YouTube

Got a YouTube account?

New: enable viewer-created translations and captions on your YouTube channel!

French subtitles

← SI votre vie est votre plus grand projet, pourquoi ne pas la designer ? | Ayse Birsel | TEDxCannes

Get Embed Code
9 Languages

Showing Revision 4 created 01/19/2018 by TED Translators admin.

  1. Selon vous,
    quel est notre plus grand projet ?
  2. Notre vie!
  3. Notre vie est notre plus grand projet.
  4. La vie est comme un projet de design.
  5. Elle est pleine de contraintes : argent,
    âge, lieux, circonstances...
  6. Si vous en voulez plus,
  7. vous devez faire cohabiter
    vos désirs et vos besoins.
  8. Mais ils s'opposent.
  9. Regardez : je veux être en vacances,
    mais je dois travailler.
  10. Mais si je peux trouver un engagement
    travailler pendant mes vacances,
  11. ce qui est un peu ce que je fais
    en ce moment à Cannes,
  12. c'est faire coexister
    vos désirs et vos besoins,
  13. c'est créer de la valeur,
    c'est de la créativité,
  14. c'est designer votre vie.
  15. Mais si vous avez une vie parfaite,
  16. ne la designez pas.
  17. En fait, vous pouvez partir maintenant.
  18. Quelqu'un veut-il partir ?
  19. Parce que je vais vous montrer
    comment designer votre vie.
  20. Vous voyez, j'ai eu une vie parfaite :
  21. en 2001, Renault, le constructeur
    automobile français,
  22. m'a demandé de concevoir
    un concept intérieur.
  23. Je savais très peu de choses
    sur les voitures
  24. alors je leur ai demandé un mentor
    et ils ont dit:
  25. «Nous t'enverrons Bibi
    Seck et tu vas l'aimer. »
  26. Apparemment, ils ont dit
    à Bibi la même chose :
  27. « Vous allez l'aimer. »
  28. Vous deviner ce qu'il est arrivé ?
  29. Oui, nous sommes tombés amoureux.
  30. (Rires)
  31. Nous avons fait comme on nous l'a dit.
  32. Donc les choses sont allées très vite.
  33. Bibi a déménagé
    de Paris à New York avec son fils,
  34. nous avons créé notre entreprise,
    Birsel + Seck ensemble,
  35. nous avons eu deux filles...
  36. Nous étions parents à plein temps,
    on travaillait comme des fous,
  37. ma vie se designait d'elle-même.
  38. Et j'étais vraiment heureuse.
  39. Et puis, l'économie
    s'est effondrée en 2008.
  40. J'étais vraiment triste parce
    que je ne l'avais pas vu venir.
  41. Soudain, apparemment,
    du jour au lendemain,
  42. nos clients ont ramené
    leur travail à l'interne.
  43. Et je me sentais très responsable
    parce que j'avais déraciné Bibi
  44. d'une belle vie à Paris,
  45. et maintenant nous avions
    une famille à prendre en charge.
  46. Je me suis dit : « J'aurais
    dû devenir avocate ! »
  47. Parce que je viens
    d'une famille d'avocats,
  48. mais tout ce que je voulais faire,
    c'était designer des produits,
  49. et ça a commencé avec une tasse de thé.
  50. Un ami de la famille est venu pour le thé
    et m'a parlé de design industriel
  51. et il a dit : « Tu vois comment
    les bords sont incurvés ?
  52. Ils s'adaptent mieux à nos lèvres.
  53. Et l'anse est là pour qu'on puisse
    tenir le liquide chaud entre nos mains
  54. sans nous brûler ;
  55. et la soucoupe est là
    pour que si tu renverses ton thé,
  56. tu ne gâches pas
    la belle nappe de ta mère.
  57. A ce moment-là, je suis tombé amoureuse
    de l'échelle humaine du design industriel.
  58. Et depuis, je designe des produits,
  59. des systèmes de bureau aux éplucheurs
    de pommes de terre et aux toilettes.
  60. J'étais connue comme la reine
    des toilettes, c'était un compliment !
  61. Et je voulais juste continuer à designer,
  62. sauf que nous avions besoin de clients.
  63. Et j'avais tout ce temps libre
    et je me sentais très frustrée.
  64. Ça m'angoissait de ne pas travailler.
  65. C'est Leia Kaplan, une de mes plus
    chères amies et collaboratrices,
  66. qui a vu l'opportunité
    dans la contrainte et elle a dit :
  67. « Tu sais, Ayse, tu as tout
    ce temps libre,
  68. pourquoi ne l'utilises-tu pas
    pour réfléchir à ta façon de penser ?
  69. Parce que tu penses différemment. »
  70. Je pense différemment car
    je pense comme un designer.
  71. Nous pensons que peu importe
    la difficulté du problème,
  72. nous allons trouver
    une meilleure solution.
  73. Nous nous mettons dans la peau des autres.
  74. Nous voyons l'ensemble,
    l'émotion, le physique, l'intellect,
  75. l'esprit des choses.
  76. Nous aimons travailler ensemble
    et nous poser des questions,
  77. du type "et si...", il s'agit
    d'avoir un esprit ouvert.
  78. Alors je me suis demandée,
  79. « Et si je peux créer sans produits ?
  80. Et si je peux designer ma vie,
  81. appliquer le processus et les outils
    de conception à ma vie ? »
  82. Et c'est de là qu'est né
  83. "Concevez la vie que vous aimez".
  84. Je suis devenu mon premier
    étudiant par nécessité.
  85. Ma vie était composée de Bibi,
  86. nos trois enfants, notre travail
    ensemble et notre vie à New York.
  87. Mais l'ironie est que la crise économique
    avait déjà déconstruit ma vie,
  88. l'avait décomposée,
  89. et c'est un peu comme avoir
    un appareil photo compact noir :
  90. quand on l'ouvre,
  91. on se rend compte qu'il y a
    des centaines de pièces dedans.
  92. Maintenant, peut-on réassembler
    cet appareil photo ?
  93. Je vous remercie. Non, pas vraiment.
  94. Et c'est la beauté de la déconstruction,
  95. que quand on déconstruit quelque chose,
  96. on brise les liens
    qui tiennent le tout ensemble
  97. et alors on est libre de penser
  98. à quelles parties garder,
    quelles parties changer,
  99. et de quelles parties se débarrasser.
  100. Cela nous amène à notre deuxième étape,
    le point de vue,
  101. voir les mêmes parties différemment.
  102. Comment partir de ce qu'on sait
    et de ce à quoi vous êtes habitué,
  103. quelque chose qui est différent en vous ?
  104. La seule façon que je connaisse
    de le faire, c'est de façon ludique.
  105. Parce que quand on joue,
    on est comme des enfants,
  106. on n'a pas peur de faire des erreurs,
  107. il n'y a pas de bien ou de mal
    quand on joue.
  108. On essaye, c'est tout,
    on crée et on apprend en faisant.
  109. Alors j'ai décidé, comme une enfant,
    que j'avais besoin de superpouvoirs.
  110. J'ai regardé mes héros pour l'inspiration.
  111. Nos héros sont des gens qu'on connait,
    comme nos mères,
  112. ou des gens qu'on connait,
    comme Michelle Obama.
  113. Mais ils ont quelque chose, ils ont
    quelque chose qui nous intéresse,
  114. que nous remarquons, que nous admirons,
    que peut-être nous voulons imiter.
  115. Et donc j'ai pensé à mon héros,
    Rowena Reed Kostellow.
  116. Je l'ai rencontrée quand j'avais 20 ans,
    en maîtrise à l'institut Pratt
  117. elle avait 80 ans
    et nous sommes devenus amies.
  118. Elle m'a appris à concevoir
    dans l'espace en trois dimensions.
  119. Elle avait une méthodologie
    unique pour l'enseigner.
  120. Elle m'a aussi appris à vivre à New York,
  121. comment faire mes courses
    chez Dean & Deluca,
  122. la beauté de vivre dans un loft,
  123. elle a également suggéré que je devrais
    obtenir un acheteur personnel.
  124. C'est probablement le seul
    conseil que je n'ai pas écouté.
  125. Mais Rowena m'a rappelé mes valeurs.
  126. Nos héros nous connectent
    avec nos valeurs.
  127. Et nos valeurs sont des choses
    comme l'évolution constante
  128. et avoir sa propre voix.
  129. Longévité, générosité,
  130. curiosité, poursuivre
    ses rêves sans crainte,
  131. et être le meilleur dans ce qu'on aime.
  132. Nos valeurs sont
    le fondement de notre vie,
  133. ce qui nous amène à notre troisième étape:
  134. la reconstruction,
  135. l'autre côté de la déconstruction,
    réassembler,
  136. basé sur nos valeurs, sur les choses
    qui comptent pour nous.
  137. Donc, j'ai réassembler ma vie
    comme un arbre.
  138. Ma fondation, mes racines étaient
    en Turquie, c'est là que j'ai grandi.
  139. Et puis mon tronc,
    où je suis devenu visible,
  140. c'est New York, c'est là que j'avais
    mes produits, mon processus,
  141. et cela m'a fait réaliser
    que mon avenir est le monde,
  142. que si je suis un arbre, je dois porter
    des fruits et je dois avoir des graines,
  143. et soudain cette idée
    d'enseigner aux autres
  144. de penser à leur vie avec créativité,
    avec un processus créatif,
  145. a commencé à avoir un sens pour moi.
  146. Ce qui nous amène à penser différemment.
  147. Ce que je faisais, c'était penser
    différemment à propos des mêmes choses
  148. et réaliser pour la première fois que
    le design peut transformer des vies,
  149. même sans l'intermédiaire de produits,
  150. et que c'est pour tout le monde,
  151. nous pouvons tous être
    concepteurs de notre vie.
  152. L'expression, notre quatrième
    étape, donne forme à notre idée.
  153. Si je conçois une chaise
    je vais l'esquisser,
  154. Je vais faire un modèle, écrire dessus,
    la visualiser pour y arriver.
  155. Même chose avec nos vies : si on peut
    visualiser la vie qu'on veut vivre,
  156. on peut y arriver.
  157. Stef Stefan d'Amsterdam exprime
    sa vie comme étant le grand oiseau ;
  158. elle est grande,
    elle est douce, elle est forte,
  159. et ce directeur du développement
    du leadership se voit
  160. comme le maître zen de son jardin,
    travaillant autour de pierres dures,
  161. qu'il ne peut pas bouger.
  162. Et ce jeune père qui est
    stratège à New York
  163. est le centre de son arbre de vie,
  164. avec des projets qui parsèment
    chaque anneau d'ici à 2050
  165. sur une vie basée sur ses valeurs.
  166. Et mon étudiant diplômé à SVA,
    il est Tintin.
  167. Il est pionnier, loyal,
    inébranlable et courageux.
  168. Et moi,
  169. je suis Katy Perry
    de Design the Life You Love.
  170. Pourquoi Katy Perry ?
  171. Vous vous rappeler que j'ai deux filles.
  172. Quand elles étaient plus jeunes, on avait
    vu ensemble le documentaire de Katy Perry.
  173. Et je suis tombé amoureuse de la façon
    dont Katy Perry se connecte aux jeunes
  174. et à leurs parents à travers la beauté
    de sa musique et je pensais,
  175. « C'est ce que je veux faire,
    je veux me connecter aux jeunes
  176. qui ont toute leur vie devant eux
  177. et leur montrer
    qu'on peut concevoir sa vie. »
  178. Je veux me connecter
    à leurs parents, à vous,
  179. et vous montrer
    que vous pouvez redesigner votre vie.
  180. Et nous sommes là, je suis en tournée,
    au Palais des Congrès,
  181. avec un public incroyable, vous.
  182. C'est mon moment Katy Perry.
  183. (Applaudissements)
  184. Je vous remercie !
  185. Maintenant plus que jamais, nous devons
    penser à notre vie différemment.
  186. J'ai grandi en Turquie
    et Bibi a grandi au Sénégal.
  187. Nous avons grandi
    dans des endroits très différents,
  188. mais nos parents nous ont donné
    une feuille de route très similaire.
  189. Ils ont dit : « Va à l'école,
    travaille dur, trouve un emploi,
  190. marie-toi, aies des enfants. »
  191. C'était la définition d'une bonne vie.
  192. Mais aujourd'hui, je n'ai pas cette
    feuille de route à donner à mes enfants.
  193. Les choses changent
    si vite et si radicalement,
  194. nos enfants vivent
    dans un monde différent.
  195. Il n'y a pas de cartes routières
    et c'est un défi incroyable.
  196. Mais chaque défi est une opportunité
    lorsqu'on pense de manière créative.
  197. Il n'y a pas de feuilles de route, créez
    donc votre propre feuille de route.
  198. Imaginez votre vie avec créativité,
    avec espièglerie, avec optimisme.
  199. Je ne peux pas donner
    une feuille de route à mes enfants,
  200. mais je peux partager avec eux comment
    appliquer un processus créatif
  201. à leur vie pour aborder les problèmes
  202. avec créativité et courage.
  203. Et je peux partager cela avec vous aussi.
  204. J'ai donc trouvé ma voix.
  205. Concevez votre vie, concevez une vie
    originale, une vie qui vous ressemble,
  206. à vous et même à o votre odeur,
  207. une vie originale
    et cohérente avec vos valeurs.
  208. Concevez votre vie
    et ensuite allez la vivre.
  209. Je vous remercie.
  210. (Applaudissements)