Return to Video

Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?

  • 0:02 - 0:04
    Promenade avec Mooji Baba
  • 0:04 - 0:08
    [Mooji] C'est une très bonne question
    que tu m'as posée ce matin :
  • 0:08 - 0:15
    "Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?"
    Ça signifie la vie. Tu sais ? La vraie vie.
  • 0:15 - 0:18
    Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
    le 3 janvier 2018
  • 0:18 - 0:26
    [Mooji] Tu n'es plus dominée par tes sentiments,
  • 0:26 - 0:31
    ta vie n'est pas au service de ta personne.
  • 0:31 - 0:35
    Je veux dire par là que,
    pour la plupart des êtres humains,
  • 0:35 - 0:38
    notre vie est principalement
    au service de notre personne,
  • 0:38 - 0:42
    de ce qui se passe pour nous :
    "Je ne vais pas bien", "j'ai besoin de telle chose",
  • 0:42 - 0:46
    "je n'ai pas d'argent".
    Il n'y en a que pour nous, nous, nous.
  • 0:46 - 0:49
    Et c'est tellement...
  • 0:53 - 0:59
    Nos vies devraient être dédiées au service et...
  • 0:59 - 1:08
    C'est comme si une seule vie dédiée au service,
    non pas au sien propre, mais à celui de la vie,
  • 1:08 - 1:11
    pouvait permettre à des centaines d'êtres
    de vivre dans la joie,
  • 1:11 - 1:15
    pour beaucoup d'entre eux,
    si on agit par vrai souci de service.
  • 1:15 - 1:24
    Une vie consacrée au service de soi-même
    est égoïste et on peut dire que c'est un vrai gâchis.
  • 1:24 - 1:31
    Il y a tant de pouvoir en toi
    et ce pouvoir n'est pas pour ta personne.
  • 1:31 - 1:35
    Alors être sans ego...
  • 1:35 - 1:40
    quand la personne veut être sans ego,
  • 1:40 - 1:43
    c'est très difficile si la personne demeure.
  • 1:43 - 1:47
    Elle essaie d'être quelqu'un de bien, et c'est une bonne chose,
    c'est aussi une vaste avenue.
  • 1:47 - 1:52
    La plupart d'entre nous apprennent, en lisant les écritures :
    "Aimez-vous les uns les autres",
  • 1:52 - 1:55
    "Pardonnez à ceux qui vous ont offensés",
    des choses de ce genre.
  • 1:55 - 2:00
    Et les gens essaient d'aimer et d'être aussi bons
    qu'ils le peuvent, et c'est bien ;
  • 2:00 - 2:04
    cela donne vraiment de bons résultats.
    Mais parfois, il y a quelque chose d'artificiel à ça,
  • 2:04 - 2:08
    quand on le fait parce qu'on nous dit
    qu'il faut être bon.
  • 2:08 - 2:12
    Nous voulons en tirer certains mérites :
    "Si je fais le bien, j'obtiendrai quelque chose",
  • 2:12 - 2:16
    donc c'est encore pour nous-mêmes, en un sens.
  • 2:16 - 2:20
    Mais quand on réalise la Vérité
    que nous sommes le Soi,
  • 2:20 - 2:27
    et le Soi veille sur tout et sur tous,
    c'est différent, d'une certaine manière.
  • 2:27 - 2:32
    La vie est beaucoup plus légère,
    ta sensation d'avoir des problèmes personnels s'envole,
  • 2:32 - 2:35
    comme s'il n'y avait pas de problèmes personnels.
  • 2:35 - 2:37
    En fait, il n'y a pas de personne
    qui aurait des problèmes.
  • 2:37 - 2:40
    Des choses se présentent dans la vie,
    quelqu'un peut te dire :
  • 2:40 - 2:44
    "Eh toi, je t'aime pas !"
    Et ce sera ressenti,
  • 2:44 - 2:48
    et s'il y avait beaucoup de venin
    dans cette déclaration,
  • 2:48 - 2:52
    tu ressentiras peut-être de la tristesse,
    mais elle ne te submergera jamais.
  • 2:52 - 3:00
    Tu seras même capable de faire ce qu'il convient,
    c'est à dire de répondre : "Dieu te bénisse."
  • 3:00 - 3:03
    Parfois, tu ne le lui dis même pas en face,
  • 3:03 - 3:05
    parce que ça pourrait le rendre furieux,
  • 3:05 - 3:10
    mais tu l'acceptes dans ton cœur.
    Et tu évacues ce poison de toi-même,
  • 3:10 - 3:14
    parce que l'ego est ce qui empoisonne
    la vie d'un être humain.
  • 3:14 - 3:17
    Il corrompt tout, il est toujours égoïste,
  • 3:17 - 3:20
    il ne cesse de pomper de l'énergie pour lui-même,
  • 3:20 - 3:25
    il a toujours besoin d'avoir raison, et ainsi de suite ;
    c'est un vrai poison.
  • 3:25 - 3:27
    Mais parfois, faute d'avoir un autre son de cloche,
  • 3:27 - 3:30
    on a l'impression que :
    "Je suis comme ça, voilà tout."
  • 3:30 - 3:38
    Quand tu prends conscience de l'espace plus profond de Vérité
    derrière la façade de la personne,
  • 3:38 - 3:45
    c'est là que l'auto-investigation ou l'Invitation
    te font sortir de cette impression,
  • 3:45 - 3:49
    et dépasser ce niveau pour t'élever
    jusqu'à l'espace qui est derrière,
  • 3:49 - 3:54
    là où règne la pure intelligence,
    un domaine plus lumineux, plus spacieux.
  • 3:54 - 3:57
    Déjà tu commences à te sentir heureuse et légère
  • 3:57 - 4:00
    et dans ton bonheur et ta lumière,
  • 4:00 - 4:04
    tu veux naturellement faire ce qui te semble bon.
  • 4:04 - 4:09
    C'est comme si ce qui te semble bon
    venait naturellement dans ton cœur
  • 4:09 - 4:14
    et l'égoïsme donne une impression...
    c'est comme un poison qui s'en va,
  • 4:14 - 4:18
    et donc tu ne penses plus tellement dans ces termes.
  • 4:18 - 4:23
    Quand tu découvres quelque chose
    qui te rend heureuse,
  • 4:23 - 4:27
    tu veux le partager pour rendre heureux
    le plus de gens possible.
  • 4:27 - 4:29
    Tu franchis un seuil pour entrer dans cet espace,
  • 4:29 - 4:33
    et tu veux y laisser entrer un maximum de gens.
  • 4:33 - 4:39
    Donc, c'est comme ça d'être sans ego.
    Et plus l'ego s'efface,
  • 4:39 - 4:46
    ce lourd manteau d'ego,
    ce manteau de "je, moi, moi, moi, je, à moi, le mien',
  • 4:46 - 4:49
    il y a tout simplement beaucoup plus d'espace.
  • 4:49 - 4:52
    C'est pourquoi je dis
    que tu entres dans le domaine de Dieu.
  • 4:52 - 4:54
    Le domaine de Dieu ne connaît pas la jalousie,
  • 4:54 - 5:00
    toutes ces choses-là s'en vont :
    l'égoïsme, les envies irrésistibles...
  • 5:00 - 5:07
    Tu te trouves dans un domaine
    qui te nourrit naturellement
  • 5:07 - 5:10
    et tout est à portée de main.
  • 5:10 - 5:13
    Il prend soin de chaque aspect de ta vie
  • 5:13 - 5:17
    et de celle de ceux que tu aimes.
  • 5:17 - 5:22
    Mais ton amour ne s'arrête pas là,
    il devient de plus en plus vaste.
  • 5:22 - 5:25
    Voilà ce que c'est que d'être sans ego.
  • 5:25 - 5:29
    C'est la chose la plus puissante au monde.
  • 5:29 - 5:32
    L'ego est la puissance la plus obscure de ce monde.
  • 5:32 - 5:37
    S'en libérer est la puissance
    la plus lumineuse et belle au monde.
  • 5:37 - 5:42
    Et c'est à mon sens le défi d'une vie humaine :
  • 5:42 - 5:46
    transcender l'identité égoïque.
  • 5:46 - 5:54
    Mais il semble que ce soit très rare dans notre monde,
  • 5:54 - 5:57
    parce qu'on attribue tant de choses à la personne,
  • 5:57 - 6:01
    c'est comme notre premier amour
    et on lui accorde toujours notre préférence.
  • 6:01 - 6:05
    Mais on est fait pour aimer le Soi,
    pas la personne,
  • 6:05 - 6:08
    aimer le Soi avant toute chose,
    mais c'est ce qu'on aime en dernier.
  • 6:08 - 6:12
    C'est comme ça.
    On grandit d'abord avec une forte identité
  • 6:12 - 6:15
    et tous les "moi, moi, moi",
    mais nous ne sommes jamais heureux comme ça.
  • 6:15 - 6:19
    Nous avons besoin de tant de choses :
    de l'argent, des amis,
  • 6:19 - 6:23
    des partenaires,
    tout un tas de jolies choses pour être heureux.
  • 6:23 - 6:26
    Mais celui qui est libéré de l'ego
    peut être heureux en toutes circonstances.
  • 6:26 - 6:31
    Où qu'on le mette, il est heureux.
    Il n'a pas l'esprit de compétition,
  • 6:31 - 6:33
    il peut avoir affaire avec toutes sortes de gens,
  • 6:33 - 6:38
    il est toujours attentif aux sentiments des autres.
  • 6:38 - 6:42
    C'est très beau et je forme des vœux et des prières
  • 6:42 - 6:49
    pour qu'il redevienne contagieux d'être simplement heureux,
    que les gens apprécient simplement.
  • 6:49 - 6:51
    Quand on construit des projets ensemble,
  • 6:51 - 6:54
    les gens apprennent à voir
    qu'ils peuvent travailler ensemble
  • 6:54 - 6:57
    et produire quelque chose de beau,
    et ils adorent ça.
  • 6:57 - 7:02
    Aujourd'hui à Monte Sahaja,
    l'ambiance et les vibrations
  • 7:02 - 7:06
    sont devenues si élevées
    qu'il est facile d'éprouver de l'amour.
  • 7:06 - 7:08
    Les gens ne font pas semblant d'aimer,
  • 7:08 - 7:11
    ils ressentent vraiment cette vibration.
  • 7:11 - 7:13
    D'où vient cette vibration ?
  • 7:13 - 7:16
    Ce n'est pas que nous soyons venus ici
    parce que c'était une terre particulière
  • 7:16 - 7:19
    et que les arbres produisaient une vibration spéciale.
  • 7:19 - 7:24
    Non ! C'est nous qui amenons cette vibration,
    le Soi vivant,
  • 7:24 - 7:27
    par nos actions, par nos pensées,
    par la méditation,
  • 7:27 - 7:33
    par la compréhension,
    par notre vénération et notre attirance pour Dieu,
  • 7:33 - 7:36
    ou pour la pure conscience.
  • 7:36 - 7:40
    Tout cela élève la vibration,
    et ainsi elle devient puissante.
  • 7:40 - 7:43
    Même ceux qui ne connaissent pas ces choses,
  • 7:43 - 7:45
    quand ils viennent ici, ils ressentent quelque chose,
  • 7:45 - 7:49
    "Je me sens bien ici. J'aime être îci."
    A quoi sont-ils sensibles ?
  • 7:49 - 7:52
    Ils sont sensibles à la vibration de ce lieu.
  • 7:52 - 7:57
    Ils ne connaissent probablement pas cette philosophie,
    ça n'a aucune importance.
  • 7:57 - 8:00
    C'est la philosophie en action,
  • 8:00 - 8:04
    c'est la puissance de l'enseignement
    lorsqu'il est accepté.
  • 8:04 - 8:08
    Il n'y a aucune puissance dans l'enseignement
    s'il n'est pas accepté.
  • 8:08 - 8:12
    Quand il est accepté,
    alors il prend vie et il commence à agir
  • 8:12 - 8:16
    alors toute chose...
    Les arbres commencent à le capter,
  • 8:16 - 8:19
    la terre le capte, tout le capte.
  • 8:19 - 8:24
    C'est pourquoi dans certains lieux,
    tu peux ressentir la vibration de l'endroit
  • 8:24 - 8:28
    même si la personne n'y est plus.
  • 8:28 - 8:31
    J'ai visité des endroits comme ça, en Inde.
  • 8:31 - 8:35
    Même en Jamaïque, dans la maison de Bob Marley
    j'ai vraiment ressenti cette vibration.
  • 8:35 - 8:39
    Je suis entré dans sa chambre,
    où ses chaussons sont toujours au pied de son lit,
  • 8:39 - 8:44
    je ne m'attendais à rien,
    mais l'impression d'amour était tellement puissante.
  • 8:44 - 8:46
    C'était tellement merveilleux !
  • 8:46 - 8:50
    En Inde aussi, chez Gandhi
    et à d'autres endroits où je suis allé,
  • 8:50 - 8:53
    c'était "woaouh', pas énormément d'endroits,
    mais un certain nombre.
  • 8:53 - 8:57
    Tu ressens cette vibration et elle vit dans les murs,
  • 8:57 - 9:00
    même les briques sont chargées de cette vibration.
  • 9:00 - 9:06
    Tu entres et tu sens :
    "Les gens ont vécu heureux dans cette maison !"
  • 9:06 - 9:09
    Et ça continue à vivre,
    même si les gens ont quitté leurs corps,
  • 9:09 - 9:14
    le bonheur est toujours dans la maison.
    C'est fantastique !
  • 9:14 - 9:18
    Parfois aussi de l'obscurité peut vivre dans une maison.
  • 9:18 - 9:22
    Ce sont les puissantes énergies de l'attraction,
  • 9:22 - 9:28
    du désir, de la peur, de l'amour, ce sont là des forces puissantes
    dans le règne humain
  • 9:28 - 9:36
    et elles vont jusqu'à affecter la terre,
    elles y déposent cette vibration.
  • 9:36 - 9:40
    Parfois les gens vont dans la forêt,
    ils disent qu'ils aiment être dans la nature.
  • 9:40 - 9:44
    C'est parce qu'elle n'est pas polluée
    par la noirceur humaine.
  • 9:44 - 9:45
    Et donc ils ressentent :
    "elle est indemne de ça".
  • 9:47 - 9:49
    Elle s'est plutôt muée en une conscience des arbres
  • 9:49 - 9:52
    des sols, une conscience de la terre.
  • 9:52 - 9:54
    Quand tu pénètres dans un lieu
  • 9:54 - 9:59
    où la conscience s'est manifestée sous une forme humaine,
    elle est beaucoup plus riche,
  • 9:59 - 10:01
    elle est plus diverse dans son expression.
  • 10:01 - 10:05
    Si elle est chargée et imprégnée de conscience,
  • 10:05 - 10:07
    elle a un tel pouvoir !
  • 10:07 - 10:21
    C'est pourquoi je dis que cela fait 2 100 ans
  • 10:21 - 10:24
    que Jésus était physiquement ici, sur Terre,
  • 10:24 - 10:28
    et au travers d'un seul être humain
  • 10:28 - 10:36
    qui était l'incarnation de la conscience de Dieu,
  • 10:36 - 10:39
    même 2 100 ans après qu'il a quitté son corps,
  • 10:39 - 10:42
    il y a toujours de nouveaux disciples du Christ,
  • 10:42 - 10:44
    ou des disciples de Bouddha,
  • 10:44 - 10:48
    ou des disciples de Krishna,
    qui était en ce monde il y a 5 000 ans,
  • 10:48 - 10:52
    de Rama, qui était ici il y a des milliers d'années.
  • 10:52 - 10:56
    Pourquoi ? Parce que la vibration est là
    quand ils s'y tiennent.
  • 10:56 - 11:01
    Et donc, c'est quelque chose de très puissant !
  • 11:01 - 11:06
    Je dis souvent qu'un seul être humain s'est oublié
  • 11:06 - 11:10
    et que depuis ce moment-là,
    le monde entier ne peut plus l'oublier.
  • 11:10 - 11:13
    C'est une chose très puissante !
  • 11:13 - 11:20
    S'oublier signifie passer outre l'ego,
    simplement ne pas l'écouter.
  • 11:20 - 11:22
    De tels êtres ont transcendé cela.
  • 11:22 - 11:27
    Et leur influence, leur présence et leurs paroles
  • 11:27 - 11:33
    ont touché la vie de millions d'êtres.
    Ainsi, ils sont des exemples.
  • 11:33 - 11:35
    Et chacun de ces êtres humains
  • 11:35 - 11:38
    avait exactement le même groupe sanguin que nous,
  • 11:38 - 11:42
    ils regardaient la même lune, les mêmes étoiles
    et le même soleil, tout comme nous.
  • 11:42 - 11:48
    Ils avaient toujours des appétits, ils se sentaient fatigués,
    parfois ils perdaient le sommeil,
  • 11:48 - 11:51
    ils avaient des amis,
    des gens qui les détestaient.
  • 11:51 - 11:57
    Et pourtant, ils rayonnaient dans l'esprit de la Vérité,
    l'esprit de Dieu.
  • 11:57 - 12:02
    Et cela, pour moi,
    c'est l'accomplissement d'une vie humaine,
  • 12:02 - 12:06
    s'éveiller à la Vérité de ce que nous sommes vraiment,
  • 12:06 - 12:09
    et ce que nous sommes, c'est ce que Dieu est,
  • 12:09 - 12:13
    que vous êtes dans le royaume de Dieu
    dans votre coeur.
  • 12:13 - 12:15
    C'est ce qui est.
  • 12:15 - 12:19
    Un être humain qui se contente
    de suivre les écritures de manière superficielle,
  • 12:19 - 12:22
    ce n'est pas suffisant. Sa vie va changer,
  • 12:22 - 12:26
    elle aura un impact sur la vie d'autres personnes,
    mais de façon atténuée.
  • 12:26 - 12:32
    En revanche celui qui abandonne son ego
  • 12:32 - 12:36
    et s'immerge complètement dans l'océan de Dieu,
    celui-là s'élève
  • 12:36 - 12:40
    et devient un guide dans le monde,
    même s'il ne parle pas.
  • 12:40 - 12:44
    Certains êtres ne parlent pas,
    mais leur présence est si puissante,
  • 12:44 - 12:50
    du fait de cette présence de Dieu
    qui est si profondément inhérente à leur être,
  • 12:50 - 12:55
    que les gens peuvent simplement être en leur présence
    et s'en trouver transformés.
  • 12:55 - 12:58
    Donc à mon sens, c'est cela que signifie être sans ego,
  • 12:58 - 13:01
    c'est la chose la plus puissante au monde !
  • 13:01 - 13:03
    Si j'avais le choix de rencontrer deux personnes,
  • 13:03 - 13:08
    dont l'une est allée vivre six mois sur Vénus,
  • 13:08 - 13:12
    et l'autre a vécu pendant six mois dans une boîte en carton
    en méditation et avec Dieu
  • 13:12 - 13:17
    et qu'elle s'est éveillée,
    c'est avec cette dernière que j'irais me trouver à tout instant.
  • 13:17 - 13:20
    Je n'ai pas besoin de discuter de la vie avec un astronaute,
  • 13:20 - 13:23
    qui peut être tout aussi plein d'ego.
  • 13:23 - 13:27
    Mais celui qui a transcendé l'ego en lui-même,
  • 13:27 - 13:32
    celui-là serait mon rendez-vous favori.
  • 13:32 - 13:36
    J'aime mieux aller m'asseoir là,
    juste pour être dans une telle présence,
  • 13:36 - 13:40
    me trouver dans un entourage d'êtres,
    ne serait-ce que d'êtres qui aiment Dieu,
  • 13:40 - 13:43
    ou qui sont en quête de la Vérité ;
    c'est là être en compagnie du sacré.
  • 13:43 - 13:46
    Rien que le fait d'être en compagnie de chercheurs de la Vérité
  • 13:46 - 13:49
    c'est ce que j'appelle un entourage propice, aussi.
  • 13:49 - 13:55
    Ainsi je sens que nous sommes au bon endroit,
  • 13:55 - 14:00
    et que de plus en plus d'êtres découvrent le vrai bonheur,
  • 14:00 - 14:04
    non pas pour faire un beau rêve,
    pas : "Nous allons conquérir le monde !" Non.
  • 14:04 - 14:08
    Mais juste pour découvrir, l'un après l'autre,
    c'est suffisant,
  • 14:08 - 14:13
    cette lumière qui circule dans le monde,
    c'est déjà quelque chose.
  • 14:13 - 14:17
    Parce que je ne crois pas que ce monde ait besoin
    de plus de livres sur la spiritualité.
  • 14:17 - 14:20
    Ce dont il a besoin, c'est d'êtres humains
    qui incarnent la Vérité
  • 14:20 - 14:23
    plutôt que de livres qui parlent de la Vérité !
  • 14:23 - 14:29
    On veut voir le livre vivant,
    non pas un livre fait de papier.
  • 14:29 - 14:32
    On veut voir le livre d'un être humain comme nous
  • 14:32 - 14:36
    dont la vie défie, remet en cause
  • 14:36 - 14:38
    ou révèle quelque chose en nous.
  • 14:38 - 14:42
    En rencontrant quelqu'un d'un tel calibre,
  • 14:42 - 14:47
    notre être ne peut pas nier qu'il a rencontré Dieu.
  • 14:47 - 14:49
    Bien des fois nous avons entendu l'histoire
  • 14:49 - 14:53
    de personnes qui se prétendaient athées,
  • 14:53 - 14:58
    et qui ont rencontré un être qui a eu un tel impact sur eux,
  • 14:58 - 15:01
    qu'ils savent désormais : "Wouah, je ne sais pas ce que c'est,
  • 15:01 - 15:08
    mais cela provoque tous ces changements au fond de mon cœur".
  • 15:08 - 15:13
    Parce qu'on ne peut pas véritablement être athée,
    c'est simplement une incongruité.
  • 15:13 - 15:16
    Ce n'est que le signe d'une profonde ignorance,
  • 15:16 - 15:20
    qui nous empêche de reconnaître
    qu'il existe un pouvoir Suprême qui contrôle
  • 15:20 - 15:24
    et détermine l'ordre de l'univers
    et prend soin de tout cela.
  • 15:24 - 15:29
    Ce ne sont pas des êtres humains qui font ça,
    qui permettent à ces arbres de pousser
  • 15:29 - 15:33
    et qui envoient la pluie et les changements du temps
  • 15:33 - 15:36
    et qui veillent sur toutes les différentes planètes,
  • 15:36 - 15:42
    non seulement dans un seul système solaire,
    mais dans tous les systèmes solaires !
  • 15:42 - 15:45
    Le simple fait d'en parler nous fait sentir si petits.
  • 15:45 - 15:50
    On ne peut pas appréhender la magnificence
    et la puissance de cet Être Suprême.
  • 15:50 - 15:53
    L'Être n'est pas séparé comme une entité
    qui ferait les choses,
  • 15:53 - 16:00
    il est au cœur des choses elles-mêmes.
    C'est comme...
  • 16:00 - 16:03
    Dieu ne peut pas n'être qu'une forme,
  • 16:03 - 16:07
    ou plutôt Dieu est incarné dans toutes les formes
    et au-delà d'elles.
  • 16:07 - 16:09
    Les formes sont en perpétuel changement,
  • 16:09 - 16:13
    parce qu'Il leur accorde leur part de temps et de croissance
  • 16:13 - 16:22
    et tout ce qui croît doit se transformer et changer.
  • 16:22 - 16:28
    Mais le Soi-Dieu est immuable
    tout en manifestant le changement
  • 16:28 - 16:34
    et en prenant soin de toutes les différentes permutations
    de son expression.
  • 16:34 - 16:37
    Parfois je voudrais juste tenter d'en brosser un protrait
  • 16:37 - 16:41
    sous la forme d'un champ d'énergie,
    mais ce n'est pas seulement de l'énergie,
  • 16:41 - 16:47
    c'est une intelligence et un esprit...
  • 16:47 - 16:50
    Ceci est son expression visible
  • 16:50 - 16:55
    qui apparaît en émanant de lui,
    elle nous offre beaucoup d'indices, pour peu qu'on regarde.
  • 16:55 - 16:58
    Nous regardons et nous voyons pousser les cheveux
    sur la tête de quelqu'un.
  • 16:58 - 17:00
    mais d'où cela vient-il ?
  • 17:00 - 17:04
    Si l'on regarde dans la tête, il n'y a pas de cheveux
    attendant d'en sortir.
  • 17:04 - 17:07
    Il n'y a rien du tout, c'est juste en train de pousser.
  • 17:07 - 17:10
    Cela te dit :
    "Du néant, Je crée toutes ces choses,
  • 17:10 - 17:14
    Je les fais vivre puis Je les ramène au néant".
  • 17:14 - 17:19
    C'est trop magnifique pour en parler !
  • 17:19 - 17:26
    Certains êtres sont bouleversés rien que par la majesté de cette puissance.
  • 17:26 - 17:33
    Et cette puissance est la source de ta propre sensation d'Être.
  • 17:33 - 17:37
    Savoir cela, même si tu ne le comprends pas,
  • 17:37 - 17:39
    devrait déjà suffire à "incendier" ta vie,
  • 17:39 - 17:42
    au point de t'obliger à t'asseoir quelque part.
  • 17:42 - 17:45
    Il n'est pas de fin à la gratitude qui naît du fait de savoir
  • 17:45 - 17:47
    que ta vie prend sa source en Dieu.
  • 17:47 - 17:54
    Quant à celui qui ne comprend pas vraiment cela...
  • 17:54 - 17:57
    C'est aussi l’œuvre de la puissance,
  • 17:57 - 18:00
    qu'il y ait des êtres qui ne ressentent pas cela
    pendant un temps,
  • 18:00 - 18:04
    et qui en fin de compte, doivent s'éveiller
    à cette vérité en eux-mêmes.
  • 18:04 - 18:08
    Une vie bien vécue, à mon sens,
    c'est une vie qui s'écarte de l'ego,
  • 18:08 - 18:11
    cet ego qui cause un aveuglement de notre être
  • 18:11 - 18:16
    et limite nos préoccupations aux choses de ce monde,
  • 18:16 - 18:20
    contrairement à celui qui est conscient
  • 18:20 - 18:24
    et qui vit dans sa pleine conscience,
    jusqu'à vivre en tant que cette conscience elle-même.
  • 18:24 - 18:29
    Si tu parviens à vivre en tant que la conscience,
    tu es déjà dans le royaume,
  • 18:29 - 18:31
    tu es déjà dans cet espace.
  • 18:31 - 18:36
    J'irais jusqu'à dire que c'est même au-delà du paradis,
  • 18:36 - 18:39
    si je peux m'exprimer ainsi.
  • 18:39 - 18:43
    Quand ce sentiment s'est présenté en moi, je me suis dit :
    Est-ce un blasphème de dire cela ?
  • 18:43 - 18:48
    Je me suis dit : "Si le paradis est fait d'images et d'objets,
  • 18:48 - 18:51
    alors ces derniers relèvent aussi d'une sorte de temps."
  • 18:51 - 18:56
    Peut-être qu'un seul jour de Dieu
    équivaut à des milliers d'années à l'échelle humaine.
  • 18:56 - 18:59
    Qui sait ? Mais quoi qu'il en soit,
    un changement doit se produire.
  • 18:59 - 19:03
    S'il existe différents niveaux parmi les êtres,
  • 19:03 - 19:09
    alors bien sûr, le processus d'évolution et de croissance
    est toujours là.
  • 19:09 - 19:14
    Mais dans la pure conscience,
    la croissance n'a pas lieu d'être.
  • 19:14 - 19:19
    Elle est si parfaite,
    mais ce n'est pas attrayant pour le mental,
  • 19:19 - 19:23
    parce que le mental s'intéresse tout le temps
    aux choses et aux objets,
  • 19:23 - 19:28
    et à posséder, à perdre, à obtenir,
    à se transformer et à croître,
  • 19:28 - 19:31
    à devenir, à perdre, il est fait de tout cela.
  • 19:31 - 19:37
    Tandis que dans la conscience...
    elle est au-delà de tels concepts.
  • 19:37 - 19:43
    C'est ce que j'essaie de dire,
    quand je dis à chacun : "Laissez cela à l'instant.
  • 19:43 - 19:48
    Laissez cela maintenant.
    Laissez jusqu'à votre souci quant à votre identité.
  • 19:48 - 19:50
    Laissez tout cela." À qui je m'adresse ainsi ?
  • 19:50 - 19:54
    À l'intelligence qui n'entend pas ces choses assez souvent.
  • 19:54 - 19:57
    Quand elle entend ce commandement qui vient du cœur,
  • 19:57 - 20:01
    elle est capable de tout lâcher
    et de se trouver alors dans l'unité,
  • 20:01 - 20:03
    dans l'expérience de sa propre unité.
  • 20:03 - 20:11
    C'est comme ça que tu vois les gens dans le hall de satsang,
    quand ils méditent de cette façon,
  • 20:11 - 20:16
    et qu'ils reçoivent un tel enseignement,
    alors les turbulences ne sont plus là,
  • 20:16 - 20:20
    c'est comme être sur un plan transcendantal.
  • 20:20 - 20:24
    L'égoïsme et toutes les choses de cet ordre
    s'évanouissent tout simplement
  • 20:24 - 20:34
    et c'est comme si tu flottais
    dans une dimension plus légère de l'être.
  • 20:34 - 20:38
    C'est donc quelque chose de très tangible,
    que nous ressentons
  • 20:38 - 20:41
    et que nous avons la capacité d'éprouver.
  • 20:41 - 20:44
    Dans les premiers temps, pour la plupart des gens,
    le mental vient.
  • 20:44 - 20:49
    Parfois des gens viennent ici,
    et ils ne sont pas habitués à ce type d'environnement
  • 20:49 - 20:52
    et on peut voir à quel point leur mental les perturbe.
  • 20:52 - 20:56
    On pourrait croire que c'est l'endroit et les gens qui les perturbent,
  • 20:56 - 20:58
    mais c'est leur propre mental qui les trouble.
  • 20:58 - 21:02
    Il se sent mal à l'aise,
    parce qu'il se sent menacé :
  • 21:02 - 21:04
    "Qu'est-ce qui rend ces gens heureux ?
  • 21:04 - 21:09
    Je ne leur fais même pas confiance. Ils font semblant."
    Il est en plein surmenage.
  • 21:09 - 21:15
    Le cynisme, les jugements, l'inconfort,
    toutes ces choses se manifestent.
  • 21:15 - 21:20
    Mais ce ne sont que les douleurs de l'accouchement
    pour atteindre un état plus élevé.
  • 21:20 - 21:24
    Si ces gens persistent...
    ce que souvent ils ne font pas, ils s'en vont.
  • 21:24 - 21:26
    Mais quelque chose s'est introduit en eux
  • 21:26 - 21:32
    et cette graine commence à pousser en eux,
    car c'est Dieu qui les a conduits jusqu'ici.
  • 21:32 - 21:36
    Même s'ils ont l'impression que :
    "Je ne voulais pas venir ici, c'est ma femme... ",
  • 21:36 - 21:39
    c'est toujours cette force qui les amène à venir ici,
  • 21:39 - 21:42
    à ressentir cette turbulence qui est en eux,
  • 21:42 - 21:45
    mais ils ne reconnaissent pas
    que c'est d'eux qu'elle émane.
  • 21:45 - 21:47
    Ils croient qu'elle vient de l'extérieur.
  • 21:47 - 21:52
    En fait elle provient d'une réaction à l'énergie dont ils font l'expérience
  • 21:52 - 21:54
    et avec laquelle ils ne sont pas encore compatibles,
  • 21:54 - 21:58
    tant ils sont sous l'emprise de l'identité égoïque.
  • 21:58 - 22:01
    Et c'est ça qui les secoue.
  • 22:01 - 22:07
    Et donc, c'est une très bonne question
    que tu m'as posée ce matin,
  • 22:07 - 22:11
    à propos de ce que ça signifie d'être sans ego.
  • 22:11 - 22:16
    Ça signifie la vie, tu vois ? La vraie vie.
  • 22:16 - 22:27
    Si l'on pense à Jésus, au Prophète Mahomet,
    à Krishna, à Bouddha,
  • 22:27 - 22:31
    immédiatement...
    Même ceux qui ne connaissent pas ces choses,
  • 22:31 - 22:35
    savent qu'ils représentent un niveau de conscience supérieur,
  • 22:35 - 22:41
    un niveau où règne un climat d'amour et de paix.
  • 22:43 - 22:45
    Quand nous disons "je", l'implication,
  • 22:45 - 22:49
    la vraie signification de "je" c'est la conscience.
  • 22:49 - 22:54
    Mais il est rare dans notre monde qu'en disant "je"
    nous fassions référence à la conscience.
  • 22:54 - 22:57
    Notre "je" signifie l'individualité, la personne,
  • 22:57 - 22:59
    il signifie : "je suis un homme", "je suis une femme".
  • 22:59 - 23:02
    C'est tellement réducteur ; c'est une telle limitation.
  • 23:02 - 23:08
    Même ceux qui sont éveillés disent "je",
  • 23:08 - 23:12
    tout en sachant que ce mot se réfère
    à une notion d'individualité.
  • 23:12 - 23:19
    Mais en-dessous de ce "je",
    ils se situent à un niveau plus profond de connaissance,
  • 23:19 - 23:27
    la connaissance spirituelle que c'est la conscience qui parle,
    et non la personne.
  • 23:27 - 23:31
    C'est une toute autre vibration.
  • 23:31 - 23:33
    Quand tu te trouves en présence de quelqu'un
  • 23:33 - 23:37
    et que lorsqu'il parle tu éprouves une sensation d'espace,
  • 23:37 - 23:41
    c'est que son "je" est le "je" qui émane de la conscience,
    qui est la conscience.
  • 23:41 - 23:44
    Quand tu parles avec quelqu'un
  • 23:44 - 23:46
    et que tu dois faire attention à ce que tu dis,
  • 23:46 - 23:52
    c'est que ce "je" est chargé d'identité personnelle.
    Et tu peux voir la personne...
  • 23:52 - 24:00
    Une Terre pleine d'identités personnelles
    est un lieu suffocant. On y étouffe !
  • 24:00 - 24:04
    S'il n'y avait que trois millions de personnes sur Terre,
  • 24:04 - 24:07
    bon, c'est sans doute un petit nombre,
  • 24:07 - 24:10
    mais quand tu les rencontrerais,
    tu sentirais que tu manques d'air.
  • 24:10 - 24:15
    Mais un seul humain éveillé au Soi,
  • 24:15 - 24:20
    au milieu d'une foule qui se compte par milliers,
    rayonne et illumine,
  • 24:20 - 24:26
    élève le niveau de conscience chez ceux qui le reconnaissent.
  • 24:26 - 24:29
    Car quelque chose en nous est capable de reconnaître
  • 24:29 - 24:35
    quand on se trouve à proximité d'une Présence supérieure,
    c'est ce qui se passe là.
  • 24:39 - 24:42
    Sans même en être avertis
  • 24:42 - 24:46
    les gens commencent à se comporter différemment
    vis à vis d'un être éveillé.
  • 24:46 - 24:49
    Ils n'y peuvent rien. Même s'ils ne le savent pas consciemment :
  • 24:49 - 24:53
    "Oh, cette personne a quelque chose de... ",
    et ils se comportent autrement.
  • 24:53 - 24:59
    Au départ ils le prendront peut-être comme :
    "C'est tout à fait ordinaire",
  • 24:59 - 25:06
    mais petit à petit, la présence commence
    à se diffuser en eux en quelque sorte
  • 25:06 - 25:10
    et à les pénétrer plus profondément
    et elle les transforme.
  • 25:10 - 25:14
    Leur état d'esprit commence à changer,
    ils se sentent plus doux, plus ouverts,
  • 25:14 - 25:16
    ils veulent te rendre service,
  • 25:16 - 25:20
    et tout ça sans rien connaître à la spiritualité.
  • 25:20 - 25:27
    C'est une loi de ce monde,
    l'un des Hadiths du Prophète dit
  • 25:27 - 25:30
    que lorsque Dieu a créé le monde,
  • 25:30 - 25:38
    il est dit que Dieu a ordonné au monde entier :
    "Sers ceux qui me servent."
  • 25:38 - 25:42
    Ce qui signifie que tu serviras
    ceux qui sont en quête de la Vérité.
  • 25:42 - 25:47
    "et rends las et fatigués ceux qui te servent."
  • 25:47 - 25:50
    Tu comprends ? C'est quelque chose de très fort !
  • 25:50 - 25:52
    "Sers ceux qui me servent."
  • 25:52 - 25:57
    Cela veut dire que tu dois servir, prendre soin de ceux
    qui honorent Dieu et la Vérité.
  • 25:57 - 26:02
    "Rends las et fatigués ceux qui te servent",
    ceux qui servent le monde, tu les épuiseras.
  • 26:02 - 26:05
    Est-ce que c'est une malédiction ?
    Non, c'est aussi une bénédiction !
  • 26:05 - 26:09
    Parce que quand tu es fatiguée de tes sottises,
  • 26:09 - 26:11
    alors il y a peut-être de la place pour que tu puisses dire :
  • 26:11 - 26:14
    "Il faut que j'essaie autre chose".
  • 26:14 - 26:17
    Il est dit : "Rends fatigués ceux qui te servent",
  • 26:17 - 26:22
    parce que leur service est en vain,
    il ne sert que la matière et non l'esprit.
  • 26:22 - 26:24
    C'est donc très beau.
  • 26:24 - 26:29
    C'est écrit dans le cœur, dans l'ADN de chaque être vivant,
  • 26:29 - 26:31
    et non pas seulement celui des êtres humains,
  • 26:31 - 26:35
    qu'en présence de quelqu'un qui vénère la Vérité,
  • 26:35 - 26:39
    quelque chose en eux l'honorera.
    Il y répondra,
  • 26:39 - 26:42
    peut-être même qu'au départ
    il cherchera à s'en débarrasser,
  • 26:42 - 26:49
    mais il ne peut nier qu'une telle présence
    a un impact sur l'existence.
  • 26:49 - 26:52
    C'est le pouvoir du Saint-Esprit
  • 26:52 - 26:55
    et l'esprit de la Vérité en chacun.
  • 26:55 - 27:00
    Je dis que ce lieu doit irradier cela.
  • 27:00 - 27:03
    Il le doit, aussi longtemps que je serai là.
  • 27:03 - 27:08
    Il faut que notre préoccupation soit de briser l'ego.
  • 27:08 - 27:12
    Et pas seulement briser, briser l'ego,
    mais vivre dans la Vérité.
  • 27:12 - 27:15
    Parce que si notre vie se limite à tenter de briser, briser
    et briser l'ego,
  • 27:15 - 27:18
    tu pourrais ne même pas goûter la pleine joie,
  • 27:18 - 27:21
    tu es trop occupée à tenter de briser l'ego.
  • 27:21 - 27:24
    Mais je dis que je vous montre la Vérité aussi,
    en même temps.
  • 27:24 - 27:28
    Alors, tandis que tu tentes de briser l'ego,,
    tu découvres la Vérité
  • 27:28 - 27:32
    tu déposes ton arme
    et tu te réjouis dans la Vérité
  • 27:32 - 27:36
    et tu laisses la Vérité briser l'ego.
    N'est-ce pas merveilleux ?
  • 27:36 - 27:42
    Laisse la Vérité briser l'ego.
    Pourquoi devrais-tu briser l'ego de tes mains ?
  • 27:42 - 27:44
    [Amie] C'est ce que fait l'Invitation.
  • 27:44 - 27:47
    [Mooji] C'est ce que fait l'Invitation !
  • 27:47 - 27:51
    L'Invitation se charge de tout le sale boulot,
    de la crasse et du bazar
  • 27:51 - 27:55
    et te met dans les bras de Dieu.
  • 27:55 - 27:59
    [rires]
  • 27:59 - 28:02
    C'est pourquoi mon cœur est si heureux,
  • 28:02 - 28:08
    parce que parfois quand tu vois les êtres...
  • 28:08 - 28:13
    Si quelqu'un vient ici et dit :
    "Je meurs de soif. Puis-je avoir un peu d'eau ?"
  • 28:13 - 28:15
    Tu lui donnes un verre d'eau.
  • 28:15 - 28:18
    Si quelqu'un tombe,
    tu lui dis : "Allez, on va se relever".
  • 28:18 - 28:21
    Même si tu as mal au dos,
    tu l'aides à se relever :
  • 28:21 - 28:25
    "Comment tu te sens ? Ça va mieux ? Assieds-toi".
    Tu vas l'aider, non ?
  • 28:25 - 28:28
    Si quelqu'un a faim : "Mon frère, je t'en prie...".
  • 28:28 - 28:32
    Tu lui donnes quelque chose à manger.
  • 28:32 - 28:35
    Dans la mesure de tes possibilités, tu l'aideras.
  • 28:35 - 28:38
    S'il est malade, que vas-tu faire ?
  • 28:38 - 28:41
    Quelque chose doit être en toi qui te pousse à l'aider.
  • 28:41 - 28:45
    Que ce soit par la prière,
    ou en apprenant à bénir les gens,
  • 28:45 - 28:48
    même si ça ne marche pas,
    tu continues à le faire.
  • 28:48 - 28:51
    "Mon intention est de bénir leur vie,
    de leur donner...
  • 28:51 - 28:54
    non pas que leur vie devienne telle que la mienne."
  • 28:54 - 28:58
    Bénis simplement leur vie
    pour tout ce qui peut dégager les obstacles,
  • 28:58 - 29:02
    pour retirer tout ce qui peut la contaminer,
  • 29:02 - 29:07
    ou défigurer la spontanéité de leur vie,
  • 29:07 - 29:11
    pour repousser cela par le pouvoir de Dieu.
    Tu les bénis !
  • 29:11 - 29:14
    Et par ce biais aussi,
    les gens recherchent la Vérité,
  • 29:14 - 29:19
    ils ne peuvent pas la trouver : "C'est si difficile".
    Je vous dis : "Lisez l'Invitation.
  • 29:19 - 29:25
    Écoutez-la.
    Écoutez-la simplement. Simplement écoutez.
  • 29:25 - 29:28
    Et c'est là la grande aide qu'ils peuvent obtenir.
  • 29:28 - 29:32
    Ils disent : "Oh mon Dieu,
    Je m'apprêtais à faire toutes ces contorsions
  • 29:32 - 29:36
    pour essayer de résoudre ces choses,
    et vous m'avez tellement facilité la tâche".
  • 29:36 - 29:40
    Certaines choses deviennent si faciles,,
    "Je n'ai pas eu à passer par mon mental
  • 29:40 - 29:46
    je n'ai pas eu à explorer cette zone obscure en moi-même.
  • 29:46 - 29:49
    Je suis parvenu à la lumière en moi."
  • 29:49 - 29:52
    N'est-ce pas une chose merveilleuse ?
  • 29:52 - 29:55
    Pourquoi chacun doit-il suer sang et eau ?
  • 29:55 - 30:01
    Et ils ne peuvent pas le faire,
    parce que les êtres humains deviennent de plus en plus faibles.
  • 30:01 - 30:04
    Ils veulent que tout soit fait par des machines.
  • 30:04 - 30:08
    Y compris le travail sur nous-mêmes...
  • 30:08 - 30:12
    S'il s'agit de construire ton ego, ça oui, tu le feras !
  • 30:12 - 30:15
    Tu soulèveras de lourds poids pour gonfler l'ego.
  • 30:15 - 30:19
    Mais pour changer, transformer ton cœur
  • 30:19 - 30:24
    d'un lieu de souffrance en un sanctuaire de paix.
  • 30:24 - 30:29
    "Je ne parviens pas à y pénétrer !"
    Parce qu'ils ont l'impression que ça ne se voit pas.
  • 30:29 - 30:34
    Alors c'est peut-être pour cela que la grâce a choisi d'apporter l'Invitation maintenant,
  • 30:34 - 30:37
    pour dire : "Mais toi aussi tu dois entrer.
  • 30:37 - 30:41
    Tu crois être heureux,
    mais ce n'est pas le vrai bonheur."
  • 30:41 - 30:46
    Et pour parvenir à les y amener.
    J'ai l'impression que ce doit être la raison...
  • 30:46 - 30:49
    Pour moi, l'Invitation est la plus simple des choses,
  • 30:49 - 30:54
    comme quelqu'un qui te prendrait par la main,
    et qui te ferait franchir le seuil : "Allons-y".
  • 30:54 - 30:58
    "Je veux rencontrer Jésus."
    - Viens avec moi, je vais te le montrer ici même.
  • 30:58 - 31:01
    ça ne prendra qu'une minute.
    Faisons ce chemin jusqu'à l'autre côté.
  • 31:01 - 31:05
    "Je m'apprêtais à aller à Jérusalem et au Calvaire."
  • 31:05 - 31:11
    - Non, non, Il est ici même. Viens.
    Je te fais franchir le seuil. N'est-ce pas ?
  • 31:11 - 31:13
    [rires]
  • 31:13 - 31:16
    [Amis] Merci Mooji.
  • 31:16 - 31:18
    (musique)
  • 31:18 - 31:21
    Copyright © 2018 Mooji Media Ltd.
    Tous droits réservés.
  • 31:21 - 31:23
    Aucune partie de cet enregistrement ne peut être reproduite
  • 31:23 - 31:26
    sans l'accord exprès de Mooji Media Ltd.
Title:
Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
Description:

more » « less
Video Language:
English
Duration:
31:27

French subtitles

Revisions Compare revisions