YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← Une architecture urbaine inspirée par les montagnes, les nuages et les volcans

Get Embed Code
27 Languages

Showing Revision 11 created 02/02/2020 by eric vautier.

  1. Je suis architecte.
  2. Et sur cette image, vous pouvez voir
    la ville d'où je viens :
  3. Pékin.
  4. Le vieux Pékin est un magnifique jardin,
  5. la nature y est très visible.
  6. Quand j'étais enfant,
  7. j'ai appris à nager dans ce lac
  8. et j'escaladais des montagnes
    tous les jours après l'école.
  9. Mais au fil des années,
  10. on a construit de plus en plus
    d'immeubles modernes.
  11. Ils se ressemblent tous.
  12. On dirait des boites d'allumettes.
  13. Pourquoi les bâtiments et les villes
    modernes ont-ils ces formes de boite ?

  14. Sur cette photo,
    il y a en fait deux villes.
  15. Celle de gauche, c'est New York,
  16. et celle de droite c'est Tianjin,
    une ville chinoise
  17. en cours de construction.
  18. La silhouette des bâtiments est similaire.
  19. Ils suivent peut-être les mêmes principes.
  20. La lutte pour la densité,
  21. pour l'espace,
  22. pour l'efficacité.
  23. Ainsi, l'architecture moderne
  24. devient un symbole
    de capital et de pouvoir.
  25. Les villes chinoises grandissent vite

  26. et, vous savez,
  27. elles ne se battent pas seulement
    pour l'espace et la hauteur,
  28. elles s'inspirent beaucoup
    des plans d'urbanisme d'Amérique du Nord
  29. et elles les répètent beaucoup
    d'une ville à l'autre.
  30. En Chine, on les appelle
    les 1 000 villes au même visage.
  31. En tant qu'architecte en Chine,

  32. je dois me demander
    comment je peux changer ça.
  33. Un jour, je marchais dans la rue,
  34. et j'ai vu des gens vendre des poissons.
  35. Ils avaient mis les poissons
    dans un aquarium cubique.
  36. Alors je me suis posé la même question :
  37. pourquoi un espace cubique
    pour des poissons ?
  38. Aiment-ils les espaces cubiques ?
  39. (Rires)

  40. Non, évidemment.

  41. Peut-être que les espaces cubiques,
    que l'architecture cubique
  42. est moins chère et plus facile à réaliser.
  43. Alors, j'ai fait quelques recherches,
  44. j'ai pris un appareil photo et j'ai essayé
    d'observer le comportement des poissons
  45. dans cet espace cubique.
  46. Finalement, j'ai découvert
    qu'ils n'étaient sans doute pas heureux.
  47. Le cube n'était pas
    une maison parfaite pour eux,
  48. j'ai donc décidé de leur concevoir
    un nouvel aquarium.
  49. Je pense qu'il devrait être plus naturel,
  50. que l'intérieur devrait être
    un espace plus fluide.
  51. Des intérieurs plus complexes.
  52. Je pense qu'ils doivent se sentir
    plus heureux dans cet espace,
  53. mais je n'en saurai rien
    car ils ne me parlent pas.
  54. (Rires)

  55. Mais un an plus tard,

  56. nous avons eu l'occasion de concevoir
    ce vrai bâtiment pour les humains.
  57. En fait, ce sont deux tours
  58. que nous avons construites à Mississauga,
    une ville à côté de Toronto.
  59. Les gens les ont appelées
    les tours « Marilyn Monroe » –
  60. (Rires)

  61. à cause de leur courbure.

  62. L'idée était de construire une tour,
  63. une tour d'habitation de grande hauteur,
    qui ne soit pas une boîte.
  64. Elle est plus inspirée par la nature,
  65. avec la dynamique du vent et du soleil.
  66. Après avoir terminé de dessiner
    la première tour,
  67. on nous a dit :
  68. « Pas besoin d'en dessiner une deuxième,
  69. répétez seulement le même dessin
  70. et on vous paiera deux fois. »
  71. Mais j'ai répondu : « Impossible d'avoir
    deux Marilyn Monroe à cet endroit. »
  72. La nature ne se répète jamais,
  73. alors il y aura deux bâtiments
    qui peuvent danser l'un avec l'autre.
  74. Je me pose donc cette question.

  75. Pourquoi, dans une ville moderne,
  76. pense-t-on l'architecture comme
    une machine ou une boîte ?
  77. Je veux savoir comment
    les gens voyaient la nature auparavant.
  78. En observant cette peinture
    chinoise traditionnelle,
  79. j'ai découvert qu'ils mélangeaient souvent
  80. d'une façon spectaculaire le naturel
    et l'artificiel, créé par l'homme,
  81. pour créer ce décor sensible.
  82. Donc, dans une ville moderne,
    ma question est la suivante :
  83. « Y a-t-il un moyen de ne pas séparer
    les bâtiments et la nature,
  84. mais de les combiner ? »
  85. Nous avons donc construit
    un autre projet en Chine.

  86. C'est un complexe résidentiel assez grand.
  87. Et il est situé dans
    un très beau cadre naturel.
  88. Pour être honnête, la première fois
    que j'ai visité ce site,
  89. je l'ai trouvé magnifique.
  90. Et j'ai failli refuser le projet
  91. car on se sent comme un criminel
    de faire quelque chose là-bas.
  92. Je ne veux pas devenir un criminel.
  93. Mais ma deuxième pensée était que
  94. si je ne le faisais pas,
  95. ils y installeraient de toute façon
    des tours urbaines standard.
  96. Et ce serait dommage.
  97. J'ai donc décidé d'essayer.
  98. Donc notre méthode a été

  99. de s'inspirer de la silhouette
    des montagnes existantes
  100. pour en traduire les lignes
    dans la forme du bâtiment.
  101. Ces tours prennent donc les formes
  102. et la géométrie de la nature.
  103. Chaque bâtiment a une forme différente,
  104. une taille différente,
    une hauteur différente.
  105. Et ils deviennent
    une extension de la nature
  106. où ils sont situés.
  107. Et vous savez,

  108. les gens pensent parfois
    qu'on utilise des ordinateurs
  109. pour dessiner ce type d'architecture,
  110. mais en fait, j'ai beaucoup recours
    au dessin à la main,
  111. car j'aime son côté aléatoire.
  112. Et il peut contenir
    toute une palette d'émotions
  113. impossibles à réaliser sur ordinateur.
  114. L'architecture, les humains
    et la nature peuvent coexister

  115. comme sur cette photo
    où elles se marient bien.
  116. En fait, l'homme sur la photo
    est un architecte de notre équipe.
  117. Je pense qu'il profite
    de ce beau décor naturel
  118. et qu'il se sent soulagé
    de ne pas être un criminel –
  119. (Rires)

  120. en fin de compte.

  121. De retour en ville,

  122. à Pékin, on nous a demandé
    de dessiner ces tours urbaines.
  123. Et j'ai fait cette maquette.
  124. C'est une maquette d'architecture,
  125. qui ressemble à une petite montagne
    et à des petites vallées.
  126. J'ai posé cette maquette sur mon bureau
    et je l'ai arrosée tous les jours.
  127. Et des années plus tard,
    nous avons terminé ce bâtiment.
  128. Vous pouvez voir comment
    mon croquis fait à la main
  129. s'est transformé en un vrai bâtiment.
  130. Les deux se ressemblent beaucoup.
  131. On dirait une montagne noire.
  132. Et voici où ce bâtiment
    se situe dans la ville.
  133. Il se situe au bord de ce parc magnifique.
  134. Il est différent, très différent
    des bâtiments environnants,
  135. car les autres bâtiments cherchent
    à construire un mur autour de la nature.
  136. Ce que nous essayons de faire ici,
  137. c'est d'intégrer le bâtiment
    dans la nature,
  138. afin de pouvoir étendre la nature
    de ce parc dans la ville.
  139. C'était l'idée.
  140. Un critique d'art chinois
    a peint ce tableau.

  141. Il a placé notre bâtiment
    dans sa peinture.
  142. Voyez-vous qu'il y a
    une petite montagne noire ?
  143. Elle s'intègre très bien au tableau.
  144. Cependant, dans la réalité,
  145. notre projet a été remis en cause
  146. car il a une allure différente
    de ce qui l'entoure.
  147. On m'a demandé de modifier mon dessin,
  148. que ce soit la couleur ou la forme,
  149. pour que le bâtiment
    s'insère mieux dans son environnement.
  150. Je me suis donc demandé
  151. pourquoi il s'intégrait mieux
    à son environnement naturel traditionnel
  152. qu'à la réalité ?
  153. Il y a peut-être quelque chose
    qui ne va pas avec la réalité.
  154. Quelque chose qui ne va pas
    avec l'environnement.
  155. Tout au nord de la Chine,

  156. nous avons également construit cet opéra.
  157. L'opéra est situé à côté de la rivière,
  158. dans un parc en zone humide.
  159. Nous avons donc choisi d'intégrer
    ce bâtiment au paysage environnant
  160. et de le fondre dans l'horizon.
  161. Le bâtiment ressemble au sens propre
    à une montagne enneigée.
  162. Les gens peuvent marcher sur le bâtiment.
  163. Pendant la journée ou
    quand on n'y joue pas d'opéra,
  164. les gens y viennent,
    ils peuvent profiter de la vue
  165. et continuer leur ballade dans le parc
  166. sur l'édifice.
  167. Quand ils montent sur le toit,
  168. ils trouvent un amphithéâtre
    avec le ciel pour cadre,
  169. où ils peuvent chanter
    en direction du ciel.
  170. A l'intérieur de l'opéra,
  171. le foyer est baigné de lumière naturelle :
  172. on peut apprécier cet espace
    mi-intérieur mi-extérieur
  173. et on peut voir la magnifique vue
    sur ce qui l'entoure.
  174. J'ai construit plusieurs montagnes,

  175. et ici j'essaie de vous montrer
  176. un bâtiment qui, je pense,
    ressemble à un nuage.
  177. C'est le Lucas Museum of Narrative Arts
  178. qui est en cours de construction
    à Los Angeles.
  179. C'est un musée créé par Georges Lucas,
  180. le créateur des films « Star Wars ».
  181. Pourquoi un bâtiment
    qui ressemble à un nuage ?
  182. Parce que je pense, j'imagine,
    que le nuage est mystérieux.
  183. C'est la nature.
  184. C'est surréel quand cet élément naturel
    se pose sur une ville.
  185. Le nuage attise votre curiosité
  186. et vous donne envie de l'explorer.
  187. C'est ainsi que ce bâtiment
    a atterri sur Terre.
  188. En élevant ce musée,
  189. en le faisant flotter au-dessus du sol,
  190. on peut libérer beaucoup de terrain
    et d'espace sous le bâtiment.
  191. Et puis nous pouvons, en même temps,
  192. créer ce jardin sur toit
    au-dessus du bâtiment
  193. qu'on peut visiter et
    d'où on peut admirer la vue.
  194. Ce musée sera achevé en 2022
  195. et vous êtes tous invités à le visiter
    quand il sera terminé.
  196. Et donc, après avoir construit
    toutes ces montagnes et tous ces nuages,

  197. nous bâtissons désormais ces volcans
  198. à nouveau en Chine.
  199. Il s'agit en fait
    d'un immense parc sportif
  200. comprenant quatre stades,
  201. dont un stade de football
    avec 40 000 places à l'intérieur.
  202. C'est donc un très grand projet.
  203. Et vous voyez sur cette photo
  204. qu'on peut à peine distinguer
    le bâtiment du paysage.
  205. Le bâtiment devient donc un paysage.
  206. Il devient même une œuvre de land art :
  207. les gens peuvent se promener
    autour du bâtiment,
  208. l'escalader
  209. comme s'ils se baladaient
    dans un parc volcanique.
  210. Cette représentation montre
    l'un des espaces sous ces volcans.
  211. C'est en fait une piscine,
  212. baignée par une lumière naturelle
    venant d'en haut.
  213. Donc, ce que nous essayons de créer,

  214. c'est un cadre de vie
    qui brouille la frontière
  215. entre l'architecture et la nature.
  216. L'architecture n'est plus
    une machine fonctionnelle à habiter.
  217. Elle reflète également
    la nature qui nous entoure.
  218. Elle reflète notre âme et notre esprit.
  219. En tant qu'architecte, je ne pense pas
  220. que nous devrions reproduire à l'avenir
    ces boîtes d'allumettes sans âme.
  221. Je pense que ce que je recherche,
    c'est la possibilité
  222. de créer un avenir
  223. marqué par l'harmonie
    entre l'homme et la nature.
  224. Merci beaucoup.

  225. (Applaudissements)