YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← L'Homme est fait de poussières d'étoiles | Jocelyn Bell Burnell | TEDxVienna

Get Embed Code
7 Languages

Showing Revision 70 created 02/20/2019 by eric vautier.

  1. J'ai un petit problème, mais continuons.
  2. Mon sang est rouge.
  3. Le sang viennois est-il rouge ?
  4. (Rires)
  5. J'imagine que oui.
  6. Pourquoi le sang est-il rouge ?
  7. Quelqu'un a-t-il la réponse ?
  8. (Public) Le fer.
  9. C'est le fer, oui.
  10. C'est le fer présent dans l'hémoglobine
    de notre système sanguin,
  11. qui lui donne sa couleur.
  12. Le fer est un des éléments chimiques,
  13. et je vais l'évoquer dans un moment.
  14. Mais avant...
  15. (Rires)
  16. Ketchup.
  17. Nous parlerons de tomates plus tard.
  18. (Rires et applaudissements)
  19. Revenons à nos moutons.
  20. C'est en effet un des éléments chimiques,
  21. et même si vous n'êtes pas chimiste,
    vous en connaissez probablement d'autres.
  22. Voici la réponse d'un
    étudiant à un examen.
  23. [H2O est de l'eau chaude
    et CO2, de l'eau froide]
  24. (Rires)
  25. Savez-vous donc ce qu'est H2O ?
  26. (Public) De l'eau.
    (Jocelyn Burnell) De l'eau. Le CO2 ?
  27. (Public et JB) Du dioxyde de carbone.
  28. Nous avons donc ici trois
    autres éléments chimiques :
  29. de l'hydrogène,
    de l'oxygène et du carbone.
  30. Et puisque nous sommes
    sur les sujets d'examen,
  31. en voici un autre à propos de l'eau :
  32. L'eau est composée de deux gins...
  33. [L'eau est composée de deux gins,
    Oxygin et Hydrogin]
  34. [L'un est du gin pur.
    L'autre, de l'eau et du gin.]
  35. (Rires)
  36. Ces réponses ont été données
    par des étudiants américains mais...
  37. (Rires et applaudissements)
  38. Les rêves les plus fous
    y deviennent réalité.
  39. Certains se souviendront peut-être
    avoir vu un diagramme de ce type
  40. en classe de chimie.
  41. On peut même le retrouver de nos jours
  42. sur des torchons, des tasses,
    des sacs et des stylos.
  43. C'est un tableau des quelque
    cent éléments observés à ce jour.
  44. À Oxford, d'où je viens,
  45. nous l'avons également
    sur nos taxis et nos bus -
  46. mais ça, c'est Oxford.
  47. (Rires)
  48. Dans notre corps, notre sang
    contient manifestement du fer,
  49. mais aussi de l'hydrogène et de l'oxygène
    car nous sommes faits de deux-tiers d'eau.
  50. Il y a du carbone dans nos tissus,
    du calcium dans nos os.
  51. Nous allons nous concentrer sur le fer
    car cette conférence est courte.
  52. D'où proviennent ce fer
    et tous ces autres éléments ?
  53. Comment ont-ils gagné notre corps ?
  54. Ce n'est pas dans l'air... pas vraiment.
  55. Cela provient de ce que nous avons
    ingéré : les plantes et les animaux.
  56. Comment le fer s'est-il retrouvé dans
    les plantes et les animaux ?
  57. Eh bien, il est issu de la terre.
  58. Comment est-il arrivé dans la terre ?
  59. D'où provenait-il avant cela ?
  60. Je vais vous expliquer
  61. comment les étoiles ont créé
    ces éléments chimiques -
  62. les ingrédients nécessaires à la vie :
    oxygène, carbone, calcium, fer -
  63. en prenant ce dernier pour exemple.
  64. Les étoiles naissent dans certains
    recoins sombres de la galaxie,
  65. les nébuleuses obscures.
  66. Des particules de gaz et de poussières
    fourmillent autour de nous,
  67. par chance en un petit amas,
  68. l'amas est dense en gravité,
    il en capte un peu plus,
  69. il se concentre davantage,
    en amasse de nouveau.
  70. Et après plusieurs millions d'années,
  71. ce petit amas deviendra
    une étoile à part entière.
  72. Lorsque la température
    au centre de cette masse
  73. atteint environ 10 millions de degrés,
  74. les réactions nucléaires s'enclenchent,
  75. et, en particulier, la transformation
    de l'hydrogène en hélium.
  76. L'énergie résiduelle qui s'en dégage
    se déploie en lumière stellaire.
  77. Notre soleil en est à cette phase :
  78. notre soleil brûle 600 millions de tonnes
    d'hydrogène chaque seconde.
  79. Et cela fait cinq milliards d'années.
  80. Cela durera à peu près
    cinq autres milliards d'années.
  81. Peu après cela, ce sera la fin,
    mais c'est inutile à notre histoire.
  82. (Rires)
  83. Nous devons nous concentrer sur
    une toute petite minorité d'étoiles,
  84. les étoiles extrêmement massives,
  85. de 10 à 30 fois plus grandes
    que notre soleil.
  86. Vous en connaissez peut-être certaines :
  87. les Pléiades - dans le ciel hivernal
    près de la constellation d'Orion.
  88. et Bételgeuse -
  89. qui est l'étoile rougeâtre située en haut
    à gauche de la constellation d'Orion.
  90. Ces géantes n'ont pas seulement
    transformé l'hydrogène en hélium,
  91. mais aussi l'hélium en carbone,
  92. et font leur chemin
    sur le tableau périodique
  93. jusqu'à ce que le fer
    surgisse en leur noyau.
  94. Et c'est initialement à cet endroit
    que nous trouvons du fer dans l'univers -
  95. dans le cœur de certaines étoiles.
  96. Cela nous est plutôt
    inutile à cet endroit.
  97. Mais la mort d'une étoile,
    sa fin tragique, est notre salut.
  98. Voici deux photos :
    une « avant » et une « après ».
  99. Nous regardons ici
    l'hémisphère sud d'un objet
  100. appelé le Grand Nuage de Magellan.
  101. C'est une galaxie naine externe
    à la nôtre mais voisine.
  102. Nous apercevons en haut à gauche
    un amas lumineux de gaz,
  103. un concentré de gaz d'hydrogène rosâtre,
  104. des millions de petites étoiles,
  105. et l'une d'elle, dans le bas à droite,
    désignée par une flèche.
  106. Pour ceux d'entre vous
    qui ne sont pas astrophysiciens,
  107. la flèche a été ajoutée
    après que la photo a été prise.
  108. (Rires)
  109. Mais cette étoile des plus banales
    que nous avons été obligés de flécher
  110. devient cette masse à droite,
  111. et nul besoin de flèche pour la retrouver.
  112. Cette étoile a explosé
    de manière catastrophique.
  113. C'était l'une de ces géantes
  114. du type de celles des Pléiades
    ou de Bételgeuse.
  115. Elle a traversé le tableau périodique.
  116. Sa structure en « pelure d'oignon »
    contenait du fer en son centre
  117. et les autres éléments dans
    ses couches supérieures
  118. puis elle a explosé.
  119. L'explosion d'une étoile est
    un phénomène assez complexe,
  120. je ne vais pas donc pas
    m'attarder sur les détails,
  121. mais c'est un cataclysme.
  122. Nous avions pour habitude de
    penser que c'était désastreux.
  123. Aujourd'hui, nous savons que les pulsars
    que Vlad a mentionnés en introduction
  124. sont issus du cœur de ces supernovas.
  125. Cependant, 95% de l'étoile
    se désagrège dans l'espace,
  126. ce qui implique que sont
    dispersés à travers l'univers
  127. les précieux éléments chimiques
    qui constituaient l'étoile :
  128. oxygène, calcium, carbone, fer,
  129. tous dispersés, libérés
    par l'explosion finale
  130. de cette étoile.
  131. Leur voyage pour arriver jusqu'à nous
    est une longue histoire,
  132. je vais donc vous le mimer.
  133. Vous n'êtes pas sans savoir
  134. que les professeurs de physique
    ont une réputation douteuse.
  135. (Rires)
  136. Celles du sexe féminin
    sont carrément folles !
  137. Et je suis sur le point
    de vous le prouver !
  138. (Applaudissements)
  139. La scène représente la Voie Lactée -
  140. notre galaxie,
  141. et c'est une histoire qui
    implique la Voie Lactée entière.
  142. Par ici, dans la Voie Lactée, se trouve
    une de ses nébuleuses obscures
  143. où se forment parfois les étoiles,
  144. des particules de gaz, des molécules
    et de la poussière s'affairent.
  145. Par chance, il y a un petit amas,
  146. il est dense en gravité, il attire de
    la poussière et du gaz supplémentaires
  147. la masse augmente, la gravité aussi,
  148. d'autres particules se rajoutent.
  149. Pour gagner du temps, messieurs-dames,
    cela deviendra une de ces géantes,
  150. autrement, nous ne sommes pas rendus.
  151. Cela se développe donc graduellement.
  152. Lorsque l'évolution est à son comble
  153. et que la température au cœur
    a atteint environ 10 millions de degrés,
  154. les réactions nucléaires s'enclenchent,
  155. l'hydrogène se consume et
    se transforme en hélium.
  156. Vroum !
  157. Puis, l'hydrogène vient
    à manquer dans le noyau.
  158. Alors l'hélium se convertit en carbone.
  159. Vroum !
  160. Cela ne dure jamais si longtemps.
  161. Puis, l'hélium vient à manquer à son tour,
  162. le carbone se transforme
    donc en oxygène et cætera.
  163. Vroum ! Vroum !
  164. Boum !
  165. (Rires)
  166. Et des milliards de milliards
    de tonnes de gaz,
  167. se déploient dans les environs,
  168. à cet endroit de notre galaxie.
  169. Les particules se répandent doucement
  170. mais pas de panique, nous avons le temps.
  171. (Rires)
  172. Elles peuvent se promener,
  173. et elles voyagent petit à petit,
    dans toutes les directions,
  174. mais c'est ce coin-là qui nous intéresse.
  175. Certaines arrivent ici,
  176. à l'endroit où une autre
    de ces nébuleuses est déjà,
  177. elle-même faite de particules
    de gaz et de poussières.
  178. Et une partie de la matière
    provenant de l'explosion distante
  179. trouve son chemin jusqu'ici.
  180. C'est une matière riche
    en carbone, en calcium,
  181. en fer, en oxygène et ainsi de suite.
  182. Les particules rejoignent donc le nuage,
  183. et, par chance, un petit amas
    se forme, il gagne en gravité,
  184. d'autres particules sont attirées,
    la masse augmente, la gravité aussi,
  185. de nouvelles particules sont captées,
  186. la masse et la gravité augmentent encore,
  187. et après un million d'années,
    10 millions d'années,
  188. l'amas se développe de plus en plus.
  189. Et une fois encore, pardonnez-moi,
  190. ne serait-ce pas encore
    une de ces géantes ? --
  191. autrement, nous en avons pour la nuit.
  192. Cette géante grossit,
  193. et les réactions nucléaires s'enchaînent,
    l'hydrogène brûle et devient de l'hélium.
  194. Vroum !
  195. D'hydrogène en hélium. Vroum !
  196. D'hélium en carbone.
  197. Vroum ! Boum !
  198. (Rires)
  199. Vous connaissez la suite de l'histoire.
  200. Des milliards de milliards de tonnes de
    matière se dispersent à travers l'univers,
  201. et une partie fait son chemin par là,
  202. jusqu'à un autre recoin sombre
    de la galaxie - la Voie Lactée -
  203. où une étoile commence à se former.
  204. La matière qui vient de là-bas
  205. est doublement enrichie
    en carbone, calcium, fer et cætera,
  206. grâce à la matière
    qu'a générée cette étoile-ci,
  207. ainsi que celle accumulée
    de cette étoile-là.
  208. Ce qui arrive donc ici est une
    double dose de carbone,
  209. calcium, fer et cætera.
  210. Et ici, dans cette nébuleuse, une étoile
    appelée Soleil est en train de se former.
  211. Et elle est faite d'éléments
  212. qui existent déjà dans
    cette partie de la galaxie,
  213. avec la matière qui
    provient de cette étoile-là,
  214. et la matière qui provient
    directement d'ici,
  215. et certainement d'autres supernovas.
  216. Notre soleil est une étoile
    de troisième génération.
  217. Notre étoile est une étoile
    formée sur le tard,
  218. et tant mieux,
  219. sans quoi nous ne serions pas ici.
  220. Nous ne pouvons exister
    qu'auprès d'une étoile jeune
  221. qui a été enrichie par
    de précédents cycles solaires.
  222. Le soleil se forme donc
  223. et une partie de la matière subsiste.
  224. Peut-être avez-vous déjà
    vu des images de Saturne
  225. et de ses anneaux.
  226. C'en est une copie à grande échelle.
  227. Nous avons donc le soleil
  228. et une partie des débris
    dans un anneau gigantesque.
  229. Concentrons-nous sur les débris -
  230. des fragments qui tournoient.
  231. Ces débris entrent parfois en collision,
  232. ils tournoient, entrent
    en collision à nouveau
  233. et continuent de tourbillonner.
  234. À terme, des planètes se créent
  235. et l'anneau, du moins
    ce qu'il en reste, disparaît.
  236. Les planètes sont faites
    des mêmes éléments que le soleil,
  237. qui, rappelez-vous, est fait
    de particules qui étaient ici,
  238. et là encore.
  239. Huit planètes se forment,
  240. pas Pluton.
  241. (Rires)
  242. Pluton s'est rajouté plus tard.
  243. Imaginez Pluton comme un enfant adopté.
  244. Les autres sont des enfants biologiques.
  245. Ces planètes sont donc globalement
    faites des mêmes éléments que le soleil,
  246. qui est lui-même composé
    d'éléments qui étaient là,
  247. et, en réalité, de débris de supernovas
    à travers toute notre galaxie.
  248. Impossible de savoir
    si c'était celle-ci et celle-ci.
  249. C'est celle-ci et celle-ci,
  250. celle-là et celle-là -
  251. doublement enrichies de tous
    ces précieux éléments chimiques.
  252. Et les planètes, tout comme
    les étoiles, sont faites ainsi.
  253. À proximité du soleil,
  254. les planètes en surchauffe
    ont subi une modification,
  255. et la matière qui atteint plus facilement
    son point d'ébullition s'est évaporée.
  256. Dès lors, on entrevoit mieux la
    composition initiale des planètes.
  257. C'est globalement ainsi
    que cela s'est déroulé.
  258. Ces plantes et animaux que nous consommons
    se nourrissent des éléments de la terre,
  259. nous sommes donc composés
    des mêmes molécules que la terre,
  260. qui proviennent elles-mêmes du soleil,
  261. et donc du reste de la galaxie.
  262. Ainsi, le fer s'est formé au sein même
    de ces étoiles massives,
  263. celles-là mêmes qui ont subi
    de nombreuses réactions nucléaires.
  264. Ce fer a été relâché
  265. lors de l'effroyable mort de ces géantes.
  266. La vie et la mort font donc
    déjà partie de l'univers.
  267. Si ces étoiles n'avaient pas existé,
    notamment les supernovas,
  268. nous ne serions pas ici.
  269. Nous sommes donc purement et simplement
  270. les enfants des étoiles,
  271. et, dans une certaine mesure en réalité,
  272. nous sommes des étoiles.
  273. Merci.
  274. (Applaudissements)