider à terminer,
    détruire et exterminer
  48. toutes nos forêts et toutes nos cultures
    qui les accompagnent.
  49. Ou, nous transformons cette crise
    en une occasion
  50. de donner du pouvoir aux indigènes,
  51. de soutenir les indigènes,
  52. et de sauver la forêt tropicale
    et leurs cultures.
  53. Et comment pouvez-vous faire ça ?
  54. Nous, les Yawanawá avons créé
    un plan de vie,

  55. qui est notre planification stratégique
  56. qui nous indique les étapes à suivre
    pour sécuriser notre territoire.
  57. Nous nous occupons d’environ
    200 000 hectares de forêt tropicale.
  58. Mais maintenant elle est menacée.
  59. Donc ce plan de vie montre les étapes
    pour sécuriser notre terre,
  60. notre biodiversité,
  61. notre culture, notre éducation.
  62. Je vous invite tous,

  63. j'invite toutes les entreprises,
  64. j'invite tous les gouvernements,
    toute la société civile,
  65. à écouter les indigènes,
  66. à revenir à nos racines.
  67. Nous avons été ici depuis si longtemps...
    depuis des siècles.

  68. Et nous avons essayé de crier au monde
  69. que nous devons protéger
    notre territoire, notre nature.
  70. Et vous ne nous écoutez jamais.
  71. Jamais.
  72. Je suppose que cette crise
    enseigne à l'humanité
  73. que maintenant, il faut nous écouter
  74. et soutenir directement les indigènes,
  75. soutenir directement leurs initiatives.
  76. Voilà le message que
    j’aimerais vous laisser.
  77. Que les indigènes ont la réponse,
  78. et si vous voulez sauver l'Amazonie,
  79. on doit agir maintenant.
  80. TY (Forte expiration)

  81. (Applaudissements)