YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← La télévision... Pourquoi pas? [CML]

Get Embed Code
1 Language

Showing Revision 1 created 01/21/2015 by Yannick G.

  1. C'est désormais un marronnier pour nos camarades journalistes,
  2. les jeunes de la génération Y passent de moins en moins de temps
    devant la télévision.
  3. Sur l'ordinateur, tu peux jouer à des jeux, sur la TV tu ne peux pas.
  4. Tu peux aussi aller sur facebook, MSN...
  5. Pour certains d'entres vous, peut être que tout ça est déjà du passé,
  6. vous l'avez rangé dans un coin et ne la sortez guère que quand des amis
    sont de passages et que vous voulez jouez à la Gamecube.
  7. Si c'est le cas, je vous félicite.
    Vous êtes des putains de rebelles émancipés.
  8. Sur la télévision, tu peux juste regarder la télévision,
  9. sur l'ordinateur, tu peux regarder des films, jouer,
    écouter de la musique et parler avec ses amis.
  10. Mais la plupart de ces articles qui s'affolent de voir la jeunesse
    déserter le canapé pour le fauteuil de bureau
  11. prennent aussitôt la peine de rassurer leur lecteur
    en lui rappelant cette triste vérité :
  12. la télévision reste malgré tout
    le premier de tous les médias.
  13. Certains d'entre vous la regarde encore.
  14. Alors je me doute bien que vous faites ça pour les meilleurs raisons
    du monde et armé des intentions les plus nobles.
  15. Après tout c'est vrai, la télévision... pourquoi pas ?
  16. Voici les cinq raisons pour lesquelles on peut tout à fait continuer à
    s'abrutir devant le tube cathodique.
  17. Et il est absolument impossible de se détendre devant
    quoi que ce soit d'intelligent, c'est bien connu.
  18. Le degré de détente du sujet sera toujours proportionnel au niveau
    de connerie du programme devant lequel il végète,
  19. c'est la fameuse règle de Patrick Le Lay.
  20. Le métier de TF1, c'est avant tout de satisfaire ses clients,
    et ses clients sont ses annonceurs.
  21. Tout n'est pas mauvais à la télévision, par exemple
    y a des séries et y en a des biens.
  22. Moi par exemple, des fois je regardais TF1 mais c'était pour voir
    Dr. House... à heures fixes... en VF... dans le désordre...
  23. ....longtemps après sa sortie américaine... et avec des coupures pub.
  24. Mais l'avantage c'est que si après j'sais pas quoi faire,
    TF1 il me laisse pas comme ça.
  25. Après la coupure pub, il me balance L'amour est aveugle.
    Voila, sans que je demande rien et je peux même rester assis
  26. dans mon fauteuil.
    Et si jamais je veux pas regarder l'amour est aveugle,
  27. j'ai une télécommande et je zappe, j'ai le choix. Il y a la 2,
    la 3 et pleins d'autres chaînes.
  28. Puis voila, moi je trouverais toujours un programme à la mesure
    de mes ambitions intellectuelles du moment.
  29. Oui, bien sûr. Vous n'avez jamais débrancher votre TV parce que,
    quand même, il y a Arte, il y a Ce soir ou jamais... bien sûr.
  30. Moi, je vois des fois je regarde la Cinquième, et bah y a
    des reportages sur les Bonobos par exemple.
  31. Tel un sceptre ou une baguette magique, la télécommande nous
    donne cette sensation de puissance, de pouvoir, de contrôle.
  32. Comme si parce que l'on zappait pour choisir devant quel programme
    on allait être passif, on devenait d'un coup moins passif.
  33. Donc oui, si l'on cherche à s'abrutir, la télévision - source intarissable
    d'images, de bruit et de couleur - semble être l'outil idéal.
  34. Même les pires programmes de télévision, si vous voulez vraiment
    les regardez, vous pouvez les retrouver sur le net !
  35. Et là, ô joie ! Vous aurez la possibilité de les partager, de les commenter...
  36. LOL tro golri les p'tits singes MDR
  37. Sérieux ?
  38. Avec Pujadas ?
  39. Moi par exemple, pour tout comprendre, je regarde BFM TV.
    Y a des analyses et tout, on est toujours à la pointe de l'info en continu.
  40. Un nouveau mot est apparu ces dernières années :
    l'infotainment.
  41. En gros, l'idée c'est de mélanger l'info et le divertissement.
  42. Vous avez une info puis 2 éditorialistes qui se disputent.
    Une info puis une porte fermée.
  43. C'est très à la mode le journalisme des portes fermées.
    C'est très important, les gens adorent.
  44. Il faut un journaliste, une porte et des trucs qui se passent
    derrière la porte.
  45. Oui, alors je suis actuellement devant cette porte derrière
    laquelle il se passe des choses très importantes.
  46. Elle va sans doute s'ouvrir, priorité au direct.
    La tension est à son comble, je reviens vers vous très vite.
  47. Priorité au direct.
  48. Ce qu'il faut bien comprendre c'est que les journalistes
    de la TV, ce ne sont pas les meilleures de tous les journalistes.
  49. Tellement les meilleurs qu'ils se sont retrouvés à la TV.
    Non, c'est plutôt l'inverse.
  50. Par exemple, vous imaginez Le Monde faire sa une sur une
    inondation à St-Laurent du Var ?
  51. Non. C'est un fait divers mineur, c'est une petite catastrophe climatique.
    En vrai, on s'en fout !
  52. Mais ne vas pas dire ça à un journaliste TV parce que
    pour lui c'est le gros scoop. Il fait 3 minutes avec ça.
  53. Il a son petit plan tout prêt et dés qu'il pleut trop dans le Var
    ou en Bretagne, c'est toujours la même rengaine :
  54. On ne reconnait plus ce petit village de la
    Mayenne noyé sous les flots.
  55. Spectacle insolite que ces rues submergées par les crues.
  56. Raymond a tout perdu.
    - Ah bah oui hein, j'ai tout perdu.
  57. Des larmes, de l'eau, du spectaculaire. Voila ce qui intéresse
    un journaliste TV, qu'il travaille pour France 2 ou M6.
  58. Après c'est vrai qu'ils ne sont pas tous comme ça, vous avez
    le choix :
  59. Vous avez les journalistes au service de Bouygues,
    ceux au service de Vivendi... ah bah ceux là c'est Bouygues encore,
  60. et ceux là ils travaillent pour Alain Weill, un homme d'affaire dont
    la fortune est estimée à près de 73 milliards d'euro.
  61. Et j'ai la franchise de dire que c'est important
    qu'il y ait 2 chaînes d'informations, pour le pluralisme.
  62. Ce sont eux qui dans un conformisme navrant et une bêtise relative
    vont hiérarchiser les informations, les trier, les filtrer si besoin,
  63. et c'est à eux que vous allez devoir faire confiance si
    vous comptez sur la télévision pour vous informer.
  64. Une présence, c'est vrai ! Un petit peu comme un ami.
    Un ami qui vous balancerai de la pub toutes les trois minutes.
  65. Ouais non mais moi, c'est pas parce que je vois ou que j'entends
    une pub que ça va marcher sur moi et que je vais acheter le truc quoi.
  66. On a du libre arbitre.
  67. Mais la publicité marche sur nous, qu'on le veuille ou non !
    Comme nous l'explique ce très sérieux neurologue du CNRS.
  68. Notre cerveau traite l'information publicitaire qu'on le veuille ou non
    et qu'on en soit conscient ou non.
  69. Les publicitaires utilisent depuis très longtemps, depuis à peu près
    les années 20, des ingrédients, des connaissances scientifiques,
  70. des connaissances psychanalytiques
    - théorie Freudienne sur l’inconscient, comment l'influencer -,
  71. des connaissances en psychologie du conditionnement pavlovien,
    et plus récemment des techniques tels que le neuromarketing,
  72. qui vise à calibrer une publicité pour qu'elle active le mieux possible
    notre zone de récompence dans le cerveau,
  73. et du coup qu'elle ait le plus d'effet.
  74. Mais non ! Pas vous ! Vous, vous êtes plus fort que ça ! Vous êtes plus fort
    que les neuro-sciences pavloviennes des mecs qui font les pubs !
  75. La publicité, dans sa dimension répétitive, a encré dans le cerveau
    une représentation, une association qui biaise le comportement des sujets.
  76. Donc il y a énormément de problèmes de liberté, de santé publique
    qui se posent avec la publicité dans la société d'aujourd'hui.
  77. Et comme vous vous en doutez, cette vidéo ne vient pas d'une chaîne
    de TV.
  78. Je vous rappelle que leur modèle économique est basé sur la pub,
    ils n'ont aucun intérêt à ce que les gens se mettent à la fuir.
  79. Et moi-même, qui suis en train de me lancer en autonome sur Youtube,
    je suis en train de me tirer une balle dans le pied.
  80. Et tu te moques des candidats ?
    Exactement comme les producteurs de l'émission.
  81. Ouais non mais c'est marrant, ils montrent des abrutis dans des
    maisons et en fait ils sont trop cons quoi...
  82. Bah ça fait plaisir de voir qu'il y a toujours plus con que soit quoi...
    Ça fait chaud au cœur.
  83. C'est pas génial toutes ces émissions créées par des connards parisiens
    pour se moquer des pauvres et des gens moins cultivés que la moyenne ?
  84. Vous pensez vraiment arriver à être plus
    cynique que les producteurs ?
  85. Vous ne pensez pas qu'ils sont les premiers à se
    moquer des programmes dont ils vous abreuvent ?
  86. Et qu'ils se fichent si vous les regardez au premier,
    au deuxième ou au troisième degré ?
  87. Mais vous les regardez. Et c'est ça qui compte pour eux !
  88. Même avec tout votre mépris et toute votre condescendance,
    vous nourissez ces gens là.
  89. Et en plus vous perdez votre temps, parce que vous
    pourriez faire autre chose.
  90. Ne vous est-il jamais arrivé de revenir d'un long voyage sans télé
  91. et de regarder soudain avec un peu plus de hauteur
    tout ce cirque médiatique ?
  92. Ne les trouvez-vous pas ridicule alors toutes ces petites vedettes,
    ces présentateurs, ces journalistes,
  93. ces obsédés de l'image, du spectacle, de l'audience,
    toute cette médiocrité ?
  94. Vous pouvez vivre sans.
  95. Pour terminer, je dirais que se passer de la télé,
    ce n'est pas se couper du monde.
  96. C'est juste se couper du monde de la télé.
  97. Si cette vidéo vous a plu et que vous voulez plein
    d'autres bonnes raisons de ne plus regarder la télé,
  98. je vous conseille cette conférence de Michel Desmurget,
    un neurologue, et sinon vous avez un sociologue ici, Pierre Bourdieu.
  99. Je vous souhaite une excellente fin de soirée.