Return to Video

Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?

  • 0:02 - 0:04
    Promenade avec Mooji Baba
  • 0:04 - 0:08
    [Mooji] C'est une très bonne question
    que tu m'as posée ce matin :
  • 0:08 - 0:15
    "Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?"
    Ça signifie la vie. Tu sais ? La vraie vie.
  • 0:15 - 0:18
    Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
    le 3 janvier 2018
  • 0:18 - 0:26
    [Mooji] Tu n'es plus dominée par tes sentiments,
  • 0:26 - 0:31
    ta vie n'est pas au service de ta personne.
  • 0:31 - 0:35
    Je veux dire par là que,
    pour la plupart des humains,
  • 0:35 - 0:38
    notre vie est principalement
    au service de notre personne,
  • 0:38 - 0:42
    de ce qui se passe pour nous :
    "Je ne vais pas bien", "j'ai besoin de telle chose",
  • 0:42 - 0:46
    "je n'ai pas d'argent".
    Il n'y en a que pour nous, nous, nous.
  • 0:46 - 0:49
    Et c'est tellement...
  • 0:53 - 0:59
    Nos vies devraient être dédiées au service et...
  • 0:59 - 1:08
    C'est comme si une seule vie dédiée au service,
    non pas au sien propre, mais à celui de la vie,
  • 1:08 - 1:11
    pouvait permettre à des centaines d'êtres
    de vivre dans la joie,
  • 1:11 - 1:15
    pour beaucoup d'entre eux,
    si on agit par vrai souci de service.
  • 1:15 - 1:24
    Une vie consacrée au service de soi-même
    est égoïste et on peut dire que c'est un vrai gâchis.
  • 1:24 - 1:31
    Il y a tant de pouvoir en toi
    et ce pouvoir n'est pas pour ta personne.
  • 1:31 - 1:35
    Alors être sans ego...
  • 1:35 - 1:40
    quand la personne veut être sans ego,
  • 1:40 - 1:43
    c'est très difficile tant que la personne demeure.
  • 1:43 - 1:47
    Elle essaie d'être quelqu'un de bien, et c'est une bonne chose,
    c'est aussi une vaste avenue.
  • 1:47 - 1:52
    La plupart d'entre nous apprennent, en lisant les écritures :
    "Aimez-vous les uns les autres",
  • 1:52 - 1:55
    "Pardonnez à ceux qui vous ont offensés",
    des choses de ce genre.
  • 1:55 - 2:00
    Et les gens essaient d'aimer et d'être aussi bons
    qu'ils le peuvent, et c'est bien ;
  • 2:00 - 2:04
    cela donne vraiment de bons résultats.
    Mais parfois, il y a quelque chose d'artificiel à ça,
  • 2:04 - 2:08
    quand on le fait parce qu'on nous dit
    qu'il faut être bon.
  • 2:08 - 2:12
    Nous voulons en tirer certains mérites :
    "Si je fais le bien, j'obtiendrai quelque chose",
  • 2:12 - 2:16
    donc c'est encore pour nous-mêmes, en un sens.
  • 2:16 - 2:20
    Mais quand on réalise la Vérité
    que nous sommes le Soi,
  • 2:20 - 2:27
    et le Soi veille sur tout et sur tous,
    c'est différent, d'une certaine manière.
  • 2:27 - 2:32
    La vie est beaucoup plus légère,
    ta sensation d'avoir des problèmes personnels s'envole,
  • 2:32 - 2:35
    comme s'il n'y avait pas de problèmes personnels.
  • 2:35 - 2:37
    En fait, il n'y a plus de personne
    qui aurait des problèmes.
  • 2:37 - 2:40
    Des choses se présentent dans la vie,
    quelqu'un peut te dire :
  • 2:40 - 2:44
    "Eh toi, je t'aime pas !"
    Et ce sera ressenti,
  • 2:44 - 2:48
    et s'il y avait beaucoup de venin
    dans cette déclaration,
  • 2:48 - 2:52
    tu ressentiras peut-être de la tristesse,
    mais elle ne te submergera jamais.
  • 2:52 - 3:00
    Tu seras même capable de faire ce qu'il convient,
    c'est à dire de répondre : "Dieu te bénisse."
  • 3:00 - 3:03
    Parfois, tu ne le lui dis même pas en face,
  • 3:03 - 3:05
    parce que ça pourrait le rendre furieux,
  • 3:05 - 3:10
    mais tu l'acceptes dans ton cœur.
    Et tu évacues ce poison de toi-même,
  • 3:10 - 3:14
    parce que l'ego est ce qui empoisonne
    la vie d'un être humain.
  • 3:14 - 3:17
    Il corrompt tout, il est toujours égoïste,
  • 3:17 - 3:20
    il ne cesse de pomper de l'énergie pour lui-même,
  • 3:20 - 3:25
    il a toujours besoin d'avoir raison, et ainsi de suite ;
    c'est un vrai poison.
  • 3:25 - 3:27
    Mais parfois, faute d'avoir un autre son de cloche,
  • 3:27 - 3:30
    on a l'impression que :
    "Je suis comme ça, voilà tout."
  • 3:30 - 3:38
    Quand tu prends conscience de l'espace plus profond de Vérité
    derrière la façade de la personne,
  • 3:38 - 3:45
    c'est là que l'auto-investigation ou l'Invitation
    te font sortir de cette impression,
  • 3:45 - 3:49
    et dépasser ce niveau pour t'élever
    jusqu'à l'espace qui est derrière,
  • 3:49 - 3:54
    là où règne la pure intelligence,
    un domaine plus lumineux, plus spacieux.
  • 3:54 - 3:57
    Déjà tu commences à te sentir heureuse et légère
  • 3:57 - 4:00
    et dans ton bonheur et ta lumière,
  • 4:00 - 4:04
    tu veux naturellement faire ce qui te fait te sentir bien.
  • 4:04 - 4:09
    C'est comme si ce qui te faisait te sentir bien
    venait naturellement dans ton coeur
  • 4:09 - 4:14
    et l'égoïsme donne une impression...
    c'est comme un poison qui s'en va,
  • 4:14 - 4:18
    et donc tu ne penses plus tellement dans ces termes.
  • 4:18 - 4:23
    Quand tu découvres quelque chose
    qui te rend heureuse,
  • 4:23 - 4:27
    tu veux le partager
    pour que le plus de gens possible le soient aussi.
  • 4:27 - 4:29
    Tu franchis un seuil pour entrer dans cet espace,
  • 4:29 - 4:33
    et tu veux y laisser entrer un maximum de gens.
  • 4:33 - 4:39
    Donc, c'est comme ça d'être sans ego.
    Et plus tu te dégages de l'ego,
  • 4:39 - 4:46
    de ce lourd manteau d'ego,
    ce manteau de "je, moi, moi, moi, je, à moi, le mien',
  • 4:46 - 4:49
    l'espace s'agrandit tout simplement.
  • 4:49 - 4:52
    C'est pourquoi je dis
    que tu entres dans le domaine de Dieu.
  • 4:52 - 4:54
    Le domaine de Dieu ne connaît pas la jalousie,
  • 4:54 - 5:00
    toutes ces choses-là s'en vont :
    l'égoïsme, les envies irrésistibles...
  • 5:00 - 5:07
    Tu te trouves dans un domaine qui te nourrit naturellement
  • 5:07 - 5:10
    et tout est à portée de main.
  • 5:10 - 5:13
    Il prend soin de chaque aspect de ta vie
  • 5:13 - 5:17
    et de celle de ceux que tu aimes.
  • 5:17 - 5:22
    Mais ton amour ne s'arrête pas là,
    il devient de plus en plus vaste.
  • 5:22 - 5:25
    Voilà ce que c'est que d'être sans ego.
  • 5:25 - 5:29
    C'est la chose la plus puissante au monde.
  • 5:29 - 5:32
    L'ego est la puissance la plus obscure de ce monde.
  • 5:32 - 5:37
    S'en libérer est la puissance la plus lumineuse et belle au monde.
  • 5:37 - 5:42
    Et c'est à mon avis le grand défi d'une vie humaine :
  • 5:42 - 5:46
    transcender l'identité égoïque.
  • 5:46 - 5:54
    Mais il semble que ce soit très rare dans notre monde,
  • 5:54 - 5:57
    parce qu'on attribue tant de choses à la personne,
  • 5:57 - 6:01
    c'est comme notre premier amour et on lui accorde toujours notre préférence.
  • 6:01 - 6:05
    Mais on est fait pour aimer le Soi,
    pas la personne,
  • 6:05 - 6:08
    pour aimer le Soi avant toute autre chose,
    mais c'est ce qu'on aime en dernier.
  • 6:08 - 6:12
    C'est comme ça.
    On grandit d'abord avec une forte identité
  • 6:12 - 6:15
    et tous les "moi, moi, moi", mais nous ne sommes jamais heureux comme ça.
  • 6:15 - 6:19
    Nous avons besoin de tant de choses :
    de l'argent, des amis,
  • 6:19 - 6:23
    des partenaires,
    tout un tas de jolies choses pour être heureux.
  • 6:23 - 6:26
    Mais celui qui s'est libéré de l'ego
    peut être heureux en toutes circonstances.
  • 6:26 - 6:31
    Où qu'on le mette, il est heureux.
    Il n'est pas en compétition,
  • 6:31 - 6:33
    il peut avoir des relations très diverses,
  • 6:33 - 6:38
    il est toujours attentif aux sentiments des autres.
  • 6:38 - 6:42
    C'est très beau et je forme des vœux et des prières
  • 6:42 - 6:49
    pour qu'il redevienne contagieux d'être simplement heureux,
    que les gens profitent de la vie.
  • 6:49 - 6:51
    Quand on construit des projets ensemble,
  • 6:51 - 6:54
    les gens apprennent à voir
    qu'ils peuvent travailler ensemble
  • 6:54 - 6:58
    et produire quelque chose de beau, et ils adorent ça.
  • 6:58 - 7:02
    Aujourd'hui à Monte Sahaja,
    l'ambiance et les vibrations
  • 7:02 - 7:06
    sont devenues si élevées
    qu'il est facile d'éprouver de l'amour.
  • 7:06 - 7:08
    Les gens ne font pas semblant d'aimer,
  • 7:08 - 7:11
    ils ressentent vraiment cette vibration.
  • 7:11 - 7:13
    D'où vient cette vibration ?
  • 7:13 - 7:16
    Ce n'est pas que nous soyons venus ici
    parce que c'était une terre particulière
  • 7:16 - 7:19
    et que les arbres produisaient une vibration spéciale.
  • 7:19 - 7:24
    Non ! C'est nous qui amenons cette vibration,
    le Soi vivant,
  • 7:24 - 7:27
    par nos actions, par nos pensées,
    par la méditation,
  • 7:27 - 7:33
    par la compréhension,
    par notre vénération et notre attirance pour Dieu,
  • 7:33 - 7:36
    ou pour la pure conscience.
  • 7:36 - 7:40
    Tout cela élève la vibration,
    et ainsi elle devient puissante.
  • 7:40 - 7:43
    Même ceux qui n'ont pas entendu parler de ces choses,
  • 7:43 - 7:45
    quand ils viennent ici, ils ressentent quelque chose,
  • 7:45 - 7:49
    "Je me sens bien ici. J'aime être îci."
    A quoi sont-ils sensibles ?
  • 7:49 - 7:52
    Ils sont sensibles à la vibration de ce lieu.
  • 7:52 - 7:57
    Ils n'ont probablement pas connaissance de notre philosophie,
    ça n'a aucune importance.
  • 7:57 - 8:00
    Ce sont les effets de la philosophie,
  • 8:00 - 8:04
    c'est la puissance de l'enseignement
    lorsqu'il est bien reçu.
  • 8:04 - 8:08
    Il n'y a aucune puissance dans l'enseignement
    s'il n'est pas bien reçu.
  • 8:08 - 8:12
    Quand il est accepté,
    alors il prend vie et il commence à bouger
  • 8:12 - 8:16
    alors toute chose...
    Les arbres commencent à le capter,
  • 8:16 - 8:19
    la terre le capte, tout le capte.
  • 8:19 - 8:24
    C'est pourquoi dans certains lieux,
    tu peux ressentir la vibration de l'endroit
  • 8:24 - 8:28
    même si la personne n'y est plus.
  • 8:28 - 8:31
    J'ai visité des endroits comme ça, en Inde.
  • 8:31 - 8:35
    Même en Jamaïque, dans la maison de Bob Marley
    j'ai vraiment ressenti cette vibration.
  • 8:35 - 8:39
    Je suis entré dans sa chambre,
    où ses chaussons sont toujours au pied de son lit,
  • 8:39 - 8:44
    je ne m'attendais à rien,
    mais l'impression d'amour était tellement puissante.
  • 8:44 - 8:46
    C'était tellement merveilleux !
  • 8:46 - 8:50
    En Inde aussi, chez Gandhi
    et à d'autres endroits où je suis allé,
  • 8:50 - 8:53
    c'était "woaouh', pas énormément d'endroits,
    mais un certain nombre.
  • 8:53 - 8:57
    Tu ressens cette vibration et elle vit dans les murs,
  • 8:57 - 9:00
    même les briques sont chargées de cette vibration.
  • 9:00 - 9:06
    Tu entres et tu sens :
    "Les gens ont vécu heureux dans cette maison !"
  • 9:06 - 9:09
    Et ça continue à vivre,
    même si les gens ont quitté leurs corps,
  • 9:09 - 9:14
    le bonheur est toujours dans la maison.
    C'est fantastique !
  • 9:14 - 9:18
    Parfois aussi de l'obscurité peut vivre dans une maison.
  • 9:18 - 9:22
    Ce sont les puissantes énergies de l'attraction,
  • 9:22 - 9:28
    du désir, de la peur, de l'amour, ce sont là des forces puissantes
    dans le règne humain
  • 9:28 - 9:36
    et elles vont jusqu'à affecter la terre,
    elles y déposent cette vibration.
  • 9:36 - 9:40
    Parfois les gens vont dans la forêt,
    ils disent qu'ils aiment être dans la nature.
  • 9:40 - 9:44
    C'est parce qu'elle n'est pas polluée
    par la noirceur humaine.
  • 9:44 - 9:45
    Et donc ils ressentent :
    "elle est indemne de ça".
  • 9:47 - 9:49
    Elle s'est plutôt muée en une conscience des arbres
  • 9:49 - 9:52
    des sols, une conscience de la terre.
  • 9:52 - 9:54
    Quand tu pénètres dans un lieu
  • 9:54 - 9:59
    où la conscience s'est manifestée sous une forme humaine,
    elle est beaucoup plus riche,
  • 9:59 - 10:01
    elle est plus diverse dans son expression.
  • 10:01 - 10:05
    Si elle est chargée et imprégnée de conscience,
  • 10:05 - 10:07
    elle a un tel pouvoir !
  • 10:07 - 10:21
    C'est pourquoi je dis que cela fait 2 100 ans
  • 10:21 - 10:24
    que Jésus était physiquement ici, sur Terre,
  • 10:24 - 10:28
    et au travers d'un seul être humain
  • 10:28 - 10:36
    qui était l'incarnation de la conscience de Dieu,
  • 10:36 - 10:39
    même après avoir quitté son corps, 2 100 ans plus tard,
  • 10:39 - 10:42
    il y a toujours de nouveaux disciples du Christ,
  • 10:42 - 10:44
    ou des disciples de Bouddha,
  • 10:44 - 10:48
    ou des disciples de Krishna,
    qui était en ce monde il y a 5 000 ans.
  • 10:48 - 10:52
  • 10:52 - 10:56
  • 10:56 - 11:01
  • 11:01 - 11:06
  • 11:06 - 11:10
  • 11:10 - 11:13
  • 11:13 - 11:20
  • 11:20 - 11:22
  • 11:22 - 11:27
  • 11:27 - 11:33
  • 11:33 - 11:35
  • 11:35 - 11:38
  • 11:38 - 11:42
  • 11:42 - 11:48
  • 11:48 - 11:51
  • 11:51 - 11:57
  • 11:57 - 12:02
  • 12:02 - 12:06
  • 12:06 - 12:09
  • 12:09 - 12:13
  • 12:13 - 12:15
  • 12:15 - 12:19
  • 12:19 - 12:22
  • 12:22 - 12:26
  • 12:26 - 12:32
  • 12:32 - 12:36
  • 12:36 - 12:40
  • 12:40 - 12:44
  • 12:44 - 12:50
  • 12:50 - 12:55
  • 12:55 - 12:58
  • 12:58 - 13:01
  • 13:01 - 13:03
  • 13:03 - 13:08
  • 13:08 - 13:12
  • 13:12 - 13:17
  • 13:17 - 13:20
  • 13:20 - 13:23
  • 13:23 - 13:27
  • 13:27 - 13:32
  • 13:32 - 13:36
  • 13:36 - 13:40
  • 13:40 - 13:43
  • 13:43 - 13:46
  • 13:46 - 13:49
  • 13:49 - 13:55
  • 13:55 - 14:00
  • 14:00 - 14:04
  • 14:04 - 14:08
  • 14:08 - 14:13
  • 14:13 - 14:17
  • 14:17 - 14:20
  • 14:20 - 14:23
  • 14:23 - 14:29
  • 14:29 - 14:32
  • 14:32 - 14:36
  • 14:36 - 14:38
  • 14:38 - 14:42
  • 14:42 - 14:47
  • 14:47 - 14:49
  • 14:49 - 14:53
  • 14:53 - 14:58
  • 14:58 - 15:01
  • 15:01 - 15:08
  • 15:08 - 15:13
  • 15:13 - 15:16
  • 15:16 - 15:20
  • 15:20 - 15:24
  • 15:24 - 15:29
  • 15:29 - 15:33
  • 15:33 - 15:36
  • 15:36 - 15:42
  • 15:42 - 15:45
  • 15:45 - 15:50
  • 15:50 - 15:53
  • 15:53 - 16:00
  • 16:00 - 16:03
  • 16:03 - 16:07
  • 16:07 - 16:09
  • 16:09 - 16:13
  • 16:13 - 16:22
  • 16:22 - 16:28
  • 16:28 - 16:34
  • 16:34 - 16:37
  • 16:37 - 16:41
  • 16:41 - 16:47
  • 16:47 - 16:50
  • 16:50 - 16:55
  • 16:55 - 16:58
  • 16:58 - 17:00
  • 17:00 - 17:04
  • 17:04 - 17:07
  • 17:07 - 17:10
  • 17:10 - 17:14
  • 17:14 - 17:19
  • 17:19 - 17:26
  • 17:26 - 17:33
  • 17:33 - 17:37
  • 17:37 - 17:39
  • 17:39 - 17:42
  • 17:42 - 17:45
  • 17:45 - 17:47
  • 17:47 - 17:54
  • 17:54 - 17:57
  • 17:57 - 18:00
  • 18:00 - 18:04
  • 18:04 - 18:08
  • 18:08 - 18:11
  • 18:11 - 18:16
  • 18:16 - 18:20
  • 18:20 - 18:24
  • 18:24 - 18:29
  • 18:29 - 18:31
  • 18:31 - 18:36
  • 18:36 - 18:39
  • 18:39 - 18:43
  • 18:43 - 18:48
  • 18:48 - 18:51
  • 18:51 - 18:56
  • 18:56 - 18:59
  • 18:59 - 19:03
  • 19:03 - 19:09
  • 19:09 - 19:14
  • 19:14 - 19:19
  • 19:19 - 19:23
  • 19:23 - 19:28
  • 19:28 - 19:31
  • 19:31 - 19:37
  • 19:37 - 19:43
  • 19:43 - 19:48
  • 19:48 - 19:50
  • 19:50 - 19:54
  • 19:54 - 19:57
  • 19:57 - 20:01
  • 20:01 - 20:03
  • 20:03 - 20:11
  • 20:11 - 20:16
  • 20:16 - 20:20
  • 20:20 - 20:24
  • 20:24 - 20:34
  • 20:34 - 20:38
  • 20:38 - 20:41
  • 20:41 - 20:44
  • 20:44 - 20:49
  • 20:49 - 20:52
  • 20:52 - 20:56
  • 20:56 - 20:58
  • 20:58 - 21:02
  • 21:02 - 21:04
  • 21:04 - 21:09
  • 21:09 - 21:15
  • 21:15 - 21:20
  • 21:20 - 21:24
  • 21:24 - 21:26
  • 21:26 - 21:32
  • 21:32 - 21:36
  • 21:36 - 21:39
  • 21:39 - 21:42
  • 21:42 - 21:45
  • 21:45 - 21:47
  • 21:47 - 21:52
  • 21:52 - 21:54
  • 21:54 - 21:58
  • 21:58 - 22:01
  • 22:01 - 22:07
  • 22:07 - 22:11
  • 22:11 - 22:16
  • 22:16 - 22:27
  • 22:27 - 22:31
  • 22:31 - 22:35
  • 22:35 - 22:41
  • 22:43 - 22:45
  • 22:45 - 22:49
  • 22:49 - 22:54
  • 22:54 - 22:57
  • 22:57 - 22:59
  • 22:59 - 23:02
  • 23:02 - 23:08
  • 23:08 - 23:12
  • 23:12 - 23:19
  • 23:19 - 23:27
  • 23:27 - 23:31
  • 23:31 - 23:33
  • 23:33 - 23:37
  • 23:37 - 23:41
  • 23:41 - 23:44
  • 23:44 - 23:46
  • 23:46 - 23:52
  • 23:52 - 24:00
  • 24:00 - 24:04
  • 24:04 - 24:07
  • 24:07 - 24:10
  • 24:10 - 24:15
  • 24:15 - 24:20
  • 24:20 - 24:26
  • 24:26 - 24:29
  • 24:29 - 24:35
  • 24:39 - 24:42
  • 24:42 - 24:46
  • 24:46 - 24:49
  • 24:49 - 24:53
  • 24:53 - 24:59
  • 24:59 - 25:06
  • 25:06 - 25:10
  • 25:10 - 25:14
  • 25:14 - 25:16
  • 25:16 - 25:20
  • 25:20 - 25:27
  • 25:27 - 25:30
  • 25:30 - 25:38
  • 25:38 - 25:42
  • 25:42 - 25:47
  • 25:47 - 25:50
  • 25:50 - 25:52
  • 25:52 - 25:57
  • 25:57 - 26:02
  • 26:02 - 26:05
  • 26:05 - 26:09
  • 26:09 - 26:11
  • 26:11 - 26:14
  • 26:14 - 26:17
  • 26:17 - 26:22
  • 26:22 - 26:24
  • 26:24 - 26:29
  • 26:29 - 26:31
  • 26:31 - 26:35
  • 26:35 - 26:39
  • 26:39 - 26:42
  • 26:42 - 26:49
  • 26:49 - 26:52
  • 26:52 - 26:55
  • 26:55 - 27:00
  • 27:00 - 27:03
  • 27:03 - 27:08
  • 27:08 - 27:12
  • 27:12 - 27:15
  • 27:15 - 27:18
  • 27:18 - 27:21
  • 27:21 - 27:24
  • 27:24 - 27:28
  • 27:28 - 27:32
  • 27:32 - 27:36
  • 27:36 - 27:42
  • 27:42 - 27:44
  • 27:44 - 27:47
  • 27:47 - 27:51
  • 27:51 - 27:55
  • 27:55 - 27:59
  • 27:59 - 28:02
  • 28:02 - 28:08
  • 28:08 - 28:13
  • 28:13 - 28:15
  • 28:15 - 28:18
  • 28:18 - 28:21
  • 28:21 - 28:25
  • 28:25 - 28:28
  • 28:28 - 28:32
  • 28:32 - 28:35
  • 28:35 - 28:38
  • 28:38 - 28:41
  • 28:41 - 28:45
  • 28:45 - 28:48
  • 28:48 - 28:51
  • 28:51 - 28:54
  • 28:54 - 28:58
  • 28:58 - 29:02
  • 29:02 - 29:07
  • 29:07 - 29:11
  • 29:11 - 29:14
  • 29:14 - 29:19
  • 29:19 - 29:25
  • 29:25 - 29:28
  • 29:28 - 29:32
  • 29:32 - 29:36
  • 29:36 - 29:40
  • 29:40 - 29:46
  • 29:46 - 29:49
  • 29:49 - 29:52
  • 29:52 - 29:55
  • 29:55 - 30:01
  • 30:01 - 30:04
  • 30:04 - 30:08
  • 30:08 - 30:12
  • 30:12 - 30:15
  • 30:15 - 30:19
  • 30:19 - 30:24
  • 30:24 - 30:29
  • 30:29 - 30:34
  • 30:34 - 30:37
  • 30:37 - 30:41
  • 30:41 - 30:46
  • 30:46 - 30:49
  • 30:49 - 30:54
  • 30:54 - 30:58
  • 30:58 - 31:01
  • 31:01 - 31:05
  • 31:05 - 31:11
  • 31:11 - 31:13
  • 31:13 - 31:16
  • 31:16 - 31:18
  • 31:18 - 31:21
  • 31:21 - 31:23
  • 31:23 - 31:26
Title:
Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
Description:

more » « less
Video Language:
English
Duration:
31:27

French subtitles

Revisions Compare revisions